Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsRisques des pesticides

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
expose
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 15
Inscription : 23/12/11, 12:13

Risques des pesticides

Message non lupar expose » 07/10/14, 09:41

L'utilisation des pesticides, produits phytosanitaires pour la protection des récoltes ou produits contre les parasites, fréquente et massive, par épandage ou pulvérisation, présentent des risques importants pour la santé des travailleurs exposés et pour l'environnement : voir pour plus d'infos : La prévention des risques des pesticides : http://www.officiel-prevention.com/prot ... dossid=506
0 x

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 64

Message non lupar Obamot » 07/10/14, 13:20

Bonjour Expose,

Attention à ne pas tomber dans le panneau!

Du moment qu'un tel site de "prévention", qui n'affiche pas la couleur selon les principes du HONcode, je me méfie... >>>

Respect des principes du HON-code!
S'agissant des sites à «vocation médicale». L'ONG HONcode a écrit :
1. Autorité
Indiquer la qualification des rédacteurs

2. Complémentarité
Compléter et non remplacer la relation patient-médecin

3. Confidentialité
Préserver la confidentialité des informations personnelles soumises par les visiteurs du site

4. Attribution

Citer la/les source(s) des informations publiées et dater les pages de santé

5. Justification
Justifier toute affirmation sur les bienfaits ou les inconvénients de produits ou traitements

6. Professionnalisme
Rendre l’information la plus accessible possible, identifier le webmestre, et fournir une adresse de contact

7.Transparence du financement
Présenter les sources de financements

8. Honnêteté dans la publicité et la politique éditoriale
Séparer la politique publicitaire de la politique éditoriale


Faudrait donc voir à ne pas mélanger les deux:
— Vocation médicale;
— Vocation essentiellement commerciale;

Pour moi ce site appartient à la deuxième catégorie. La prévention comme alibi pour faire du fric, c'est mal non?

Quant au mot "officiel" utilisé à toutes les sauces afin d'inspirer confiance, c'est de la tromperie pure et simple (même si c'est très malin...)

Ici il y a un moteur de recherche permettant d'accéder à quantité de sites de prévention — dignes de ce nome — et tous agréés HONcode, puisqu'ils sont des sites dit «de confiance»:

http://www.hon.ch/HONsearch/Patients/index_f.html

Même si ce n'est certainement pas parfait, c'est déjà un premier pas vers plus de transparence pour trier les sites qui se disent "médicaux" et/ou "officiels"...

Quant à la prévention sur les risques liés aux "pesticides", il faut voir de quoi on parle et quelles priorités on met?

— Si on choisit de la nourriture "BIO" en espérant passer au travers, est-ce que des "pesticides BIO" seront moins nocifs que des "pesticides NON-BIO"? Non, pas du tout, les deux sont faits pour tuer!

— En l'état il vaut mieux très bien choisir ce que l'on mange pour ne pas être carencé ou en sur-poids que de se soucier des pesticides!

— C'est là où se situe la première des priorités: «Que met-on dans son bol alimentaire». Ensuite, on peut toujours, si on en a les moyens, cultiver un jardin, comme ça on sera sûr de ce que l'on mange, mais ce n'est plus une priorité absolue (à moins d'accepter de vivre reclus chez soi).

— Ensuite, dans l'ordre des priorités, il y a — parmi tout ce qui est préconisé pour un bol alimentaire "complet" — choisir des aliments frais dans les fruits et légumes, et qui nous font plaisir... (manger des aliments "parce qu'ils seraient jugés bons pour la santé mais dont on n'a pas franchement envie excepté pour ce motif" peut provoquer des combinaisons psychochimiques destructrices bien pire que l'effet des pesticides à long terme....)

— Puis aussi, la simplicité du mode de cuisson (vapeur ou sauté rapidement au wok par exemple);
— et là simplicité des recettes qui doivent y être associées, comptent aussi beaucoup (exclure autant que possible des préparations lourdes à digérer, car là il y a aussi création de toxines, pires que les pesticides....)

— Enfin, exclure les graisses à consommer crues pour faire de la cuisson, alors que ce n'est pas prévu pour (et produisant des acides gras "TRANS" du fait de leur réchauffement) est autrement plus toxique que les pesticides (nous n'en sommes plus au DDT...). Pour cuire on peut prendre de la graisse de coco, qui ne vous fera rien de mal, ou même une noix de beurre (mais pas plus de quelques grammes par jour — 30 gr. maxi — qui n'en produit pas non-plus) plutôt que de cuire à l'huile (même si certaines résistent mieux que d'autres...)

Voilà, c'est un bon début pour de la VRAIE prévention sans pub!
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12612
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Message non lupar Did67 » 07/10/14, 14:06

1) En passant par la case "qui sommes-nous ?" on a la réponse claire :

http://www.officiel-prevention.com/inde ... age=33&p=1

Malheureusement "officiel" n'est pas déposé. L'officiel des spectacles, à Paris, s'il existe toujours n'a rien d'officiel.

Et les "pages jaunes" est une société commerciale !

2) C'est une synthèse qui vaut ce qu'elle vaut. Une sorte de copier/coller de divers documents.

C'est même relativement à jour (par exemple "Certyphyto", là où de nombreux sites citent encore le "vieux diplôme" DAPA !)

J'ai déjà lu des choses plus idiotes, y compris sur un site aussi fameux qu'(éconologie !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47079
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 415
Contact :

Message non lupar Christophe » 07/10/14, 14:54

En parlant des pesticides, encore une belle farce du jour : http://www.novethic.fr/empreinte-terre/ ... 42819.html

L’industrie chimique pilote l’évaluation des risques des pesticides qu’elle produit

La réglementation européenne exige que toutes les études existantes soient prises en compte pour évaluer les risques d’un pesticide avant sa mise sur le marché. Pourtant, les études indépendantes de l’industrie chimique sont ignorées dans cette évaluation. La "fiabilité" des études scientifiques est notée selon un barème établi par l’industrie elle-même. Principale conséquence, selon les ONG écologistes, la toxicité de certains pesticides continue d’être ignorée.


(...)


Bref, circulez y a rien à voir...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 64

Message non lupar Obamot » 07/10/14, 15:35

En effet Christophe, encore une belle farce!

Mwoui Did67... Bein à part le "Responsable Internet pour une société organisatrice de salons." et le bien nommé "Responsable commercial". Il n'y a aucun médecin dans le pannel, à peine un Ingénieur hygiène et sécurité «chef des ventes» dont on ne sait pas si il existe vraiment (j'ai été voir les registres professionnels, personne au bataillon, l'as-tu fait?) et sans savoir dans quelle école il a usé ses pantalons velours...

Cest 3 gaillards sont essentiellement dans la "vente" à ce que l'on comprend...

Comme effet question crédibilité, ça me fait un grand "bof" vois-tu Did et sans vouloir te contredire sur le contenu "à jour": rien sur la "prévention précoce" en tant que telle, aucune occurence sur "la prévention au sens strict" à peine deux occurrences sur le "benchmarking" pas mieux pour le "bottom-up", rien du tout sur les situations de "pré-accident" (pourtant un grand classique) rien non plus sur la définition de la "prévention au sens large" ni ses différences: à jour mais d'il y a vingt ans? Oui, on y parle bien de détection précoce des risques ici et là, mais ce sont des concepts qui datent...). Par contre des invraisemblance souvent évoquées, dont je tairais les tenant et les aboutissants: je ne vais quand même pas faire "leur" job à leur place (lol). De toute façon c'est le genre de site qu'on détecte immédiatement, dans le milieu.

Tu m'excuseras, mais c'est un peu "léger", losrque l'on a une section "Santé hygiène et médecine du travail", d'ailleurs si tu suivais les colloques de formation continue, tu saurais qu'on évite absolument d'utiliser le mot "Santé" à toutes les sauces! Et ce pour des raisons que je n'expliquerai pas ici (vu qu'apparemment il n'a pas grand chose à y faire, oui, des copiés/collés sans plus si ce n'est pour se donner une image...).

Par contre, ce qui me choquerait encore plus au-delà des imperfections d'un site à vocation purement commerciale in-fine (comme cela est le cas de toute évidence), ce serait la prise de position de quelqu'un qui représenterait quelque autorité en la matière et qui ne comprendrait pas le bien fondé de l'approche éthique que je décrivais plus haut? (L'as-tu compris et es-tu toi-même formé pour en juger?).

Et que quelqu'un dans sa fonction (un médecin par exemple, mais il n'y en a pas), ne verrait pas les énormités dont ce site regorge — et quand bien même prendrait position en sa faveur —  allant même jusqu'à défendre une démarche commerciale dénuée de sens déontologique. Est-ce qu'au moins tu vois ce que l'on voit, j'ai quelques doutes parfois, lorsqu'on note quelque contradiction. Par exemple tu sembles défendre un contenu lacunaire (de mon point de vue, mais c'est assez gros même pour des non-initiés) tout en disant que "Malheureusement "officiel" n'est pas déposé"! Est-ce à dire que: "puisque le mot "officiel" ne serait pas "protégé d'une utilisation abusive", cela serait pour autant "[i]acceptable" de l'utiliser à des fins commerciales? Là les bras m'en tombent, la complaisance ne peut quand même pas aller jusque-là tout de même...).

Je pense qu'il y a un moment où il faut éviter (ou savoir s'arrêter) de prendre position si on veut garder la vraisemblance de ses propres propos, chacun devrait y veiller.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12612
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Message non lupar Did67 » 07/10/14, 17:14

Je précise donc que je ne soutiens ni ne défends ce site.

Je suis d'accord que c'est du "business pur" (comme 75 % de ce qui traîne sur l'internet). C'est ce que j'ai voulu montrer en mettant le lien vers "qui sommes nous ?"...

Je précise aussi que je suis d'accord avec le fait que l'usage du mot "officiel" est effectivement trompeur...(même si ce n'est pas le seul cas).

Je regrette ma remarque comme quoi j'ai lu pire sur l'internet (ce qui est vrai).

Donc sincèrement désolé d'avoir créé, par mes remarques, cette confusion. Mnaque de clairvoyance de ma part. Il convient donc que je me taise.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12612
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Message non lupar Did67 » 07/10/14, 17:16

Obamot a écrit :
Je pense qu'il y a un moment où il faut éviter (ou savoir s'arrêter) de prendre position si on veut garder la vraisemblance de ses propres propos, chacun devrait y veiller.


Oui.

J'essaye, généralement.

Mais qu'il est difficile d'atteindre la perfection !

Et oui à condition que cela ne s'applique pas qu'à moi, peut-être ?
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 64

Message non lupar Obamot » 07/10/14, 18:33

Bah, je pensais par ex. à Hic — qui est bien sympatique — pour ne pas le citer, mais...

Bein ça dépend, il y a une époque où je m'abstenais d'intervenir sur le modèle théorique du big bang (par exemple), parce que je ni connaissais rien (et je le disais), puis je me suis piqué au jeu et j'ai étudié cela, notamment parce que j'entendais tout et son contraire (à travers un bouquin d'un ponte de ce domaine, je le reconnais), c'est pas pour autant que je prendrai un ton catégorique...! C'est pas mon domaine point barre! Et les scientifiques sont très prudents aussi, puisqu'avec "les" bosons de higgs, ils reconnaissent ne connaître que 5% de la maitère totale (c'était 4 et quelque avant ça...)

Par contre — tout comme toi je suppose — les trucs que l'on côtoie tous les jours parce que c'est "notre" job, on peut se permettre d'être plus incisif, c'est ce que je voulais dire (et je ne crois pas t'avoir mis en cause ni volontairement en difficulté, ou alors je m'en excuse) 8) mais pour moi tant que ça se passe dans le respect mutuel...

Ma foi, on a un caractère entier ou on ne l'a pas :cheesy:
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5905
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 64

Message non lupar janic » 08/10/14, 07:53

Obamot bonjour
Respect des principes du HON-code!
S'agissant des sites à «vocation médicale». L'ONG HONcode a écrit:
1. Autorité
Indiquer la qualification des rédacteurs
2. Complémentarité
Compléter et non remplacer la relation patient-médecin
3. Confidentialité
Préserver la confidentialité des informations personnelles soumises par les visiteurs du site
4. Attribution
Citer la/les source(s) des informations publiées et dater les pages de santé
5. Justification
Justifier toute affirmation sur les bienfaits ou les inconvénients de produits ou traitements
6. Professionnalisme
Rendre l’information la plus accessible possible, identifier le webmestre, et fournir une adresse de contact
7.Transparence du financement
Présenter les sources de financements
8. Honnêteté dans la publicité et la politique éditoriale
Séparer la politique publicitaire de la politique éditoriale

Eh, bé’
Que fait-on si l’on n’épouse pas ces recommandations ? quand :
1. Autorité
Indiquer la qualification des rédacteurs
Quand la qualification n’est pas reconnue même lorsque le rédacteur a toutes les qualifications professionnelles nécessaires.
2. Complémentarité
Compléter et non remplacer la relation patient-médecin
Quand cette complémentarité n’est pas reconnue et le patient doit alors devoir remplacer la relation patient-médecin.
3. Attribution
Citer la/les source(s) des informations publiées et dater les pages de santé
Quand les informations sont court-circuitées par les « autorités » médicales en place.
4. Justification
Justifier toute affirmation sur les bienfaits ou les inconvénients de produits ou traitements
quand les thérapeutiques ne sont pas reconnues, malgré leur efficacité et même leur innocuité, parce qu’en opposition avec les dogmes en place.
5. Professionnalisme
Rendre l’information la plus accessible possible, identifier le webmestre, et fournir une adresse de contact
Quand l’information est occultée pour les mêmes raisons que ci-dessus et que l’adresse de contact ne peut qu’être confidentielle (pour éviter les persécutions et éventuellement les poursuites judiciaires pour exercice illégal de la médecine, même par des médecins qualifiés et même hautement qualifiés)
Je ne mets pas en cause, toute tentative d’éviter des dérives possibles. Pour autant ces recommandations ne concernent que ceux et celles qui épousent le système en place.
Et ça fait bientôt un demi siècle que je ne suis pas celles-ci et ne m'en porte que mieux, au même titre que bien d'autres!
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 64

Message non lupar Obamot » 08/10/14, 10:22

janic a écrit :Eh, bé’
Que fait-on si l’on n’épouse pas ces recommandations ? quand

[...] — la qualification n’est pas reconnue même lorsque le rédacteur a toutes les qualifications professionnelles nécessaires.

[...] — cette complémentarité n’est pas reconnue et le patient doit alors devoir remplacer la relation patient-médecin.

[...] — les informations sont court-circuitées par les « autorités » médicales en place.

[...] — les thérapeutiques ne sont pas reconnues, malgré leur efficacité et même leur innocuité, parce qu’en opposition avec les dogmes en place.

[...] — l’information est occultée pour les mêmes raisons que ci-dessus et que l’adresse de contact ne peut qu’être confidentielle (pour éviter les persécutions et éventuellement les poursuites judiciaires pour exercice illégal de la médecine, même par des médecins qualifiés et même hautement qualifiés)


:arrowd:

janic a écrit :il faut faire avec tant que rien ne vient s’y substituer!
https://www.econologie.com/forums/post276664.html#276664


janic a écrit :Je ne mets pas en cause, toute tentative d’éviter des dérives possibles.

:?: AAAH NON? :arrowd:

janic a écrit :il faut faire avec tant que rien ne vient s’y substituer!


janic a écrit :Pour autant ces recommandations ne concernent que ceux et celles qui épousent le système en place.

A ceux qui le contestent de se montrer "un peu plus malins" que le système en place...? :arrowd:

janic a écrit :il faut faire avec tant que rien ne vient s’y substituer!

Et donc il faut proposer autre chose..............

janic a écrit :Et ça fait bientôt un demi siècle que je ne suis pas celles-ci et ne m'en porte que mieux, au même titre que bien d'autres!

En fait t'as une dent contre le système en place Janic, avoue!
:cheesy: :mrgreen:

Le jour où tu regardera ça — plus encore que certains ne le font actuellement — sous l'angle de la "volonté personnelle", et comprendra — plus encore que certains ne le font actuellement — sous l'angle connexe du libre consentement a changer d'hygiène de vie (et combien cela est profitable à long terme...) peut-être que tu révisera toi-même que dans certaines situations, il n'y a pas moyen de faire autrement que ce qui existe déjà en matière de prophylaxie et qui va déjà très, très loin, beaucoup plus loin que ce qu'un cerveau lambda ne l'imagine! (Et le tien ne l'est pas: ce que tu as déjà compris au vu de ta citation que je reprends à ma sauce)

Parce que sinon les dangers sont là et sont parfois extrêmes: par exemple lorsqu'une secte propose à de potentielles ouailles de "les aider à sortir de la drogue" (en remplaçant une addiction physique par une psychique, par exemple... Là ça vaut vraiment le coup de savoir à quel site woueb on a à faire...)

L'enfer est pavé de bonnes intentions !
Mais ceux qui ont quelque chose à cacher, ne sortiront pas volontier du bois...
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités