Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsUn potager du paresseux en Charente-Maritime

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 135
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 35
Contact :

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar denis17 » 22/04/18, 15:18

Petit suivi du potager

IMG_20180419_195510.jpg


Sur cette première photo, nous pouvons voir que l'ail, les oignons et échalotes se portent à merveille, j'estime à l'heure actuelle la réussite à plus de 90%. Par contre, juste à côté, le rang de fèves est à l'inverse, avec moins de 10% de levée, il est même poussé un champignon à la place d'un des emplacements de fèves.


IMG_20180419_195457.jpg


Viennent ensuite les semis en pleine terre, à cet endroit, il y avait une épaisse couche de foin l'an passé, et démuni cette année, j'y ai semé des engrais verts. j'ai déversé sur cette parcelle les tontes de pelouse, mal m'en a pris, puisque du coup, j'ai du étouffer en partie mon semis.
Je verrai bien ce que cela va donner dans le temps. Bref, cela ne m'a pas empêché d'y inclure des semis de radis, poireaux, petit pois, carottes, salade et haricots verts la semaine passée.
0 x

Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 135
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 35
Contact :

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar denis17 » 22/04/18, 18:15

Et j'ai oublié de vous parler des semis en pots.

IMG_20180419_195403.jpg


Pour rappel, toutes les graines des semis de tomates ont été mises à tremper environ 5/6 jours avant plantation. Tous les semis levés sur la photo sont des tomates, avec une taux de réussite variable, il y a des graines de 4 ans, d'autres de 2 ans, toutes provenant de dons. Il y a 6 variétés différentes. Pour le reste, semis "standard" , les graines ont été plantées directement sorties du sachet, il y a la, du melon, courgettes, courges, aubergines, poivrons, piments, etc ...
A noter que les semis ont tous été mis dans le châssis extérieur directement après plantation.
Denis
0 x
Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 135
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 35
Contact :

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar denis17 » 12/05/18, 22:48

Des nouvelles du potager, et des bonnes puisque il pleut aujourd'hui, ce qui signifie un bon et bel arrosage :cheesy: .

IMG_20180511_211929.jpg


Sur cette première photo, ail, oignons et échalotes se portent à merveille, d’ailleurs, l'aillet est excellent (avec des grillons, en omelette, dans les salades...), par contre, le résultat sur les fèves est catastrophique, quand aux raisons? je dirai que seulement un quart des graines ont levées, bien moins bon que l'an dernier, du coup, je pense faire un semis à l'automne, avec des graines du cru que je pense pouvoir récupérer chez des voisins, une partie sous foin, et la seconde plus à "découvert". En haut à droite on voit des oignons restant de l'an passé.

IMG_20180511_211920.jpg


Pas grand chose à dire, les fraisiers ont été mis sous abris, au moins pour les oiseaux :wink: pour ce qui est des limaces, c'est moins sur, il y a eu quelques fraises grignotées.

IMG_20180511_211901.jpg


Un peu plus compliqué sur cette vue, à l’extrême gauche il y a des radis qui ont levés (la seconde série, la première ayant disparue), sur cette ligne il y a aussi carotte et salade, mais rien de sorti. Nous avons ensuite un rang de haricot verts, levé correctement, puis un semis de carotte qui lui aussi n'a rien donné, et enfin un semi de petit poids, fait un peu tardivement je pense, on verra le résultat. Je rappel juste que ces semis ont été fait dans une partie semée avec des engrais vert sur une partie sous foin l'an passé. juste pour info, je n'ai pas vu d'aggradation du sol sur cette partie du jardin, mais comme dit le proverbe, patience et longueur de temps font plus que force et courage.

IMG_20180511_211841.jpg


les premiers pieds de tomate plantés hier, ils sont encore petit (4 feuilles) mais j'était impatient, 4 variétés différentes, il faut dire que sur certains plants il y a hécatombe dans le chassis, mais pas sur d'autres? et donc 16 plants mis à la terre. j'ai prévu de mettre un chassis par dessus pour couvrir l'ensemble, mais plus tard, avec un pied ou deux de courgette, pour voir la différence de résultat avec ceux plantés en plein air.

IMG_20180511_211825.jpg


Et nous voila au cœur du saint des saints, le chassis aux miracles :oops: , par rapport à la photo du post précédent, il y a eu une perte au niveau des semis de tomate d'environ 30%. les levées au niveau des cucurbitacées sont plutôt très bonnes (potirons, courgettes, poivrons, aubergines, courges, melons, butternuts, piments et patissons), pour l'instant 80% de réussite. Tous les pots "vides" font partie des semis en pots à planter avant les vacances, on y trouve betterave, céleri, panais, navet choux et salades. Et pour finir, dans le bac blanc, un essai de condiments que je re piquerai ensuite en pleine terre (Persil, cerfeuil, thym, ciboulette).

Pour finir, le potager a plutôt bien démarré cette année, avec des nouveautés, et toujours des ratés (radis / carottes), je pense que cela doit venir d'un manque de timing entre le semis et la pluviométrie, en fait, j'aurais du faire ces semis plus tôt. De toute façon, comme l'an passé, l'arrosage risque d'être limité.

Denis
2 x
Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 135
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 35
Contact :

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar denis17 » 29/05/18, 21:18

Une petite série de photo sur des plants de courgette, avec un pot, toujours le même :wink: , pour montrer la différence de taille :

IMG_20180529_191036.jpg


Sur cette première photo un semis de courgette fait maison dans la plus pure tradition Denis, cad, dans un terreau du commerce, soit disant équilibré en N / P / K tatati, tatata.
Nota : juste à côté on peut voir un reste de champignons

IMG_20180529_191024.jpg


Sur cette seconde photo un plant provenant du commerce cette fois, offert par mon voisin qui a pris en pitié au vu de la taille des miens :lol:

IMG_20180529_191005.jpg


Et sur cette troisième photo un plant ayant eu l'amabilité de pousser tout seul sans aucune aide dans mon jardin.

Je souhaiterai juste que la nature soit encore plus sympa et me fasse plein d'autres petits cadeaux comme celui ci. :wink:

Denis
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1999
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 195
Contact :

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar nico239 » 30/05/18, 02:18

denis17 a écrit :Une petite série de photo sur des plants de courgette, avec un pot, toujours le même :wink: , pour montrer la différence de taille :

IMG_20180529_191036.jpg

Sur cette première photo un semis de courgette fait maison dans la plus pure tradition Denis, cad, dans un terreau du commerce, soit disant équilibré en N / P / K tatati, tatata.
Nota : juste à côté on peut voir un reste de champignons

IMG_20180529_191024.jpg

Sur cette seconde photo un plant provenant du commerce cette fois, offert par mon voisin qui a pris en pitié au vu de la taille des miens :lol:

IMG_20180529_191005.jpg

Et sur cette troisième photo un plant ayant eu l'amabilité de pousser tout seul sans aucune aide dans mon jardin.

Je souhaiterai juste que la nature soit encore plus sympa et me fasse plein d'autres petits cadeaux comme celui ci. :wink:

Denis



Le tien n'est pas ridicule car.........

Tout dépend de la date du semis du pro.
S'il l'a fait au chaud en février et toi en avril il n'y a rien de surprenant
Mais en général les pros débutent très tôt avec les risques que cela comporte et le travail de protection qui s'en suit.

J'avais posé la question dans un autre fil mais nous aussi nous avons été confrontés à quelques repousses sous la serre qui sont évidemment TRÈS en avance.

Reste à trouver pourquoi cette courgette a, semble-t-il passé l'hiver sans dépérir.

À ta place je conserverai toutes ses graines : qui sait?

Reste que le tour du cadran c'est bien à ça qu'il faudrait parvenir...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13151
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4490

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar Did67 » 30/05/18, 08:56

1) La première souffre visiblement d'un terreau trop pauvre. Et maintenant, elle "rame" à établir ses connexions avec les mycorhizes et à recharger ses batteries... "Retard à l'allumage". Normal.

2) Le seconde a sans aucun doute bénéficié de fertilisation. Elle est bien verte. Mais pas "connectée" non plus.

Attendre la suite des évènements...

3) La troisième est surement une graine, qui a bénéficié des conditions favorables de l'année (il a fait chaud et sec, puis maintenant, on est en régime semi-tropical ; pas sûr que cela se passera comme ça toutes les années ; l'année dernière, elle serait cramée et tu ne l'aurais peut-être même pas vue !

Là, elle a tout pour elle : elles est connectée, le sol s'est suffisamment réchauffée, la nitrification est en marche... L'idéal, quoi !
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13151
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4490

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar Did67 » 30/05/18, 09:01

nico239 a écrit :
Le tien n'est pas ridicule car.........



Il est en revanche étiolé (manque de lumière) : l'arrière de ton caisson est opaque.

Pour savoir combien de lumière reçoit une plante, s'imaginer couché à sa place. Et regarder au-dessus, 360° à la ronde ! Un châssis appuyé contre un mur : il ne reste que 180° de lumière. Soit la moitié.

A nuancer un peu en fonction de l'orientation (et donc du soleil).

Mais aussi en fonction de la "compétition" dans le châssis (densité des plants).

Pour beaucoup de plantes, 50 % de lumière "plein jour", cela leur suffit largement. Pour d'autres, cela donne des signes d'étiolement.
0 x
Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 135
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 35
Contact :

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar denis17 » 30/05/18, 09:36

Peut être bien que je devrai modifier mon châssis, les deux faces latérales sont opaques, et donc les remplacer par un support incolore. Cela peut améliorer les choses.
Pour ce qui est du terreau, je pense que je vais m'en passer l'an prochain, j'ai déjà une petite idée sur la façon dont je vais opérer.
Denis
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1999
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 195
Contact :

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar nico239 » 30/05/18, 12:36

Did67 a écrit :
nico239 a écrit :
Le tien n'est pas ridicule car.........



Il est en revanche étiolé (manque de lumière) : l'arrière de ton caisson est opaque.

Pour savoir combien de lumière reçoit une plante, s'imaginer couché à sa place. Et regarder au-dessus, 360° à la ronde ! Un châssis appuyé contre un mur : il ne reste que 180° de lumière. Soit la moitié.

A nuancer un peu en fonction de l'orientation (et donc du soleil).

Mais aussi en fonction de la "compétition" dans le châssis (densité des plants).

Pour beaucoup de plantes, 50 % de lumière "plein jour", cela leur suffit largement. Pour d'autres, cela donne des signes d'étiolement.


Ouh la va falloir que je m'en souvienne lorsque je construirai (enfin) mes châssis...

Je pensais te poser la question de la hauteur à ce moment là justement mais je crois que tu y réponds là.

Moins il sera haut et mieux les plantes seront éclairées... c'est ça?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13151
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4490

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar Did67 » 30/05/18, 16:06

nico239 a écrit :
Moins il sera haut et mieux les plantes seront éclairées... c'est ça?


Absolument.

On met la hateur minimale pour pas que lesplants touchent trop vite les vitres, en sachant que pour l'écoulement de l'eau, on met une pente. Et donc on met les plants "hauts" du coté haut (tomates, poivrons...), les autres du coté bas (laitues, céleris)...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité