Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPotager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4013
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 405

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 20/06/19, 00:04

Bon alors ça y est le 3ème châssis à l'identique est achevé....

comparatif chassis bioclimatiques ou pas.jpg
comparatif chassis bioclimatiques ou pas.jpg (83.83 Kio) Consulté 244 fois


Le soucis c'est que........... comment dire...... :oops: dans le 1er les tomates sont trop hautes et donc je ne peux plus le fermer sauf à mettre des piles de pavés pour rehausser le couvercle...

C'est pas grave c'est tout de même possible de comparer avec celui avec les briques tant que les aubergines ne dépassent pas elles non plus.

Une fois que j'aurais quelques nuits de relevés dans cette configuration je virerai les briques que je remplacerai par les bouteilles.

Suffira juste de comparer deux nuits aux minimas identiques avec les pierres et les bouteilles...
0 x

Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4013
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 405

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 20/06/19, 00:49

Bon c'est pas le tout et maintenant je fais quoi :mrgreen:

Eh ben je change tout :mrgreen:

Non en fait je vais construire le premier proto de châssis réellement efficace (enfin je pense) et qui pourra être «bioclimatique» (c'est à dire tout bonnement chargé de bouteilles ou autre) ou pas.

Je crois qu'on en avait déjà parlé avec Didier il y a longtemps.

Ce sera tout bêtement une miniature des serres passives chinoises présentées précédemment.
http://www.pierre1911.fr/2017/04/serres ... ation.html
https://journals.ashs.org/horttech/view ... e-p626.xml
http://www.geyseco.es/geystiona/adjs/co ... 330001.pdf

Image

L'objectif : qu'il soit hors gel.
Les serres chinoises ne sont pas forcément toutes hors gel :mrgreen:

comparatif serres chinoises.jpg
comparatif serres chinoises.jpg (106.2 Kio) Consulté 236 fois

La HP a tout de même un sacré différentiel de 20 degrés :!: :!: :!: :roll:

Ce qui pose quelques problèmes de conception mais également de disposition.

Au NORD là c'est simple je construis une paroi de 10cm d'épaisseur (2 planches de 2cm et un vide de 6cm) et - à priori - d'1m de haut

Question essentielle : quel isolant (au départ on raisonne dans l'absolu sans considérations de coût ni d'écologie) pour quel déphasage je glisse dans mes 6cm à l'intérieur de la double cloison?

Et là j'ai un peu de mal à trouver sur le net des exemples correspondants au modèle (le plus souvent je trouve ce qui va isoler du chaud en été mais pas ce qui va empêcher le chaud de partir en hiver) à savoir :

1. quel matériau va le mieux stocker la chaleur de la journée et la restituer le plus longtemps possible la nuit.
ou si le 1 est infaisable
2. quel matériau va le mieux et le plus longtemps possible empêcher la chaleur accumulée le jour (à travers le couvercle FERMÉ en bâche de serre et cie) de partir la nuit.

Pour l'instant comme isolant j'utilise de la paille...
Les chinois du polystyrène extrudé
Mais il y a peut-être beaucoup mieux (ou pas) dans des prix abordables (ou pas) et écologiquement correct (ou pas)


À l'EST et à l'OUEST à priori je réédite la construction NORD sur toute la hauteur.


Au SUD on fait quoi :?: :?: :?:

Utilisant des planches de 20cm j'ai le choix entre 20cm et 40cm de haut pour la paroi SUD.
À votre avis :?:

Attention il faut tenir compte du climat ici.
Tout le dessus et la face sud n'auront pour seule protection que le couvercle + un paillasson si nécessaire.
Ce qui fait une grande surface «à nu» par laquelle le chaud pourra filer
J'avoue que 20 me parait un peu faible.
Mais bon la question demeure posée.


Reste l'implantation (enfin surtout pour le second châssis du même modèle donc y a pas trop d'urgence :mrgreen: ).

Et là je ne suis pas Galilée :mrgreen:
Je ne sais pas du tout calculer l'inclinaison du soleil et l'ombre portée moyenne en hiver (on va pas forcément prendre le solstice non plus :mrgreen: ) par rapport à une hauteur d'1m et à combien je dois installer le châssis suivant...

Si quelqu'un sait c'est volontiers.

À la limite cela m'arrangerait que ce soit important car je pourrais caser un châssis «froid» et bas genre carottes, radis, mâche, épinards, entre les deux châssis «chauds»

Mais à ce stade J'EN SAIS RIEN.


À moins que j'ai oublié quelque chose voilà donc toutes les données du problème.

La construction débutera sans doute dans 10 jours, donc cela nous laisse le temps de peaufiner le modèle.

PS... comment lisez vous ce graphique?
Les chiffes c'est quoi ?
Je suppose des Kelvin?

Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4013
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 405

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 20/06/19, 01:21

nico239 a écrit :L'objectif : qu'il soit hors gel.


J'ai épuisé le temps d'édition :mrgreen:

Donc hors gel par rapport à quoi mon gars? :oops:

Par rapport à du -15 à l'extérieur :P


En gros l'objectif c'est ça :mrgreen:
Results for the HP CSG show a further increase of the mean internal temperature, that ap-
pears to stay always over the minimum lethal temperature of 0°C for the whole cold season.
In other words, the building can be considered as a fully passive energy structure for the en-
tire year for the selected location. The internal temperature remains always higher than the
reference optimum growing temperature
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4013
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 405

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 20/06/19, 01:32

En live le relevé à 1h30 du matin

Extérieur 5.9
Châssis bouteilles ouvert 8.4
Châssis briques fermé 17.1
Châssis rien fermé 14.4

À suivre....
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2864
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 476

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Moindreffor » 20/06/19, 09:12

moi je vais partir sur un châssis inspiré du tien
mais avec en parois des planche de 15 à 19 mm, planche de coffrage classique, (celle traité en jaune) avec entre 2 planches une plaque de 2 cm de polystyrène, (voire 4 cm, j'utiliserai tout ce que j'ai en stock)
naturellement enterré, mais avec la face sud (50% à 75 % ceux du haut) et le toit (100%) en polycarbonate, pour essayer de cumuler le côté châssis faible hauteur et le côté serre, fort entrée de lumière

après je ne suis pas dans la même problématique que toi, je vise un négatif de -10°C en très grand maxi, si j'y vais sur des plantations de fin janvier début février, je suis plus sur gagner le minima de végétation pour de semis de plants de tomates, aubergines, poivrons pour les plus demandeurs, mais aussi salades, choux, poireau et

j'essayerai de compléter la face nord d'un ajout de bidons plein d'eau colorée en noir, je ne pense pas que la peinture tienne bien sur le pastique surtout si celui-ci subit de fortes variations de température

pour les dimensions, je ne sais pas encore trop, faut que je réfléchisse à ce que je mettrai dedans, là par exemple, je me pose la question des poivrons, des melons voire des aubergines, qui sont tout de même des plantes qui poussent en hauteur ou avec un fort développement horizontal

donc grace au polycarbonate j'envisage de pouvoir faire une rehausse un peu comme pour une ruche en polycarbonate sur 3 faces, à placer entre le socle entièrement en bois et la partie couvercle (qui comprendrait le couvercle et la partie polycarbonate de base)

le polycarbonate étant utilisé pour les toitures des vérandas, il doit avoir un certain pouvoir isolant, de plus étant léger, j'ajouterai un piston d'ouverture automatique pour le couvercle et envisagerai une moyen supplémentaire de couverture contre le froid type paillage ou autre
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4013
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 405

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 20/06/19, 11:12

Moindreffor a écrit :moi je vais partir sur un châssis inspiré du tien
mais avec en parois des planche de 15 à 19 mm, planche de coffrage classique, (celle traité en jaune) avec entre 2 planches une plaque de 2 cm de polystyrène, (voire 4 cm, j'utiliserai tout ce que j'ai en stock)
naturellement enterré, mais avec la face sud (50% à 75 % ceux du haut) et le toit (100%) en polycarbonate, pour essayer de cumuler le côté châssis faible hauteur et le côté serre, fort entrée de lumière

après je ne suis pas dans la même problématique que toi, je vise un négatif de -10°C en très grand maxi, si j'y vais sur des plantations de fin janvier début février, je suis plus sur gagner le minima de végétation pour de semis de plants de tomates, aubergines, poivrons pour les plus demandeurs, mais aussi salades, choux, poireau et

j'essayerai de compléter la face nord d'un ajout de bidons plein d'eau colorée en noir, je ne pense pas que la peinture tienne bien sur le pastique surtout si celui-ci subit de fortes variations de température

pour les dimensions, je ne sais pas encore trop, faut que je réfléchisse à ce que je mettrai dedans, là par exemple, je me pose la question des poivrons, des melons voire des aubergines, qui sont tout de même des plantes qui poussent en hauteur ou avec un fort développement horizontal

donc grace au polycarbonate j'envisage de pouvoir faire une rehausse un peu comme pour une ruche en polycarbonate sur 3 faces, à placer entre le socle entièrement en bois et la partie couvercle (qui comprendrait le couvercle et la partie polycarbonate de base)

le polycarbonate étant utilisé pour les toitures des vérandas, il doit avoir un certain pouvoir isolant, de plus étant léger, j'ajouterai un piston d'ouverture automatique pour le couvercle et envisagerai une moyen supplémentaire de couverture contre le froid type paillage ou autre



Ce sera intéressant de voir le résultat thermique avec des matériaux différents.
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2864
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 476

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Moindreffor » 20/06/19, 12:20

il faudra que j'achète un capteur
tu peux m'envoyer la fiche du tien par MP, merci
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4013
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 405

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 20/06/19, 12:55

Moindreffor a écrit :il faudra que j'achète un capteur
tu peux m'envoyer la fiche du tien par MP, merci


Ok ben c'est public et si ça peut servir

http://potagers.forumactif.com/t127-out ... gm1366#152
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4013
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 405

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 28/06/19, 12:09

Quelques uns des relevés de ces derniers jours avec un comparatif de 3 châssis avec la température extérieure nocturne

Le châssis avec les bouteilles qui ne peut plus être fermé en raison de la croissance des tomates
Le châssis avec des briques et des aubergines qui bientôt ne pourra plus être fermé non plus
Le châssis sans «rien» (semis de courgettes)

Comme on peut le voir l'apport des briques est de l'ordre de 2 degrés environ.
Tous les relevés de tous les jours le confirment

Faut maintenant que je me dépêche de mettre des bouteilles dans le châssis «rien» pour pouvoir le comparer à celui avec les briques qui bientôt ne pourra plus être fermé.


extérieur 0 20/06/2019 05:44:45 3.1
bouteille ouvert 4 20/06/2019 05:43:47 6.2
brique fermé 6 20/06/2019 05:45:01 13.7
rien fermé 8 20/06/2019 05:44:10 11.6

extérieur 0 23/06/2019 05:59:45 5.8
bouteille ouvert 4 23/06/2019 05:58:47 8.6
brique fermé 6 23/06/2019 06:00:01 14.9
rien fermé 8 23/06/2019 05:59:10 13.3

extérieur 0 24/06/2019 03:44:45 6.6
bouteille ouvert 4 24/06/2019 03:43:47 9.7
brique fermé 6 24/06/2019 03:45:01 17
rien fermé 8 24/06/2019 03:44:10 14.9

extérieur 0 25/06/2019 05:29:45 10.5
bouteille ouvert 4 25/06/2019 05:28:47 12.4
brique fermé 6 25/06/2019 05:30:01 18.2
rien fermé 8 25/06/2019 05:29:10 16.5



Par curiosité un petit comparatif tout ouvert (sans couverture de châssis ce qui n'est évidemment pas le but final).
Le châssis par lui même semble jouer un rôle pour 1.5 degré
Les bouteilles et la brique (gain identique) offrent un plus d'encore un petit degré

extérieur 26/06/2019 05:29:45 11.3
bouteille ouvert 4 26/06/2019 05:28:47 13.6
brique ouvert 6 26/06/2019 05:30:01 13.5
rien ouvert 8 26/06/2019 05:29:10 12.7
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4013
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 405

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 30/06/19, 18:31

Tiens quelques nouvelles «fraîches»... Image et ça tombe toujours... pluie et grêle mêlées...




Un des plus gros exemplaires.... le reste, comme on le voit, c'est de la petite bille

58360172137__1DAFD53D-83A9-4CE8-9DFC-A31B06D99DE2.JPG


Comme ça tombe à gros bouillon j'ai bien peur que le potager extérieur ne soit qu'un immense champs de ruines Image

Réponse dans la soirée sans doute

Seul les aubergines ont pu être couvertes.

Et quelques courgettes (celles qui avaient gelé) avec une table en plastique.

Bah c'est la vie.

L'an prochain les châssis seront différents et intégralement recouvrables : on ne peut pas tout faire en même temps. Image
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Alcaline et 1 invité