Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsUn potager du paresseux en Charente-Maritime

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 111
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 31
Contact :

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar denis17 » 31/08/17, 16:12

Non, je suis sur une butte bien ventilée, mais il faut dire que le fleuve Charente ne se trouve qu'à quelque centaine de mètres. Mais je ne pense pas que le problème à cette période vienne de la, je pencherai plutôt sur les acacias du voisin (et peut être aussi ma pile de bois) qui font de l'ombre au jardin en début de matinée, il faut que j'y regarde d'un peu plus près pour l'an prochain et peut être changer tout ou partie des pieds tomates de place afin de maximiser mon ensoleillement.
Denis
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11954
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3877

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar Did67 » 31/08/17, 18:01

denis17 a écrit :
je pencherai plutôt sur les acacias du voisin (et peut être aussi ma pile de bois) qui font de l'ombre au jardin en début de matinée, il faut que j'y regarde d'un peu plus près pour l'an prochain et peut être changer tout ou partie des pieds tomates de place afin de maximiser mon ensoleillement.
Denis


Bingo : ne cherche pas plus ! L'an dernier, mes tomates situés à l'ombre des framboisiers le matin ont été "fusillés" bien avant les autres...

J'évoque la question dans ma dernière vidéo !

Emplacement des tomates = là où le soleil frappe en premier le matin ! Et 50 % des problèmes de mildiou sont réglés.
0 x
Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 111
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 31
Contact :

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar denis17 » 04/09/17, 15:33

Après une petite visualisation du matin, je changerai l'emplacement des pieds de tomate, un recul de 10 m, le soleil y frappera un peu plus tôt le matin, et cela va aussi les éloignées du rang de vigne et du figuier du voisin.
Denis
0 x
Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 111
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 31
Contact :

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar denis17 » 02/01/18, 12:38

Bonjour et tous mes meilleurs voeux à tous pour cette année 2018.
L'année 2017 a été pour moi l'année 0 du passage à la phenoculture. Petit récapitulatif de cette année passée.
Les tomates, plantées trop tardivement ( comme beaucoup de choses) ont donné correctement et ont suffi à me nourrir à partir du 15 août. Juste à côté, des melons d'eau, qui ont poussé la tout seul (graines jetées à même le sol l'an passé) m'ont donné 4 belles pièces qui ont fait 24 bocaux à confiture. L'ail, les oignons et les échalotes, bien partis, ont quasiment tous fondus, seul 1/4 à peine des oignons ont survécu, et heureusement, j'ai profité de l'aillet en début d'année.
Les fraisiers, repiques dans le brf, ont vegetes.
Les quelques framboisiers repiques dans l'année ont donné quelques fruits mangés sur place, les meilleurs.
Les radis, carottes, malgré plusieurs essais n'ont rien donné.
Le résultat sur les salades à été moyen, beaucoup ont été mangées avant maturité, mais celles qui ont survécu était très bonnes.
L'essai de pommes de terre sous foin à donné des résultats mitigés, la semence n'était pas d'une grande qualité, et je pense avoir un peu trop forcé sur l'apport de tonte de gazon.
Les courgettes ( longues. et rondes) ont été suffisantes pour ma consommation. Les rondes ont été croqués par la première attaque du mildiou, alors que les longues s'en sont sorties et ont continué à produire.
J'ai fait aussi des patissons qui ont bien produit, même si ces derniers étaient en majorité de petite taille.
Beaucoup de semis fait maison n'ont pas eu le temps de fournir leur fruit du fait d'une plantation tardive (melons, aubergines)
Quelques loupés aussi dans les semis, poivrons et artichauts qui ne sont jamais sorti, mais la, il est aussi possible que les sachets de graines soient en cause, sous toutes réserves bien entendu.
La suite sur un prochain post.
Denis
1 x
Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 111
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 31
Contact :

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar denis17 » 31/01/18, 18:12

Et quelques photos du début janvier.
IMG_20171123_164713.jpg

Comme à mon habitude, et en commençant par la gauche, dans le coin haut de la photo, devant le panneau de bois, un petit rang de framboisiers repique la à la mi novembre, le sol était très sec, et il a fallu piocher, je ne pensais pas qu'ils reprendraient, mais c'est derniers jours, des bourgeons sont apparus. Puis dans le jardin, un tas de brf, avec à côté les fraisiers.
IMG_20171123_164720.jpg

Sur cette seconde photo, à gauche nous voyons les quelques cultures restantes, des brocolis et des radis noirs (inmangeable tellement ils piquent), mais cela fait de belles racines et servira d'engrais.
IMG_20171123_164734.jpg

Et enfin l'extension du jardin, les jonquilles y ont poussé depuis, et les souches arrachées le week-end dernier.

Enfin, au niveau agradation du sol, une petite amélioration à priori, pas toujours facile de bien juger. Et les bottes de foin sont arrivées, j'attends avant de les dérouler. Ayant du brf à faire, je souhaite étendre ce qui ne m'aura pas servi sur les fraisiers et framboisiers.
Denis
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2048
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 335

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar sicetaitsimple » 31/01/18, 19:58

Bonsoir Denis,

je n'avais pas vu ton "bilan 2017", je le découvre en voyant le post de ce soir. Un peu décevant, on peut résumer ça comme ça?

J'ai reparcouru ce fil pour me souvenir du parcours depuis le début.

Personnellement, ça renforce ma conviction( cf. discussion récentes à propos du projet de "mémère" sur le fil principal)que débuter avec du BRF et encore plus du faux BRF c'est quand même très compliqué et très risqué (sauf et je vais me répéter à "pailler" des cultures pérennes déjà en place).

Bon, ça va s'améliorer à coup quasiment sûr. Bonne année potagère 2018!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11954
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3877

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar Did67 » 01/02/18, 11:34

OUI et OUI.

Oui, c'est le phénomène classique d'effet dépressif. Que connaissent beaucoup de partisans des "buttes permaculturelles" (s'ils sont honnêtes ou s'ils n'ont pas la naïveté de se contenter de quelques pieds de légumes chétifs, jaunâtres, comme je vois ça dans certaines vidéos).

Et oui, les mécanises du sol te corrigent cela en 3 ans environ. Cette année, ce sera déjà mieux : comme expliqué à julienmos, au départ, l'azote sert à la fois à la croissance de la population d'organismes du sol (qui en ont besoin pour les protéines, les ADN/ARN et quelques autres molécules) et est incorporé dans l'humus, dans le C/N est bien plus bas (environ 15) que celui des substances ligneuses (faux BRF : 150 à 300). Après un an, la croissance des microorganismes est finie : ils se "recyclent" aux-mêmes. Ceux qui naissent se nourrissent de ceux qui meurent. Seul le deuxième phénomène joue encore un peu. UN troisième année, l'essentiel a été "humifié"...

Et l'année prochaine, il se peut que ce soit formidable - surtout partout où tu auras mis des légumineuses ; dans ce sol qui a faim d'azote, la fixation symbiotique peut atteindre ou dépasser 200 unités d'N par ha / an.

Tu nous confirmeras ça.
0 x
Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 111
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 31
Contact :

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar denis17 » 01/02/18, 12:38

Pas de problème, je continuerai de faire un suivi. :wink:
Denis
0 x
Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 111
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 31
Contact :

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar denis17 » 02/02/18, 11:54

sicetaitsimple a écrit :Bonsoir Denis,

je n'avais pas vu ton "bilan 2017", je le découvre en voyant le post de ce soir. Un peu décevant, on peut résumer ça comme ça?

J'ai reparcouru ce fil pour me souvenir du parcours depuis le début.

Personnellement, ça renforce ma conviction( cf. discussion récentes à propos du projet de "mémère" sur le fil principal)que débuter avec du BRF et encore plus du faux BRF c'est quand même très compliqué et très risqué (sauf et je vais me répéter à "pailler" des cultures pérennes déjà en place).

Bon, ça va s'améliorer à coup quasiment sûr. Bonne année potagère 2018!


Bonjour sicetaitsisimple
Décevant, je ne dirais pas, la déception vient avant tout d'un objectif que l'on aurait pu ne pas tenir, et comme je n'avais pas d'objectifs (année 0), pas de déception.
Beaucoup de loupés, c'est sur (radis, carottes), quelques bonnes choses(tomates, courgettes) et tous ces semis fait trop tardivement (c'est ma faute, ma très grande faute :oops: ) et donc plantés trop tardivement et qui n'ont pas donné. A rajouter à cette liste le pratiquement pas d'arrosage.
Cette année je promets d'être attentif à tout cela, je mets tout de même un bémol sur l'arrosage.
Denis
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2048
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 335

Re: Un potager du paresseux en Charente-Maritime

Message non lupar sicetaitsimple » 02/02/18, 12:46

denis17 a écrit :.... et tous ces semis fait trop tardivement (c'est ma faute, ma très grande faute :oops: ) et donc plantés trop tardivement et qui n'ont pas donné.


J'en suis au même point que toi sur les semis! Sauf que moi j'étais plutôt en avance, mais ce n'est pas forcément mieux! Ca s'apprend, tout ça!

Bonne réussite cette année.
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires