Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsUne prairie potagère ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1065
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 77

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 02/06/19, 16:32

Did67 a écrit :En revanche, et sous réserve de sol de glaise non seulement compacts mais sans air, leur capacité est bien supérieure à ce que l'on pense.
C'est bien ça la question : le sol ici est très glaiseux avec des asphyxies racinaires importantes, je crois bien. Et je ne sais pas si de ce point de vue le foin n'empêche pas un peu plus l'aération. Mais c'est juste une interrogation.
Dernière édition par être chafoin le 02/06/19, 16:36, édité 1 fois.
0 x

Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1065
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 77

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 02/06/19, 16:35

phil12 a écrit :Bonjour ,
<font encore moins !). Didier parlait de "filles de l'air" je crois mais alors là, les fèves elles ont la palme : les tiges sont creuses, les gousses sont pleines de vides (duvet)...>

Sauf que l’on peut faire des pplats excellents avec les gousses !
https://www.google.com/search?client=sa ... 8&oe=UTF-8
Je sais j'ai tenté mais pour ma part je n'aime pas trop ça. Peut-être est-ce les fils, peut-être je n'ai pas trouvé la bonne recette...Tu as testé ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15338
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5658

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Did67 » 02/06/19, 16:39

être chafoin a écrit :
Did67 a écrit :En revanche, et sous réserve de sol de glaise non seulement compacts mais sans air, leur capacité est bien supérieure à ce que l'on pense.
C'est bien ça la question : le sol ici est très glaiseux avec des asphyxies racinaires importantes, je crois bien. Et je ne sais pas si de ce point de vue le foin n'empêche pas un peu plus l'aération. Mais c'est juste une interrogation.


C'est pour ça que : "à chacun SON potager du paresseux". Et qu'il est vain de se "copier". Même s'il est sain d'échanger (des idées).

Dans de la vraie glaise (terre à briques ou à poterie), il faut se résoudre à créer son sol au-dessus de cette couche, par des apports massifs de MO nourrissante (donc fraiches et équilibrées). Répétés. Avec un penchant pour du fibreux, quitte à flirter avec un C/N trop élevé et une faim d'azote. L'intense travail biologique va "construire" une couche de sol fertile sur ta couche de glaise, dont tu considèreras que c'est une jardinière ! Ce sol sera un mélange d'une fraction minérale (argiles) empruntée à ta glaise et des substances humiques et pré-humiques fabriquées par humification de ta MO... C'est exactement ce qu'est un sol agricole : une interface entre le minéral et l'organique.

La glaise te servira de réservoir d'eau très utile. Bon, je pense que cela prendra quelques années quand même !
0 x
Avatar de l’utilisateur
phil12
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 244
Inscription : 05/10/09, 13:58
Localisation : Occitanie
x 43

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar phil12 » 02/06/19, 16:40

Oui , j’ai une bonne cuisinière à la ma maison c’est un régal à la provençale ce n’est pas duveteux et caoutchouteux !
0 x
Conseil en énergie durable de la construction
http://www.philippeservices.net/
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1065
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 77

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 02/06/19, 16:41

Question biodiversité = ok !
2019-06-02 08.31.43.jpg
Verra-t-on un légume à manger pousser par ici ?
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15338
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5658

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Did67 » 02/06/19, 16:43

nico239 a écrit :
Alors si tu veux du plantain tu viens à la maison (Mme s'en fait de temps en temps des infusions) : c'est une invasion.



Chose curieuse : alors que mon sol est du "couscous", j'ai pas mal de plantain (lancéolé). En revanche, le "majeur" ne reste que dans les allées. C'est lui l'indicateur de compacité.
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3787
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 378

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar nico239 » 02/06/19, 16:44

Did67 a écrit :
être chafoin a écrit :
Did67 a écrit :En revanche, et sous réserve de sol de glaise non seulement compacts mais sans air, leur capacité est bien supérieure à ce que l'on pense.


C'est pour ça que : "à chacun SON potager du paresseux". Et qu'il est vain de se "copier". Même s'il est sain d'échanger (des idées).

Dans de la vraie glaise (terre à briques ou à poterie), il faut se résoudre à créer son sol au-dessus de cette couche, par des apports massifs de MO nourrissante (donc fraiches et équilibrées). Répétés. Avec un penchant pour du fibreux, quitte à flirter avec un C/N trop élevé et une faim d'azote. L'intense travail biologique va "construire" une couche de sol fertile sur ta couche de glaise, dont tu considèreras que c'est une jardinière ! Ce sol sera un mélange d'une fraction minérale (argiles) empruntée à ta glaise et des substances humiques et pré-humiques fabriquées par humification de ta MO... C'est exactement ce qu'est un sol agricole : une interface entre le minéral et l'organique.

La glaise te servira de réservoir d'eau très utile. Bon, je pense que cela prendra quelques années quand même !


On se situe en deça de cette limite glaise.

Pour la faim d'azote on a donné.

La glaise on en a des boules dans le fumier de cheval (ramassé au tracto) donc on voit bien la différence et heureusement on n'en est pas là :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1065
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 77

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 02/06/19, 16:47

Did67 a écrit :des apports massifs de MO nourrissante (donc fraiches et équilibrées).
Comme ça ?
2019-06-02 08.32.34.jpg
Le seigle (peut-être ?) dépasse les 2m...

2019-06-02 08.31.12.jpg
La consoude n'a jamais été aussi impressionante !
2019-06-02 08.43.55.jpg
Le laiteron n'est pas mal non plus, lui aussi au delà des 2m.
Je me retiens (!) de nettoyer afin de laisser venir le fibreux.
Dernière édition par être chafoin le 02/06/19, 16:51, édité 2 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1065
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 77

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 02/06/19, 16:50

Did67 a écrit :Chose curieuse : alors que mon sol est du "couscous", j'ai pas mal de plantain (lancéolé). En revanche, le "majeur" ne reste que dans les allées. C'est lui l'indicateur de compacité.
Je ne sais pas si j'en ai ! En fait je confonds les feuilles avec le rumex je crois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1065
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 77

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 02/06/19, 16:53

phil12 a écrit :Oui , j’ai une bonne cuisinière à la ma maison c’est un régal à la provençale ce n’est pas duveteux et caoutchouteux !
Je vais retenter alors...merci !
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités