Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsQuel broyeur pour produire du BRF?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6630
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 435

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar Ahmed » 06/01/18, 14:46

Je suis d'accord avec le contenu de ton message, avec toutefois une nuance: le MIG* permet d'obtenir également de très bonnes soudures, lorsque le travail est effectué par un soudeur qualifié et consciencieux (assorti éventuellement de contrôle). Bien sûr, sur ces chinoiseries bon marché, ce qui est recherché n'est que la plus grande vitesse d'exécution possible...

* Et il a MIG et MIG! Entre un bas de gamme et un MIG pulsé, il n'y a pas de commune mesure. Il faut bien savoir que dans le domaine professionnel l'usage du MIG est généralisé, seul le soudage sur "pipe" relève exclusivement du poste à arc (pour des raisons d'étanchéité).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12612
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar Did67 » 06/01/18, 15:11

[Jusque là, les MIG étaient pour moi des avions de chasse russes !]
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6630
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 435

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar Ahmed » 06/01/18, 15:45

Aussi, mais pas seulement! :D
C'est le lot de ces acronymes que d'être polysémiques*... 8) (bon, là je m'amuse, soyez indulgents)

L'usage est de parler de MIG => Metal Inert Gaz pour désigner un poste à souder semi-automatique, mais en réalité il s'agit la plupart du temps de MAG (pour l'acier) => Metal Active Gaz, puisque l'argon (neutre) contient un peu de gaz carbonique qui augmente la température de l'arc (ou du bain de fusion, je n'en sais plus rien**). Nota: entre les deux ce n'est que le gaz qui change.

* Comme STEP, par exemple...
** Ce qu'il faut retenir, c'est que ça chauffe plus et donc pénètre plus (le métal d'apport se mélange au métal des pièces à souder).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2956
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 156
Contact :

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar izentrop » 29/01/18, 00:23

Je me souviens qu'Ahmed avait souligné que déplacer ce genre de broyeur n'était pas aisé. Je l'ai résolu en le transportant dans ma brouette.
Ce broyeur est pratique pour l'entrainement des branches, les rares blocages faciles à débloquer, grâce à la marche arrière et le fait qu'il est peu bruyant.
Le broyage n'est pas très fin, mais ce n'est pas gênant pour le compostage.

C'est le bac qu'il faut secouer régulièrement pour éviter les bourrages qui m'enquiquinait le plus. Je l'ai viré et pour garantir la sécurité, j'ai ajouté une goulotte en sortie ... quel gain de temps.
Pièces jointes
IMG_20180126_145803.jpg
IMG_20180126_145803.jpg (242.63 Kio) Consulté 869 fois
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6630
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 435

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar Ahmed » 29/01/18, 12:15

Oui, je parlais plutôt de broyeurs plus lourds qui sont munis parfois de roues ridiculement trop petites, ce qui en rend le déplacement laborieux. Mais, ce sont tous déjà des brouettes, en quelque sorte...
Dans ton cas, le centre de gravité élevé, les roues minimalistes et l'empattement réduit complique le déplacement: la brouette est une bonne solution pour ce poids modéré.
Effectivement, la capacité réduite du bac et le fait que le broyat est assez foisonnant est un facteur limitant; pour une production normale, l'éjection directe est préférable.

Mon dernier chantier portait sur des branchages de thuya: les rameaux sont assez coriaces parce que la taille réduit la croissance et multiplie les couches dures, mais, à condition de se limiter en diamètre (4-5 cm, environ) la cadence est bonne. Le feuillage passe plus facilement que celui de l'épicéa, car il est moins dense; les extrémités des rameaux sont bien fragmentées, sauf lorsque le rotor baisse de régime, auquel cas le broyage est plus grossier.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12612
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar Did67 » 29/01/18, 12:23

Ahmed a écrit :
Mon dernier chantier portait sur des branchages de thuya: les rameaux sont assez coriaces parce que la taille réduit la croissance et multiplie les couches dures, mais, à condition de se limiter en diamètre (4-5 cm, environ) la cadence est bonne. Le feuillage passe plus facilement que celui de l'épicéa, car il est moins dense; les extrémités des rameaux sont bien fragmentées, sauf lorsque le rotor baisse de régime, auquel cas le broyage est plus grossier.


Tu fais un essai avec du "BRF" de thuya ??? [pour les résineux, je mets "BRF" entre guillemets ; comme ils ne sont pas sujets aux "chutes de feuilles", je pense que c'est encore légèrement différent que le "vrai BRF" de feuillus - stockage des éléments utiles dans le bois vivant au moment de la chute des feuilles]

Cela m'intéresse au plus haut point ! Comme d'ailleurs les résineux (épicea) !

- décomposition : vitesse ??
- pH : acidification ??
- effets dépressifs ???
- ralentissement des mécanismes bactériens du fait des dérivés terpéniques ???

Tu connais, comme moi, à ce sujet, les fameux "on dit que...", "on sait que...", qui sont presque viraux sur internet ! Je n'y crois pas vraiment. J'aimerais "objectiver" cela.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6630
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 435

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar Ahmed » 29/01/18, 12:43

Non, ce n'est pas du BRF, mais du broyat résineux. Il y a deux voies possibles pour l'utiliser, soit le composter partiellement suivant la méthode Jean Pain (ce n'est pas l'eau qui manque, en ce moment!), soit l'épandre sur des bordures de végétaux décoratifs. C'est la deuxième option qui a été retenue ici.
Comme tu le sais je possède une réelle expérience en compostage d'écorces majoritairement résineuse, avec de très bons résultats. Cependant, je n'ai jamais fait d'expérience équivalente avec du broyat de thuya ou d'épicéa; par rapprochement d'avec les essais du neveu de Jean Pain, que j'ai eu l'occasion de rencontrer longuement plusieurs fois, je serais tenté de penser à un résultat plutôt bon, mais je ne peux m'avancer plus que ça...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6630
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 435

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar Ahmed » 18/02/18, 19:06

Deux nouveaux petits "chantiers" de broyage: les tailles de haie du voisin et des branches de douglas arrachées par le dernier coup de vent.
Celles du voisin sont pas trop grosses et assez diversifiées, plutôt des tiges assez longues, ce qui est très commode car cela accélère la cadence. Les branches de douglas fines passent toujours très bien, mais le rotor ralentit bizarrement sur les sections un peu plus fortes (je n'en ai pas de grosses)...
Je bourre une première fois => démontage: déblocage, mais peu de matière à retirer... le rotor tourne presque librement et, optimiste, je remonte en pensant que le moteur viendra à bout du point dur subsistant et "rebelote!", re-coincement. Après vérification, ce n'est qu'un modeste copeau qui a empêché le redémarrage. Je finis le chantier en me promettant de contrôler les courroies ultérieurement.
Ce matin, je défais enfin le carter pour en avoir le cœur net et là, je comprends tout: une courroie est cassée et l'autre en très piteux état; beaucoup de poudrette de caoutchouc un peu partout.... Le broyeur fonctionnait pratiquement sur la seule inertie du rotor et le moindre effort le ralentissait sans faire peiner le moteur, puisque le patinage de la courroie restante, très distendue, ne transmettait plus qu'une partie de la puissance motrice... :(
Depuis un moment, je me disait qu'il serait sage d'avoir en stock une paire de courroies d'avance... :oops:
Je rappelle que les courroies sont des pièces d'usure qui jouent un rôle essentiel de tampon pour le moteur, donc cette situation n'a rien d'anormal eu égard au volume de broyat produit.
IMG0051A.jpg
IMG0051A.jpg (172.22 Kio) Consulté 768 fois
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12612
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar Did67 » 19/02/18, 17:57

Oui, tu as raison d'insister sur le rôle de "fusible" que jouent les courroies !

Pour remplacer celle de ma tondeuse autoportée, j'avais trouvé un site internet qui propose une quantité invraisemblable de courroies de tous types, avec différentes sections, différentes longueurs...
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6630
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 435

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar Ahmed » 19/02/18, 19:31

J'ai un ami qui possédait le même broyeur que celui qui avait précédé celui-ci (avec le disque support de couteau en direct) et, suite à un blocage brutal a faussé le vilebrequin du moteur... :(
Sans aller jusque là, ces courroies amortissent bien les inévitables à-coups, ce qui est important pour la longévité de la mécanique.

Pour remplacer les courroies, il est possible de se procurer les pièces détachées sur le site d'achat du broyeur, mais je préfère m'adresser à mon mécanicien agricole local (il est d'ailleurs directement impliqué, car je dois le débarrasser d'un tas de branches de taille 8) ).
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités