Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsQuel broyeur pour produire du BRF?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4984
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 379
Contact :

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar izentrop » 16/05/19, 14:16

eclectron a écrit :
Ahmed a écrit :Non, ce n'est pas ça! :shock:
Ce que suggère Gegyx, c'est de reboucher un peu le devant de la goulotte pour allonger ainsi le tube carré et empêcher la main d'atteindre le rotor du fait de la longueur supplémentaire...

Ouf, merci,tout s'éclaire enfin.
L'objectif toujours pas... :wink: .
Je suis d'accord, au vu de la photo, la tige empêche de passer la main, du fait que le passage est réduit de moitié.

A vue de nez, enlever la tige et réduire l'ouverture jusqu’à hauteur de cette tige fais gagner moins de 5 cm. Par contre on peut entrer le bras ... reste à savoir si ça empêche la main d'atteindre les couteaux, une fois le bras enfilé entièrement :?: :twisted: ... Même si il faut être sacrément étourdi, pour tenter d'entrer le bras dans la goulotte moteur tournant. :mrgreen: Image
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1087
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 120

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar eclectron » 16/05/19, 15:40

izentrop a écrit :
Je suis d'accord, au vu de la photo, la tige empêche de passer la main, du fait que le passage est réduit de moitié.

Pas encore coupé la tige mais même sans, ça me semble assez difficile de passer la main.
Par contre si on arrive à la passer (question de taille), vu la longueur de la goulotte, on peut aisément atteindre le rotor mais il faut vraiment le vouloir et ne pas être effrayé par la machine rugissante.
Et Il est fort possible que l'avant bras de Popeye coince avant d'atteindre le rotor.
Pour un enfant c'est très faisable de passer le bras et atteindre le rotor , la tige l'en empêcherait mais ce n'est pas une machine pour enfant...

Si Ahmed veut bien servir de cobaye pour voir s'il peut atteindre le rotor à travers sa goulotte sans tige ? :lol:

Honnêtement ce n’est pas prendre un gros risque que de supprimer cette tige.

j'ai fait bien pire sur des broyeurs électriques avec l'ouverture élargie au max et sans caoutchouc anti-retour, donc avec risque de retour de débris.
Quand on le sait, on ne reste jamais en face de l’ouverture mais ce n'est plus un broyeur à mettre entre toutes les mains.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8178
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 691

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar Ahmed » 16/05/19, 16:18

Je l'ai déjà fait, machine entièrement à l'arrêt, comme je crois l'avoir déjà précisé. C'est donc tout à fait possible, sauf peut-être pour les "gros bras"! :wink:
Ce dispositif supplémentaire de sécurité est nouveau, puisque le mien en était dépourvu et qu'il ne figure pas sur les photos du site marchand.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1087
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 120

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar eclectron » 16/05/19, 19:36

Ahmed a écrit :Je l'ai déjà fait, machine entièrement à l'arrêt, comme je crois l'avoir déjà précisé. C'est donc tout à fait possible, sauf peut-être pour les "gros bras"! :wink:
Ce dispositif supplémentaire de sécurité est nouveau, puisque le mien en était dépourvu et qu'il ne figure pas sur les photos du site marchand.

J'ai enfin compris a quoi sert cette tige.
A empêcher le broyat de sortir ! :lol:

Avec du bois frais et feuillu, bourrage immédiat jusqu'à la tige de la goulotte ! ! !
donc sciage de la tige et plus aucun bourrage, ni avec les tiges de topinambour*. (*certes ça sort un peu long mais ça va et surtout ça sort !)
TOUT passe, une véritable horloge maintenant !

Perso je passe difficilement la main dans la goulotte et mon avant bras (fort musclé avec tous ces travaux de jardin :lol: ) m’empêche d'atteindre le rotor.

Problème résolu.

Le mieux est l'ennemi du bien. :wink:
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8178
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 691

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar Ahmed » 16/05/19, 20:06

Confidence pour confidence, je me demandais comment diable ça pouvait fonctionner, mais le sec explique bien des choses...
Disons que c'était une tige anti-anti-bourrage! :lol:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8178
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 691

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar Ahmed » 27/06/19, 19:29

Ce matin, avant la grande chaleur, j'ai broyé un petit tas de branches de laurier cerise et de douglas avant que tout ça ne sèche trop (en ce moment, ça va vite!). Les extrémités du douglas ressortaient très longues et, par voie de conséquence, obstruaient constamment la goulotte de sortie (ce n'est pas grave si l'on surveille et enlève au fur et à mesure): résultat pas très satisfaisant qui m'ont incité à me pencher sur le réglage du contre-couteau. C'est en effet un paramètre essentiel pour la régularité du fractionnement et les affûtages successifs des couteaux tendent inévitablement à augmenter la distance entre ces deux éléments.
Après-midi atelier, donc, ce qui n'est pas pour me déplaire, puisque bien au frais! 8)
La procédure à déjà été décrite, mais comme c'est la deuxième fois que je procède à cette opération, je suis plus à l'aise. Il faut d'abord desserrer les trois boulons (Ø 16mm) de maintien du contre-couteau. Ensuite, il est nécessaire de desserrer les écrous de blocage (Ø 16mm) des trois butées de réglage; puis agir sur les boulons au moyen d'une clé Allen ou à la main si ce n'est pas trop dur: il faut dévisser si l'on veut rapprocher la contre-lame. Je conseille de dévisser franchement le boulon du milieu et de se concentrer sur ceux des deux extrémités. Normalement, il n'y a pas besoin de beaucoup changer le réglage, mais ce n'est pas critique d'y aller éventuellement un peu fort... À ce stade, la contre-lame n'a pas bougé (le vissage pousse la contre-lame, mais le dévissage ne la tire pas!) et il est nécessaire de repousser cette pièce sur ses butées au moyen d'une chasse et d'un maillet: le mouvement n'est pas perceptible, mais un changement dans le bruit produit indique la mise en contact. Ensuite, il faut procéder aux essais par tâtonnements successifs; il est mieux d'être en blocage de la lame, car il suffit alors de visser progressivement les deux boulons latéraux de réglage pour arriver rapidement au bon écartement (qui est le plus petit écart possible). Il faut cependant avoir soin de tester les deux lames et de régler sur la plus grande si l'on constate un écart*. Il suffit alors de bloquer les trois boulons de fixation du début et de bloquer les écrous des boulons latéraux, d’amener en butée le boulon central et de bloquer également son écrou (sachant que ce blocage a surtout pour but d'empêcher qu'il ne se dévisse et tombe, car son positionnement ne sert plus à grand chose une fois la contre-lame convenablement bloquée).

Quelques astuce d'exécution:
Le desserrage des 3 premiers boulons est rendu difficile par le peu d'amplitude possible de la clé, aussi, après le déblocage à l'aide d'une clé à douille, il est pratique d'user d'un levier à cliquet; à défaut, il faut savoir que, par conception, il suffit de faire pivoter la douille d'un quart de tour pour regagner des degrés de décalage permettant de poursuivre la rotation. Pour agir sur les autres boulons, après avoir surélevé l'appareil d'une vingtaine de cm, j'utilise une clé mixte plate/œil à cliquet** qui va bien... :D

* Cet écart est la conséquence de mes affûtages manuels, forcément un peu approximatifs et dont l'imprécision croît avec le nombre :frown: Idéalement, il faudrait que je me penche sur la réalisation d'un système d'affûtage fixe pour obtenir des résultats réguliers...à voir.
** J'aime bien la marque italienne Béta qui pour un prix raisonnable offre une qualité de fabrication que je juge excellente (pub gratos!).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Alucard
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 13/01/20, 22:57

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar Alucard » 13/01/20, 23:01

Bonjour à tous,

j'aimerai votre avis sur le fait d'acheter un broyeur à branche electrique ou thermique svp. J'ai environ 150m de thuya et 16 arbres fruitiers. Les diamètres sont inférieur a 4cm de diamètre. C'est plus par rapport à la quantité que je me pose la question svp ?

merci beaucoup pour votre reflexion
0 x
jean.caissepas
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 201
Inscription : 01/12/09, 00:20
Localisation : R.alpes
x 12

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar jean.caissepas » 14/01/20, 09:24

Alucard a écrit :Bonjour à tous,

j'aimerai votre avis sur le fait d'acheter un broyeur à branche electrique ou thermique svp. J'ai environ 150m de thuya et 16 arbres fruitiers. Les diamètres sont inférieur a 4cm de diamètre. C'est plus par rapport à la quantité que je me pose la question svp ?

merci beaucoup pour votre reflexion


Perso, j'ai acheté d'occasion un ALKO à moins de 100€ pour nettoyer ma faune sauvage.
Mais c'est un peu lent et vibration dans la main quand on pousse le végétation (pas d'entrainement automatique des branches...)
C'est un ancien modèle à disque, alors que les nouveaux sont à rouleaux (pas besoin de "pousser" la végétation à priori).

Modèle récent à voir : https://www.al-ko.com/shop/fr/produits/ ... -2800.html
0 x
Les habitudes du passé doivent changer,
car l'avenir ne doit pas mourir.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8178
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 691

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar Ahmed » 14/01/20, 17:59

Le choix entre le moteur thermique et l'électrique dépend fortement de la puissance nécessaire pour l'usage que l'on en a, sachant qu'en électrique elle reste limitée pour un particulier. Ceci posé, la puissance joue sur le diamètre des branches ainsi que sur le volume envisagé. Dans ton cas, le diamètre s'accommoderait de cette solution, mais tu seras vite limité en terme de volume du fait de la vitesse de broyage assez modeste.
Maintenant, je n'ai pas de connaissance exhaustive de tout ce qui se fait sur le marché. La piste de jean.caissepas est peut-être a explorer, sachant que le prix du thermique est aussi plus élevé...
De nouvelles approches se font jour qui essayent de concilier les avantages du thermique( puissance, autonomie) avec ceux de l'électrique (simplicité, silence) : ce sont des broyeurs sur batteries, mais il n'existe encore rien à ma connaissance pour un usage privatif.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
jean.caissepas
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 201
Inscription : 01/12/09, 00:20
Localisation : R.alpes
x 12

Re: Quel broyeur pour produire du BRF?

Message non lupar jean.caissepas » 14/01/20, 18:45

Une bonne solution serait de louer ou de se faire prêter un broyeur avant d'investir...
0 x
Les habitudes du passé doivent changer,

car l'avenir ne doit pas mourir.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités