Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsUne prairie potagère ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 200
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 11

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 12/06/18, 00:37

Ou encore :
2018-06-11 20.37.25.jpg
jeunes pousses feuillues de l'année sur frêne
2018-06-11 20.37.58.jpg
sumac
2018-06-11 20.48.51.jpg
herbes passées à côté de la tonte
0 x

Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 200
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 11

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 12/06/18, 00:45

Perles de rosée du soir suspendues aux dentelures des feuilles de tomate...
2018-06-11 21.01.27.jpg
...bientôt le mildiou ?
0 x
Maguie70
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 13/06/18, 18:04

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Maguie70 » 13/06/18, 18:11

belles photos
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12269
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4024

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Did67 » 13/06/18, 19:08

Pour les tomates, il ne s'agit pas de rosée, mais du phénomène de guttation : cela reste encore controversé quant au rôle que joue ce phénomène de rejet d'eau au bout des nervures sur les feuilles. Je l'ai photographié de façon spectaculaire l'an dernier sur des feuilles de melon aussi. On voyait des traces qui montraient le rejet de certains sels (donc probablement s'agit-il de l'évacuation de l'excès de certains minéraux ?).

https://www.labeilledefrance.com/la-gut ... etit-jour/
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 200
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 11

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 13/06/18, 23:08

Merci super intéressant ! J'ai effectivement entendu parler récemment de cette gutation mais ma mémoire étant défaillante, je ne me souviens plus à quel sujet...ça reviendra.
0 x

Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 200
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 11

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 14/06/18, 10:42

Savez-vous pourquoi les légumes du commerce contiennent moins de nutriments et plus d'eau que ceux de nos potagers ?
Avez-vous rêvé de faire de la gonflette à vos légumes ?
Cet article du pourrait vous intéresser...
001.jpg
le Canard Enchaîné du 06 juin 2018
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5712
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 59

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar janic » 14/06/18, 10:46

Bon appétit!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12269
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4024

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Did67 » 14/06/18, 15:14

Bon, l'article est sujet à caution : on ne "vaporise" pas du CO2 ; c'est le gaz issu de la combustion... C'est un "repiqué" par un journaliste qui visiblement maîtrise mal le sujet.

L'enrichissement des serres en CO2 est un vieux procédé... Cela est furtivement évoqué dans un excellent livre que je connais bien. On est dans l'agronomie de grand papa... On arrive très vite à des limites, où les rendements commencent à baisser - le chiffre m'échappe.

https://skepticalscience.com/translation.php?a=175&l=12

https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... co2_112671

Le phénomène décrié est quasi général : dès qu'on pousse les rendements, que ce soit en "optimisant" la teneur de CO2 ou en fertilisant avec de l'azote nitrique, la concentration en éléments nutritifs, en oligo-éléments, en anti-oxydants diminue... Même le "bio" intensif n'y échappe pas.

Pour le reste (culture 11 mois sur 12, etc), il y a confusion avec le fait qu'on produit en serres chauffées. Le lien étant que quand on chauffe en brulant du gaz, c'est le CO2 issu de la combustion qu'on injecte dans la serre... Ils auraient pu signaler que cela permet d'échapper au réchauffement climatique, car le CO2 est immédiatement capté au lieu d'être rejeté dans l'atmosphère. Mais c'est le fait de chauffer qui permet de produire 11 mois sur 12 ! Vous pouvez toujours injecter du CO2 dans un préservatif entourant vos tomates sans chauffer, il n'y aura pas de miracle. Elles seront cramées par les gelées !
1 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 200
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 11

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 14/06/18, 16:41

Il existe bien, comme dit le journaliste, du gaz carbonique liquide qui serait plus cher, avec moins d'impuretés, qui est compressé et donc "vaporisé".
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12269
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4024

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Did67 » 14/06/18, 17:05

Pan sur le bec !

[edit did67 : je rajoute ce titre, qui me parait approprié et que j'emprunte au Canard]

Ah oui. En effet, il se liquéfie même relativement facilement. J'en étais resté à la réinjection des gaz de combustion dans les serres. Peut-être qu'on n'arrête pas le progrès et que les serristes se payent le luxe de "bouteilles de CO2 liquide" et sont devenus des clients d' "Air liquide".

Un recherche Google plus loin : en effet, l'offre existe !

https://industrie.airliquide.fr/aliment ... serres-co2

Et un point très précis sur le sujet, sur le site du Ministère de l'Agriculture canadien, le confirme :

http://www.omafra.gov.on.ca/french/crop ... 00-078.htm

J'ai donc tout faux sur ce point.

[A noter qu'avec des serres étanches, au Canada, le CO2 manquerait très vite, vu la très très faible teneur qu'a l'air. La question est donc de savoir quelle teneur on établit - si on rétablit les environ 0,04 % ou 400 ppm naturels ou si on pousse vers les 1 000, pour pousser le rendement. Avec les conséquences évoquées.]
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires