Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPotager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7501
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1389

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 06/08/20, 20:42

Moindreffor a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :Évidemment j'ai mal inséré la vidéo Image


mon modèle de pistolet est beaucoup plus doux, jet pas aussi fin, mais pas autant de pression, on se rapproche vraiment de la pomme d'arrosire, donc moins de pression mais quantité d'eau apportée beaucoup plus importante

tu devrais essayer dans un seau ou un arrosoir de faire le même temps que dans la vidéo et tu seras peut-être surpris du volume réel que tu as mis


Oui j'ai vu le modèle, il est très bien, j'ai acheté le même rallongé pour tester mais j'ai aussi laissé tomber.

En fait c'est lorsque je me suis rendu compte que, tuyau ouvert, je n'avais pas de perte/ruissellement, que j'ai laissé tomber les pommes (c'est la gravité :mrgreen: dirait Newton).

Tu peux glisser le tuyau de partout et je gère l'ouverture avec un raccord gardena/robinet 1m plus haut environ (comme montré dans la vidéo.
Avec ça je me «glisse» n'importe où que ce soit dans les coffres ou ailleurs.

J'enfonce le tuyau dans les 1ers cm du sol un coup à droite et j'envoie le débit max, puis idem au centre et idem à gauche.
Le temps gagné pour chaque arrosage est énorme et la fréquence d'arrosage sacrément réduite

Et les tomates ma foi encore moins de soucis qu'en début de saison ou que l'an passé... pour le moment elles sont demeurées pimpantes alors que l'an passé elles flétrissaient souvent en fin de journée et je peux te promettre qu'il fait chaud en ce moment et ce n'est pas fini.

Là on va partir 4 jours mais ça ne me tire plus aucun soucis.
Je ferai ce qu 'il faut la veille et je suis certain qu'elles ne feront pas la gueule à notre retour.

Vraiment quand tu raisonnes sol = réservoir ça change la vision des choses.
Encore faut-il que le sol accepte de tels débits dans un si court laps de temps sans refouler.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7501
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1389

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 07/08/20, 00:34

Did67 a écrit :Donc quand on arrose sans gaspiller, on ne fait rien d'autre que remplir la microporosité du sol dans la sphère que peuvent atteindre les racines. Si on arrose plus, l'eau n'est plus retenue et s'infiltre en entraînant des éléments nutritifs (lessivage). On pense faciliter la vie aux plantes, alors qu'onb gaspille.


C'est cela qu'il faudrait réussir à essayer mesurer plus précisément...

Bon d'accord j'ai toujours pas posé mon «truc» (je ne sais même plus comment ça se nomme Image).
0 x
Avatar de l’utilisateur
Doris
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 695
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 137

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Doris » 07/08/20, 08:50

Moindreffor a écrit :sinon je me suis pris ça pour arroser, car comme Adrien, je me suis rendu compte l'an dernier qu'arroser le foin est plus important que d'arroser le pieds du légumes, arroser le pied avec précaution, n'apporte pas assez d'eau pour minéraliser le foin et donc on apporte la boisson, mais pas l'assiette, ça aide à la survie mais ce n'est pas la fête


Je pense que l'an dernier c'était un problème majeur chez moi, et j'ai compris le truc trop tard. Cette année il pleut encore moins ici qu'en 2019, alors très tôt dans la saison le foin commençait à former une sorte de paillasson, impénétrable et sec. Dans mes différents posts au sujet de l'arrosage je parle toujours du sol, mais mon soucis était bien la minéralisation du foin aussi. En ce moment, tout ce passe bien ici.
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 18243
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7976

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 07/08/20, 09:27

Adrien (ex-nico239) a écrit :C'est cela qu'il faudrait réussir à essayer mesurer plus précisément...

Bon d'accord j'ai toujours pas posé mon «truc» (je ne sais même plus comment ça se nomme Image).


Sans tensiomètre :

a) remplir un pot de TA terre et y planter un petit légume

b) le tremper dans une bassine ou bassin, pendant 24 h

c) le retirer, laisser égoutter pendant 24 h

d) peser et noter (si si !!!)

e) l'exposer au soleil jusqu'à ce que le légume flétrisse (vous verrez que la terre était "sèche" - à votre appréciation - bien avant) ; repeser !

La différence de poids correspond en première approximation à la RU (pas la RFU, car à la fin, la plante "peine") de votre sol. Ce qui correspond grosso modo à la microporosité (l'eau qui s'écoule en c) correspond à celle qui remplit la macroporosité ; elle est trop loin des particules du sol pour être retenue ; celle qui reste à la fin, car même sec, comme la farine, le sol renferme encore de l'eau, c'est l'eau "pelliculaire" - elle fait un film de l'ordre de quelques microns autour des particules).

Par la même occasion, étalonner la sonde tensiométrique : quand l'eau a fini de s'égoutter (ressuyage), la tension est voisine de 0. Ce qu'il est important de repérer, c'est la tension alors que la plante va flétrir : elle dépend de la texture du sol - faible dans un sol sableux, elle est très élevée dans un sol argileux. C'est le niveau en-dessous duquel vous DEVREZ rester, dans VOTRE situation. On est vers des ordres de grandeur de 300 ou 400 ou 500 mbars (sur nos sondes Stelzner)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 18243
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7976

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 07/08/20, 09:29

Doris a écrit :
Moindreffor a écrit :sinon je me suis pris ça pour arroser, car comme Adrien, je me suis rendu compte l'an dernier qu'arroser le foin est plus important que d'arroser le pieds du légumes, arroser le pied avec précaution, n'apporte pas assez d'eau pour minéraliser le foin et donc on apporte la boisson, mais pas l'assiette, ça aide à la survie mais ce n'est pas la fête


Je pense que l'an dernier c'était un problème majeur chez moi, et j'ai compris le truc trop tard. Cette année il pleut encore moins ici qu'en 2019, alors très tôt dans la saison le foin commençait à former une sorte de paillasson, impénétrable et sec. Dans mes différents posts au sujet de l'arrosage je parle toujours du sol, mais mon soucis était bien la minéralisation du foin aussi. En ce moment, tout ce passe bien ici.


Oui, c'est une chose que j'avais comprise "intellectuellement", sans toujours la piger en pratique. Mais c'est un "conseil" que je vais renforcer (version 2 du livre, conférences, ateliers...).

Après, je suis coincé avec ma volonté de ne pas pomper sur le réseau et l'absence de source d'eau type puits, captage, source, ruisseau...
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4922
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 697

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar sicetaitsimple » 07/08/20, 12:17

Moindreffor a écrit :Note pour mon coach en arrosage, avec ça, j'arrose avec plaisir et sans fatigue, juste le tuyau un peu trop court, faut que j'achète une rallonge pour aller au bout du jardin :mrgreen: j'en ai mis une bonne couche au oignons, mais les pauvres font les délices de mon chien qui mangent les feuilles, et les oiseaux ont recouvert une autre partie, donc je ne compte pas sur les rendements pour tirer des conclusions, mais sur la taille de quelques bulbes, les rouges semblent avoir moins souffert


Parfait!
Mais fais attention pour ton chien, l'oignon est toxique:

https://www.fregis.com/urgence/intoxica ... aux-chien/

et des tas d'autres sources, j'ai pris celle-là au hasard.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7501
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1389

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 07/08/20, 15:20

Did67 a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :C'est cela qu'il faudrait réussir à essayer mesurer plus précisément...

Bon d'accord j'ai toujours pas posé mon «truc» (je ne sais même plus comment ça se nomme Image).


Sans tensiomètre :

a) remplir un pot de TA terre et y planter un petit légume

b) le tremper dans une bassine ou bassin, pendant 24 h

c) le retirer, laisser égoutter pendant 24 h

d) peser et noter (si si !!!)

e) l'exposer au soleil jusqu'à ce que le légume flétrisse (vous verrez que la terre était "sèche" - à votre appréciation - bien avant) ; repeser !

La différence de poids correspond en première approximation à la RU (pas la RFU, car à la fin, la plante "peine") de votre sol. Ce qui correspond grosso modo à la microporosité (l'eau qui s'écoule en c) correspond à celle qui remplit la macroporosité ; elle est trop loin des particules du sol pour être retenue ; celle qui reste à la fin, car même sec, comme la farine, le sol renferme encore de l'eau, c'est l'eau "pelliculaire" - elle fait un film de l'ordre de quelques microns autour des particules).

Par la même occasion, étalonner la sonde tensiométrique : quand l'eau a fini de s'égoutter (ressuyage), la tension est voisine de 0. Ce qu'il est important de repérer, c'est la tension alors que la plante va flétrir : elle dépend de la texture du sol - faible dans un sol sableux, elle est très élevée dans un sol argileux. C'est le niveau en-dessous duquel vous DEVREZ rester, dans VOTRE situation. On est vers des ordres de grandeur de 300 ou 400 ou 500 mbars (sur nos sondes Stelzner)



Promis je vais le planter (le tensiomètre)... après les vacances (3 jours ce sera pas long Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7501
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1389

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 07/08/20, 16:00

Moindreffor a écrit :sinon je me suis pris ça pour arroser, car comme Adrien, je me suis rendu compte l'an dernier qu'arroser le foin est plus important que d'arroser le pieds du légumes, arroser le pied avec précaution, n'apporte pas assez d'eau pour minéraliser le foin et donc on apporte la boisson, mais pas l'assiette, ça aide à la survie mais ce n'est pas la fête


Je n'avais pas relevé mais tout à fait si c'est pour avoir du foin desséché c'est mieux que rien mais ton image est la bonne il en manque une partie.

Ça c'est l'idéal évidemment.

Ensuite viennent se greffer tous les impondérables : restrictions locales d'arrosage ou coût de la ressource.

Après on s'est engagé dans une voie de maraichage sur sol vivant donc faut assumer (ou alors déménager dans les fonds de vallée aux abords des rivières.)

On est les garants de cette gestion du sol et il faut déplacer le curseur de sa vision des choses justement sur tout ce qu'on ne voit pas et qui se situe à Xm sous la surface.

Et avoir une vision globale dessus-dessous de +2m et le sommet des tomates ou des haricots à -Xm sous terre.
Comme dans les films d'animation ou les dessins où l'on voit en coupe à la fois ce qu'il y a sur et sous terre.

un-sol-vivant3-82-728.jpg
un-sol-vivant3-82-728.jpg (220.55 Kio) Consulté 345 fois



Tiens il y a un bon document pédagogique à télécharger gratuitement... c'est la plaquette Alimenterre intitulée La vie cachée des sols

plaquette la vie cachée des sols.png
plaquette la vie cachée des sols.png (287.19 Kio) Consulté 345 fois




Un bon slide également




Et quand on voit les infos à la TV en ce moment je me demande si on ne se rapproche pas dangeureusement d'un nouveau dust bowl dans certaines régions de France

dust bowl.jpeg
dust bowl.jpeg (79.79 Kio) Consulté 344 fois



dust bowl 2.jpg
dust bowl 2.jpg (340.26 Kio) Consulté 344 fois
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4515
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 770

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Moindreffor » 08/08/20, 10:01

attention pour l'eau, il y a manque et manque
2 stations de pompages trop proches et tu as vite un manque d'eau, qui n'est en fait qu'illusoire, la première asséchant la seconde et vis versa, et actuellement dans mon coin, le manque de précipitations qui font que les prairies sont jaunes et sèches, sauf celles au bord de la rivière dans le lit majeur, l'eau est encore là

vient ensuite un autre facteur, la densité de l'élevage, en montagne avec la diminution du nombre d'éleveurs, certains pâturages ne sont plus entretenus, la forêt revient et en plaine où les troupeaux se développent, il y a surconsommation de fourrage et donc avec un manque de pluie la ressource atteint vite ses limites, mais dès le retour des pluies la prairie reverdira

le cycle de l'eau fait que depuis des milliards d'années, il y a la même quantité d'eau sur Terre, donc de l'eau on n'en manquera pas, elle va être plus ou moins abondante dans certains lieux, plus tu as des inondations, moins de la sécheresse, ce qu'il est important de changer se sont nos comportements, de mémoire et ça date peut-être un peu mais en Afrique on est à 50L par habitant, en France autour de 150L et aux USA dans certains états on monte à 750L

travailler sur sol vivant, pour moi c'est entretenir la vie du sol, je sais que sous épaisse couche de foin et sans végétation, même sans arrosage mon sol est encore humide malgré l'absence de pluie, donc mon sol a ce qu'il faut, dès qu'on cultive, l'évapotranspiration va puiser l'eau dans le sol et là oui il faut remplacer, et dès lors que tu veux travailler en sol vivant il faut abreuver cette population comme tout agriculteur abreuve ses vaches, une vache ne peut pas donner 40L de lait si elle ne boit pas au moins 40L d'eau

donc arroser le foin fait partie de cet entretien du vivant, après puiser sur le réseau à un coup plus ou moins élevé selon la région, mais c'est un coup nécessaire si on veut avoir une production, ensuite à nous de faire preuve d'imagination pour stocker de l'eau quand il en tombe, pour la restituer quand elle ne tombe pas, car il en tombe chaque année suffisamment

ensuite on sait que plus il y a d'humus (prenons ce terme dans sa version ultra simplifiée) plus on peut stocker d'eau, Doris le voit avec son sable, la RU augmente, avec les apports de MO, donc à nous aussi de faire en sorte d'augmenter cette capacité de rétention

travailler sous couvert vivant c'est aussi vider la réserve où il n'y a pas de production, donc quand on manque d'eau le couvert vivant? dit au dessus mon sol sous grosse couche de foin sans plantation est humide sans arrosage

donc je pense qu'il y a moyen de faire mais comme tu le dis il faut réfléchir, car tout le monde ne peut pas ou ne veux pas ouvrir le robinet et laisser couler l'eau comme il veut
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4515
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 770

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Moindreffor » 08/08/20, 14:39

sicetaitsimple a écrit :
Moindreffor a écrit :Note pour mon coach en arrosage, avec ça, j'arrose avec plaisir et sans fatigue, juste le tuyau un peu trop court, faut que j'achète une rallonge pour aller au bout du jardin :mrgreen: j'en ai mis une bonne couche au oignons, mais les pauvres font les délices de mon chien qui mangent les feuilles, et les oiseaux ont recouvert une autre partie, donc je ne compte pas sur les rendements pour tirer des conclusions, mais sur la taille de quelques bulbes, les rouges semblent avoir moins souffert


Parfait!
Mais fais attention pour ton chien, l'oignon est toxique:

https://www.fregis.com/urgence/intoxica ... aux-chien/

et des tas d'autres sources, j'ai pris celle-là au hasard.

je viens de lire apparemment c'est le bulbe qui est toxique, donc là elle mange les feuilles, mais l'info est intéressante, on ne pense pas assez à nos animaux qui ne sont pas sensibles aux mêmes choses que nous
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 18 invités