Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsUn potager du paresseux en Charente-Maritime

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 256
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 14

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar être chafoin » 30/05/18, 18:42

Did67 a écrit :
nico239 a écrit :Le tien n'est pas ridicule car.........

Il est en revanche étiolé (manque de lumière) : l'arrière de ton caisson est opaque.
Pour savoir combien de lumière reçoit une plante, s'imaginer couché à sa place. Et regarder au-dessus, 360° à la ronde ! Un châssis appuyé contre un mur : il ne reste que 180° de lumière. Soit la moitié.
A nuancer un peu en fonction de l'orientation (et donc du soleil).
Mais aussi en fonction de la "compétition" dans le châssis (densité des plants).
Pour beaucoup de plantes, 50 % de lumière "plein jour", cela leur suffit largement. Pour d'autres, cela donne des signes d'étiolement.

:arrow: L'étiolement est forcément un signe de manque de lumière ?
:arrow: Les plantes pour lesquelles 50% de lumière suffit, sont les plantes "de sous-bois" : fruits rouges, courges... ?
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12446
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4128

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar Did67 » 30/05/18, 19:01

Oui, l'étiolement désigne un allongement excessif pour manque de lumière...

La sensibilité au manque de lumière est variable : les tomates, par ex, réagissent beaucoup (ce ne sont pas des "solanacées" pour rien !) ; d'autres moins (choux, par ex)...
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1428
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 159

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar nico239 » 30/05/18, 23:36

Ok

As-tu des proportions idéales?
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12446
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4128

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar Did67 » 31/05/18, 09:24

NOn, non. Je ne suis pas un homme de "normes" [l'UE avait effectivement, pendant quelques années, normé la courbure des bananes !]. Je vois cela à l'oeil...

Ce n'est pas très grave, en général. Dès qu'on le transplante à l'extérieur, cela cesse, le plant se développe normalement. Le manque de densité sur la bas peut juste, parfois, favoriser des rejets [comme quand on coupe des arbres, les voisins voient des branches se former du coté de la lumière]
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 256
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 14

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar être chafoin » 31/05/18, 09:45

Did67 a écrit :Oui, l'étiolement désigne un allongement excessif pour manque de lumière...

Il ne peut pas y avoir, par exemple un excès d'eau qui bloquerait la photosynthèse usuelle ? J'ai cru voir ça sur 2 plants de courge récemment...
0 x

Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 256
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 14

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar être chafoin » 31/05/18, 11:04

Did67 a écrit :Ce n'est pas très grave, en général. Dès qu'on le transplante à l'extérieur, cela cesse, le plant se développe normalement. Le manque de densité sur la bas peut juste, parfois, favoriser des rejets [comme quand on coupe des arbres, les voisins voient des branches se former du coté de la lumière]

Tu veux dire que ce n'est pas très grave si le plant est assez mal parti ? Je dis ça car je viens d'acheter des plants en promotion qui sont dans un piètre état. C'est hallucinant comment ils traitent les plants dans ... une jardinerie ! C'est du massacre : pas d'eau ou inondés, maladies, plants fracassés, manque de substrat...
0 x
Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 128
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 34
Contact :

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar denis17 » 31/05/18, 11:05

je précise une petite chose, l'ouverture du châssis est plein sud (à quelques degrés près), donc niveau ensoleillement, ce n'est pas mal, mais c'est sur, on peut toujours faire mieux :mrgreen:
Et le potager est en partie ombragé, un cerisier fait de l'ombre en partie, et le soir le noyer qui se trouve à l'ouest en fin de journée, j'essayerai de prendre une photo pour vous monter.
Denis
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12446
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4128

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar Did67 » 31/05/18, 11:14

être chafoin a écrit :Tu veux dire que ce n'est pas très grave si le plant est assez mal parti ? Je dis ça car je viens d'acheter des plants en promotion qui sont dans un piètre état. C'est hallucinant comment ils traitent les plants dans ... une jardinerie ! C'est du massacre : pas d'eau ou inondés, maladies, plants fracassés, manque de substrat...


En général, ce n'est pas grave, en particulier pour les plantes dont on récolte les "fruits". Ils se refont très vite une santé... Ramifient sur les parties étiolées, etc... Je préfère ces plants maltraités à ceux magnifiques, d'un vert foncé, dopés jusqu'aux oreilles et qui, pas assez endurcis, vont faire la gueule arrivé dans ton jardin parce qu'ils ne reçoivent quotidiennement leurs "doses" !

Le stress peut faire monter plus vite les salades, elles pomment moins... Là, c'est éventuellement un peu plus gênant.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12446
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4128

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar Did67 » 31/05/18, 11:18

être chafoin a écrit :Il ne peut pas y avoir, par exemple un excès d'eau qui bloquerait la photosynthèse usuelle ? J'ai cru voir ça sur 2 plants de courge récemment...


L'excès d'eau ne va pas bloquer la photosynthèse.

Il peut en revanche asphyxier les racines, qui fonctionnent moins bien.

Comme il peut bloquer la nitrification par les bactéries (aérobies). Cela donne parfois une coloration jaunâtre aux plantes...
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 256
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 14

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar être chafoin » 31/05/18, 12:26

Ok
1 :arrow: c'est un peu ce que je me suis dit pour les plants du commerce. Les petits granulés bleus trouvés dans les godets sont de l'engrais ou du métaldéhyde ?
2 :arrow: dans mon cas il s'agit de jaunissement et d'étiolement..j'ai repiqué, on va voir si aujourd'hui c'est mieux !
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

D'autres pages qui vont certainement vous intéresser: