Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPotager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12612
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 04/08/18, 06:19

nico239 a écrit :
- La conservation.... quelle est la meilleure méthode?


Absolument et très vite à l'obscurité, pour éviter le verdissement. C'est toxique !

De préférence au frais et dans une cave "assez humide" : le frais ralentit le fonctionnement (le tubercule vit toujours !), donc la consommation de sucre, donc le "ratatinement".

Idem pour une "humidité relative" suffisante, sinon cela se deshydrate = ratatinement.

Mais quand même un peu de circulation d'air, sinon la transpiration s'accumule et peut conduire à des "pourritures molles" (bactéries).
0 x

Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1517
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 161

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 04/08/18, 11:41

Did67 a écrit :La première question a une réponse simplissime : la pomme de terre produit des tubercules, qui sont des tiges souterraines renflées, remplies de réserve. La floraison est un "héritage" d'un mode de vie antérieur de la tomate (ce sont des petites "tomates" ou aubergines - ce sont des plantes de la même famille), sans intérêt*.

J'ai trouvé mieux : ces "restes" de pomme de terre de consommation dans ma cave, avec déjà des toutes petites patates sur les germes qui n'ont jamais vu la lumière !!!

La tubérisation n'a rien à voir avec la floraison. Elle est contrôlée par des hormones. C'est même assez complexe - je ne m'en souviens plus (si ce n'est que c'est complexe !).


On en apprend tous les jours... bon fait dire que je n'avais pas non plus spécialement étudié la pomme de terre.

Du coup maintenant qu'on a découvert qu'on avait une récolte décente la question qu'on s'est posée en les ramassant c'est : est-il utile de les laisser en terre : éventuellement pour qu'elles grossissent encore bien que reliées à rien du tout (tubercule initial qu'on retrouve sous forme de poche vide sous la terre) cela nous semble peu probable?

Ou si on les laisse en terre vont-elles se comporter comme de nouvelles semences et nous faire éventuellement une autre récolte à l'automne?

Ou est-ce le moment de la récolte et point barre?



Did67 a écrit :On peut même dire que toutes les pomme de terre d'une même variété sont des petits morceaux éparpillés à travers le monde d'un même organisme qu'était la pomme de terre originale issue d'une hybridation. Un peu comme si chez l'homme, on coupait un bout du petit doigt de nico, qui continuerait de vivre, puis un bout de petits doigts de nico, etc... Il y aurait des millions de "petits bouts de nico" un peu partout ! Quelle horreur !!!! [humour]



Image tu l'as dit.. une sorte de «Starbuck» de la patate....

http://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q= ... 8GuKU-vn-V
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1517
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 161

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 04/08/18, 11:55

Did67 a écrit :
nico239 a écrit :
- La conservation.... quelle est la meilleure méthode?


Absolument et très vite à l'obscurité, pour éviter le verdissement. C'est toxique !

De préférence au frais et dans une cave "assez humide" : le frais ralentit le fonctionnement (le tubercule vit toujours !), donc la consommation de sucre, donc le "ratatinement".

Idem pour une "humidité relative" suffisante, sinon cela se deshydrate = ratatinement.

Mais quand même un peu de circulation d'air, sinon la transpiration s'accumule et peut conduire à des "pourritures molles" (bactéries).


Ok d'ac, je ne sais pas si on peut réunir toutes ces conditions... quoique à bien y réfléchir dans le vide sanitaire on réunisse un peu tout cela : noir, frais et humide.

Et au niveau conditionnement?
Pas sur qu'il n'y ait pas des grignoteurs dans le vide sanitaire
Elles ne vont pas pourrir dans un bidon?
Il faut des caissettes?

Question sur le verdissement.
Celles qu'on achète dans le commerce et qu'on stocke dans le cellier ne verdissent pas donc pourquoi les miennes une fois récoltées verdiraient?

Je pensait qu'elles verdissaient uniquement si, AU MOMENT DE LA POUSSE, elles étaient exposées à la lumière...

On les avait laisser «sécher» cette nuit et ce matin sur la table, je me les couvre donc dare dare en attendant de les rentrer ce soir
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12612
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 04/08/18, 11:58

1) Non, elles ne peuvent plus grossir, sans feuilles faisant la photosynthèse (ou, comme sur ma photo, la grosse qui se vide en remplissant la petite !).

2) Non, les pdt ont une certaine dormance, qui fait que même sans traitement anti-germinatif, elles ne germent pas avant février (plus ou moins ; pour des récoltes d'automne août/septembre) : pas folles, les patates, si elles germaient avant, le plant, gélif, se ferait "griller" par les gelées !

Donc rien à attendre. Sauf les rats-taupiers, là où il en a !!!

En revanche, si tu laisses des petites en terre, elles se développeront l'année prochaine !!!

En mettant beaucoup de foin, tu pourras "cueillir" des grenailles en continue, façon paysan.bio !

La pomme de terre est une gourmande. Il te faudra, dans une terre pauvre, sans doute "injecter" quelques belles couches de foin, quelques tonnes disons, avant d'avoir accumulé matières organiques et éléments nutritifs !

Elle a besoin d'eau quand elle commence sa tubérisation. Je sais que tu n'en manques pas.

Donc je pense que cela va aller en s'arrangeant.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12612
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 04/08/18, 12:04

nico239 a écrit :Question sur le verdissement.
Celles qu'on achète dans le commerce et qu'on stocke dans le cellier ne verdissent pas donc pourquoi les miennes une fois récoltées verdiraient?

Je pensait qu'elles verdissaient uniquement si, AU MOMENT DE LA POUSSE, elles étaient exposées à la lumière...

On les avait laisser «sécher» cette nuit et ce matin sur la table, je me les couvre donc dare dare en attendant de les rentrer ce soir


Ah oui.

Ce que je sais, c'est qu'au début, quand tu récoltes et que tu laisses trainer sur le champs, cela peut arriver. Sans doute est-elle encore en mode "croissance" ??? Jeune, cela nous était arrivé chez mes parents. On avait déterré et interrompu par la pluie, pendant quelques jours...

Du coup, je ne sais pas, je ne sais plus - comme dit je ne sais plus quelle chanson !

Bon, elles ne sont pas exposées à la lumière solaire !
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12612
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 04/08/18, 12:06

nico239 a écrit :Et au niveau conditionnement?
Pas sur qu'il n'y ait pas des grignoteurs dans le vide sanitaire
Elles ne vont pas pourrir dans un bidon?
Il faut des caissettes?


J'ai jamais mis en bidon.

Un tambour d'une vieille machine à laver est un bon contenant : inox, troué, les rongeurs n'ont pas accès !
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1517
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 161

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 04/08/18, 12:54

Did67 a écrit :1) Non, elles ne peuvent plus grossir, sans feuilles faisant la photosynthèse (ou, comme sur ma photo, la grosse qui se vide en remplissant la petite !).


Ok

Did67 a écrit :2) Non, les pdt ont une certaine dormance, qui fait que même sans traitement anti-germinatif, elles ne germent pas avant février (plus ou moins ; pour des récoltes d'automne août/septembre) : pas folles, les patates, si elles germaient avant, le plant, gélif, se ferait "griller" par les gelées !

Donc rien à attendre. Sauf les rats-taupiers, là où il en a !!!


Ok


Did67 a écrit :En revanche, si tu laisses des petites en terre, elles se développeront l'année prochaine !!!

En mettant beaucoup de foin, tu pourras "cueillir" des grenailles en continue, façon paysan.bio !


Ah d'accord, elles ne vont pas pourrir durant l'hiver?

Je ne comprends pas.... les grenailles vont produire des grenailles?


Did67 a écrit :La pomme de terre est une gourmande. Il te faudra, dans une terre pauvre, sans doute "injecter" quelques belles couches de foin, quelques tonnes disons, avant d'avoir accumulé matières organiques et éléments nutritifs !

Elle a besoin d'eau quand elle commence sa tubérisation. Je sais que tu n'en manques pas.

Donc je pense que cela va aller en s'arrangeant.


De toutes façons avec la couche de foin qu'elles ont (ou avaient) pour la plupart, la partie «terre» était encore détrempée hier, et sans aucun arrosage depuis.... juste la pluie.

Je pensais que cet environnement très humide leur serait préjudiciable et finalement non.
À dire la vérité je croyais surtout qu'il n'y en avait pas une seule là dessous.
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1517
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 161

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 04/08/18, 12:55

Did67 a écrit :
nico239 a écrit :Question sur le verdissement.
Celles qu'on achète dans le commerce et qu'on stocke dans le cellier ne verdissent pas donc pourquoi les miennes une fois récoltées verdiraient?

Je pensait qu'elles verdissaient uniquement si, AU MOMENT DE LA POUSSE, elles étaient exposées à la lumière...

On les avait laisser «sécher» cette nuit et ce matin sur la table, je me les couvre donc dare dare en attendant de les rentrer ce soir


Ah oui.

Ce que je sais, c'est qu'au début, quand tu récoltes et que tu laisses trainer sur le champs, cela peut arriver. Sans doute est-elle encore en mode "croissance" ??? Jeune, cela nous était arrivé chez mes parents. On avait déterré et interrompu par la pluie, pendant quelques jours...

Du coup, je ne sais pas, je ne sais plus - comme dit je ne sais plus quelle chanson !

Bon, elles ne sont pas exposées à la lumière solaire !


Ah bon donc la question demeure en suspens....

Celles qui ne sont pas encore récoltées sont tout simplement au noir sous la paille donc no soucy pour celles là.

Pour les autres elles étaient sous la terrasse abritée du soleil.
Je les ai recouvertes du drap sur lequel elles étaient posées...
Dernière édition par nico239 le 04/08/18, 12:57, édité 1 fois.
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1517
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 161

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 04/08/18, 12:56

Did67 a écrit :
nico239 a écrit :Et au niveau conditionnement?
Pas sur qu'il n'y ait pas des grignoteurs dans le vide sanitaire
Elles ne vont pas pourrir dans un bidon?
Il faut des caissettes?


J'ai jamais mis en bidon.

Un tambour d'une vieille machine à laver est un bon contenant : inox, troué, les rongeurs n'ont pas accès !


Ok d'ac ... vais essayer de trouver cela... à la déchetterie peut-être Image
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 881
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 215

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Moindreffor » 04/08/18, 13:38

nico239 a écrit :Je ne comprends pas.... les grenailles vont produire des grenailles?

paysan.bio disait qu'en récoltant les pdt avant que les feuillage ne fane, il se formerai d'autres tubercules et que le fait d'enlever les tubercules retardait le dessèchement du pied
donc tu plantes, tu attends tu fouille sous le foin, tu récupères de la grenaille si tu attends trop le pied peut déjà penser que c'est bon, il a assez de réserve, et après 2 ou 3 semaines, il y a à nouveau des tubercules et le feuillage ne fane pas, donc apparemment tant que le feuillage reste vert, ça produit des tubercules donc jusqu'aux gelées
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités