Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5565
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 904

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par Moindreffor » 27/02/21, 14:59

janic a écrit :moindreffort
je ne suis pas d'accord, car la controverse s'arrête quand on prend en compte le ratio bonus/malus, dès qu'une technologie apporte plus de bénéfices que d'inconvénients pour moi elle va dans le bon sens, c'est le cas de tout traitement médical, et j'en sais quelque chose, j'ai perdu certaines choses mais j'y ai gagné la vie, après effectivement on peut blablater des heures dans un cadre non critiqué, et on est alors dans l'immobilisme on peut malheureusement faire des choix raisonnables, ou des choix idéologiques
Sauf que ton choix raisonnable s’est fait justement dans un cadre idéologique, celui de la médecine officielle, elle-même dans un cadre restreint, totalitaire et monopolistique. Tant mieux pour toi si tu en as été satisfait, mais les statistiques des mortalités annuelles ne soutiennent guère cet optimisme et dans ce cas particulier les maladies nosocomiales et iatrogènes.

toujours ce discours absurde qui tendrait à démontrer que la mortalité du aux médicaments de la médecine classique sont plus mortels que bénéfiques, et donc si on suit ce raisonnement, l'intégralité de nos médecins classiques sont complices de cette mortalité et complices avec le big-pharma avec la bénédiction de toute la classe politique et cela depuis des décennies, sans oublier la complicité des médias

tu trouveras toujours des effets négatifs que je ne nie absolument pas, j'en ai fait les frais, mais ce qui est incompréhensible pour toi, c'est qu'il y a des effets acceptables tant que la finalité est meilleure, malheureusement la médecine ne guérit pas 100% des malades, mais l'orientation de tes propos tend à vouloir faire croire que d'autres médecines pourraient faire mieux, ce qui est faux

tu compares souvent deux choses différentes des maux et des maladies, un mal est souvent du à de mauvaises habitudes humaines, qu'une médecine douce ou parallèle peut effectivement soulager voire guérir et une maladie c'est quelque chose qui t'agresse quoi que tu fasses dans tes habitudes

il est donc facile pour toi de jongler de l'un à l'autre, en brouillant les pistes et en créant des écrans de fumée
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4725
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 1102

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par GuyGadeboisLeRetour » 27/02/21, 15:34

.... la mortalité du aux médicaments de la médecine classique sont plus mortels que bénéfiques...

Attention quand même à faire des phrases qui tiennent la route... Parce que là, c'est le dérapage incontrôlé. :mrgreen:
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5565
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 904

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par Moindreffor » 27/02/21, 19:15

GuyGadeboisLeRetour a écrit :
.... la mortalité du aux médicaments de la médecine classique sont plus mortels que bénéfiques...

Attention quand même à faire des phrases qui tiennent la route... Parce que là, c'est le dérapage incontrôlé. :mrgreen:

effectivement
les médicaments de la médecine classique sont plus mortels que bénéfiques..., ça tient mieux la route, mais que veux tu c'est l'âge, ou les médocs, voire les deux, voire un peu d'alcool qui sait...
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4725
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 1102

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par GuyGadeboisLeRetour » 27/02/21, 19:21

Moindreffor a écrit :
GuyGadeboisLeRetour a écrit :
.... la mortalité du aux médicaments de la médecine classique sont plus mortels que bénéfiques...

Attention quand même à faire des phrases qui tiennent la route... Parce que là, c'est le dérapage incontrôlé. :mrgreen:

effectivement
les médicaments de la médecine classique sont plus mortels que bénéfiques..., ça tient mieux la route, mais que veux tu c'est l'âge, ou les médocs, voire les deux, voire un peu d'alcool qui sait...

Et si tu mélanges l'alcool (qui sait) et les médocs, ça peut faire mal ... :mrgreen:
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10043
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1263

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par Ahmed » 27/02/21, 19:49

Moindreffor, j'ai lu attentivement ta réponse et à mon tour de ne rien comprendre, puisqu'elle n'a strictement rien à voir avec mes propos. Je disais qu'il faut distinguer deux plans. Sur celui qui nous confronte à une réalité qui est indifférente à notre opinion (que l'on soit favorable ou opposé à cette réalité), nos décisions se contentent de naviguer à vue, en fonction des opportunités positives et en tentant d'éviter les désagréments qui font partie du "package".
L'autre plan correspond à l'analyse que l'on peut faire (si tant que l'on en aie envie!) de l'aspect systémique et correspond donc à une approche théorique. Il est un point sur lequel je suis d'accord avec toi (mais il est mineur), c'est que la compréhension des mécanismes n'influe pas nécessairement sur les choix pratiques. Mais, souhaites-tu vraiment en rester à une vision purement superficielle où les phénomènes seraient simplement ce qu'ils prétendent être? Nous avons tous besoin de comprendre, au-delà du comment des choses, leur pourquoi. C'est ce qui explique la construction de multiples grilles interprétatives du réel et je pense simplement qu'il serait préférable d'en choisir une bonne plutôt qu'une médiocre. Je prends un exemple pour ne pas rester dans l'abstraction: sur ce forum, Energie-Réaliste développait ses thèses en s'appuyant in fine sur une affirmation à caractère ontologique qui consistait à soutenir que l'avidité serait constitutive de l'essence humaine. Seul cet argument pouvait justifier l'ensemble de ses croyances et pourtant ce principe est faux et ne constitue qu'une projection du fonctionnement de la société particulière qu'il essaye d'analyser. Il est clairement victime d'un biais de confusion où l'objet analysé corrompt la pensée de l'analyste... C'est le même genre de faute qui fut commis par les anthropologues du XIX siècle(et jusque tard dans le XX), qui voyaient dans les peuples "primitifs", des sauvages et qui ne partaient aucun regard critique sur leur propre société vue comme un aboutissement (en même temps, la période était contemporaine de la colonisation, ce qui est tout sauf un hasard...).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3660
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 276

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par Exnihiloest » 27/02/21, 19:50

Rajqawee a écrit :...
Bref, comme je le disais dès mon premier post après ton intervention : "J'en déduis donc que tu ne vois rien à changer à un modèle qui exploite sans discernement éleveurs et bétail, pour leur faire vivre (aux deux d'ailleurs...)...


Aucun modèle n'exploite quoique ce soit plus que les autres. C'est ta seule interprétation, pas un constat.
Evidemment qu'il y a des choses à changer, mais si au final ton "modèle", c'est pour faire pire qu'avant, en plus en nous privant de liberté, il est clairement à rejeter.
Le progrès ne t'a pas attendu. Contrairement à l'idéologie boboesque qui prétend notre époque insupportable à cause de la pollution, de la viande, du réchauffement etc etc, la vie est considérablement meilleure et plus facile à notre époque qu'elle ne l'était au 19ème siècle où peu de monde mangeait de la viande. Le progrès n'a pas à être décrété à marche forcée quand il se fait naturellement en corrigeant le tir au fur et à mesure. Ton "modèle" est à poubelliser, justement parce que c'est un "modèle", fondé sur des abstractions plus ou moins radicales, incapables de synthétiser la complexité des questions en jeu.
0 x
Rajqawee
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 753
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Pied des Pyrénées
x 246

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par Rajqawee » 27/02/21, 20:00

Exnihiloest a écrit :
Rajqawee a écrit :...
Bref, comme je le disais dès mon premier post après ton intervention : "J'en déduis donc que tu ne vois rien à changer à un modèle qui exploite sans discernement éleveurs et bétail, pour leur faire vivre (aux deux d'ailleurs...)...


Aucun modèle n'exploite quoique ce soit plus que les autres. C'est ta seule interprétation, pas un constat.
Evidemment qu'il y a des choses à changer, mais si au final ton "modèle", c'est pour faire pire qu'avant, en plus en nous privant de liberté, il est clairement à rejeter.
Le progrès ne t'a pas attendu. Contrairement à l'idéologie boboesque qui prétend notre époque insupportable à cause de la pollution, de la viande, du réchauffement etc etc, la vie est considérablement meilleure et plus facile à notre époque qu'elle ne l'était au 19ème siècle où peu de monde mangeait de la viande. Le progrès n'a pas à être décrété à marche forcée quand il se fait naturellement en corrigeant le tir au fur et à mesure. Ton "modèle" est à poubelliser, justement parce que c'est un "modèle", fondé sur des abstractions plus ou moins radicales, incapables de synthétiser la complexité des questions en jeu.


Ok ! Sinon, ça va ?
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 13078
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1032

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par janic » 27/02/21, 20:28

Moindreffor » 27/02/21, 15:59
toujours ce discours absurde qui tendrait à démontrer que la mortalité du aux médicaments de la médecine classique sont plus mortels que bénéfiques, et donc si on suit ce raisonnement, l'intégralité de nos médecins classiques sont complices de cette mortalité et complices avec le big-pharma avec la bénédiction de toute la classe politique et cela depuis des décennies, sans oublier la complicité des médias

janic a écrit : Ca y est, il se met à réfléchir ! Pourvu que ça dure.
Tu n’en es pas loin à quelque nuances près :
a)toujours ce discours absurde qui tendrait à démontrer que la mortalité du aux médicaments de la médecine classique sont plus mortels que bénéfiques,
Les chiffres établis par le gouvernement (quel qu’il soit !) parlent d’eux-mêmes et que je sache, ce sont eux qui parlent de bénéfice/risque, pas de bénéfice exclusivement. Quels autres médecines sont à risque?
b) l'intégralité de nos médecins classiques sont complices de cette mortalité et complices avec le big-pharma
autre éclair fugace de lucidité.
L’intégralité des médecins allopathiques(pas classiques justement) ne prescrivent que les produits de big pharma (sauf s’ils pratiquent de plus en plus d’autres médecines alternatives non toxiques, elles) Ainsi si un malade leur demande d’être soigné par H, la phyto, l’alimentation saine,etc… ils sont incapables de le faire puisque prisonniers de leur bourrage de crâne universitaire qui ne sait prescrire que les produits de BP ! Sont-ils complices volontairement ou par soumission aux dogmes, seule leur conscience peut-y répondre, mais généralement ils n’ont pas le choix
tu trouveras toujours des effets négatifs que je ne nie absolument pas, j'en ai fait les frais, mais ce qui est incompréhensible pour toi, c'est qu'il y a des effets acceptables tant que la finalité est meilleure,
Sauf comme indiqué » ci-dessus ! :arrowu: même s’il y a d’autres solutions toutes aussi efficaces, mais sans dangers, ces toubibs ne savent, ni ne peuvent s’en servir
malheureusement la médecine ne guérit pas 100% des malades, mais l'orientation de tes propos tend à vouloir faire croire que d'autres médecines pourraient faire mieux, ce qui est faux
Ca tu n’en sais strictement rien puisque comme BP domine le marché lucratif des poisons, il ne reste qu’une infime partie d’autres moyens mis en œuvre qui sont dénigrés par leurs fakenews, (et toi dans ton ignorance ) rendant difficile de faire des comparaisons qui seront automatiquement niées (à la différence d’avec toi, eux savent)
tu compares souvent deux choses différentes des maux et des maladies, un mal est souvent du à de mauvaises habitudes humaines, qu'une médecine douce ou parallèle peut effectivement soulager voire guérir et une maladie c'est quelque chose qui t'agresse quoi que tu fasses dans tes habitudes
Ca c’est du pasteurisme , un dogme qui a envahi le système médical OCCIDENTAL lors même qu’il n’a jamais apporté de preuves selon lesquelles il y aurait des petites pathologies pour médecines douces et de grosses pathologies pour la miraculeuse médecine allopathique. Un fantasme de plus, typique des fakenews que tu utilises.
il est donc facile pour toi de jongler de l'un à l'autre, en brouillant les pistes et en créant des écrans de fumée
Tu n’as pas mieux ? Pas glop ! Je ne jongle avec rien. Il a été proposé plusieurs fois aux médecins qui tenaient ton langage, d’être confrontés à un jury d’honneur et de prendre, avec accord mutuel, des malades de différentes pathologies et d’œuvrer(avec l’accord des malades) avec des thérapies en médecine douce et en face de thérapie « classique ». Et tous ont refusé lors mêmes que c’était à chaque fois une excellente occasion MEDIATISEE de mettre à bas ces médecines alternatives.
Quels risques prenaient-ils en ridiculisant celles-ci sinon d’être eux-mêmes ridiculisés, comme toi.
Ils ont refusé d’aller sur le terrain comme tu le fais aussi! On ne fait pas des chiens avec des chats !
Donc qui fait des écrans de fumée? :evil:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5565
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 904

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par Moindreffor » 26/06/21, 22:50

Christophe a écrit :Ayé la viande artificielle c'est parti industriellement parlant !

:arrow: :arrow: :arrow: agriculture/l-usine-future-meat-de-viande-artificielle-de-synthese-vient-d-ouvrir-t16912.html

les végans, végétariens, végétaliens l'ont voulu, la science s'est exécutée et l'a fait comme on le lui a toujours demandé, ne venez pas vous plaindre maintenant...
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 19 invités