Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsUne prairie potagère ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2388
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 384

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Moindreffor » 25/03/19, 17:50

nico239 a écrit :
Did67 a écrit :
être chafoin a écrit :J'ai notamment bien repéré le geste particulier du plantoir, qui ne va pas de soi quand on ne l'a jamais vu. Je pense en particulier au deuxième trou qui est fait un peu à l'oblique pour tasser la terre d'abord par dessous la semence puis en remontant, d'un geste assez ferme. J'ai d'ailleurs réutilisé cette technique pour les semis de petits pois sous paillage, ci-dessus.


C'est ce qui s'appelle "borner".

Il faut, idéalement, que le bas du trou en biais rejoigne le bas du trou de plantation ; comme ça quand tu rabats en haut, tu es sûr que la terre que tu rabats coince les racines de haut en bas.

Si tu fais deux trous parallèles, tu rabats en haut, tu auras une "poche" d'air en bas du trou de plantation. Les racines peuvent "pendouiller" dans le vide alors que le collet est bine serré !!!

C'est donc "bêtement" logique !

[PS : Il est vrai que ce sont des gestes que mon père m'a appris très jeune - mon père plantait manuellement à la vitesse d'une planteuse, il avait la dextérité pour prendre par ex un bouquet de 20 poireaux dans sa main gauche et de faire les trous / bornages de la main droite sans s'arrêter ; donc encore 2 ou 3 fois plus vite que moi ! Je ne me rends pas toujours compte que cela n'est pas évident. Et j'oublie donc de l'expliquer, tant c'est banal, automatique pour moi !!!]


Je me suis fait la même réflexion que chafoin... :mrgreen: on en apprend tous les jour et c'est ça qui est bien...

Et hop une vidéo spécifique sur le «bornage»... :mrgreen:

mon père comme celui de Didier m'a appris cette technique surtout pour les poireaux, et les salades, et en fait tout ce qui se repique racines nues, juste avant de borner tu remontes un peux le plant, pour remettre les racines dans le bon sens :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 983
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 59

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 26/03/19, 22:44

La femelle méloé de la prairie potagère :
DSC_0000077.jpg
DSC_0000077.jpg (22.04 Kio) Consulté 210 fois

Je remonte la question : les bulbes et pdt traversent-elles sans souci le foin compressé (type petite botte ) ? J'ai mis 10cm...insuffisant ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3517
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 350

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar nico239 » 26/03/19, 23:20

Souviens toi l'an dernier j'avais carrément posé des plaques compacts de paille et no soucy
http://potagers.forumactif.com/t119-pom ... lture-2018


Pour info cette année j'ai mis environ 30cm de foin dessus mais cette fois-ci j'ai défait les plaques (qui se forment également avec le foin) et je les ai désépaissies
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 983
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 59

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 26/03/19, 23:28

nico239 a écrit :Souviens toi l'an dernier j'avais carrément posé des plaques compacts de paille et no soucy
http://potagers.forumactif.com/t119-pom ... lture-2018


Pour info cette année j'ai mis environ 30cm de foin dessus mais cette fois-ci j'ai défait les plaques (qui se forment également avec le foin) et je les ai désépaissies
Pourquoi alors ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3517
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 350

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar nico239 » 27/03/19, 00:11

être chafoin a écrit :
nico239 a écrit :Souviens toi l'an dernier j'avais carrément posé des plaques compacts de paille et no soucy
http://potagers.forumactif.com/t119-pom ... lture-2018


Pour info cette année j'ai mis environ 30cm de foin dessus mais cette fois-ci j'ai défait les plaques (qui se forment également avec le foin) et je les ai désépaissies
Pourquoi alors ?


Parce que je me suis rendu compte et on le voit sur les photos de 2018 que les pommes de terres passaient mais surtout entre les plaques.... les malignes.

Donc que la partie plaque en elle-même constituait tout de même une barrière.

Donc cette année grosse couche (supérieure à celle de l'an dernier) mais avec auparavant une suppression de cet effet plaques.

J'aurais peut-être du dire décompactage des plaques de foin.

Je ne sais pas très bien expliciter cela.

En fait les bottes se débitent naturellement en tranches.
Je prends ces tranches/plaques et je les secoue sur la planche pour les disséminer en faisant disparaître cet aspect paillasson compact
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14975
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5353

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Did67 » 27/03/19, 09:09

C'est là qu'on se rend compte que c'est un peu plus compliqué que cela n'en a l'air !!! Et que rien ne remplace l'expérience !

J'ai eu, l'an dernier, quelques désagrément avec de l'ail lorsque, un peu trop feignant, j'ai déroulé des rouleaux bien compacté, qui avait pris l'humidité. Du coup, à proprement parler, le foin ne se déroulait pas ; ce sont des "plaques de foin en voie de décomposition" qui se détachaient - et cela faisait parfois un "feutrage épais d'une bonne dizaine de cm d'épaisseurs". Et là, certaines ails ont du mal ! J'en ai retrouvé qui avaient rebiqués en-dessous...

Dans ce cas, maintenant, je "défeutre" avec ma fourche : je ne fais que des couches fines, mais plusieurs...
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2388
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 384

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Moindreffor » 27/03/19, 17:32

Did67 a écrit :C'est là qu'on se rend compte que c'est un peu plus compliqué que cela n'en a l'air !!! Et que rien ne remplace l'expérience !

J'ai eu, l'an dernier, quelques désagrément avec de l'ail lorsque, un peu trop feignant, j'ai déroulé des rouleaux bien compacté, qui avait pris l'humidité. Du coup, à proprement parler, le foin ne se déroulait pas ; ce sont des "plaques de foin en voie de décomposition" qui se détachaient - et cela faisait parfois un "feutrage épais d'une bonne dizaine de cm d'épaisseurs". Et là, certaines ails ont du mal ! J'en ai retrouvé qui avaient rebiqués en-dessous...

Dans ce cas, maintenant, je "défeutre" avec ma fourche : je ne fais que des couches fines, mais plusieurs...

la première année, j'ai moi aussi gardé les petites plaques, mais j'avais surtout repiqué et non semé ou planté, et donc j'avais repiqué aux jointures des plaques, mais la nature était bien faite, le germe de pdt percera un sol dur, mais elle est comme nous paresseuse et si le germe peut faire un petit détour et trouver un chemin plus facile il ne va pas se gêner

les plaques que forment les petites balles, sont vraiment très denses et donc faut déjà que ça se dégrade pour que les légumes puissent les traverser

donc effectivement il vaut mieux décompacter si le foin n'est pas étaler en automne
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 983
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 59

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 27/03/19, 20:25

Merci pour ces retours cela m'aide à y voir plus clair. Je vais donc plutôt désépaissir, je vais laisser quelques plaques telles quelles (certaines avec les trous que j'avais fait pour laisser passer la tige, d'autres sans trou). Didier, par contre, avec le round-ball normalement tu déroules simplement sans plus ? J'imagine que le tapis est encore plus tassé que les "dalles" des bottes...Dans ce cas j'imagine qu'il vaut mieux planter ou faire un trou au plantoir pour déposer une pdt ou un bulbe. Je vais revoir les vidéos car je n'arrive pas à bien visualiser ces 20 cm d'épaisseur (par exemple pour les bottes ça donnerait 2 dalles tassées ce qui parait énorme)...
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2388
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 384

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Moindreffor » 27/03/19, 20:37

être chafoin a écrit :Merci pour ces retours cela m'aide à y voir plus clair. Je vais donc plutôt désépaissir, je vais laisser quelques plaques telles quelles (certaines avec les trous que j'avais fait pour laisser passer la tige, d'autres sans trou). Didier, par contre, avec le round-ball normalement tu déroules simplement sans plus ? J'imagine que le tapis est encore plus tassé que les "dalles" des bottes...Dans ce cas j'imagine qu'il vaut mieux planter ou faire un trou au plantoir pour déposer une pdt ou un bulbe. Je vais revoir les vidéos car je n'arrive pas à bien visualiser ces 20 cm d'épaisseur (par exemple pour les bottes ça donnerait 2 dalles tassées ce qui parait énorme)...

oui effectivement 20 cm, c'est plutôt l'épaisseur foin un peu décompacté, moi je décompacte et après je tape sur le foin avec la fourche pour le tasser un peu pour être sur ces 20 cm, et après une fois que ça a pris la pluie ça va
là comme je viens de rajouter une couche de 5 à 10 cm environ de tonte (épaisseur humide, une fois sec ça va être beaucoup moins), je vais être tranquille du côté repousse d'adventices, sur les planches déjà plantés d'oignons, échalotes et aux, j'ai saupoudré car ils commençaient à percer, et ça a beaucoup moins besoin d'azote
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 983
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 59

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 03/04/19, 01:07

Je commence à m'inquiéter pour l'arrosage, d'autant que le début d'année est sec ici. Absolument rien à voir avec l'année dernière, la terre sèche en surface et se craquèle...J'avais le projet d'acheter une petite pompe pour arroser avec l'eau d'un petit canal qui passe à côté...Peut-être un système de goutte à goutte, ou tuyau micro-poreux ? Il faudrait que je me bouge même si j'ai appris qu'il y a ici entre 4 et 6m d'argile sous les pieds (ancien bassin versant de la Garonne) !

Mais je m'occupe beaucoup à mettre le foin, ramener des matières végétales (herbes tondues sèches, herbes fraîches, feuilles mortes, navet sauvage...) et préparer les planches. Du coup j'ai ouvert une grosse parcelle sur prairie à côté du canal en question.
DSC_0000115.jpg
Nouvelle parcelle gagnée sur la prairie
DSC_0000115.jpg (37.47 Kio) Consulté 124 fois
Là j'ai préparé un petit protocole expérimental. 3 carrés avec des mulchs différents : du quasi-foin (jaune à gauche), un mélange feuilles mortes/herbes assez carboné (marron au centre), des herbes de tonte presque fraîches (vert à droite).
De l'autre côté j'ai commencé à mettre en place les pdt : 60 Syrtema (très précoce) et une trentaine de semences de l'année dernière. J'ai mis les patates sur la prairie coupée, parfois dans un trou fait au plantoir.

Dans le potager certaines fèves dépassent 1m20, ce n'est pas le cas pour celles que j'avais semées plus tardivement côté prairie.
DSC_0000121.jpg
Les fèves tardives côté prairie, au fond le potager fleuri de jaune nabiche
DSC_0000121.jpg (20.72 Kio) Consulté 124 fois
Je remarque que, malgré le temps chaud et ensoleillé de ces derniers 15 jours, il n'y a quasiment aucuns pucerons sur les têtes terminales (alors qu'il y en avait un peu cet hiver). Les prédateurs sont là.

Localement, les graines de petits pois se font bouffer par je ne sais quoi. Ailleurs, celles qui ont germé attendent impatiemment la pluie je crois. Il faut que je pense, peut-être à préhydrater les graines avant les semis futurs.

Petite récolte de "baragane" (nom donné ici à un poireau sauvage "perpétuel").
DSC_0000122.jpg
la "tête" enracinée est plus renflée que le fût et produit en permanence des petits bulbes pour l'année prochaine
DSC_0000122.jpg (25.73 Kio) Consulté 124 fois
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités