Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPotager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 200
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 11

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar être chafoin » 09/06/18, 12:18

Did67 a écrit :
être chafoin a écrit :Non je parle bien de graminées qui peuvent monter à 1m !


Là, il me semble y avoir un mélange semé, de seigle (???) et de vesce. Le seigle est un engrais vert courant, très résistant au froid, qui peut monter, dans certaines variétés sélectionnées pour produire un maximum de biomasse, à 2m.

La vesce est une légumineuse très "volubile" (qui grimpe).
Tout à fait. Je parlais des graminées dans la prairie qui jouxte mon potager (et encore je pense qu'elles montent plus haut qu'un mètre) mais le mélange seigle/vesce en photo est celui que j'ai semé à l'automne mais il a mal commencé, c'est sans doute pour ça qu'il n'est pas monté aussi haut que cela.
0 x

Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 200
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 11

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar être chafoin » 09/06/18, 12:24

Did67 a écrit :
être chafoin a écrit :Et comme je l'ai dit aussi, par ici j'ai vu des fentes de retrait l'été sous un petit bois d'arbres plantés, c'est très surprenant car c'était en bordure de fleuve ! Peut-être parce que les propriétaires enlèvent les feuilles qui tombent ce qui supprime le couvert...
Sur les berges, on a souvent des dépôts d'argiles, charriés par les fleuves lors des crues. Selon l'endroit, on a alors des dépôts d'argiles contractiles (il existe différentes argiles, certains se contractant beaucoup, d'autres peu voire pas du tout).Avec les argiles contractiles, même sans qu'elles ne soient sèches, dès que leur teneur en eau se réduit, les fissures apparaissent. J'ai vu, au Tchad, des sorghos de 3 m de haut pousser dans des argiles ayant des "fentes" dans lesquelles on pouvait enfoncer un poing. (...)
C'est juste "très chiant" à cultiver !!!
Mes fentes de retrait, j'ai pu y passer l'épaisseur de ma main. Je ne suis pas sûr qu'il s'agisse vraiment d'argile déposé par le fleuve, car il n'y a pas eu de crue par ici ou alors il y a longtemps.
Pour la culture de ce genre de sol, j'espère pouvoir faciliter un peu la chose cette année en couvrant avec une bonne épaisseur de matière organique pour au moins retarder.
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1296
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 153

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 09/06/18, 15:27

Did67 a écrit :
être chafoin a écrit :Et comme je l'ai dit aussi, par ici j'ai vu des fentes de retrait l'été sous un petit bois d'arbres plantés, c'est très surprenant car c'était en bordure de fleuve ! Peut-être parce que les propriétaires enlèvent les feuilles qui tombent ce qui supprime le couvert...


Sur les berges, on a souvent des dépôts d'argiles, charriés par les fleuves lors des crues. Selon l'endroit, on a alors des dépôts d'argiles contractiles (il existe différentes argiles, certains se contractant beaucoup, d'autres peu voire pas du tout).

Avec les argiles contractiles, même sans qu'elles ne soient sèches, dès que leur teneur en eau se réduit, les fissures apparaissent. J'ai vu, au Tchad, des sorghos de 3 m de haut pousser dans des argiles ayant des "fentes" dans lesquelles on pouvait enfoncer un poing. Les agriculteurs les plantaient au fur et à mesure que l'eau se retirait de ces ^plaines inondables, un peu à la manière du riz. Et récoltait 3 mois après en plein milieu de la saison sèche. Une bénédiction.

La fertilité de la vallée du Nil, avant le barrage d'Assouan, était aussi lié à de tels dépôts. La nature pillait les montagnes situées au Soudan, pour fertiliser, chaque année, la vallée du Nil. Ou ces inondations étaient une bénédiction absolue !

C'est juste "très chiant" à cultiver !!!


Les différentes variétés d'argile est effectivement une composante que je ne maîtrise pas.

Et nos sols peuvent être tous deux «argileux» (je parle de celui de chafoin) et pourtant se comporter différemment...

Mon dieu que c'est compliqué Image Image
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1296
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 153

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 09/06/18, 15:29

Did67 a écrit :
nico239 a écrit :
Mais ce n'est pas parce qu'il y a des herbes comme sur ta photo que cela ne va pas sécher vite.
Tout dépend de la densité de tes herbes (de ton couvert), il ne suffit pas d'avoir des herbes (si ce sont des herbes) encore faut-il en avoir BEAUCOUP et DENSES.

La même phrase peut être rédigée avec le foin : il ne suffit pas d'avoir un peu de foin il faut en avoir BEAUCOUP et DENSE pour jouer un rôle équivalent à celui des herbes (ou mauvaises herbes :wink: ) denses et inversement.



Une petite nuance : la végétation consomme de l'eau, proportionnellement à la "sécheresse" (chaleur et vent) ; un couvert inerte (foin, paille, copeaux, sciures, mulch, carton...) ne consomme pas d'eau.

En Alsace, dans le vignoble près de Colmar (une des régions les plus sèches de France, avec environ 500 mm de pluie - tout tombe du coté des Vosges), les viticulteurs font l'arbitrage suivant : un rang sur deux sous couvert vivant / un rang sur deux à nu, pour préserver un peu l'eau.


Ok.

À prendre en compte également....

Mais est-ce qu'un couvert ne préserve pas aussi de l'assèchement plus qu'un sol nu?

Mon dieu que c'est compliqué Image Image
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12257
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4017

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 10/06/18, 08:49

En première approximation, un sol nu comme un sol couvert de végétaux, évapore ou transpire à peu près la même chose.

Cela parait curieux.

Mais en fait, l'eau qui part dépend essentiellement de la "demande climatique", qui agit un peu comme une "pompe à vapeur d'eau". Température du sol, température de l'air, hygrométrie de l'air et mouvements de l'air sont les facteurs qui déterminent cette "demande".

Le système sol-plantes répond en essayant de la satisfaire.

Il y a cependant une certaine différence :

- lorsque la demande excède les possibilités, en sol nu, il se forme une couche sèche en surface, qui agit un peu comme... un mulch !!!! Il y a rupture des faisceaux capillaires, qui font remonter l'eau des couches profondes. Du coup, les réserves profondes sont ménagées. Cela est favorisé par... le binage (le fameux "un binage vaut deux arrosages" n'est pas 100 % faux !!!!)

- les végétaux, eux, grâce à leurs système racinaire et la symbiose avec les mycorhizes, vont activement chercher l'eau et vont l'évaporer, pour ne pas se dessécher, même s'ils réagissent aussi en fermant leurs stomates. Ils évaporent donc plus !!!

Un sol couvert d'un matériau inerte (bâches, foin, paille, sciure), en revanche, maintiendra une zone humide, sans être soumis à la "demande climatique". Il "s'isole" hydriquement parlant [Note que pour la même raison, les touaregs du Sahara portent des habits épais et une sorte de gros turban sur la tête !!!! Logique implacable encore]
0 x

Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1296
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 153

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 10/06/18, 19:56

Mâche du jardin et salade de poulpe miam...

Image
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
guibnd
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 234
Inscription : 24/07/17, 14:58
Localisation : normandie - eure
x 58

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar guibnd » 10/06/18, 20:00

nico239 a écrit :Mâche du jardin et salade de poulpe miam...

Miam :P quelle satisfaction de déguster ce que l'on produit !
demain, nous on mange nos petits pois, 1ère cueillette !
0 x
Terre à blé argileuse et fertile, gorgée d'eau en hiver, froide au printemps, croutée et fissurée l'été,
mais ça, c'était avant la Didite ...
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12257
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4017

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 10/06/18, 20:49

nico239 a écrit :Mâche du jardin et salade de poulpe miam...


Eh ben tu vois !!! Tu as de la mâche et je n'en ai plus !!! Je me console avec le pourpier (venu spontanément un peu partout !).

Et les poulpes, toujours pas moyen de trouver des graines !
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12257
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4017

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 10/06/18, 20:51

guibnd a écrit :demain, nous on mange nos petits pois, 1ère cueillette !


On s'est déjà fait deux plâtrées, depuis une dizaine de jours (dans la serre). Avec quelques carottes, elles aussi cultivées en serre.

La première tomate est rouge (je ne savais pas que la noire de Crimée était aussi précoce ! Plant acheté et mis dans la serre. La "coeur de boeuf" donne des signes de changement de couleur... Je laisse la noire de Crimée pour répandre ses gaz et stimuler les autres...
0 x
Avatar de l’utilisateur
guibnd
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 234
Inscription : 24/07/17, 14:58
Localisation : normandie - eure
x 58

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar guibnd » 10/06/18, 22:09

Did67 a écrit :
guibnd a écrit :demain, nous on mange nos petits pois, 1ère cueillette !


On s'est déjà fait deux plâtrées, depuis une dizaine de jours (dans la serre). Avec quelques carottes, elles aussi cultivées en serre.

La première tomate est rouge (je ne savais pas que la noire de Crimée était aussi précoce ! Plant acheté et mis dans la serre. La "coeur de boeuf" donne des signes de changement de couleur... Je laisse la noire de Crimée pour répandre ses gaz et stimuler les autres...

:?: les gaz ! de quoi s'agit-il ? une tomate mûre fait mûrir les autres avec ses gaz ? ( remarque moi mes gaz font mourir mes voisins :oops: )
0 x
Terre à blé argileuse et fertile, gorgée d'eau en hiver, froide au printemps, croutée et fissurée l'été,
mais ça, c'était avant la Didite ...


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires