Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPotager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1137
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 147

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 12/05/18, 12:55

Did67 a écrit :
nico239 a écrit :
Pour les navets c'est curieux car ce sont les mêmes graines que l'an dernier
Pour les carottes des graines différentes...

Cela peut provenir de la date différente des semis, de la terre qui se serait agradée, de l'arrosage copieux et quotidien de ces derniers jours?

Je n'en sais rien.

On verra bien si cela va au bout


Le semis sous couvert est hasardeux ! Je pense que les pluies régulières de ces derniers jours (chez toi ! chez moi on attend toujours !!!) ont beaucoup joué...

Mais les matières organiques en décomposition via des sécrétions de certains champignons, peuvent avoir un "effet anti-germinatif".

C'est donc hasardeux et le restera je pense.


Au pif je mets également cela sur le compte de cet épisode pluie soleil.

Faudra rééditer l'an prochain et comparer.

En tous les cas la différence avec l'an dernier c'est sur que c'est l'arrosage : ça c'est établi.

On croise les doigts pour lundi mardi où ça doit descendre à 1 selon les prévisions...

Je sens qu'on va se servir du P30... Image
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)

Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1137
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 147

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 12/05/18, 12:59

green68 a écrit :
nico239 a écrit :
Pour les navets c'est curieux car ce sont les mêmes graines que l'an dernier
Pour les carottes des graines différentes...

Cela peut provenir de la date différente des semis, de la terre qui se serait agradée, de l'arrosage copieux et quotidien de ces derniers jours?

Je n'en sais rien.

On verra bien si cela va au bout

Salut nico239.

Chez moi pas de carottes encore (3ème tentative).
J'ai aperçu les pousses puis plus rien :(

Merci pour le partage de tes expériences :)


Les carottes elles sont pas encore dans l'assiette Image et rien ne dit qu'elles y parviendront un jour mais déjà y a du progrès par rapport à l'an dernier.

De rien pour le partage...

J'essaie d'être transparent...

La seule chose pour laquelle j'ai l'impression que je/on me/se plante encore ce sont les quantités.... (à part les salades)

J'ai semé des radis mais si je veux en manger tous les jours faut en semer une quantité de ouf...

Mais bon c'est le métier qui rentre...
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1137
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 147

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 17/05/18, 00:06

Une petit dernière au niveau du «potager» : les framboisiers, achetés et plantés à l'automne dernier....

Le cadre

Image

D'un peu plus près

Image

Jusqu'ici tout semble aller bien... à la lisière des arbres en bordure de clôture, au frais, à l'humidité (en ce moment ils ne sont pas les seuls) dans les feuilles et la paille qui reste de cet hiver
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1137
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 147

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 17/05/18, 00:09

Et puis pour le plaisir dans un fossé en bordure de route un champs d'ancolies «sauvages» dans lequel je viendrai faire mon marché une fois la floraison achevée...

Les machines font 1m de haut ... et elles sont magnifiques

Image

Comme quoi la nature est luxuriante pour peu que les conditions lui convienne.... même dans des lieux improbables.

J'avais réussi (je dis réussi parce que c'est coton, racine «unique» et profonde) à en prélever une dans la bouillasse de ce fossé en bordure de rivière avant les premières floraisons et elle semble avoir bien repris dans notre bouillasse à nous...
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1137
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 147

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 19/05/18, 16:14

J'intègre cette vidéo que je n'ai pas encore vue mais on parle souvent de ce sujet des semis «dans le foin» ou «sous le foin» ou avec un couvert de foin... bref du foin ou d'un couvert et des semis...

0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)

Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1137
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 147

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 20/05/18, 16:52

De lien en lien je suis tombé par hasard sur cet exemple de jardin potager personnel...

https://positivr.fr/permaculture-jardin ... chauffrey/

En dehors du poids de la production qu'on ne peut vérifier et qui a vite fait de grimper avec des légumes un peu lourds je demeure toujours dubitatif sur cette notion que l'on voit assez souvent «d'autosuffisance».

Pour l'expérimenter un peu plus cette année dans la réalité l'auto suffisance c'est quand même pas de la tarte.

Et encore qu'est ce qu'on entend par auto suffisance car si c'est pour manger une salade par semaine ...

Ce que j'appelle auto suffisance en salade c'est en gros pouvoir manger une salade mature tous les 2 à 3 jours.

