Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPotager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 906
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 122

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 11/01/18, 23:37

Did67 a écrit :Un "plâtrage" avec 10 cm d'argiles. Etaler, bien piétiner... Avant l'EPDM, les bassins étaient "traités" ainsi... Mais ce ne sont pas des bassins de paresseux...

Dans la nature, les grands lacs "colmatent" très vite du fait que les argiles et limons des torrents boueux sédimentent [regarde ces images spectaculaires de "croutes fissurées" quand on assèche un barrage !].

Dans les étangs de pisciculture, l'eau est renouvelée en permanence...


Bon on va pastisser alors.... si on a le courage :oops:

Mais j’ai déjà appris quelque chose car je ne savais pas que cela était possible
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)

Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 906
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 122

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 11/01/18, 23:54

Did67 a écrit :
nico239 a écrit :
Rien ne pousse mais tout survit... le temps s’est arrêté : là en l’occurence les épinards (c’est idem pour la mâche).
Ces semis du début octobre auront bientôt 4 mois... d’où la question ... sont-ils utiles?
Les épinards ayant vivoté tout l’hiver seront-ils meilleurs.
Faudrait que j’ai le temps d’en semer de nouveau dans quelques temps : autant les nouveaus semis doubleront les anciens....
Enfin bref ça fait de l’expérience




Les légumes d'hiver passent souvent l'hiver à un stade de "petite plantule". C'est au printemps, au retour du temps favorable, qu'ils vont faire la différence par rapport à des plants que tu sèmerais ou que tu planterais alors... Avant de très vite, en général, monter en graine. Donc se précipiter dès que cela atteint une taille "honorable" sans attendre que "cela grossisse encore !".

Au contraire, des plants plus développés "souffrirait" du froid s'il devenait (????) sévère.


Ah merci pour cette info, j’avoue n’avoir toujours cultivé que des légumes l’été... donc je découvre.

Justement je me posais cette question de l’intérêt de semer autant en avance par rapport à un semis de fin d’hiver...

Donc si je te suis ce n’est pas inutile...
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 844
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 71

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar phil53 » 12/01/18, 07:36

Pour les mares qui fuient légèrement il existe une argile qui gonfle et colmate les fuites.
C'est la bentonite. Elle agit comme le décrit Didier mais les particules entrainées dans les fissures gonflent, cela accélère le processus naturel.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11415
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3464

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 12/01/18, 08:54

Ce que je proposais, c'est de trouver un gisement de glaise (un endroit par exemple où les potiers prélevaient leur matière première...) et d'y aller à grand coup de brouettes (ou de Bobcat - tu me sembles bien équipé, nico ? Je pense à la pelleteuse pour enterrer ta bâche de serre).

Mais en effet, la bentonite est utilisée "industriellement"...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11415
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3464

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 12/01/18, 08:58

nico239 a écrit :
Donc si je te suis ce n’est pas inutile...


Non non, c'est "fait pour" (passer l'hiver, et avoir des "primeurs" !).

Certains légumes passent l'hiver à un stade plus avancé : mâche, poireaux, etc... On peut alors récolter entre deux gelées. Mais il faut trouver la date de semis pour qu'ils aient déjà une taille respectable à l'arrivée des grands froids et à l'entrée en léthargie...

Le terme de "variétés d'hiver" est un peu ambigüe. Sous nos climats, les légumes "végètent" en hiver. Comme ils ne contrôlent pas leur température, la physiologie ralentit très fort. En revanche, certains ont donc des mécanismes de "résistance" au gel (concentration des sucs, etc....).

A titre d'info, chez moi, très peu de soleil ces dernières semaines. La serre [je parle de celle qui est fermée et qui ne joue pas à l'hélicoptère !] n'a quasiment aucun effet, car elle n'accumule rien. Où il pleut. Ou il fait gris (arrivé de masses froides dans des masse d'air humides = ciel plombé)... Je rêve de mes années de jeunesse où s'installait l'anticyclone sibérien avec des - 20° mais un soleil pétant !
0 x

Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 906
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 122

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 15/01/18, 22:45

Pas mal de grisailles ici aussi....
Tant mieux de l’eau cela fait du bien

On verra ce que cela donnera lors des premiers réchauffements.

Pas d’info sur les «résurgences» de bulbes Image

En plus de quelques cayeux on a également quelques bulbes de plantes qui ressortent...

Pas planté assez profond?
Pourtant À PRIORI tout le monde a été planté à la même profondeur...
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11415
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3464

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 16/01/18, 09:53

As-tu exploré la piste d'un rongeur qui viendrait par en-dessous, ronger les racines fraiches, et qui par pure maladresse, "repousserait" tes bulbilles vers le haut ???? Enlever le bulbe et creuser avec un doigt pour voir s'il y a une galerie dans les parages...
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 906
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 122

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 17/01/18, 00:53

Possible... à un endroit pour les bulbes de fleurs...

Pour l’autre cela paraît plus improbable mais je vais aller vérifier...

Merci
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 906
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 122

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 23/01/18, 01:01

Bon des news après les «tempêtes» en espérant que cela s’arrête un peu...

Faut savoir qu’au dessus de Grasse vers Seranon il y a plein d’arbres couchés.... juste pour dire que ça a soufflé même si chez nous ce fut un peu plus cool.

Cependant le tunnel ne pouvait pas traverser cet épisode sans y laisser quelques plumes.

En fait le problème c’est que d’un côté la bâche faisait obstacle bien que j’ai tout fait pour que ce ne soit pas le cas.

Résultat cela a plié plusieurs arceaux et secoué les piquets pourtant profondément enfoncés dans le sol mais comme il a beaucoup plus aussi le sol s’est ramolli en profondeur.

Piquets pourtant munis d’un «hameçon» sous la pointe c’est dire si ça a secoué

Bref voici les photos

Image
Ça c’est le bon côté : il s’ouvre bien des deux côtés (intérieux - extérieur) donc il n’a pas souffert du tout.


De l’autre côté c’est une autre musique

Image

Image

Image

Le drame s’est joué en plusieurs temps.

Malheureusement le dernier arceau du fond était amaré au pieu que vous voyez.

Et la corde passait SOUS la bâche... funeste option mais comment faire autrement

Du coup au fil des coups de vent la bâche s’est appuyé sur la corde sous elle et de fil en aiguille elle a fait pression sur les arceaux

Je pensais que le vent s’engouffrait suffisamment dessous mais ce n’était pas le cas.

Après quoi l’affaissement des premièrs arceaux ne me laissait plus le choix que de consolider avec ces deux triple poulies (pour le prix moins de 10€ et les coups de vent qu’elle s’est prise je peux les conseiller sans l’ombre d’un doute).

En effet le vent appuyait sur l’ensemble et l’effet domino n’était pas loin.

Cela a sans doute limité cet effet mais le premier arceau s’est bien évidemment plié au niveau du mousqueton.

Cependant il tient le coup.

On a étayé le second arceau avec du bois et on attend les beaux jours pour restaurer le tout.

Faudra sacrément jouer des muscles pour redresser les arceaux.

Et après la question se posera.

Faire fabriquer des pieux par un ferronnier avec du fer à béton de 14.

Les «vrais» pieux de chapiteau sont un peu chers à mon goût et ils ne possèdent pas d’hameçon sur la pointe ou alors je n’en ai pas trouvé sur le net.

J’avais pensé à 5 haubans de chaque côté sur chaque 1er arceau

OU

NE RIEN FAIRE comme sur l’arceau de la face avant, où il y a pourtant le même pieu enterré jusqu’à la garde, mais qui lui n’a jamais été haubané

Et je me demande si ce choix du paresseux ne serait pas le meilleur pour finir....
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 906
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 122

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 23/01/18, 01:11

st
Dernière édition par nico239 le 23/01/18, 01:41, édité 4 fois.
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires