Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPremier jardin, quelques défis…

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1069
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 115

Re: Premier jardin, quelques défis…

Message non lupar phil53 » 08/03/19, 17:27

Dans le fil principal c est expliqué pourquoi le carton c est pas terrible même déconseillé.
Un jardin c est du long terme la première année il faut plutôt s attendre à des résultats décevants.
1 x

Skippy
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 03/03/19, 17:15

Re: Premier jardin, quelques défis…

Message non lupar Skippy » 08/03/19, 17:57

phil53 a écrit :Dans le fil principal c est expliqué pourquoi le carton c est pas terrible même déconseillé.
Un jardin c est du long terme la première année il faut plutôt s attendre à des résultats décevants.

Merci, je n'avais pas pensé à aller voir. J'ai pu trouver les messages rapidement grâce au sommaire.

Je cite la conclusion :
Did67 a écrit :- en tout dernier recours, à défaut de toute ressource : pourquoi pas ?
- à associer avec des matières organiques riches (tontes, composts, déchest de cuisine) pour compenser al misérable pauverté...
- attention au tassement et à ne pas partir en mode "anaérobie"

Sachant :
- que je ne cherche pas à enrichir la terre sur le long terme,
- qu'il me semble illusoire d'espérer pouvoir le couvrir de foin en dehors de ce que j'ai fauché dimanche,
- que celui-ci et les adventices en décomposition (à quel terme ?) participeront à l'enrichissement (je compléterai avec un peu de compost, mais au vu de la surface c'est négligeable),
- qu'il n'y a a priori pas de risque de tassement,
cela me confirme dans mon idée.
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2219
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 361

Re: Premier jardin, quelques défis…

Message non lupar Moindreffor » 08/03/19, 18:53

Skippy a écrit :
phil53 a écrit :Dans le fil principal c est expliqué pourquoi le carton c est pas terrible même déconseillé.
Un jardin c est du long terme la première année il faut plutôt s attendre à des résultats décevants.

Merci, je n'avais pas pensé à aller voir. J'ai pu trouver les messages rapidement grâce au sommaire.

Je cite la conclusion :
Did67 a écrit :- en tout dernier recours, à défaut de toute ressource : pourquoi pas ?
- à associer avec des matières organiques riches (tontes, composts, déchest de cuisine) pour compenser al misérable pauverté...
- attention au tassement et à ne pas partir en mode "anaérobie"

Sachant :
- que je ne cherche pas à enrichir la terre sur le long terme,
- qu'il me semble illusoire d'espérer pouvoir le couvrir de foin en dehors de ce que j'ai fauché dimanche,
- que celui-ci et les adventices en décomposition (à quel terme ?) participeront à l'enrichissement (je compléterai avec un peu de compost, mais au vu de la surface c'est négligeable),
- qu'il n'y a a priori pas de risque de tassement,
cela me confirme dans mon idée.

si tu n'es sur ce terrain que pour un an, ou deux, moi perso je laisserai tomber la permaculture ou autre technique non conventionnelle
un bon coup de motoculteur pour avoir un sol, propre et je cultiverai en sol nu pour le début et je ferai du mulch avec des tontes de gazon de la surface qui reste
tout ce que'on va te dire, sera applicable pour des périodes plus longues
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3379
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 332

Re: Premier jardin, quelques défis…

Message non lupar nico239 » 08/03/19, 19:20

Moindreffor a écrit :si tu n'es sur ce terrain que pour un an, ou deux, moi perso je laisserai tomber la permaculture ou autre technique non conventionnelle
un bon coup de motoculteur pour avoir un sol, propre et je cultiverai en sol nu pour le début et je ferai du mulch avec des tontes de gazon de la surface qui reste tout ce que'on va te dire, sera applicable pour des périodes plus longues


Dans ces conditions même avis que Moindreflor
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 904
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 55

Re: Premier jardin, quelques défis…

Message non lupar être chafoin » 08/03/19, 20:32

L'année dernière j'ai quand même réussi à avoir des tomates plus qu'honorables en démarrant avec du foin sur des parcelles de prairie au mois d'avril ou mai. C'est vrai que ça n'a pas bien réussi partout (ça a bien réussi là où la terrain était un peu plus ombragé la journée, rappelons-nous le temps sec de l'été !) mais comme quoi c'est quand même possible et comme quoi il y aura d'autres éléments à prendre en compte pour "réussir" qu'uniquement cette question de la litière de démarrage. Sinon je pense aussi que tout ce que tu peux ramener de végétal sera bon, surtout s'il est vert : d'après la photo tu dois pouvoir faucher dans les bordures et récupérer des feuilles mortes et demande autour si les gens ne cherchent pas à se débarrasser de leurs déchets verts...
Je parlais de "long terme" pour dire : obtenir tous les ans, quel que soit le climat et les cultures de bonnes récoltes des plantes qui se seront développées correctement. Je ne sais pas, c'est peut-être juste ma petite expérience : là où je cultive le soleil peut vraiment cogner l'été et la terre argileuse va alors se fermer presque inévitablement si on n'arrose pas suffisamment. Il m' a fallu 5 ans pour comprendre que ce que j'avais mis en place (un peu comme toi : 2 cuves plastiques sous le toit d'un abri de jardin et un puits grâce auxquels j'arrosais à l'aide de 2 arrosoirs) et que je n'arrivais même pas à assumer, était nettement insuffisant pour les 150 ou même 100 m2 de cultures. Suite aux échanges sur le fil de Didier j'ai bien compris à quel point, de toute façon, je n'étais pas du tout dans le bon ordre de grandeur ! Voilà, après, peut-être cette année le manque d'eau sera moins gênant chez toi !
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2219
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 361

Re: Premier jardin, quelques défis…

Message non lupar Moindreffor » 09/03/19, 08:29

être chafoin a écrit :L'année dernière j'ai quand même réussi à avoir des tomates plus qu'honorables en démarrant avec du foin sur des parcelles de prairie au mois d'avril ou mai. C'est vrai que ça n'a pas bien réussi partout (ça a bien réussi là où la terrain était un peu plus ombragé la journée, rappelons-nous le temps sec de l'été !) mais comme quoi c'est quand même possible et comme quoi il y aura d'autres éléments à prendre en compte pour "réussir" qu'uniquement cette question de la litière de démarrage. Sinon je pense aussi que tout ce que tu peux ramener de végétal sera bon, surtout s'il est vert : d'après la photo tu dois pouvoir faucher dans les bordures et récupérer des feuilles mortes et demande autour si les gens ne cherchent pas à se débarrasser de leurs déchets verts...
Je parlais de "long terme" pour dire : obtenir tous les ans, quel que soit le climat et les cultures de bonnes récoltes des plantes qui se seront développées correctement. Je ne sais pas, c'est peut-être juste ma petite expérience : là où je cultive le soleil peut vraiment cogner l'été et la terre argileuse va alors se fermer presque inévitablement si on n'arrose pas suffisamment. Il m' a fallu 5 ans pour comprendre que ce que j'avais mis en place (un peu comme toi : 2 cuves plastiques sous le toit d'un abri de jardin et un puits grâce auxquels j'arrosais à l'aide de 2 arrosoirs) et que je n'arrivais même pas à assumer, était nettement insuffisant pour les 150 ou même 100 m2 de cultures. Suite aux échanges sur le fil de Didier j'ai bien compris à quel point, de toute façon, je n'étais pas du tout dans le bon ordre de grandeur ! Voilà, après, peut-être cette année le manque d'eau sera moins gênant chez toi !

je ne doute pas que ça marcherai, je dis juste que s'il ne garde qu'un an, il va investir pour le suivant
donc pour moi, une fourche bêche est l'investissement minimal pour cette année, sur ce terrain dans cette optique
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Skippy
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 03/03/19, 17:15

Re: Premier jardin, quelques défis…

Message non lupar Skippy » 09/03/19, 22:42

Moindreffor a écrit :si tu n'es sur ce terrain que pour un an, ou deux, moi perso je laisserai tomber la permaculture ou autre technique non conventionnelle
un bon coup de motoculteur pour avoir un sol, propre et je cultiverai en sol nu pour le début et je ferai du mulch avec des tontes de gazon de la surface qui reste
tout ce que'on va te dire, sera applicable pour des périodes plus longues

Non, le motoculteur est exclu, et je n'ai pas envie de perdre de temps avec du jardinage « conventionnel » (j'ai envie de dire « rétrograde »…). Peu m'importe le rendement (enfin j'aimerais arriver à en tirer quelques dizaines de kilos de légumes quand même…), au moins ça me fera une première expérience qui ne pourra qu'être bénéfique pour le prochain jardin.

Par ailleurs avec l'absence d'arrivée d'eau le sol nu me semble une voie sans issue.

Mon plan désormais, c'est de passer un coup de grelinette si j'arrive à en trouver une, et de recouvrir de carton après la prochaine belle pluie pour emmagasiner l'eau avant l'été, et avant les prochaines gelées pour conserver sa température.

Demain je vais juste aller tenter d'identifier les adventices pour avoir une idée du type de terre.

être chafoin a écrit :L'année dernière j'ai quand même réussi à avoir des tomates plus qu'honorables en démarrant avec du foin sur des parcelles de prairie au mois d'avril ou mai. C'est vrai que ça n'a pas bien réussi partout (ça a bien réussi là où la terrain était un peu plus ombragé la journée, rappelons-nous le temps sec de l'été !) mais comme quoi c'est quand même possible et comme quoi il y aura d'autres éléments à prendre en compte pour "réussir" qu'uniquement cette question de la litière de démarrage. Sinon je pense aussi que tout ce que tu peux ramener de végétal sera bon, surtout s'il est vert : d'après la photo tu dois pouvoir faucher dans les bordures et récupérer des feuilles mortes et demande autour si les gens ne cherchent pas à se débarrasser de leurs déchets verts...

Oui, je verrai ce que je peux ajouter au fur et à mesure, de toute façon je serai encore là cet hiver.

être chafoin a écrit :Je parlais de "long terme" pour dire : obtenir tous les ans, quel que soit le climat et les cultures de bonnes récoltes des plantes qui se seront développées correctement. Je ne sais pas, c'est peut-être juste ma petite expérience : là où je cultive le soleil peut vraiment cogner l'été et la terre argileuse va alors se fermer presque inévitablement si on n'arrose pas suffisamment. Il m' a fallu 5 ans pour comprendre que ce que j'avais mis en place (un peu comme toi : 2 cuves plastiques sous le toit d'un abri de jardin et un puits grâce auxquels j'arrosais à l'aide de 2 arrosoirs) et que je n'arrivais même pas à assumer, était nettement insuffisant pour les 150 ou même 100 m2 de cultures. Suite aux échanges sur le fil de Didier j'ai bien compris à quel point, de toute façon, je n'étais pas du tout dans le bon ordre de grandeur ! Voilà, après, peut-être cette année le manque d'eau sera moins gênant chez toi !

En effet, en comptant un litre par mètre carré (!) sur 100 m², une cuve de 1000 L est vidée en 10 jours… Il faut vraiment que j'empêche l'évaporation.
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2219
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 361

Re: Premier jardin, quelques défis…

Message non lupar Moindreffor » 10/03/19, 14:10

Skippy a écrit :
Moindreffor a écrit :si tu n'es sur ce terrain que pour un an, ou deux, moi perso je laisserai tomber la permaculture ou autre technique non conventionnelle
un bon coup de motoculteur pour avoir un sol, propre et je cultiverai en sol nu pour le début et je ferai du mulch avec des tontes de gazon de la surface qui reste
tout ce que'on va te dire, sera applicable pour des périodes plus longues

Non, le motoculteur est exclu, et je n'ai pas envie de perdre de temps avec du jardinage « conventionnel » (j'ai envie de dire « rétrograde »…). Peu m'importe le rendement (enfin j'aimerais arriver à en tirer quelques dizaines de kilos de légumes quand même…), au moins ça me fera une première expérience qui ne pourra qu'être bénéfique pour le prochain jardin.

Par ailleurs avec l'absence d'arrivée d'eau le sol nu me semble une voie sans issue.

Mon plan désormais, c'est de passer un coup de grelinette si j'arrive à en trouver une, et de recouvrir de carton après la prochaine belle pluie pour emmagasiner l'eau avant l'été, et avant les prochaines gelées pour conserver sa température.

Demain je vais juste aller tenter d'identifier les adventices pour avoir une idée du type de terre.

être chafoin a écrit :L'année dernière j'ai quand même réussi à avoir des tomates plus qu'honorables en démarrant avec du foin sur des parcelles de prairie au mois d'avril ou mai. C'est vrai que ça n'a pas bien réussi partout (ça a bien réussi là où la terrain était un peu plus ombragé la journée, rappelons-nous le temps sec de l'été !) mais comme quoi c'est quand même possible et comme quoi il y aura d'autres éléments à prendre en compte pour "réussir" qu'uniquement cette question de la litière de démarrage. Sinon je pense aussi que tout ce que tu peux ramener de végétal sera bon, surtout s'il est vert : d'après la photo tu dois pouvoir faucher dans les bordures et récupérer des feuilles mortes et demande autour si les gens ne cherchent pas à se débarrasser de leurs déchets verts...

Oui, je verrai ce que je peux ajouter au fur et à mesure, de toute façon je serai encore là cet hiver.

être chafoin a écrit :Je parlais de "long terme" pour dire : obtenir tous les ans, quel que soit le climat et les cultures de bonnes récoltes des plantes qui se seront développées correctement. Je ne sais pas, c'est peut-être juste ma petite expérience : là où je cultive le soleil peut vraiment cogner l'été et la terre argileuse va alors se fermer presque inévitablement si on n'arrose pas suffisamment. Il m' a fallu 5 ans pour comprendre que ce que j'avais mis en place (un peu comme toi : 2 cuves plastiques sous le toit d'un abri de jardin et un puits grâce auxquels j'arrosais à l'aide de 2 arrosoirs) et que je n'arrivais même pas à assumer, était nettement insuffisant pour les 150 ou même 100 m2 de cultures. Suite aux échanges sur le fil de Didier j'ai bien compris à quel point, de toute façon, je n'étais pas du tout dans le bon ordre de grandeur ! Voilà, après, peut-être cette année le manque d'eau sera moins gênant chez toi !

En effet, en comptant un litre par mètre carré (!) sur 100 m², une cuve de 1000 L est vidée en 10 jours… Il faut vraiment que j'empêche l'évaporation.

ok, mais avec le carton tu pars avec le pire couvert, donc tu te tires du départ une balle dans le pied
si tu veux une première expérience positive, fait du conventionnel, pas obligatoirement sur sol nu toute l'année, tu auras comme je te l'ai noté des tontes à mettre sur ton potager
mais si tu pars avec des cartons, tu auras une faim d'azote monstrueuse et rien ne poussera la première année, donc tes espoirs de quelques dizaines de kilos, vont se transformer en quelques kilos, voire moins
après tu fais comme tu veux, c'est ton potager, la faim d'azote j'ai eu cette année, donc tu ne récoltes vraiment presque rien
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3379
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 332

Re: Premier jardin, quelques défis…

Message non lupar nico239 » 10/03/19, 14:50

Moindreffor a écrit :ok, mais avec le carton tu pars avec le pire couvert, donc tu te tires du départ une balle dans le pied
si tu veux une première expérience positive, fait du conventionnel, pas obligatoirement sur sol nu toute l'année, tu auras comme je te l'ai noté des tontes à mettre sur ton potager
mais si tu pars avec des cartons, tu auras une faim d'azote monstrueuse et rien ne poussera la première année, donc tes espoirs de quelques dizaines de kilos, vont se transformer en quelques kilos, voire moins
après tu fais comme tu veux, c'est ton potager, la faim d'azote j'ai eu cette année, donc tu ne récoltes vraiment presque rien


Oui c'est vraiment dommage de mettre du carton.
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2219
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 361

Re: Premier jardin, quelques défis…

Message non lupar Moindreffor » 10/03/19, 14:54

nico239 a écrit :
Moindreffor a écrit :ok, mais avec le carton tu pars avec le pire couvert, donc tu te tires du départ une balle dans le pied
si tu veux une première expérience positive, fait du conventionnel, pas obligatoirement sur sol nu toute l'année, tu auras comme je te l'ai noté des tontes à mettre sur ton potager
mais si tu pars avec des cartons, tu auras une faim d'azote monstrueuse et rien ne poussera la première année, donc tes espoirs de quelques dizaines de kilos, vont se transformer en quelques kilos, voire moins
après tu fais comme tu veux, c'est ton potager, la faim d'azote j'ai eu cette année, donc tu ne récoltes vraiment presque rien


Oui c'est vraiment dommage de mettre du carton.

après tu peux en mettre et nous aurons ainsi une expérience décrite avec l'usage du carton, mais franchement si tu vas dans cette voie, j'espère vraiment me tromper
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité