Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsUne prairie potagère ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3168
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 316

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar nico239 » 10/01/19, 19:35

Did67 a écrit :Je serais moins sévère : comme dit, pour "forcer", par exemple des tomates + entre quelques carottes + quelques premières laitues, une rangée de petit-pois, une ou deux rangée de haricots... je trouve cela pratique.

Et ma maison étant un peu plus loin, c'est aussi un abri pour la pluie, un endroit où les premiers soleils de printemps sont jouissifs (alors que dehors, le vent reste froid...)... Etc...

Je pense que les deux, c'est mieux !


Pour les légumes je pense que tu peux faire pareil avec des châssis sur lequels il sera hyper facile de rajouter des protections supplémentaires si nécessaire.

Dans les serres pro de la vallée ils ont tout un système de cables et de filins pour sur protéger dans les serres pour rendre la manutention pas trop ch....

Nous... Mme est obligé d'étaler du P30, c'est long et pas pratique.

Avec des châssis tu balances de la paille pour la nuit, ou des vieilles couvertures ou n'importe quoi, ça te prend 30 secondes et t'es peinard.

Pour les jeunes pousses destinées à grandir tu peux démarrer tes tomates dessous et replier le couvercle lorsque les plants ont suffisamment poussé, à une période où, en général ils ne craignent plus rien.

Et si ça craint alors tu utilises un châssis de 40 au lieu d'un châssis de 20cm de haut et à 40cm là pour tes tomates c'est sur qu'on est en juin...

Autre intérêt la protection contre les volants...
Tu peux très bien envisager (je l'envisage dans les proto futurs) de rendre amovibles les deux couches de bâche de serre du couvercle MAIS de conserver le P30 qui laisse passer jour et pluie mais freinera (ou pas) les piérides par exemple.

À suivre....



Pour le reste : confort, pluie, douceur de vivre ... je suis d'accord et Mme encore plus Image car même en hiver il fait bon travailler dans la serre.
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1970
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 327

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Moindreffor » 10/01/19, 20:30

la double couche s’avoisine du double vitrage, une petite couche d'air plus chaude qui peut faire gagner les 1 ou 2°C dont parle Didier
après effectivement, ça ne retient pas grand chose, pour que ça restitue de la chaleur la nuit, il faudrait que cette chaleur soit stockée dans quelque chose le jour, d'où les projet de réserve d'eau dans les serres comme accumulateur, en sol nu, c'est le sol qui joue ce rôle, comme le dit Didier, donc est-ce qu'un sol nu en hiver ne serait pas meilleur pour se garder du gel?

Là tes châssis sont entièrement en toile, on peut envisager un cadre en bois comme ceux de Didier, d'ailleurs qu'est-ce que tu leur reproches aux tiens Didier?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14338
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4869

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Did67 » 10/01/19, 21:28

Riens. Qu'ils sont vides !!!!

[je gère très mal !!!!]
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 763
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 41

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 10/01/19, 23:37

Alors c'est assez intéressant de discuter avec des montagnards car je comprends qu'il faut pas lésiner sur les épaisseurs. Je m'en doutais un peu si bien que je suis allé rajouter une couche de voiles P30 sous mes tunnels aujourd'hui. Bon ici je ne sais pas à combien c'est descendu, ptêt -2 cette nuit, pas énorme car les fèves redressaient déjà la tête en fin d'aprèm mais bon c'est rebelote cette nuit...

Je me demande si la bâche plastique a une importance par rapport aux voiles, bien sûr elle coupe de la pluie mais par rapport a froid et au gel, est-ce vraiment nécessaire, fait-elle vraiment gagner en température (en particulier la nuit) ?

Quand je parle de tunnel, il s'agit d'arceaux plastiques qui se plient. La bâche ou le voile est tendu aux deux bouts à l'aide de griffes et sur les côtés avec des clips et des sardines en ce qui me concerne. La plus grande hauteur est d'environ 80cm alors je vois pas en quoi le chassis serait préférable pour la déperdition de chaleur. Par contre je retiens l'idée de la succession de couches, et je remarque que sur ton chassis le voile intérieur doit empêcher judicieusement la végétation de toucher la bâche plastique.

Je retiens aussi l'idée de serrer au max sur les cultures, j'aurais pu un peu plus enfoncer mes arceaux pour certaines rangées de fèves.

Par rapport au sol nu/couvert, j'ai lu quelque part que le paillage peut protéger (un peu) du gel...qu'en pensez-vous ?

Par rapport aux fleurs, ici on a le même problème que pour les gelées printanières dont tu parlais car aussi étrange que cela puisse paraître : les fèves sont en fleurs ! Je parle là des premiers semis évoqués qui produisent désormais leurs premières fleurs (hauteur 50-60cm).
J'imagine que les fèves sous chassis doivent aussi être assez hautes/ en fleurs ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 763
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 41

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 11/01/19, 16:20

Je rajoute une couche sur le sujet après celle sur les fèves.
Hier j'ai acheté un thermo qui enregistre les max/min. Ce matin j'ai mesuré un -2.9 pour les min de la nuit sous tunnel.
Mais le plus surprenant c'est les quelques mesures des températures réalisées vers 11h : la température était de 4,5 degrès inférieure sous tunnel (plastique tendu sur arceaux + voile P30 posé sur les cultures) à celle mesurée sous simple P30 posé sur les cultures à moins d'un mètre de distance ! Les meilleurs relevés étaient sous tunnel avec double P30 tendus sur les arceaux. Les mesures demandent à être vérifiées car j'ai l'impression que cela varie beaucoup et vite (il faudrait que je rachète un deuxième thermo indicateur, vous avez quoi comme matériel météo ?).

Un début d'explication plausible : le plastique, s'il chauffe l'intérieur avec l'ensoleillement grâce à l'effet de serre, maintient aussi les températures de la nuit plus longtemps (l'air sous le plastique n'est pas ventilé et reste en contact plus longtemps avec le sol froid, voire gelé). Si l'air est inférieur à la température du sol (la nuit) alors le plastique protège du froid, dans le cas inverse (le jour) alors dans l'absolu il vaudrait mieux l'enlever.
0 x

Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 763
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 41

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 11/01/19, 16:22

être chafoin a écrit :Je rajoute une couche sur le sujet après celle sur les fèves.
Hier j'ai acheté un thermo qui enregistre les max/min. Ce matin j'ai mesuré un -2.9 pour les min de la nuit sous tunnel.
Mais le plus surprenant c'est les quelques mesures des températures réalisées vers 11h : la température était de 4,5 degrès inférieure sous tunnel (plastique tendu sur arceaux + voile P30 posé sur les cultures) à celle mesurée sous simple P30 posé sur les cultures à moins d'un mètre de distance ! Les meilleurs relevés étaient sous tunnel avec double P30 tendus sur les arceaux. Les mesures demandent à être vérifiées car j'ai l'impression que cela varie beaucoup et vite (il faudrait que je rachète un deuxième thermo indicateur, vous avez quoi comme matériel météo ?).

Un début d'explication plausible : le plastique, s'il chauffe l'intérieur avec l'ensoleillement grâce à l'effet de serre, maintient aussi les températures de la nuit plus longtemps (l'air sous le plastique n'est pas ventilé et reste en contact plus longtemps avec le sol froid, voire gelé). Si l'air est inférieur à la température du sol (la nuit) alors le plastique protège du froid, dans le cas inverse (le jour) alors dans l'absolu il vaudrait mieux l'enlever. Donc est-ce qu'il vaut mieux le plastique ou le voile, ou les deux ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14338
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4869

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Did67 » 11/01/19, 16:36

être chafoin a écrit :
Un début d'explication plausible : le plastique, s'il chauffe l'intérieur avec l'ensoleillement grâce à l'effet de serre, maintient aussi les températures de la nuit plus longtemps (l'air sous le plastique n'est pas ventilé et reste en contact plus longtemps avec le sol froid, voire gelé). Si l'air est inférieur à la température du sol (la nuit) alors le plastique protège du froid, dans le cas inverse (le jour) alors dans l'absolu il vaudrait mieux l'enlever.


En l'absence d'ensoleillement, c'est plausible.

L'air est plus chaud en hauteur - une des techniques de lutte contre les gelées consiste à installer de gros ventilateurs - des sortes d'éoliennes qu'on fait tourner en injectant du courant !

https://www.leprogres.fr/economie/2016/ ... rer-le-gel

Donc oui, le mélange d'air permet de réchauffer les basses couches !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14338
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4869

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Did67 » 11/01/19, 16:40

être chafoin a écrit :
Par rapport au sol nu/couvert, j'ai lu quelque part que le paillage peut protéger (un peu) du gel...qu'en pensez-vous ?




Il peut protéger ce qui se trouve en-(dessous et qu'on recouvre ! Donc oui, on peut recouvrir des mâches, des laitues... pour les découvrir passée la gelée. On peut aussi envelopper des cardes, des artichauts...

Mais sinon, c'est le contraire : le paillage empêche la chaleur du sol de rayonner et de réchauffer les basses couches de l’atmosphère ! Qui fatalement seront plus froides ! La couverture du sol augmente les risques de gelées. J'avais, dans une première version de mon bouquin, un paragraphe avec un enregistrement très parlant. J'ai dû sabré, car trop long !
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 763
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 41

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 11/01/19, 17:32

Did67 a écrit :L'air est plus chaud en hauteur - une des techniques de lutte contre les gelées consiste à installer de gros ventilateurs - des sortes d'éoliennes qu'on fait tourner en injectant du courant !

https://www.leprogres.fr/economie/2016/ ... rer-le-gel

Donc oui, le mélange d'air permet de réchauffer les basses couches !
Oui j'avais vu ça. Remarque sur l'article : ils disent que la machine réchauffe 5 ha, cela me parait un peu exagéré -comme dab- !
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 763
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 41

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 13/01/19, 14:41

Nouvelles mesures de températures relevées vers 13h30 :

12° sous voile d'hivernage P30 posé sur les fèves + petit tunnel avec bâche plastique
13° air ambiant
15° sous tunnel avec 2 couches de voile d'hivernage tendus (P17+P30)

Comme dirait l'autre : étonnant, non ?

A suivre : je vais essayer de voir si il y a une différence entre les voiles posés et les voiles tendus sur tunnel...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités