Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPotager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14666
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5086

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 13/05/19, 17:51

nico239 a écrit :
J'ai l'impression qu'il faut prendre également en compte le «déphasage» et dans ce cas il me semble que la brique pleine réfractaire peut s'avérer meilleure que l'eau?

Je me gourre?


Il est probable que la brique (je ne pense pas que réfractaire apporte quelque chose, si ce n'est le fait de ne pas éclater dans un foyer - je ne pense pas que tu atteindras ces températures ????) en effet :

a) "assimile" moins vite la chaleur - donc peut-être qu'elle stockera moins

b) restituera moins vite la chaleur - ce qui peut être décisif.

Seul un thermicien pourrait te calculer ça, à partir de ce qui s'appelle, il me semble, l'effusivité thermique.
0 x

olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 738
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 142

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar olivier75 » 13/05/19, 19:59

Bonjour,
Dans les potager « emmuré » les murs (sauf côté nord) étaient recouverts d’un enduit épais principalement à base (il me semble) de vielles tuiles et de chaux. Je l’ai vu (et senti) au potager du roi où ils ont refait à neuf certaines mues.
Sinon chez moi le mur ouest, (pierre et crépis) renvoie une vrai chaleur en début de nuit l’es jour à soirée ensoleillé.
Je partirais sur des murs en briques ou béton plein, enduit avec la bonne recette, (qui doit se retrouver), et isolé à l’extérieur. Ce qui n'empêche pas quelques bouteilles, allez, un aquarium; en verre devant et béton étanche noir?
(Et un vérin pour ouvrir tout seul....)
Olivier
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2363
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 366

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar sicetaitsimple » 13/05/19, 20:13

olivier75 a écrit : allez, un aquarium; en verre devant et béton étanche noir?
(Et un vérin pour ouvrir tout seul....)


Et ne pas oublier quand même de laisser un peu de place pour les plants!
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2214
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 361

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Moindreffor » 13/05/19, 20:21

vous parler de bouteilles et vous être de suite parti sur l'eau, mais dans une bouteille on peut mettre tout autre chose
de but en blanc je dirai de l'huile, c'est ce qu'on trouve dans les nouveaux radiateurs électriques, et en second se renseigner sur ce que contiennent les chauffe-eau solaires

après comme toujours, en accord avec Didier que faut-il investir niveau travail pour quel résultat, est-ce qu'on veut se garantir d'un gel important ou est-ce qu'on cherche un peu plus :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2363
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 366

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar sicetaitsimple » 13/05/19, 20:26

Moindreffor a écrit :vous parler de bouteilles et vous être de suite parti sur l'eau, mais dans une bouteille on peut mettre tout autre chose
de but en blanc je dirai de l'huile,


De but en blanc tu aurais tort car la capacité calorifique d'une huile est ( en gros) deux fois plus faible que celle de l'eau.
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2214
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 361

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Moindreffor » 13/05/19, 20:31

sicetaitsimple a écrit :
Moindreffor a écrit :vous parler de bouteilles et vous être de suite parti sur l'eau, mais dans une bouteille on peut mettre tout autre chose
de but en blanc je dirai de l'huile,


De but en blanc tu aurais tort car la capacité calorifique d'une huile est ( en gros) deux fois plus faible que celle de l'eau.

oui mais ne restitue-t-il pas plus lentement? une inertie thermique plus importante?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2363
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 366

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar sicetaitsimple » 13/05/19, 21:10

Moindreffor a écrit :
sicetaitsimple a écrit :
Moindreffor a écrit :vous parler de bouteilles et vous être de suite parti sur l'eau, mais dans une bouteille on peut mettre tout autre chose
de but en blanc je dirai de l'huile,


De but en blanc tu aurais tort car la capacité calorifique d'une huile est ( en gros) deux fois plus faible que celle de l'eau.

oui mais ne restitue-t-il pas plus lentement? une inertie thermique plus importante?


Peut-être, je ne sais pas,il faudrait regarder, mais à mon avis le problème des bouteilles (eau ou huile) est plus dans dans le mode de restitution ( essentiellement convection) qui va chauffer l'air autour des bouteilles , ce qui ne va pas être très efficace vu des cultures en place. Sauf à avoir une quantité de bouteilles phénoménale par rapport au volume du châssis, bien entendu. D’où ma "sortie" ci-dessus en commentaire à Olivier sur le fait de ne pas oublier de garder un peu de surfaces pour les plants!
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3366
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 332

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 13/05/19, 21:53

Did67 a écrit :
sicetaitsimple a écrit :
nico239 a écrit :Donc en fait puisque mes châssis sont DÉJÀ hors gel jusqu'à environ -15... pourquoi m'embêter à tenter de gagner 1° max 2 avec tout ce bazar?


C'est la bonne question, du moins dans le cas d'un particulier.


Si ça suffit, en effet.

La paresse exige alors de contenter de ce qui donne un résultat suffisant...

Chez le fameux pro rencontré en Vendée, il a passé le coup de froid avec dans la serre tunnel, une tuile entre chaque tomate, plus un voile P17 sur arceau façon Coleman (ou nico). Un ami voisin y a laissé ses tomates...

Des fois, les 2° C sont décisifs !


C'est ce que j'appelle l'effet «cloche» qui fait bondir la différence extérieur/intérieur d'encore quelques degrés pour une infrastructure réduite au minimum... en tous les cas en saison froide.

Là où c'est plus ch.... c'est PEUT-ÊTRE la mi saison avec PEUT-ÊTRE pour certains légumes l'OBLIGATION de retirer les cloches : donc de la manutention. :evil:

À vérifier (par exemple) en hiver (5° à l'extérieur) sous châssis sous cloche en plein soleil si le légume n'a pas trop chaud
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3366
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 332

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 13/05/19, 21:54

sicetaitsimple a écrit :
nico239 a écrit :J'ai l'impression qu'il faut prendre également en compte le «déphasage» et dans ce cas il me semble que la brique pleine réfractaire peut s'avérer meilleure que l'eau? Je me gourre?


Pas sûr de comprendre ce que tu appelles "déphasage". Déphasage par rapport à l'utilité de l'apport de chaleur? Dans ce cas oui, je pense, tes bouteilles vont se refroidir rapidement par convection, à un moment, la fin d'après-midi le début de la nuit, où cet apport n'est pas réellement essentiel. Si tu peux mesurer!

Je ne pense pas que le fait qu'une brique soit réfractaire amène grand chose de plus dans ce type d'utilisation qu'une brique ou qu'une pierre quelconque, ou peut-être à la marge?

Sur l'eau, bien entendu c'est un très bon média pour stocker de l'énergie, certainement le meilleur, notamment en rapport qualité/prix, après il y a le problème de durabilité du contenant.....Un mur bien fait, normalement ça dure longtemps.


Bien possible que je me suis gourré dans le terme.

Je voulais parler du moment à partir duquel la chaleur emmagasinée par le matériau commence à se diffuser.

Si l'eau commence à diffuser sa chaleur à 20h (je dis n'importe quoi) et que c'est fini à 23h c'est pas intéressant, et ce même si l'eau diffuse PLUS de chaleur que la brique, à ces heures là je m'en fous.
Si la brique commence à 2h du mat' et en termine à 7h du matin c'est plus utile, même si la chaleur diffusée est moindre, à ces heures là c'est très utile

J'ai trouvé un outil de calcul mais je ne sais pas s'il peut être utile
http://www.cd2e.com/?q=eco_materiaux/outil_dephasage
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3366
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 332

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 13/05/19, 21:55

Did67 a écrit :Il est probable que la brique (je ne pense pas que réfractaire apporte quelque chose, si ce n'est le fait de ne pas éclater dans un foyer - je ne pense pas que tu atteindras ces températures ????) en effet :

a) "assimile" moins vite la chaleur - donc peut-être qu'elle stockera moins

b) restituera moins vite la chaleur - ce qui peut être décisif.

Seul un thermicien pourrait te calculer ça, à partir de ce qui s'appelle, il me semble, l'effusivité thermique.


Je préfère, et de loin, un effet retard à un effet immédiat... reste à savoir s'il est négligeable entre 5 et 7h du matin ou encore efficient
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités