Premier potager et premier Potager du Paresseux dans l'Allier

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
LobaLovo
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 11
Inscription : 21/03/21, 17:29
x 3

Premier potager et premier Potager du Paresseux dans l'Allier




par LobaLovo » 24/03/21, 14:22

Bonjour à toutes et à tous,

Petit poste de présentation pour vous exposer notre projet (nous sommes un couple) et le carnet de route de notre potager (première fois pour moi, Thibaut, 30 ans).

Terrain:
* 2000 m2 autour d'une jolie bourbonnaise en pierre, assez arboré avec des fruitiers, des feuillus, un grand pin (malade...) et un saule pleureur.

* Terre (tres?) argileuse (je n'ai pas encore fait analyser la terre...), qui retient beaucoup l'eau (cet hiver l'eau remplissait des trous d'anciennes souches et mettait plusieurs jours à s'infiltrer). Terrain jamais cultivé, donc l'avantage de partir de zéro avec une terre riche, mais avec l'inconvénient d'avoir des adventices bien enracinées (grosses mottes de chevelus en particulier) et une terre tres compacte.

* Énormément de verres de terre! Même avant la mise en place d'une couverture, l'on pouvait déjà voir beaucoup de turricules.

* Présence de pas mal de biodiversité ''sauvages'' avec différentes fleurs, ciboulette, jonquilles... Éparpillées sur le terrain.

Potager:

* Pour l'instant environ 150 m2. Mise en place à l'automne d'une couverture sans travail du sol avec une couche de feuilles mortes (environ 15cm) + bache tissée en rouleau. Certaines parties n'ayant été recouvertes que de feuilles mortes. Effectivement, j'ai découvert le Potager du Paresseux il y a seulement deux semaines...

* Depuis deux semaines donc, mise en place au fur et à mesure d'une couche épaisse de foin au dessus des feuilles mortes.


* Désire de semer et planter toutes sortes de fruits et légumes, en particulier tomates, poivrons, fraisiers, panais, choux, poireaux, courges, ainsi que des légumineuses, fleurs comestibles, fleurs méllifères.

Mes réflexions et questions:

J'ai fini le premier volume du PP, et suis en court du deuxième. Je prends aussi le temps de regarder toutes les informations contenues dans les vidéos sur Youtube.

Nous avons la chance d'avoir un voisin produisant du foin, en ballot et en balle ronde, nous favorisons le circuit court.

J'ai quelques interrogations, et je serais ravi de recevoir l'aide des différents internautes...

* Concernant le non travail de la terre ainsi que son réchauffement pour une terre argileuse... Didier évoque la possibilité de retirer le foin pour que la terre se réchauffe ainsi qu'un éventuel passage de grelinette dans le deuxième volume. Puis-je le faire dans cette ordre?:

1) Écarter le foin pendant quelques jours de beau temps pour que la terre se réchauffe (quelques jours? Quelques semaines?)
2) Passage de la grelinette en longueur et en largeur pour ''aérer'' la terre
3) Enlever le gros des adventices étant toujours présentes même après la couverture d'automne
4) Remettre le foin et commencer à semer et planter directement dans cette terre


* Concernant le compostage de surface, puis-je mettre les déchets de cuisine sous le foin, en surface? Ou doivent-ils être mis sur le foin?

* Quand sait-on à quel moment remettre une couche de foin? Tous les 6 mois? Ou à chaque saison?

* Je vois déjà des traces et galeries de campagnoles dans et sous ma couverture de feuilles mortes et de foin... Savez-vous si la technique de la tige et de la bouteille pour faire du bruit est vraiment efficace? Et celle de l'ail écrasé dans les galeries? Je préfère déjà commencer à prévenir avant d'installer tous mes plants...

Merci beaucoup à toutes celles et tous ceux qui prendront le temps de nous lire et/ou de nous conseiller.

Nous sommes dans une démarche de préservation de la biodiversité ainsi que de l'aggradation des sols, et c'est avec un plaisir immense que nous avons découvert cette ''technique'' ainsi que le contenu de Didier et de tous ceux valorisant ce type de culture.

Au plaisir d'échanger avec vous.

Thibaut
3 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5220
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 863

Re: Premier potager et premier Potager du Paresseux dans l'Allier




par Moindreffor » 24/03/21, 15:49

salut et bienvenu
la première chose à retenir c'est que tu fais tout comme tu le sens, ici il n'y a aucune règle

le réchauffement du sol, c'est utile si t'es pressé sinon, ben il finira par se réchauffer, moi perso je préfère semer en terrine et repiquer en godet que de semer en pleine terre et de devoir avoir un sol plus chaud

quand remettre du foin, là c'est un choix, tu veux garder un couvert mort en hiver tu remets du foin dès que tu vois trop d'adventices à ton goût, si tu veux un couvert vivant en hiver tu n'en rajoutes pas et tu laisses pousser la verdure :mrgreen: tu remettras du foin l'année suivante, tu peux même enlever du foin pour semer des mâches, des épinards, des navets, des radis en fin d'été...

et dernier point, être patient, mais dès la première année on voit la différence, mais comme tu n'as pas de référence pour comparer, ben tu verras ça en deuxième année, donc cette année, dis-toi que tu peux tenter de tout et observer... et tu te crées ton point de référence

surtout je te souhaite beaucoup de plaisir dans ton potager, ah oui point important n'oublie pas le reposoir à l'ombre pour rêvasser...
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Rajqawee
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 617
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Corse
x 205

Re: Premier potager et premier Potager du Paresseux dans l'Allier




par Rajqawee » 24/03/21, 15:49

LobaLovo a écrit :Bonjour à toutes et à tous,

Potager:

* Pour l'instant environ 150 m2. Mise en place à l'automne d'une couverture sans travail du sol avec une couche de feuilles mortes (environ 15cm) + bache tissée en rouleau. Certaines parties n'ayant été recouvertes que de feuilles mortes. Effectivement, j'ai découvert le Potager du Paresseux il y a seulement deux semaines...

* Depuis deux semaines donc, mise en place au fur et à mesure d'une couche épaisse de foin au dessus des feuilles mortes.


* Désire de semer et planter toutes sortes de fruits et légumes, en particulier tomates, poivrons, fraisiers, panais, choux, poireaux, courges, ainsi que des légumineuses, fleurs comestibles, fleurs méllifères.

Mes réflexions et questions:

* Concernant le compostage de surface, puis-je mettre les déchets de cuisine sous le foin, en surface? Ou doivent-ils être mis sur le foin?

* Quand sait-on à quel moment remettre une couche de foin? Tous les 6 mois? Ou à chaque saison?


Thibaut

Bienvenu !

Le compostage de surface peut se faire n'importe où. Ca ira légèrement plus vite sous le foin, en période sèche (car ça reste humide plus longtemps dessous, favorisant la dégradation), sinon, ça ne change pas grand chose. Ca a le mérite de "cacher" les épluchures et autres, si on trouve ça disgracieux.

Le renouvellement de la couverture du sol dépendra de tes objectifs, et ce notamment pour la gestion de l'enherbement. Ca dépend donc de ce que tu veux faire, et des adventices qui pousseront chez toi. Ca dépend également du climat, puisque lorsqu'il fait froid et/ou très sec, la décomposition des MO se ralentissent sensiblement.
En gros, remets-en quand il n'y en a plus assez, et le plus assez dépend de ce que tu cherches à accomplir :)
Pour moi, c'était environ tous les 6/8 mois, en couche pas très épaisse, car en Corse (sec, vie du sol ralentie dès le mois de Juin).
1 x
Avatar de l’utilisateur
LobaLovo
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 11
Inscription : 21/03/21, 17:29
x 3

Re: Premier potager et premier Potager du Paresseux dans l'Allier




par LobaLovo » 24/03/21, 17:07

Moindreffor a écrit :salut et bienvenu
la première chose à retenir c'est que tu fais tout comme tu le sens, ici il n'y a aucune règle

le réchauffement du sol, c'est utile si t'es pressé sinon, ben il finira par se réchauffer, moi perso je préfère semer en terrine et repiquer en godet que de semer en pleine terre et de devoir avoir un sol plus chaud

quand remettre du foin, là c'est un choix, tu veux garder un couvert mort en hiver tu remets du foin dès que tu vois trop d'adventices à ton goût, si tu veux un couvert vivant en hiver tu n'en rajoutes pas et tu laisses pousser la verdure :mrgreen: tu remettras du foin l'année suivante, tu peux même enlever du foin pour semer des mâches, des épinards, des navets, des radis en fin d'été...

et dernier point, être patient, mais dès la première année on voit la différence, mais comme tu n'as pas de référence pour comparer, ben tu verras ça en deuxième année, donc cette année, dis-toi que tu peux tenter de tout et observer... et tu te crées ton point de référence

surtout je te souhaite beaucoup de plaisir dans ton potager, ah oui point important n'oublie pas le reposoir à l'ombre pour rêvasser...


Merci beaucoup pour ta réponse Moindreffor!

Je reconnais deux travers de ma personnalité: je suis assez impatient (alors que je suis pécheur...) et j'ai tendance a vouloir tout faire ''parfaitement'' :cheesy:

Effectivement, je réalise que le repiquage en godet donne moins de risque relatifs a la température du sol. Nous mélangeons les deux, semis directs et repiquage, mais je garde ton conseil en mémoire.

Ok pour la couche. Combien de temps faut-il, en général, pour que les adventices meurent si l'on mets un bon 20cm de foin au mois de Mars? L'idée du couvert vivant me plait pas mal...

Et oui, cette année c'est test + test + test! Sans attentes aucunes!

Le transat sera sous un grand et beau pommier, juste en dessous de la barre de traction, je suis un paresseux sportif :lol:


Bienvenu !

Le compostage de surface peut se faire n'importe où. Ca ira légèrement plus vite sous le foin, en période sèche (car ça reste humide plus longtemps dessous, favorisant la dégradation), sinon, ça ne change pas grand chose. Ca a le mérite de "cacher" les épluchures et autres, si on trouve ça disgracieux.

Le renouvellement de la couverture du sol dépendra de tes objectifs, et ce notamment pour la gestion de l'enherbement. Ca dépend donc de ce que tu veux faire, et des adventices qui pousseront chez toi. Ca dépend également du climat, puisque lorsqu'il fait froid et/ou très sec, la décomposition des MO se ralentissent sensiblement.
En gros, remets-en quand il n'y en a plus assez, et le plus assez dépend de ce que tu cherches à accomplir :)
Pour moi, c'était environ tous les 6/8 mois, en couche pas très épaisse, car en Corse (sec, vie du sol ralentie dès le mois de Juin).


Merci pour ton retour Rajqawee!

Tu es en plein dedans, Madame va apprécier que les restes ne soient pas visibles :cheesy:

Parfait pour l'épaisseur, je vois déja pas mal d'adventices repousser a travers la couche de feuilles mortes que j'avais mis fin Octobre... Donc je n'hésiterai pas a en remettre!


P.S: quelques petites images du projet

Image

Image

Image
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5220
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 863

Re: Premier potager et premier Potager du Paresseux dans l'Allier




par Moindreffor » 24/03/21, 20:16

ah oui pas mal ça donne envie, un beau terrain et plat
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9752
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1119

Re: Premier potager et premier Potager du Paresseux dans l'Allier




par Ahmed » 24/03/21, 22:11

LobaLovo, soit le bienvenu! :P
Tu écris:
je suis assez impatient (alors que je suis pécheur...

Nous sommes tous pêcheurs... :roll:
Un beau sol, déjà bien structuré, riche en matière organique et plébiscité par les lombrics: que demander de plus? :oops:
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1001
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 248

Re: Premier potager et premier Potager du Paresseux dans l'Allier




par Doris » 25/03/21, 07:31

LobaLovo a écrit :* Je vois déjà des traces et galeries de campagnoles dans et sous ma couverture de feuilles mortes et de foin... Savez-vous si la technique de la tige et de la bouteille pour faire du bruit est vraiment efficace? Et celle de l'ail écrasé dans les galeries? Je préfère déjà commencer à prévenir avant d'installer tous mes plants...

Bonjour et bienvenue,
Internet est gavé de solutions miracles pour combattre de le campagnol, mais aucune ne marche. Le campagnol est une bête extrêmement futé, s'il ne causait pas autant de dégâts, il mériterait toute notre admiration. Sont à oublier aussi toutes les solutions de cohabiter avec lui, style cultiver plus pour partager, ce n'est pas possible avec lui. Seul solution c'est le piégeage. Certaines personnes utilisent les pièges topcats, qui sont assez cher, moi j'ai toujours utilisé les pièges à taupe (putange, je crois, c'est leur vrai nom), tu en trouve entre trois et cinq euros. Les campagnols ne peuvent malheureusement pas faire partie de notre système de biodiversité, c'est ou eux, ou notre potager.
Bon courage et bon plaisir surtout
1 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Rajqawee
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 617
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Corse
x 205

Re: Premier potager et premier Potager du Paresseux dans l'Allier




par Rajqawee » 25/03/21, 10:17

LobaLovo a écrit :
Merci pour ton retour Rajqawee!

Tu es en plein dedans, Madame va apprécier que les restes ne soient pas visibles :cheesy:



Certains s'en moquent complètement -comme Didier-, mais pour d'autres c'est important. Et si c'est important pour ta femme, alors n'hésites pas ! Idem pour les éventuels enfants.
Un jardin que l'on trouve joli (c'est donc tout à fait personnel), c'est un jardin dans lequel on va plus volontiers. C'est aussi un endroit où l'on se sent bien, et où on a moins l'impression de travailler que de passer un bon moment.
Dans un jardin, il y'a aussi les jardiniers, ne pas les oublier :)
1 x
Avatar de l’utilisateur
LobaLovo
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 11
Inscription : 21/03/21, 17:29
x 3

Re: Premier potager et premier Potager du Paresseux dans l'Allier




par LobaLovo » 25/03/21, 12:38

Moindreffor a écrit :ah oui pas mal ça donne envie, un beau terrain et plat


Merci! On avait acheté la maison sans trop savoir ce que donnait la terre, on verra ce que cela donne...

Un beau sol, déjà bien structuré, riche en matière organique et plébiscité par les lombrics: que demander de plus? :oops:


Merci pour ton commentaire Ahmed. Je ne sais pas si il est bien structuré, en tout cas il est tres compacte :cheesy:

Mais je dois avouer que nous sommes plutot positifs et ravis quant a son potentiel...

Certaines personnes utilisent les pièges topcats, qui sont assez cher, moi j'ai toujours utilisé les pièges à taupe (putange, je crois, c'est leur vrai nom), tu en trouve entre trois et cinq euros.


Merci Doris pour vos conseils, je vais aller m'en trouver quelques uns!

Un jardin que l'on trouve joli (c'est donc tout à fait personnel), c'est un jardin dans lequel on va plus volontiers. C'est aussi un endroit où l'on se sent bien, et où on a moins l'impression de travailler que de passer un bon moment.
Dans un jardin, il y'a aussi les jardiniers, ne pas les oublier :)


Tout a fait d'accord! Pratiquant la méditation, j'y trouve énormément de bien-etre, surtout depuis quelques jours avec un certain lacher-prise quant a vouloir ''trop bien faire''...

Et le Printemps arrive, donc cela donne encore plus le sourire!
0 x
Avatar de l’utilisateur
LobaLovo
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 11
Inscription : 21/03/21, 17:29
x 3

Re: Premier potager et premier Potager du Paresseux dans l'Allier




par LobaLovo » 29/03/21, 08:33

On continue à rajouter du foin, et à se poser des questions...

Test sur une partie du potager, avec un seul passage de la grelinette en longueur, puis mise en place d'une couche de foin d'environ 20cm. Cette partie était couverte depuis début Novembre par une couche de feuilles mortes, de petites branches, et d'une bache tissée. J'ai tout enlevé pour remplacer seulement avec du foin.

ImageImage

J'ai d'autres bandes couvertes avec des feuilles mortes, pensez-vous que je peux ''simplement'' rajouter de la paille par dessus, ou vaudrait-il mieux remplacer la couche de feuilles mortes par le foin? (dilemme entre ne pas casser les mychorises, et rajouter un élément plus nutritif pour le sol...)

Aussi, je réalise que sous la bache, il y a des ''galeries'' dans l'herbe, visibles, sans être dans le sol. J'ai découvert une colonie de mulots dans un tas de bois hier pas loin du potager, vont-ils m'embêter?...

Image
Image


Mise en place de quelques fraisiers, premières plantations dans le potager du paresseux!
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 44 invités