Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsTout nouveau sur le forum mais moins à cultiver en me servant de foin

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11364
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3408

Re: Tout nouveau sur le forum mais moins à cultiver en me servant de foin

Message non lupar Did67 » 02/09/17, 14:16

Ne comprend pas mes questions de travers : ce n'est en rien une remise en cause. C'est juste pour ne pas prendre des vessies pour des lanternes... Et forger mes convictions sur des faits réels.

1) J'ai tendance à entendre "buttes" quand on a creusé, puis enterré du bois, puis recouvert de terre - c'est ce qu'on voit en général. Je voulais être sûr, pour ma compréhension précise des choses.

2) Savoir ce qu'il y a l"intérieur des pieds de tomate, c'était pour savoir à quel point nos "résultats" sont différents... Si tu n'avais pas de mildiou, sous réserve de répétition sur plusieurs années, on pouvait admettre une efficacité fulgurante d'autres mécanismes (que ceux que j'évoque). Sous réserve des évolutions de ces prochains temps, là, c'est moins radical (ce qui n'exclue pas une "certaine" adaptation, ou réaction...)

3) En l’occurrence, les choses vont sans doute se cristalliser dans les jours / semaines à venir. Même si pour le snécroses au niveau des feuilles, il faut rester prudent : les réactions peuvent aller à l'abscission et la formation de nouvelle feuilles. Dans le passé, en revanche les nécroses sur tiges conduisent à une "généralisation". Tu as encore toutes tes chances - faut voir ! Moi, avec les nécroses sur tiges, je pense que cela va être fusillé assez vite.

J'espère que tu vas répéter le dispositif pendant deux ou trois années. Je suis convaincu (ce qui n'est pas une preuve) que dans mes conditions de l'an dernier, tu ne voyais pas une tomate sur les pieds couchés. Ce qui m'est arrivé sur des pieds (3 ou 4, entremêlés) de tomate que j'avais laissé, sans tailler, sans tuteurer. Tout était cramé, y compris les fruits, avant d'être récoltable... Alors que cette année, sur les 2 ou 3 pieds négligés du même type que j'ai, les attaques sont plus sévères que dans le tunnel, mais infiniment moins sévères que ce j'avais connu l'an dernier...

Cette année, tu l'as vu, je n'ai des nécroses sur pieds uniquement à l'extérieur. Il y a donc une nette différence (même si à ce jour, les deux produisent, mais j'anticipe un peu, peut-être à tort, je pense que très vite, cela sera foutu sur les extérieurs ; affaire à suivre).
0 x

lazzaret
x 15

Re: Tout nouveau sur le forum mais moins à cultiver en me servant de foin

Message non lupar lazzaret » 02/09/17, 14:52

d'accord pour dire que ça aura plutôt été une année sans mildiou". Dans une année où la pression "mildiou" est forte à très forte, les constats seraient probablement différents. En ce sens, ce serait à retester en l'état (situations 4, 5 et 6).

je pense par ailleurs que les mécanismes se combinent, préventifs et "curatifs" : éviter l'eau libre est très juste et donc mettre un toit, une super idée. Chercher une combinaison d'éliciteurs pourrait permettre de renforcer le contrôle (quant à la durée ? et/ou la force ?) des attaques fongiques que tu obtiens en mettant un toit.

c'est peut-être anecdotique...ou sans rapport... mais j'ai remarqué que les jeunes chênes aux alentours sont farcis de mycélium (feutrage blanchâtre) d'un pathogène fongique qu'ils ont contractés très tôt. Sont ils à l'origine de ces fameux éliciteurs dont je parle ?
le potager étant en milieu ouvert, la subtilité de l'ensemble des mécanismes m'échappe, c'est certain. Donc voir que les systèmes en place "fonctionnent" est déjà une victoire pour moi.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2393
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 116
Contact :

Re: Tout nouveau sur le forum mais moins à cultiver en me servant de foin

Message non lupar izentrop » 02/09/17, 15:31

Je l'ai constaté moi aussi que l'abri à tomates aéré est indispensables pour réduire les attaques du mildiou. Le paillage et l'isolement des feuilles par rapport au sol aussi. Voir les conseils de Gerbaud http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/m ... ,1374.html

N'ayant pas démarré mes semis assez tôt, j'ai acheté des plantes en mottes, des pyros F1. Précoces en principe, mais plantées aussi un peu tard, je n'ai récolté des tomates que depuis 2 semaines.
Faut dire aussi que j'ai tenté de ne pas enlever les gourmands, tout du moins au début. J'ai attaché les branches à un grillage que j'ai pendu au plafond de la serre. Depuis juillet, j'enlève de nouveau les repousses.
Résultat, plus de tomates mais plus petites et retard de maturité.

Bin la première fois que j'ai si peu d'attaques de mildiou et je pense que les 2 traitements en préventifs n'y sont pas étrangers.
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2393
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 116
Contact :

Re: Tout nouveau sur le forum mais moins à cultiver en me servant de foin

Message non lupar izentrop » 03/09/17, 09:30

Did67 a écrit :Beaucoup de mécanismes du vivant sont des "compétitions", conduisant en fait à des co-évolutions... Une sorte d'équilibre, où chacun trouve toujours sa place, sans jamais totalement dominer sans se faire rattraper...
Identifier la plante qui résiste à une maladie pour la multiplier, c'est bien, mais identifier celle qui résiste au gène invariable d'une maladie c'est plus durable.
C'est en cela que la science oriente ses recherches pour diminuer l'usage indispensable des pesticides en arboricuture qui peut être étendu au reste des cultures.
Pas trouvé de nouvelle de ce projet http://www.arboriculture-fruitiere.com/ ... ce-durable
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11364
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3408

Re: Tout nouveau sur le forum mais moins à cultiver en me servant de foin

Message non lupar Did67 » 03/09/17, 09:40

Oui, tu as raison. Mais c'est là que cela devient difficile pour les organismes qui "bougent" beaucoup ! Bref qui évoluent vite...

Pour certains parasites, on trouve vite te facilement la "partie stable"...

Pour d'autres, non : regarde le paludisme. Outre le fait qu'il n'y a pas beaucoup de recherche, car les pays touchés sont peu "bankables", il ya cette difficulté d'instabilité des "signatures" du Plasmodium...

Pour d'autres la "prédiction" de la signature variable, spécifique de la souche, n'est pas facile - vaccins contre la grippe, qui parfois "tapent" à coté de la cible réelle...
0 x

Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2393
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 116
Contact :

Re: Tout nouveau sur le forum mais moins à cultiver en me servant de foin

Message non lupar izentrop » 03/09/17, 11:36

Réduire la pollution aux nitrates peut aussi contribuer à réduire la prolifération de pathogènes.
les milieux aquatiques les plus enrichis en nitrates sont souvent aussi ceux qui contiennent le plus de germes pathogènes et de parasites et/ou vecteurs responsables de zoonoses (cholera, paludisme et autres maladies hydriques31). https://fr.wikipedia.org/wiki/Nitrate#. ... icit.C3.A9
On sait aussi que
66 % des nitrates présents dans l'eau proviennent de l'agriculture, 22 % des collectivités territoriales, et 12 % de l'industrie.

Source : http://www.vedura.fr/environnement/poll ... 9269916583
Droits de reproduction : http://www.vedura.fr/legal/droit-reproduction-contenu (à lire impérativement avant toute reproduction de contenu)
Pour nous contacter : http://www.vedura.fr/contact
Les phénoculteurs doivent montrer aussi l'exemple : terre nue ou terre couverte sans végétation autour (arbres) peut aussi contribuer au problème sur certains sols.

Qu'attends l'administration pour surveiller et sévir ... Je pense aux grandes cultures là ;)
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11364
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3408

Re: Tout nouveau sur le forum mais moins à cultiver en me servant de foin

Message non lupar Did67 » 03/09/17, 11:58

lazzaret a écrit :c'est peut-être anecdotique...ou sans rapport... mais j'ai remarqué que les jeunes chênes aux alentours sont farcis de mycélium (feutrage blanchâtre) d'un pathogène fongique qu'ils ont contractés très tôt. Sont ils à l'origine de ces fameux éliciteurs dont je parle ?
le potager étant en milieu ouvert, la subtilité de l'ensemble des mécanismes m'échappe, c'est certain. Donc voir que les systèmes en place "fonctionnent" est déjà une victoire pour moi.


J'ai vu ça aussi. Depuis plusieurs années déjà. Sans doute un champignon du type "oïdium"...

J'ai même photographié une série de plantes sauvages atteintes de "maladies cryptogamiques" pour combattre l'idée naïve, souvent exprimée, que les maladies sont dues à la sélection ! [Encore une fois, ne pas "retourner" ma phrase : je ne dis pas que la sélection - pour avoir de gros fruits bien rouges comme ceci, une productivité comme cela, une précocité plus poussée... donc je ne dis pas que cette sélection ne vas conduire à une perte de résistance... C'est automatique. Quand on avance sur un point, on recule sur un autre...]

Ce n'est pas anecdotique si on veut "vraiment comprendre", pour ensuite mieux coopérer avec les mécanismes naturels, s'appuyer dessus. Et pour échapper aux "pensées religieuses". Cela me semble être un préalable pour avancer...
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2393
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 116
Contact :

Re: Tout nouveau sur le forum mais moins à cultiver en me servant de foin

Message non lupar izentrop » 03/09/17, 12:06

Did67 a écrit :Oui, tu as raison. Mais c'est là que cela devient difficile pour les organismes qui "bougent" beaucoup ! Bref qui évoluent vite...
C'est peut-être aussi qu'on a pas réussi à faire un vaccin qui vise un gène invariable, comme pour les vaccins qui marchent.
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11364
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3408

Re: Tout nouveau sur le forum mais moins à cultiver en me servant de foin

Message non lupar Did67 » 03/09/17, 12:15

lazzaret a écrit :
la polémique ne me gène pas, en général, j'aime ça (aussi) mais quand je sens que ça dérange certaines personnes, je préfère m'effacer tout simplement. D'autant que je suis nouveau et que je comprends la légitimité que l'ancienneté procure.



Au passage, sur ce point : moi, c'est l'inverse ! Je pense que je ne surprends personne.

Je provoque, pour "déranger". Je contredis. Je pense qu'il faut "exploser" des schémas mentaux, pour que des gens évoluent.

Quand, dans une conférence tenue devant une association créer pour promouvoir le compostage, je laisse ma dia où je dis que composter est une perte de temps et d'énergie, je provoque. Je rajoute juste : cela reste le meilleur moyen de traiter des ordures ménagères" (et je précise verbalement : "quand on n'a pas le jardin juste derrière sa maison !").

La limite, entre ces "provocations" et "l'agression" est parfois ténue. Il m'est, hélas, souvent arrivé de déraper... Face à une salle, face à un site et des personnes que tu ne connais pas, et qui ont des sensibilités personnelles extrêmement différentes, il est évident qu'en secouant pour éveiller les uns ayant une carapace, tu démembres les autres, moins solides...

J'essaye de me discipliner et de "lâcher" le morceau avant que cela ne dégénère, que cela tourne au conflit... Parfois (plus souvent en live, en conférence), je trouve la forme d'humour qui fait passer le tout ! Je n'ai quasiment jamais personne qui quitte la salle. Et beaucoup de gens viennent me saluer à la fin, comme si je leur avais fait un cadeau...

Je n'ai qu'une audience composite devant moi. Ou ici, un "ensemble de lecteurs"...
0 x
lazzaret
x 15

Re: Tout nouveau sur le forum mais moins à cultiver en me servant de foin

Message non lupar lazzaret » 03/09/17, 15:11

Did67 a écrit :
lazzaret a écrit :
la polémique ne me gène pas, en général, j'aime ça (aussi) mais quand je sens que ça dérange certaines personnes, je préfère m'effacer tout simplement. D'autant que je suis nouveau et que je comprends la légitimité que l'ancienneté procure.



Au passage, sur ce point : moi, c'est l'inverse ! Je pense que je ne surprends personne.

Je provoque, pour "déranger". Je contredis. Je pense qu'il faut "exploser" des schémas mentaux, pour que des gens évoluent.

Quand, dans une conférence tenue devant une association créer pour promouvoir le compostage, je laisse ma dia où je dis que composter est une perte de temps et d'énergie, je provoque. Je rajoute juste : cela reste le meilleur moyen de traiter des ordures ménagères" (et je précise verbalement : "quand on n'a pas le jardin juste derrière sa maison !").

La limite, entre ces "provocations" et "l'agression" est parfois ténue. Il m'est, hélas, souvent arrivé de déraper... Face à une salle, face à un site et des personnes que tu ne connais pas, et qui ont des sensibilités personnelles extrêmement différentes, il est évident qu'en secouant pour éveiller les uns ayant une carapace, tu démembres les autres, moins solides...

J'essaye de me discipliner et de "lâcher" le morceau avant que cela ne dégénère, que cela tourne au conflit... Parfois (plus souvent en live, en conférence), je trouve la forme d'humour qui fait passer le tout ! Je n'ai quasiment jamais personne qui quitte la salle. Et beaucoup de gens viennent me saluer à la fin, comme si je leur avais fait un cadeau...

Je n'ai qu'une audience composite devant moi. Ou ici, un "ensemble de lecteurs"...


on a chacun notre sensibilité.
le plus souvent, je fais les choses pour moi dans mon coin. Comme ça ni conflit ni polémique.

comme je dis toujours, l'essentiel est d'y prendre du plaisir. Le meilleur moment, même si je partage avec plaisir, c'est le moment où j'imagine comment le potager, le jardin....va évoluer
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités

Recherches populaires