Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsUn potager du paresseux en Sarthe

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15724
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6065

Re: Un potager du paresseux en Sarthe

Message non lupar Did67 » 09/10/19, 14:15

Ah oui, il y a ça aussi : il est difficile d'aspirer autre chose que du vide au-delà de 7 m (théoriquement c'est 10, mais en pratique, avec les frottements...).

On peut toujours descendre la pompe au bout d'une corde, etc... Sans l'immerger, bien sûr !
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2840
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 428

Re: Un potager du paresseux en Sarthe

Message non lupar sicetaitsimple » 09/10/19, 14:56

Did67 a écrit :.On peut toujours descendre la pompe au bout d'une corde, etc... Sans l'immerger, bien sûr !


Tout est possible, tout est imaginable! On attend la vidéo!

7m, j'y crois peu....C'est ce qu'arrive à faire une excellente pompe industrielle, et encore. La pompe de chez Casto, j'en doute.
Ceci dit, une pompe électrique immergée (à demeure) et un petit groupe électrogène transportable qui peut servir à d'autres usages, ça doit pouvoir marcher.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15724
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6065

Re: Un potager du paresseux en Sarthe

Message non lupar Did67 » 09/10/19, 16:55

Les 7 m, c'est juste une question de physique.

Très exactement, les 10 m, c'est la pression atmosphérique.

Donc une pompe qui peut "aspirer" techniquement disons 50 m, n'aspirera que du vide au-delà de 10 m théoriquement.

C'est le baromètre de mercure dit de Torricelli : un tube rempli de mercure et retourné. Le mercure monte à plus ou moins 76 cm. ET tu as beau tiré le tube plus haut, macache.

Là où tu as raison, c'est qu'il faut toujours regarder la courbe de la pompe : certaines n'ont pas, bien évidemment, l'aspiration suffisante.

La pompe dont j'ai mis la notice en pdf voit son débit tomber à zéro pour 4,1 bars, soit une 40taine de m de dénivelé (aspiration ou refoulement, c'est kifkif ; pou la pompe, c'est toujours pomper).

A 3,4 bars, soit environ 35 m, elle débite encore presque 2 l/mn.

Mais il faut la placer à maxi 7 m au-dessus de l'eau. Elle aspirera donc sur cette hauteur. Puis pourra encore "monter" l'eau d'environ 28 m, à ce débit. 35 m en tout.

Le total de la hauteur aspiration + refoulement + pertes par fortement ne doit pas dépasser disons ces 35 m. Avec l'aspiration qui ne doit pas dépasser 7 à 8 m. Sinon, il se crée du vide.
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2840
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 428

Re: Un potager du paresseux en Sarthe

Message non lupar sicetaitsimple » 09/10/19, 17:42

Did67 a écrit :Les 7 m, c'est juste une question de physique.

Très exactement, les 10 m, c'est la pression atmosphérique.

Donc une pompe qui peut "aspirer" techniquement disons 50 m, n'aspirera que du vide au-delà de 10 m théoriquement.

C'est le baromètre de mercure dit de Torricelli : un tube rempli de mercure et retourné. Le mercure monte à plus ou moins 76 cm. ET tu as beau tiré le tube plus haut, macache.

Là où tu as raison, c'est qu'il faut toujours regarder la courbe de la pompe : certaines n'ont pas, bien évidemment, l'aspiration suffisante.

La pompe dont j'ai mis la notice en pdf voit son débit tomber à zéro pour 4,1 bars, soit une 40taine de m de dénivelé (aspiration ou refoulement, c'est kifkif ; pou la pompe, c'est toujours pomper).

A 3,4 bars, soit environ 35 m, elle débite encore presque 2 l/mn.

Mais il faut la placer à maxi 7 m au-dessus de l'eau. Elle aspirera donc sur cette hauteur. Puis pourra encore "monter" l'eau d'environ 28 m, à ce débit. 35 m en tout.

Le total de la hauteur aspiration + refoulement + pertes par fortement ne doit pas dépasser disons ces 35 m. Avec l'aspiration qui ne doit pas dépasser 7 à 8 m. Sinon, il se crée du vide.


Oui et non !

La courbe de la pompe d'une pompinette type "Casto" ne te dit rien sur sa capacité d'aspiration, ce qu'on appelle en anglais (et en francais chez les pompistes) son NPSH requis (Net Positive Suction Head ou Charge nette absolue à l'aspiration requise). C'est la pression absolue minimale, à quelques corrections près( pression dynamique V2/2g et tension de vapeur saturante) qui doit être disponible au niveau de l'aspiration de la pompe
(niveau de la roue) pour que celle-ci fonctionne.Le NPSH disponible( la valeur constatée en fonction des conditions d'installation) doit être supérieur au NPSH requis.

Les 7m que tu évoques, qui correspondent à environ 3m de NPSH disponible, (10-7=3), c'est une valeur pour une "excellente" pompe industrielle, fonctionnant pile-poil à son débit nominal.

Je doute que ce soit suffisant pour une pompinette de chez Casto. Autrement dit, espérer pouvoir pomper à 7m de profondeur avec une pompe de surface me parait totalement illusoire. Même 5, j'en doute. Mais je suis preneur de contre-exemples.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15724
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6065

Re: Un potager du paresseux en Sarthe

Message non lupar Did67 » 09/10/19, 19:25

Il y a fort longtemps, dans une autre vie, j'ai utilisée une pompe thermique de surface sur des puits... L'eau allait dans une citerne tampon de 2 m3, placée en hauteur sur un rocher. D'où j’irriguais le jardin...

Je serai aujourd'hui, de mémoire, incapable, de te dire la profondeur qu'atteignait l'eau (cela variait, au fur et à mesure de la saison, cela baissait...). Mais c'était les ordres de grandeur dont on parlait, 7 ou 8 ou 10 mètres (le cuvelage du puits).

C'était une pompe comme celle-là :

https://www.agrieuro.fr/motopompe-darro ... 3%A0%20eau

Ou celle-là

https://www.quincaillerie.pro/produit/P ... fluxcenter

Elles affichent toutes les deux une hauteur d'aspiration de... 8 m.

Tu le retrouves ici chez Honda. Je ne pense pas que ce soient des épigés, chez Honda...

https://industrie.honda.fr/industrial/p ... .html#wb20

Page 33 ou 34, les caractéristiques de toute la gamme : https://industrie.honda.fr/content/dam/ ... l_2018.pdf

(dont 7,5 ou 8 m d'aspiration maxi affichés).

Mensonger ?

Chez Casto, il y a des marques comme Karcher (qui annonce 8 m) ou leur marque maison (Mc Allister) qui annonce "8 m d'immersion" (mal traduit du chinois ? Le tuyau d'aspiration fourni fait 7 m)...

Maintenant, en effet, NPSH, je ne connais pas. Je connais les HMT et les limites d'aspiration (j'avais retenu 7 m, a priori, c'est plus souvent 8 m).

Et si me méfie des annonces de "débit de xxx l/mn" (car donnés pour une HMT de 0 ; ce n'est pas faux, juste ridicule, une pompe qui pompe à l'horizontale !), je ne me suis jamais méfié des annonces de spécifications comme les 8 m pour l'aspiration maximale...
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2840
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 428

Re: Un potager du paresseux en Sarthe

Message non lupar sicetaitsimple » 09/10/19, 22:37

Le seul but de mon message initial était d'attirer l'attention de Steph72 sur l'importance du niveau minimal atteint dans le puits au moment où il y a un besoin important dans le cas d'une pompe installée en surface.
Je n'ai aucun problème à devoir être démenti, mais par l'expérience, pas par une valeur dans une fiche technique sans précision sur les conditions d'installation.Bref, affaire (éventuellement) à suivre, si Steph a mesuré la profondeur de ses puits en été il n'y peut-être aucun problème potentiel!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15724
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6065

Re: Un potager du paresseux en Sarthe

Message non lupar Did67 » 10/10/19, 09:43

Idem.

La "limite des 7 m", j'y ai été confronté indirectement, par des gens pensant qu'il suffisait de rallonger le tuyau d'aspiration. Et que j'ai dissuadé. Je n'ai pas d'expérience, car jamais pensé à essayer. C'est pour ça, pour les pompes de surface, que j'ai écrit à steph : "attention, pas plus de 7 m". Ce n'est pas évident quand on n'y a pas pensé.

Cela semblerait être 8 d'après les notices - et franchement, c'est pas question d'avoir raison : j'ai du mal à croire qu'un constructeur sérieux comme Honda, dans un catalogue pou professionnels, s'aventure à écrire des conneries. Sur une "chinoiserie" vendue sur le net, j'aurais été beaucoup moins affirmatif !

Maintenant, en effet, peut-être que ce n'est pas du tout un problème pour steph et que sa nappe est à 4 mètres ! Mais parfois, j'aime creuser un sujet pour mes "archives" (je ne sais jamais de quoi je vais parler dans mes confs - question/réponse - ni écrire dans un livre ; et j'aime bien les choses concrètes et si possible sérieuses ou vérifiées). D'où parfois des discussions qui débordent de la question posée dans le fil ou du contexte évoqué...
0 x
jardama
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 86
Inscription : 07/06/19, 13:47
x 3

Re: Un potager du paresseux en Sarthe

Message non lupar jardama » 10/10/19, 10:55

Ce point de discussion m'intéresse.
J'ai utilisé une pompe de surface (Guinard / 650 watts) pour lui faire remonter de l'eau dans un récupérateur situé à 80 m avec un dénivellé de 12/13m. L'eau vient d'un puits qui était à 5/7 m de profondeur en utilisant un tuyau de 17 mm. C'est un peu long pour remplir le récupérateur de 1500 litres (4h) mais bon après tout, ça m'a permis d'avoir de l'eau. ça ne fait pas un gros débit, c'est sûr.
Cette année en utilisant la m^me pompe mais avec un tuyau de 19mm sur toute la longueur en prenant l'eau dans une cuve que j'ai installée,un débit de 1m3. Le changement de tuyau m'a paru apporter qq chose.
Le dénivelé est moins important que depuis le puits mais mes cuves sont un peu plus loin.
L'an prochain, j'achèterai une pompe un peu plus puissante et me servirai de celle que j'aie pour l'arrosage.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15724
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6065

Re: Un potager du paresseux en Sarthe

Message non lupar Did67 » 10/10/19, 12:11

Si j'ai bien compris, ta pompe "aspire" l'eau sur un dénivelé d'environ 5 à 7 m, et refoule vers ta cuve sur un dénivelé de 12/13 m (mais une distance horizontale d'environ 80 m).

Si tu augmentes le diamètre de tes tuyaux, tu réduis les frottements - ce qui se traduit par une "perte de charge" réduite. Ces pertes de charge équivalent à des "mètres de hauteur" en plus. Ces pertes augmentent avec le nombre de raccord, de coudes, etc... Un rétrécissement peut freiner beaucoup ! Et diminuent avec le diamètre du tuyau : pour un même débit, la vitesse donc le frottement diminue vite.

Quand le dispositif est figé = tu connais les dénivelés, c'est là que les courbes caractéristiques sont importantes. Ne pas se focaliser d'abord sur la puissance. Une pompe "puissante", mal calibrée, va brasser pour rien ! Dans ton cas, si j'ai bien compris, tu as environ 20 mètres de HMT. Tu rajoutes 5 m pour les pertes. Tu dois choisir une pompe dont le débit est encore correcte pour une HMT d'environ 25 m.

Quelqu'un d'autre, qui aurait le même puits mais arroserait au "ras du puits", pourrait se contenter d'une pompe encore efficace à 10 m de HMT !

En fonction du corps de la pompe, l'une va caler au-delà de telle hauteur totale. Et avant de caler, son débit s'écroule. Alors qu'une autre fonctionne encore très bien. IL faut lire les courbes et comparer...
0 x
jardama
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 86
Inscription : 07/06/19, 13:47
x 3

Re: Un potager du paresseux en Sarthe

Message non lupar jardama » 10/10/19, 12:23

Je précise : la profondeur du puits (10m de profondeur) : l'eau était à environ 5 m donc a crépine de la pompe devait être 5/7 m. Si j'ajoute 12/13 m de dénivellé avec une distance de 80 m. ça c'était sur 2017/2018, j

Le débit étant trop faible, j'ai changé de tuyau cette année ... mais le niveau d'eau du puits trop bas (7 m en avril, 5 m en juillet) que je puisse vraiment m'en servir et puis j'ai maintenant la possibilité de récupérer de l'eau d'une toiture de 150 m2
J'ai donc acheté deux cuves 1000l situées dans un bâtiment un peu loin. ça augment un peu la distance mais le dénivellé est moins important. Avec le nouveau tuyau, 19mm sur toute la longueur (100m) le débit est mieux. la pompe que j'aie me parait néanmoins trop insuffisante.
Vu les conditions de cette année, ça m' a permis néanmoins d'avoir un peu plus d'eau.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité