Potager paresseux dans le Cotentin ! Votre avis est requis.

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Bobinsana
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 05/08/21, 17:29

Potager paresseux dans le Cotentin ! Votre avis est requis.




par Bobinsana » 08/09/21, 19:56

Bonjour à toutes et tous,

Je m’appelle Gilles, et après avoir acheté et lu le livre « Le potager du paresseux », je compte lancer un potager sur une parcelle de 200 m2 environ.
Je crois avoir compris pas mal de choses, mais j’ai encore pas mal de questions pratiques, et vos avis me seraient sacrément utiles !
1) Cette parcelle est aujourd’hui couverte de gazon. Je crois avoir compris que la 1ère phase serait de nourrir la terre en la couvrant d’une couche de 20 cm au moins de foin. Et je crois avoir compris que la bonne période pour poser le foin serait novembre.

Est-ce que j’ai bien compris ou pas ?

2) Je crois avoir compris qu’il faudrait laisser cette couche nourrir le sol pendant 6 mois environ pour bien nourrir le sol.
Ai-je bon ou pas ?

3) Une fois cette phase effectuée, il va s’agir de planter. Dois-je à ce moment-là remettre du foin ?
Que dois-je faire du foin « initial » qui a nourri la terre ? Dois-je l’enlever ? Le laisser ?
(je pose cette question car j’ai du mal à imaginer qu’on superpose des couches successives de foin sans les enlever progressivement) ?

4) Question similaire après avoir effectué les premières cultures : doit-on retirer le foin qui a nourri la terre, et le remplacer ?

5) Ultime question : au final, sur une année « normale », combien de fois doit-on (re)mettre du foin sur la terre ? (Ceci afin de calculer la quantité de foin totale que je dois trouver chaque année).

Merci de votre aide. Mes questions sont sans doute des évidences, je vous prie de m’en excuser.

Gilles
0 x

Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1277
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 332

Re: Potager paresseux dans le Cotentin ! Votre avis est requis.




par Doris » 08/09/21, 20:53

Bobinsana a écrit :5) Ultime question : au final, sur une année « normale », combien de fois doit-on (re)mettre du foin sur la terre ? (Ceci afin de calculer la quantité de foin totale que je dois trouver chaque année).

Merci de votre aide. Mes questions sont sans doute des évidences, je vous prie de m’en excuser.

Gilles

Salut à toi, je te réponds très vite et juste sur ton dernier point, pas trop le temps, je reviendrai plus tard, mais là, je suis obligée :mon mari est né dans le Cotentin, alors c'est un coup de cœur. Pour la fréquence de mettre le foin: il faut voir ça au cas par cas, j'ai un sol très sableux et dans un climat très doux, donc ça minéralise et "disparaît" chez moi très vite. La grosse couche, que j'ai mis en moi de mai, qui était déjà un rajout, à quasiment disparu aujourd'hui. Je vais alors bientôt en remettre, et profiter de l'automne, pour rajouter d'autres matières organiques plus carbonés (broyat, aiguilles de pin, ....) et plus durable, en alternance avec le foin. En faite, après un an d'expérience tu verras déjà plus clair.
1 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Rajqawee
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 946
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Occitanie
x 345

Re: Potager paresseux dans le Cotentin ! Votre avis est requis.




par Rajqawee » 09/09/21, 10:04

Bienvenue Gilles !

1) Cette parcelle est aujourd’hui couverte de gazon. Je crois avoir compris que la 1ère phase serait de nourrir la terre en la couvrant d’une couche de 20 cm au moins de foin. Et je crois avoir compris que la bonne période pour poser le foin serait novembre.

Tu peux poser à peu près quand tu veux, la meilleure période étant effectivement l'automne. 20cm c'est une bonne base.

2) Je crois avoir compris qu’il faudrait laisser cette couche nourrir le sol pendant 6 mois environ pour bien nourrir le sol.
Ca n'a pas vraiment d'importance, tu peux cultiver directement dedans. Mais au fur et à mesure oui, le foin se dégrade et nourrit ton sol, en plus de remplir d'autres fonctions.

3) Une fois cette phase effectuée, il va s’agir de planter. Dois-je à ce moment-là remettre du foin ?
Que dois-je faire du foin « initial » qui a nourri la terre ? Dois-je l’enlever ? Le laisser ?
(je pose cette question car j’ai du mal à imaginer qu’on superpose des couches successives de foin sans les enlever progressivement) ?
Si si, le but c'est bien de laisser le foin ! Tu verras, ça disparait tout seul. En fait le foin va toujours rester en surface, mais il n'y a pas de problème pour planter dedans : soit ce sont des plants, et tu fais un petit trou pour planter, puis tu remets autour, soit tu fais des sillons pour semer. Le but c'est justement que le sol soit toujours couvert par quelque chose pour favoriser l'activité biologique et gérer l'enherbement.

4) Question similaire après avoir effectué les premières cultures : doit-on retirer le foin qui a nourri la terre, et le remplacer ?
Non !

5) Ultime question : au final, sur une année « normale », combien de fois doit-on (re)mettre du foin sur la terre ? (Ceci afin de calculer la quantité de foin totale que je dois trouver chaque année).

Ca dépend de ta météo. Quand il fait trop froid, l'activité biologique s'arrête et donc le foin dure plus longtemps. Quand il fait trop sec, pareil. Dans le cotentin, ton foin va donc probablement se dégrader relativement vite, disons entre 4 et 6 mois pour 20cm ? C'est à la louche.
1 x
Bobinsana
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 05/08/21, 17:29

Re: Potager paresseux dans le Cotentin ! Votre avis est requis.




par Bobinsana » 10/09/21, 11:23

Merci de vos réponses, c'est vraiment sympa.

Cela déclenche 3 autres questions :

1) concernant votre approvisionnement en foin: achetez-vous au fur et à mesure selon le besoin? Si oui, trouvez-vous facilement du foin même lorsque la pleine saison est passée ?
Si non, est-ce que vous achetez un stock de foin d'avance qui couvre une période plus longue? Et comment le stockez-vous?

2) J'ai bien vu la réponse à ma question sur les 6 mois de préparation qui ne serait pas nécessaire. Mais j'ai l'impression de ne pas avoir assez insisté sur la dureté de la terre qui n'a (a priori) pas l'air très fertile. La préparation avec le foin pendant un moment plus ou moins long n'est pas nécessaire?

3) La pârcelle est bordée d'arbres, de haies. Y at-il une distance minimale entre les plantations et les haies qui l'entourent?

Encore merci de votre aide, c'est super sympa.
0 x
Rajqawee
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 946
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Occitanie
x 345

Re: Potager paresseux dans le Cotentin ! Votre avis est requis.




par Rajqawee » 10/09/21, 11:51

Pas de souci, ça fait plaisir.

1) concernant votre approvisionnement en foin: achetez-vous au fur et à mesure selon le besoin? Si oui, trouvez-vous facilement du foin même lorsque la pleine saison est passée ?
Si non, est-ce que vous achetez un stock de foin d'avance qui couvre une période plus longue? Et comment le stockez-vous?
La, on rentre dans les cahiers des charges persos ! Certains achètent au fur et à mesure, certains le produisent en partie eux même, certains utilisent du regain (deuxième fourrage d'arrière saison), certains non...stocker, ça prend assez vite de la place. Je conseillerai, surtout au début, de ne pas stocker et de faire au fur et à mesure. D'ailleurs il peut être utile de concevoir ses surfaces en fonction de la couverture que l'on peut apporter, plutôt que de chercher la couverture en fonction des surfaces pré-choisies....

2) J'ai bien vu la réponse à ma question sur les 6 mois de préparation qui ne serait pas nécessaire. Mais j'ai l'impression de ne pas avoir assez insisté sur la dureté de la terre qui n'a (a priori) pas l'air très fertile. La préparation avec le foin pendant un moment plus ou moins long n'est pas nécessaire?
Bof, la dureté de la terre n'a pas de rapport avec sa fertilité. Toute terre exposée à la battance sera dure. Au bout de quelques semaines sous un couvert, une différence sera déjà visible en terme de "malleabilité". Après plusieurs mois, et un peu de pluie, c'est mou ! Une analyse de sol en dirait plus pour la fertilité, mais l'observation de ce qui y pousse déjà donne de bonnes informations. Les prairies, les friches, les forêts, elles poussent toutes seules ! Rien n'empêche donc de faire des tests au fur et à mesure, notamment avec des cultures pas très gourmandes (en ce moment par exemple les poireaux...)

3) La pârcelle est bordée d'arbres, de haies. Y at-il une distance minimale entre les plantations et les haies qui l'entourent?
Oui....et non, ça dépend des plantations. Certaines plantations aimeront la mi ombre, d'autres non. D'une manière générale ceci dit, il est assez facile en observant les champs (céréales, oléagineux...) de voir que plus proche des arbres, ça pousse moins bien. C'est sans doute un cumul de facteur "soleil/eau". Autour des haies et des arbres, on peut implanter des petits fruits rouges (fraises, framboises, groseilles etc) qui aiment bien ce milieu ombragé. Certaines courges peuvent aussi y trouver une ombre salvatrice durant l'été. Encore une fois : à tester !

Je complète en disant que si la parcelle est bordée d'arbres et de haies, c'est sans doute un peu une prairie ou en tout cas pas une terre nue. Dans ce cas, pas de problème pour planter des plantes, et elles pousseront !
0 x

Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1277
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 332

Re: Potager paresseux dans le Cotentin ! Votre avis est requis.




par Doris » 10/09/21, 12:58

Bobinsana a écrit :Merci de vos réponses, c'est vraiment sympa.

Cela déclenche 3 autres questions :

1) concernant votre approvisionnement en foin: achetez-vous au fur et à mesure selon le besoin? Si oui, trouvez-vous facilement du foin même lorsque la pleine saison est passée ?
Si non, est-ce que vous achetez un stock de foin d'avance qui couvre une période plus longue? Et comment le stockez-vous?


Personnellement je le gère comme je peux, en général j'achète quand j'en ai besoin. Mais il y a un an et demi, j'ai pu faire un bon coup pour du foin trop vieux pour les animaux, et en plus, le mec arrêtait son activité, il m'a fourni beaucoup plus de ce que j'ai demandé, pour le même prix. Du coup j'ai deux ans de foin devant moi. Sinon, depuis que je jardine de cette façon et ayant un grand terrain avec beaucoup de ressources en matière organique, je vois de la matière organique partout chez moi, donc il y a une partie de production personnelle.
Pour la fertilité ou dureté de ton sol et le temps de préparation : je crois que tu vois ça de façon beaucoup plus évolutif et à long terme. Tu auras quelques résultats visibles en quelques mois, mais ça continue de changer bien après. Pour moi c'est le deuxième été en culture sous foin, et il y a encore des choses qui évoluent.
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1277
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 332

Re: Potager paresseux dans le Cotentin ! Votre avis est requis.




par Doris » 18/09/21, 14:11

Bobinsana a écrit :3) La pârcelle est bordée d'arbres, de haies. Y at-il une distance minimale entre les plantations et les haies qui l'entourent?

Encore merci de votre aide, c'est super sympa.

Ça dépend beaucoup de l'ombre que ça peut t'apporter, mais aussi de la taille de tes plantations autour du potager. A quelques mètres d'un grand arbre par exemple avec un système racinaire bien établi, nos plants annuels n'ont que peu de chances, l'arbre domine. Et question lumière cette photo parle d'elle même :
IMG_20210918_135151_1.jpg

C'est une ligne de haricots tarbais, à droit il y a un grand chêne, qui a énormément poussé, depuis qu'ils ont coupé les pins derrière. A gauche les haricots sont en plein soleil à partir de 11h mais à droite, c'est plutôt vers 14 h, donc à gauche ils font 2,50m, et à l'autre bout 1,20m
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Adsense [Bot] et 27 invités