Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsUne prairie potagère ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3782
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 378

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar nico239 » 03/09/18, 02:48

Une belle récompense :!:
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2638
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 427

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Moindreffor » 03/09/18, 08:25

très bien, est-ce que cela récompense ton non travail :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15336
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5658

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Did67 » 03/09/18, 09:52

Des légumes bien verts, signe d'absence totale de "faim d'azote" !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1061
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 77

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 03/09/18, 11:03

Did67 a écrit :Des légumes bien verts, signe d'absence totale de "faim d'azote" !!!
Oui pour cette plate-bande des betteraves et bettes. J'ai bien remarqué que mes blettes et mon oseille étaient bien plus belles que les années précédentes. Ailleurs je me posais la question, comme ici côté prairie :
2018-09-02 11.54.05.jpg
le melon côté limaces !
Les feuilles sont vraiment pitchounes
Pour ce melon, je ne me souviens plus très bien mais je pense avoir mis le foin vraiment très tard, du style à la plantation. Est-ce que cela peut jouer ?

Et pas très loin du melon :
2018-09-02 11.56.06.jpg
les butternuts en attente de récolte
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2638
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 427

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Moindreffor » 03/09/18, 11:36

oui comme moi, tu as eu de la faim d'azote sur ce type de culture, moi aussi foin mis en place tardive vers mars et sur du faux BRF, avec le temps sec pas de tonte de pelouse pour compenser le manque d'azote

j'ai naïvement arrosé juste au pied des plants, puis j'ai enfin intégré que si je voulais que mon foin minéralise, il fallait l'arroser lui aussi, donc je suis passé à un arrosage de surface et ça a commencé à décoller, avec le retour de quelques orages, une baisse des températures, la minéralisation s'est accélérée, je viens de récolter mon premier concombre plus de 20cm de long, je n'en n'avais jamais eu de si long, bref un concombre qui ressemble à un concombre et non à un gros cornichon

mes courgettes sont chétives aussi cette année, récolte minime, et feuilles qui sont restées vert clair, j'ai fait la bêtise de planter ces gourmandes là où j'avais mis le plus de faux BRF, donc là aussi grosse faim d'azote

mes erreurs sont principalement dues à un manque de réflexion par manque de disponibilité de ma matière grise occupée à gérer d'autres problèmes, avec les vacances et le repos, j'ai pu faire l'analyse rétrospective et donc vérifier que ce qui devait se passer c'est bien passé, j'espère être plus disponible pour mon potager l'année prochaine
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1061
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 77

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 03/09/18, 23:18

Moindreffor a écrit :mes erreurs sont principalement dues à un manque de réflexion par manque de disponibilité de ma matière grise occupée à gérer d'autres problèmes, avec les vacances et le repos, j'ai pu faire l'analyse rétrospective et donc vérifier que ce qui devait se passer c'est bien passé, j'espère être plus disponible pour mon potager l'année prochaine
Oui y'a pas à dire c'est du temps le potager, pas toujours à faire de grands travaux (comme les semis, les plantations...) mais il faut au moins suivre la vie des plantes tout au long de leur développement (pour par exemple observer les petits changements qui se succèdent...)

Question matière grise, je viens de réaliser que j'ai planté trop de tomates sans faire attention à la précocité des variétés. On peut même dire que c'est un facteur que je n'ai quasiment pas pris en compte...j'ai planté ce qu'on me donnait ou les plants du commerce que je trouvais prometteurs...Erreur !
Résultat mes quelques plans précoces (je ne sais pourquoi) ont végété et l'essentiel de mes tomates ont commencé à mûrir mi aout. Je pensais que cela provenait de la vague de chaleur et du manque d'eau mais surtout... c'était normal puisque je viens de vérifier que les Roma, les Saint Pierre et les Cœur de bœuf sont demi-tardives ou tardives !

Morale : si j'avais mieux pris en compte la précocité, j'aurais à priori pu avoir des tomates 1 mois plus tôt !

Une leçon pour l'année prochaine...
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2638
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 427

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar Moindreffor » 04/09/18, 09:06

être chafoin a écrit :
Moindreffor a écrit :mes erreurs sont principalement dues à un manque de réflexion par manque de disponibilité de ma matière grise occupée à gérer d'autres problèmes, avec les vacances et le repos, j'ai pu faire l'analyse rétrospective et donc vérifier que ce qui devait se passer c'est bien passé, j'espère être plus disponible pour mon potager l'année prochaine
Oui y'a pas à dire c'est du temps le potager, pas toujours à faire de grands travaux (comme les semis, les plantations...) mais il faut au moins suivre la vie des plantes tout au long de leur développement (pour par exemple observer les petits changements qui se succèdent...)

Question matière grise, je viens de réaliser que j'ai planté trop de tomates sans faire attention à la précocité des variétés. On peut même dire que c'est un facteur que je n'ai quasiment pas pris en compte...j'ai planté ce qu'on me donnait ou les plants du commerce que je trouvais prometteurs...Erreur !
Résultat mes quelques plans précoces (je ne sais pourquoi) ont végété et l'essentiel de mes tomates ont commencé à mûrir mi aout. Je pensais que cela provenait de la vague de chaleur et du manque d'eau mais surtout... c'était normal puisque je viens de vérifier que les Roma, les Saint Pierre et les Cœur de bœuf sont demi-tardives ou tardives !

Morale : si j'avais mieux pris en compte la précocité, j'aurais à priori pu avoir des tomates 1 mois plus tôt !
Une leçon pour l'année prochaine...

j'évite les tardives car le mildiou me les décime souvent bien avant la récolte, pour l'an prochain pour les tomates, c'est plants maison de précoces, repiqués mi-mai avec une série en sauvegarde, plantation plus espacée et sur supports 2D et non plus simplement verticaux
pour les courgettes, potimarrons, concombres, et je pense cornichons, une série en godet et taille des pieds et une série directement en pleine terre et là aussi repiquage beaucoup plus précoce
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1061
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 77

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 17/09/18, 18:50

Après une belle phase de récolte et alors que l'arrière saison est magnifique mais désespérément sèche (je suis obligé d'arroser de nouveau), mes tomates sont bien détériorées par des punaises vertes http://www.terrevivante.org/475-la-punaise-verte.htm semble-t-il.

Voilà ce que ça peut donner :
2018-09-16 18.56.01.jpg
petite tomate ravagée, les fruits poussent mal et sont parfois percés...


Elles s'attaquent un peu à tout (tomates surtout, haricots, piments...). Je les supprime à la main mais c'est assez rageant de voir ce gâchi.
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1061
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 77

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar être chafoin » 18/09/18, 21:12

Autre problème ou bien est-ce le même : la peau des tomates se durcit. On voit au milieu du derme une partie blanchâtre.
2018-09-18 10.50.01.jpg
2018-09-18 10.50.01.jpg (443.47 Kio) Consulté 703 fois
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3782
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 378

Re: Une prairie potagère ?

Message non lupar nico239 » 19/09/18, 01:17

être chafoin a écrit :Après une belle phase de récolte et alors que l'arrière saison est magnifique mais désespérément sèche (je suis obligé d'arroser de nouveau), mes tomates sont bien détériorées par des punaises vertes http://www.terrevivante.org/475-la-punaise-verte.htm semble-t-il.

Voilà ce que ça peut donner : 2018-09-16 18.56.01.jpg

Elles s'attaquent un peu à tout (tomates surtout, haricots, piments...). Je les supprime à la main mais c'est assez rageant de voir ce gâchi.


J'en avais plein dans le Vaucluse.

Les produits déversés dans les vignes décimaient-ils les prédateurs?

Ceci dit j'ai aussi vainement effectué des recherches sur les prédateurs des punaises...

Vous en connaissez vous à part un parasite je crois...

Bref ici il n'y en a pas et c'est tant mieux car c'est vrai qu'elles aspirent goulûment les tomates.

Tu fais comme mon grand père tu les mets dans des sachets.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : yool, être chafoin et 4 invités