Faites le calcul entre mars et novembre, il faut en gros qu'il y ait 90 salades en route ce qui constitue tout de même une surface notable... incompatible avec le mouchoir de poche cité en lien plus haut.

Et là je ne parle que des salades...

En ce moment j'expérimente pour être auto suffisant en radis ben j'en suis loin, très très loin.

Une botte du commerce compte environ 25 radis... admettons que je n'en mange qu'une tous les deux jours c'est à dire 25 radis pour 4 repas à 2 ce qui est peu.... faites là aussi le calcul de ce qui doit être EN ROUTE pour pouvoir fournir correctement....

Quant à son minuscule carré de poireaux il me fait bien rigoler .... en 15 jours de soupes il est ratiboisé et après t'attends un an avant d'en avoir de nouveau : bonjour l'auto suffisance.

Bref nous sommes vraiment dubitatifs sur cette notion d'auto suffisance brandie un peu à tort et à travers... avec comme illustration des surfaces qui ne nous semblent vraiment pas adaptées au but recherché.

Mais peut être sommes nous dans l'erreur.
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11984
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3890

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 20/05/18, 22:06

Encore un exemple d'idée "tarte à la crème" et d'une absence totale de cohérence, de mon point de vue :

1) je n'arrive pas à être autosuffisant dans mon potager certes pas champion de la productivité (comme me le rappellerait sicétaitsimple dont je n'ai pas de nouvelles et qui nous manque), mais tout de même...

a) parce que faire pousser des bananes, c'est difficile ; j'ai aussi du mal avec les ananas, les goyaves, les oranges et mandarines (même si j'ai 2 ou 3 citrons d'Alsace !)

b) parce qu'avoir des salades, que j'aime bien, en hiver, j'ai du mal

2) Et cela servirait à quoi, si par ailleurs, j'achète mes pâtes, mon riz, mon boulgour, ma quinoa, le tofu de soja, etc... J'ai oublié le sucre, le beurre, les filets de truite fumée que j'aime bien rajouter à ma salade... ET aussi les Rollmops (filets de harengs crus conservés dans le vinaigre) Et ainsi de suite. Bref, si par ailleurs, 90 % de mes calories proviennent d'ailleurs. C'est juste de la myopie. Ou de la frime ! Choisissez !

3) Plus philosophiquement, la "mode" de l’autosuffisance est pour moi un des multiples signes du replis sur soi, de régression. Si les premières cyanobactéries, il y a 3,4 ou 3,7 milliards d'années avaient décidé d'être autosuffisantes (ce qu'elles étaient par nécessité au départ), avaient donc décidé de le rester, jamais ne se seraient développé des pluricellulaires, jamais ne seraient apparus des organismes plus complexes et au bout, jamais ne serait apparu l'homme. Tout dans le vivant, va dans le sens de la coopération, y compris les mycorhizes, les rhizosphères... Et pas du tout dans le sens de l'autosuffisance !

Pour moi, c'est donc une "erreur conceptuelle". Une régression mentale.

4) L'autosuffisance est confondue avec l'indépendance (alimentaire en l’occurrence), qui est le fait de ne pas dépendre ! Mais il y a deux façons de ne pas être dépendant : être dans un réseau d'échanges sincères et équitables, ou être autosuffisant. Bref, c'est les réseaux ou "into the wild" !

On retrouve toujours les mêmes effets de balanciers qu'on a déjà évoqué pour le "bio" : en réaction à un constat négatif réel (pour le bio, les dérives de l'agriculture productiviste conventionnelle et ses effets négatifs sur la santé, l'environnement, le goût et le plaisir ; pour l’autosuffisance, l'agrobusiness et la "malbouffe", nourriture marchandisées a outrance et objet de spéculations capitalistiques), on pense que la solution est dans "les contraires", dans "l'opposé".

Le "bio", défini comme l'usage de produits naturels à la place des intrants de synthèse. Et on zappe l'essentiel : travail du sol destructif, effets délétères de certains produits naturels (sulfate de cuivre par exemple), des traitements thermiques du sol, etc...

Ou "autosuffisance" alimentaire, extrêmement partielle donc nécessairement d'affichage au point d’en être, dans une approche globale des calories consommées dans un ménage, ridicule ! Je rentre crevé d'une conférence, après avoir accueilli des gens pendant 3 jours successifs, mais relacez-moi quand ce sera calme, on fera un calcul "macro" en regardant le nombre de calories d'une alimentation d'un ménage sur un an, et le potentiel de calories de la biomasse produite dans un "carré" en connaissant l'énergie incidente et le rendement de la photosynthèse X la part de la biomasse produite qu'on consomme. D'ici là, on peut ouvrir les paris : 1 %, 5 %, 10, 20 %, 50 % [j'avoue ne pas savoir, pour cela je ferai le calcul !]

Reste quoi ? Les caricatures ! "Mange, c'est du bio" et autres bobologies. Ou "autosuffisance" de façade, sans aucun impact réel sur le bilan alimentaire.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11984
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3890

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 20/05/18, 22:07

nico239 a écrit :De lien en lien je suis tombé par hasard sur cet exemple de jardin potager personnel...

https://positivr.fr/permaculture-jardin ... chauffrey/

En dehors du poids de la production qu'on ne peut vérifier et qui a vite fait de grimper avec des légumes un peu lourds je demeure toujours dubitatif sur cette notion que l'on voit assez souvent «d'autosuffisance».

Pour l'expérimenter un peu plus cette année dans la réalité l'auto suffisance c'est quand même pas de la tarte.

Et encore qu'est ce qu'on entend par auto suffisance car si c'est pour manger une salade par semaine ...

Ce que j'appelle auto suffisance en salade c'est en gros pouvoir manger une salade mature tous les 2 à 3 jours.

Faites le calcul entre mars et novembre, il faut en gros qu'il y ait 90 salades en route ce qui constitue tout de même une surface notable... incompatible avec le mouchoir de poche cité en lien plus haut.

Et là je ne parle que des salades...

En ce moment j'expérimente pour être auto suffisant en radis ben j'en suis loin, très très loin.

Une botte du commerce compte environ 25 radis... admettons que je n'en mange qu'une tous les deux jours c'est à dire 25 radis pour 4 repas à 2 ce qui est peu.... faites là aussi le calcul de ce qui doit être EN ROUTE pour pouvoir fournir correctement....

Quant à son minuscule carré de poireaux il me fait bien rigoler .... en 15 jours de soupes il est ratiboisé et après t'attends un an avant d'en avoir de nouveau : bonjour l'auto suffisance.

Bref nous sommes vraiment dubitatifs sur cette notion d'auto suffisance brandie un peu à tort et à travers... avec comme illustration des surfaces qui ne nous semblent vraiment pas adaptées au but recherché.

Mais peut être sommes nous dans l'erreur.


C'est gens sont des auteurs de "best-sellers" (nos livres respectifs se dépassent l'un l'autre sur Amazon), c'est dire si ça plait !
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6379
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 414

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Ahmed » 20/05/18, 22:28

Ce sentiment que la solution puisse être de nature individuelle (survivalisme) est à mettre en relation avec une société reposant sur la compétition individuelle. Il y a donc à la fois une volonté de se situer en rupture d'un système perçu, à juste titre, sans issue et... l'impossibilité psychique de s'écarter du moule individualiste.
Ce genre de publication répond à une profonde angoisse, sans fournir cependant une solution réaliste, juste une illusion de plus.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1137
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 147

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 21/05/18, 01:21

Did67 a écrit :Ou "autosuffisance" alimentaire, extrêmement partielle donc nécessairement d'affichage au point d’en être, dans une approche globale des calories consommées dans un ménage, ridicule ! Je rentre crevé d'une conférence, après avoir accueilli des gens pendant 3 jours successifs, mais relacez-moi quand ce sera calme, on fera un calcul "macro" en regardant le nombre de calories d'une alimentation d'un ménage sur un an, et le potentiel de calories de la biomasse produite dans un "carré" en connaissant l'énergie incidente et le rendement de la photosynthèse X la part de la biomasse produite qu'on consomme. D'ici là, on peut ouvrir les paris : 1 %, 5 %, 10, 20 %, 50 % [j'avoue ne pas savoir, pour cela je ferai le calcul !]

Reste quoi ? Les caricatures ! "Mange, c'est du bio" et autres bobologies. Ou "autosuffisance" de façade, sans aucun impact réel sur le bilan alimentaire.


Je suis intéressé par ces calculs que je serais incapable de faire.

Je me contenter de multiplier les radis et les salades pour constater que pour en manger à notre guise faut SACRÉMENT produire et super bien exploiter sa surface.
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires