Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPotager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Lolounette
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 254
Inscription : 29/06/17, 12:17
Localisation : Puy-de-Dôme, 350m d’alt.
x 71
Contact :

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Lolounette » 03/11/17, 08:59

ce n’est pas moi qui l’ai dégotée celle la, c’est sicetaitsimple! :wink:
elle est super intéressante en effet: plein de bonnes idées a piquer...

par contre pour le double vitrage laisse tomber: c’est lourd, fragile et probablement bien moins isolant que le couvercle avec double couche de plastique (a moins de prendre du triple vitrage argon mais bon :lol: )
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11364
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3408

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 03/11/17, 09:09

nico239 a écrit :
Peut-être que 10 ou 20 cm c'est pareil ou que 60 c'est mieux que 20 au qu'au delà de X cm on ne gagne plus rien ou .... qu'au delà de X cm d'épaisseur ce que l'on gagne en non déperdition de chaleur est négligeable : genre 20cm de plus fait gagner 0.1° ou autre....

Bref moi si j'expériment pas un peu ça me va pas. :mrgreen:



Les lois de la physique sont implacables : la résistance thermique d'un isolant donné est proportionnelle à son épaisseur. Donc 20 cm isole deux fois plus que 10 cm. Pour un même matériaux.

C'est pour cela que tu peux isoler ta maison avec du béton : un bunker a à peu près toujours la même température (12° environ). Il suffit de mettre 2 ou 3 mètres d'épais...

En revanche, savoir combien est suffisant dépend de l'objectif. Un isolant donné assure un "delta t" donné, donc une différence donnée, qui décroit avec le temps...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11364
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3408

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 03/11/17, 09:12

nico239 a écrit :Bon au fait ne perdons pas l'ESSENTIEL de vue...

Double semis de mâche dans chacun des sarcophages... Louviers et Cambrai...

Si tout va bien j'en mangerai en .... mars ?
C'est ça Didier?


Oui. Environ. Sortie d'hiver, quand cela se réchauffe, tu as une croissance rapide.

Plus elles sont petites pour passer l'hiver, mieux ça vaut !

Après, manger très très vite, car cela monte en graine dans la foulée ! Donc mâche le matin, le midi, au casse-croute et le soir !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11364
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3408

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 03/11/17, 09:20

nico239 a écrit :
Mais si en plus l'aggradation ne souffre pas de ces masses au sol et si le travail continue de se faire, cela permet d'aggrader gratos tout en bossant par ailleurs

À la fin de la saison on déplace la botte de la largeur .... d'une botte et hop on récupère l'espace agradé par un an de foin utile par ailleurs, on repose dans l'espace non agradé et ainsi de suite Image....

Ça commence à me plaire ce truc... :mrgreen:




Tu rigoles ??

Veux-tu bien apprendre à raisonner phéno-logiquement ?

Si cela s'aggrade, c'est que des organismes vivants ont bossé dur. S'ils ont bossé dur, c'est parce qu'ils avaient à manger beaucoup. S'ils ont mangé beaucoup, c'est que ton foin a "pourri" (comme on continue de dire). Et s'il a pourri (en partie) tu auras du mal à déplacer les bottes !

A l'inverse, si les bottes sont intactes, rien ne s'est aggradé !

PS : Je ne viendrai jamais te donner un coup de main !!! Le mec il t'invite, te promets steak frites salade et une petite bière, et quand t'as fini, il remet steak et frites au congèle et la bière au frigo : "cela servira pour la prochaine fois !"

PS 2, au passage : ton exemple m'a fait sérieusement réfléchir sur la question de l'eau dans le sol, qu'on met toujours en rapport avec la croissance des légumes. En phénoculture, il convient de voir d'abord le besoin d'eau des organismes vivants du sol, qui, sinon, se mettent en vie ralentie (bactéries, vers en diapause). Donc si le sol est sec, cela n'aggrade que dalle ! Seuls les champignons, un peu plus costauds pour extraire et stocker l'eau, peuvent s'en sortir un peu. Le foin "moisira".
0 x
Avatar de l’utilisateur
Lolounette
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 254
Inscription : 29/06/17, 12:17
Localisation : Puy-de-Dôme, 350m d’alt.
x 71
Contact :

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Lolounette » 03/11/17, 09:26

Did67 a écrit :phéno-logiquement


j’adore ! je note et je ressortirais à l’occasion! :lol:
0 x

Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 896
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 118

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 03/11/17, 10:16

Lolounette a écrit :ce n’est pas moi qui l’ai dégotée celle la, c’est sicetaitsimple! :wink:
elle est super intéressante en effet: plein de bonnes idées a piquer...

par contre pour le double vitrage laisse tomber: c’est lourd, fragile et probablement bien moins isolant que le couvercle avec double couche de plastique (a moins de prendre du triple vitrage argon mais bon :lol: )


Ok no soucy mais je disais cela en plaisantant... :wink:

La légèreté de transport des châssis est impérative... donc la bâche de serre sera parfaite et si en plus tu dis que c'est meilleur alors.... plus de question à se poser....
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 896
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 118

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 03/11/17, 10:18

Did67 a écrit :
nico239 a écrit :Bon au fait ne perdons pas l'ESSENTIEL de vue...

Double semis de mâche dans chacun des sarcophages... Louviers et Cambrai...

Si tout va bien j'en mangerai en .... mars ?
C'est ça Didier?


Oui. Environ. Sortie d'hiver, quand cela se réchauffe, tu as une croissance rapide.

Plus elles sont petites pour passer l'hiver, mieux ça vaut !

Après, manger très très vite, car cela monte en graine dans la foulée ! Donc mâche le matin, le midi, au casse-croute et le soir !


Ok merci pour ces renseignements....

J'adore cela aussi et j'espère qu'elle arrivera à passer l'hiver.

La résistance au froid va jusqu'à combien?

Car il y en a aussi à l'extérieur (pour tenter le coup) même si là j'ai assez peu d'espoir...
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 896
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 118

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 03/11/17, 11:03

Did67 a écrit :
nico239 a écrit :
Mais si en plus l'aggradation ne souffre pas de ces masses au sol et si le travail continue de se faire, cela permet d'aggrader gratos tout en bossant par ailleurs

À la fin de la saison on déplace la botte de la largeur .... d'une botte et hop on récupère l'espace agradé par un an de foin utile par ailleurs, on repose dans l'espace non agradé et ainsi de suite Image....

Ça commence à me plaire ce truc... :mrgreen:




Tu rigoles ??

Veux-tu bien apprendre à raisonner phéno-logiquement ?

Si cela s'aggrade, c'est que des organismes vivants ont bossé dur. S'ils ont bossé dur, c'est parce qu'ils avaient à manger beaucoup. S'ils ont mangé beaucoup, c'est que ton foin a "pourri" (comme on continue de dire). Et s'il a pourri (en partie) tu auras du mal à déplacer les bottes !

A l'inverse, si les bottes sont intactes, rien ne s'est aggradé !

PS : Je ne viendrai jamais te donner un coup de main !!! Le mec il t'invite, te promets steak frites salade et une petite bière, et quand t'as fini, il remet steak et frites au congèle et la bière au frigo : "cela servira pour la prochaine fois !"

PS 2, au passage : ton exemple m'a fait sérieusement réfléchir sur la question de l'eau dans le sol, qu'on met toujours en rapport avec la croissance des légumes. En phénoculture, il convient de voir d'abord le besoin d'eau des organismes vivants du sol, qui, sinon, se mettent en vie ralentie (bactéries, vers en diapause). Donc si le sol est sec, cela n'aggrade que dalle ! Seuls les champignons, un peu plus costauds pour extraire et stocker l'eau, peuvent s'en sortir un peu. Le foin "moisira".


J'ai pas compris.... Image

Mais on va le prendre pas à pas... :mrgreen:

Did67 a écrit :Si cela s'aggrade, c'est que des organismes vivants ont bossé dur. S'ils ont bossé dur, c'est parce qu'ils avaient à manger beaucoup. S'ils ont mangé beaucoup, c'est que ton foin a "pourri" (comme on continue de dire). Et s'il a pourri (en partie) tu auras du mal à déplacer les bottes !


Quand j'ai dis déplacer les bottes c'était, comment dire... pour illustrer rapidement.

Dans la vrai vie SI TOUT VA BIEN, il est évident qu'une partie de la botte restera sur place et ce sera TANT MIEUX.
Et je croise les doigts pour cela.

Donc le surplus de foin sera utilisé.
Au sol il restera (au pif) une vingtaine de cm de foin qui se retrouvera à son tour entouré de botte et prêt à être utilisé soit pour replanter soit pour semer (dans ce cas là évidemment je laisserai une couche de foin moindre.

En tout état de cause ce sera à l'identique de ce que je fais dans le potager extérieur SAUF que le foin au lieu d'être étalé il est posé sous forme de bottes : raison pour laquelle je me posais la question des différences possible d'aggradation entre les 2 techniques de botte/couche.

Et au bout d'un an HORS DE QUESTION de mettre le sol à nu : ce que l'expression «déplacer la botte» laissait peut-être entendre à tort.
Non non non.

À côté, (là où j'ai semé ce jour...) je poserai une NOUVELLE botte toute neuve pendant un an... et ainsi de suite avec la quarantaine de botte, voire plus si affinités... :mrgreen:

Dans le cas où l'aggradation ne se fait pas ou pas suffisamment on en rediscutera.
Soit la laisser une seconde année
Soit résoudre le problème
Soit laisser tomber l'espoir d'aggradation et se contenter, ce qui ne serait déjà pas si mal.
Ne pas perdre de vue que l'aggradation, si elle fonctionne, n'est qu'un simple bonus du système dont l'objectif premier c'est se faire des serres toutes saison à (très) bon compte.
De toutes façons je serai transparent... on soulèvera la botte «ensemble» le temps venu et on verra bien comment cela se passe là dessous.



Did67 a écrit :PS 2, au passage : ton exemple m'a fait sérieusement réfléchir sur la question de l'eau dans le sol, qu'on met toujours en rapport avec la croissance des légumes. En phénoculture, il convient de voir d'abord le besoin d'eau des organismes vivants du sol, qui, sinon, se mettent en vie ralentie (bactéries, vers en diapause). Donc si le sol est sec, cela n'aggrade que dalle ! Seuls les champignons, un peu plus costauds pour extraire et stocker l'eau, peuvent s'en sortir un peu. Le foin "moisira".


Que veux-tu dire?

Comment cela va-t-il fonctionner au niveau arrosage?
Ben comme actuellement : par aspersion.

Donc bottes, cultures et passe pieds (recouverts eux aussi d'une bonne couche de foin) seront arrosés sans distinction.

J'espère que l'arrosage des bottes permettra d'offrir une humidité supérieure (à ce qu'elle aurait été sans ces murets de bottes) à l'intérieur des espaces de culture.
Évidemment quand je dis cela je vise une meilleure gestion de la canicule....

Retour à la question initiale : botte/couche...
La botte empêcherait-elle l'humidité de pénétrer sous elle?
Est-ce cela que tu crains dans ta réflexion n°2?

Ce que je craignais quand je posais le problème botte/couche c'est que la botte «étouffe» le sol sur un peu tous les plans : air, humidité, lumière...
Raison pour laquelle j'étais circonspect sur le rôle d'aggradation de cette masse posée mais comme tu as témoigné que même sous de grosses balles tout s'était bien passé....

De toutes façons faut pas trop se prendre la tête, on verra bien.
Encore une fois le but premier c'est : se faire des tas de petites (ou moins petites) serres pour un coût acceptable.

Au final on aura
Du foin partout sur le sol sauf dans les espaces de semis (au moins dans un 1er temps)
À des endroits sous forme de couche dans les passe pieds
À d'autres endroits sous forme de bottes

Le tout arrosé à l'aspersion.
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 896
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 118

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 03/11/17, 11:10

Lolounette a écrit :ce n’est pas moi qui l’ai dégotée celle la, c’est sicetaitsimple! :wink:
elle est super intéressante en effet: plein de bonnes idées a piquer...

par contre pour le double vitrage laisse tomber: c’est lourd, fragile et probablement bien moins isolant que le couvercle avec double couche de plastique (a moins de prendre du triple vitrage argon mais bon :lol: )



Alors rendons à sicetaitsimple :!:

J'aime bien ces vidéos historiques sur les pratiques anciennes
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 896
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 118

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 03/11/17, 11:14

Ce matin

-1.9 dans les sarcophages P30 (pas de sarcophage botte cette nuit)
-4.9 dans le potager extérieur...

une vue de la vallée au lever du soleil

Image


Image
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités

Recherches populaires