Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5059
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 847

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par Moindreffor » 18/02/21, 21:08

janic a écrit :et une ânerie de plus, une !
Lorsque le bio débute, bien avant qu’il soit légiféré, il vient d’une prise de conscience (quelque chose que tu ignores semble-t-il) que le mode cultural du moment est une voie sans issue, à courir après des engrais et traitements onéreux et avec des conséquences importantes sur la santé de leurs animaux comme de leur famille. Un changement brutal, la plupart du temps, qui les met en danger financièrement, mais qui les confortent dans leur décision par une amélioration de leur santé personnelle comme de leurs animaux, ainsi que leurs cultures, générant des économies substantielles compensant leurs pertes de rendement momentanées.

ça c'est refaire l'histoire selon ton prisme dans les année 70, donc avant même les glorieuses années 80, tout ce que tu racontes là n'existait pas, certains jeunes rejetant la société de consommation, les sciences, ont voulu un retour à la nature, ils se sont appropriés des terres laissées à l'abandon par un exode rural massif dans certaines régions comme l'Ardèche et alentours, sans véritables moyens, ils ont donc cultiver ses terres avec les moyens du bord en retapant de vieux tracteurs ou en utilisant beaucoup la main d'oeuvre disponible de la vie en communauté, ils ont mis en place un commerce artisanal d'objets, de vente directe des récoltes, eux ils ont vraiment bricolé et c'est de là que vient le bio, d'une idéologie de mode de vie différent, pas d'une prise de conscience que l'agriculture était dans une voie sans issu, ça c'est la belle histoire q'on raconte aux futurs néo-ruraux, ceux qui après avoir engrangé plusieurs centaines de milliers d'euros, grace à leur postes de cadre dans de grosses boîtes décident de changer de vie, et partent à la campagne, achète pour une bouchée de pain un vieux corps de ferme, le réhabilite avec toutes les nouvelles technologies de la transition énergétique et se lancent dans une activité plus d'occupation que de revenu, vu le bas de laine sur les comptes
cette nouvelle vague tire ses racines des premières sauf que eux ont assimilé les erreurs des vagues précédentes, le retour à la nature pour que ça marche, faut autre chose que du peace and love, faut des €, tu remarqueras que dans les reportages on ne parle jamais d'argent...
ceux qui galèrent vraiment sont ceux qui ont cru aux mirages, aux champs des sirènes et ont tout plaqué et tout investi et ont même emprunté dans cette nouvelle vie, pour eux aucun bas de laine, et quand la réalité les rattrape c'est le drame...

donc t'as beau vouloir encore y croire, quand on fait un flash back, on romance toujours, les galères d'avant deviennent presque de bons souvenirs, les petites joies des instants magiques, ta nostalgie Janic, on la comprend, mais suffit de taper quelques mots dans un moteur de recherche pour avoir la vraie histoire, avec même les images d'époque, donc dire qu'on n'y connais rien, c'est facile, mais ça équivaut à dire à un gamin de 10 ans qu'il ne sait pas faire une recherche dans google, y a que toi pour y croire à cette bonne blague

celui qui ne peut pas se payer la grosse voiture, te diras toujours que de toute façon il préfère les petites et qu'il n'aime pas conduire... donc quand l'agriculture se payait de la technologie de la science, ceux qui ne pouvaient pas ont rejeté les deux tu appelles ça une prise de conscience...

actuellement il y a compétition pour l'espace entre l'Homme et les animaux d'élevages, comme l'Homme ne veut pas se priver, ben c'est aux animaux de le faire, il est impossible de réguler la natalité humaine, donc on va réguler celle des animaux au nom de leur bien être...

les terres libérées par la baisse de nombres d'animaux seront-elles rendues à la nature ou au zone pavillonnaires des citadins qui veulent fuir les métropoles polluées...
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10883
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 713

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par janic » 19/02/21, 08:55

ça c'est refaire l'histoire selon ton prisme dans les année 70, donc avant même les glorieuses années 80, tout ce que tu racontes là n'existait pas, certains jeunes rejetant la société de consommation, les sciences, ont voulu un retour à la nature, ils se sont appropriés des terres laissées à l'abandon par un exode rural massif dans certaines régions comme l'Ardèche et alentours, sans véritables moyens, ils ont donc cultiver ses terres avec les moyens du bord en retapant de vieux tracteurs ou en utilisant beaucoup la main d'oeuvre disponible de la vie en communauté, ils ont mis en place un commerce artisanal d'objets, de vente directe des récoltes, eux ils ont vraiment bricolé et c'est de là que vient le bio,
et zou, dans le fantasme comme d’habitude ! où es-tu allé chercher ces infos de chiotte ?
Le site que je t’ai indiqué ( je n’en suis pas adhérent) rappelle que l’AB à débuté dans les années 20, pas chez les hippies avec une littérature déjà abondante et surtout des pratiques agricoles accompagnées par des ingénieurs agricoles, pas des babacools.
Sors un peu de tes schémas débiles et renseignes-toi avant de sortir cette suite d’âneries. Un ABC ,IZ y EN a déjà de TROP ! :cry:
d'une idéologie de mode de vie différent, pas d'une prise de conscience que l'agriculture était dans une voie sans issu, ça c'est la belle histoire q'on raconte aux futurs néo-ruraux, ceux qui après avoir engrangé plusieurs centaines de milliers d'euros, grace à leur postes de cadre dans de grosses boîtes décident de changer de vie, et partent à la campagne, achète pour une bouchée de pain un vieux corps de ferme, le réhabilite avec toutes les nouvelles technologies de la transition énergétique et se lancent dans une activité plus d'occupation que de revenu, vu le bas de laine sur les comptes
Re débile ! Tu devrais arrêter le shit ! et les débilités des pseudo zététiciens!
Je passe donc sur tes délires et enfin un aspect intéressant
actuellement il y a compétition pour l'espace entre l'Homme et les animaux d'élevages, comme l'Homme ne veut pas se priver, ben c'est aux animaux de le faire, il est impossible de réguler la natalité humaine, donc on va réguler celle des animaux au nom de leur bien être...
La population augmentant et ses désirs de montrer son accession à un niveau de vie plus élevé (constatation faite par l’OMS et constatable en Chine) ne peut que favoriser l’explosion de l’élevage, pas la réduire. Sauf contrainte , non pas par idéologie, mais parce qu’un nœud va s’opérer entre demande et proposition où il faudra choisir entre nourrir ces animaux ou les humains sur des espaces qui n’augmentent pas, eux ! Ca tu en as conscience depuis qu'on te le répète, mais pas pour leur bien être. L'égoïsme humain se fiche complètement du sort des autres animaux et leur bien être n'est pas leur souci premier, sinon ils n'en consommeraient pas. Quand au bien être humain, réduire leur modèle de consommation aucun n'y voit un bien être particulier que je sache, il suffit de voir les réactions de ceux qui sont à un régime quelconque. et qui n'aspirent qu'à une chose, l'abandonner!
Il n'est aussi qu'à demander à ceux qui suivent un traitement médical d'abandonner celui-ci alors qu'ils le croient nécessaire, voire indispensable!: n'est-ce pas ? 8)
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5059
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 847

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par Moindreffor » 19/02/21, 11:11

janic a écrit : Le site que je t’ai indiqué ( je n’en suis pas adhérent) rappelle que l’AB à débuté dans les années 20, pas chez les hippies avec une littérature déjà

dater les origines d'une agriculture "bio" aux années 20 époque où le tout chimique n'existait pas encore, c'est un peu fort, c'est la transformation des surplus de nitrates des bombes de la première guerre qui ont été à l'origine de l'agriculture "chimique"

donc des gens ont pensé faire du bio quand presque tout le monde faisait du bio, c'est la prose de M. Jourdain ton truc
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1607
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 534

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par GuyGadeboisLeRetour » 19/02/21, 12:59

Moindreffor a écrit :dater les origines d'une agriculture "bio" aux années 20 époque où le tout chimique n'existait pas encore, c'est un peu fort, c'est la transformation des surplus de nitrates des bombes de la première guerre qui ont été à l'origine de l'agriculture "chimique"

donc des gens ont pensé faire du bio quand presque tout le monde faisait du bio, c'est la prose de M. Jourdain ton truc

Pas vraiment...
https://chapelle-berard.com/histoire-de ... iologique/
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10883
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 713

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par janic » 19/02/21, 13:15

Moindreffor » 19/02/21, 12:11
janic a écrit :Le site que je t’ai indiqué ( je n’en suis pas adhérent) rappelle que l’AB à débuté dans les années 20, pas chez les hippies avec une littérature déjà
dater les origines d'une agriculture "bio" aux années 20 époque où le tout chimique n'existait d'en demander pas encore, c'est un peu fort, c'est la transformation des surplus de nitrates des bombes de la première guerre qui ont été à l'origine de l'agriculture "chimique"
Si tu faisais attention à ce que j’ai écrit précédemment, l’appellation bio n’existait pas avant les années 50/60, mais le mode agricole lui correspondait, c'est-à-dire une recherche scientifique sur les modes culturaux; ce qui n’est pas seulement sur les produits chimiques.[*] Mais il ne faut surtout pas d'en demander trop, comme te renseigner sérieusement.
donc des gens ont pensé faire du bio quand presque tout le monde faisait du bio, c'est la prose de M. Jourdain ton truc
Et encore une réflexion à la ABC, il a fait des émules semble-t-il à moins que ce ne soit l’inverse.
Tu ne te rends même pas compte de l’absurdité de ta prose. Mais toi tu es pour la chimique à tout va, sauf pour lécher les bottes de Did sur son plus que bio. La cohérence n’est pas ton fort !

rudolf Steiner (1861-1925)à l'origine de la biodynamie
Dr hans Peter Rusch et Muller,etc...
https://jardinagenaturel.wordpress.com/ ... ter-rusch/

Guy
Pas vraiment...

https://chapelle-berard.com/histoire-de ... iologique/
ne lui demande surtout pas de lire ce genre d'article, comme pour les autres, il ne veut rien savoir. C'est du ABC bis!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 14894
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 948




par Obamot » 19/02/21, 13:26

Je ne sais pas si ça a déjà été dit mais:

Mangeant moins de viande ils mangeraient plus de fruits et légumes. Donc:

— les agriculteurs auraient besoins de moins d’intrants puisque l’élevage occupe beaucoup plus les sols pour nourrir les bêtes. Une étape profitable et nécessaire pour passer ã la permaculture. Donc rien que pour ça ...le jeu en vaut la chandelle.

— du coup ça contribuerait à combattre l’épuisement des sols.

Et bien sûr le titre est complètement idiot, il aurait plutôt dû être quelque chose comme:

— “Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour la santé des français?”
0 x
reinoso
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 200
Inscription : 12/12/12, 12:57
x 124

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par reinoso » 19/02/21, 13:51

Moindreffor a écrit :
donc des gens ont pensé faire du bio quand presque tout le monde faisait du bio, c'est la prose de M. Jourdain ton truc


je suis originaire de la champagne et comme Did il fallait aider les parents dans les vignes et le jardin
a l’époque j étais déjà a fond pour le bio
mais les bio en champagne étaient considéré comme des fous complétement illuminés
tu n'as aucune idées de la réalité des faits par conséquent de l'historique du bio
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1607
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 534

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par GuyGadeboisLeRetour » 19/02/21, 13:56

reinoso a écrit :
Moindreffor a écrit :
donc des gens ont pensé faire du bio quand presque tout le monde faisait du bio, c'est la prose de M. Jourdain ton truc


je suis originaire de la champagne et comme Did il fallait aider les parents dans les vignes et le jardin
a l’époque j étais déjà a fond pour le bio
mais les bio en champagne étaient considéré comme des fous complétement illuminés
tu n'as aucune idées de la réalité des faits par conséquent de l'historique du bio

En Champagne, ça doit être difficile. D'après ce que j'ai lu (je retrouve plus), le sol est très pollué "un peu partout" à cause des produits (munitions, bombes diverses, etc...) persistants depuis la première guerre mondiale.
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10883
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 713

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par janic » 19/02/21, 14:07

obamot
Et bien sûr le titre est complètement idiot, il aurait plutôt dû être quelque chose comme:

— “Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour la santé des français?

On se connait depuis longtemps et nous ne sommes pas en conflit.
Mais je ne partage pas cette formulation qui ressemble à s'y méprendre à la pub "consommer l'alcool avec modération" qui a remplacé le "un ça va, trois bonjour les dégâts" qui avait, au moins l’avantage de quantifier, mais qui n’a pas plus aux lobbies de la picole qui représente un énorme moyen de pression sur les gouvernants.
Par contre pour le tabac, le message est clair : « le tabac tue », pas de « une cigarette ça va, trois bonjour les dégats » ou encore « fumez avec modération », c’est quoi la modération ?
Par contre:
a) indiquer tous les effets de la consommation de viande sur la santé, l’écologie, sur des étiquettes comme pour le tabac, cela marquerait les esprits plus surement.
b) emmener parents et enfants visiter des abattoirs, et entendre les beuglements de peur, sentir le sang couler et voir s’agiter les animaux mal étourdis et qui bougent encore. Pire que les rituels musulmans et juifs !
c) Faire abattre, eux-mêmes ces animaux et les découper, là ça serait violent, mais efficace et bien des personnes ont arrêté la bidoche après les vidéos de L214 et earthlings que, dans le sondage, certains on refusé de visionner ou n’ont pu aller jusqu’au bout! Tout ça est bien plus efficace que des discours sans fin.
Mais c’est comme l’alcool ; « touche pas à mon pote ! » :evil:
et après aux gens de s'assumer! :shock:
1 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1607
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 534

Re: Réduire notre consommation de viande, quelles conséquences pour l'agriculture française?




par GuyGadeboisLeRetour » 19/02/21, 14:11

On ne peut pas discuter avec les adeptes du "ou tout ou rien". :(
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 27 invités