Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPotager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Diabolorent
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 107
Inscription : 13/02/18, 16:37
Localisation : Digne les Bains
x 22

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Diabolorent » 03/10/18, 09:04

C'est fou de voir l'adaptabilité du truc !

Chez toi ce sont les racines qui ont couru pour trouver la nourriture, chez moi c'est la tige qui s'est allongée pour prendre le soleil

IMG_2176.JPG


D'ailleurs ces tomates cerises là n'ont pas du tout le même goût que les autres ! Un peu plus fermes et un tantinet plus acides et, contrairement aux autres, aucune de bouffée ! Trop loin du potager pour ces feignasses de limaces :lol:

Ça me rappelle lorsqu’on cueillait les fraises durant nos ballades dans les bois : selon l'endroit (mousse, roche, sable) le goût était complètement différent, même à quelques mètres de distance :shock:

D'où l'avantage de pouvoir faire des essais (je te rejoins là Nico) dans plusieurs coins de nos propriétés, de manière à trouver l'endroit "idéal" à chaque culture. C'est vrai que j'ai eu tendance à tout "mettre au milieu" (à part les fruits rouges) mais surement que d'autres endroits seraient préférables, notamment pour mes poivrons et aubergines qui ont bien du mal à donner et pour mes salades qui sont montées assez vite en graines à cause du stress hydrique.

A méditer :wink:
0 x
« Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade » Jiddu Krishnamurti.

Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2136
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 224
Contact :

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 03/10/18, 15:58

Moindreffor a écrit :si je me souviens bien chez toi il a plu beaucoup du coup la racine n'a pas eu besoin de s'enfoncer beaucoup et si après grosse période sèche ben la plante n'est pas adaptée vu son enracinement

donc le seul remède bien enfoncer le plant au repiquage pour l'obliger à avoir au départ au moins une partie de racine profonde

ton idée est peut-être farfelue mais riche en enseignement tous comptes faits et la suite va peut-être te donner une belle satisfaction


Oui exact il a beaucoup plu.

Je ne suis pas assez connaisseur de la croissance du plan de tomate pour en déduire une chose ou l'autre mais effectivement on peut penser qu'elle avait ce dont elle avait besoin en surface d'autant plus qu'il y avait pas mal de paille autour et que sous la paille c'était humide.

Cependant pas sur que la transplantation dans un pot réussisse.

De toutes façons c'était la transplantation ou la mort donc je n'avais rien à perdre. :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2136
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 224
Contact :

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 03/10/18, 16:00

Diabolorent a écrit :C'est fou de voir l'adaptabilité du truc !



Là encore je suis dubitatif sur les affirmations tant que la chose n'est pas reproduite plusieurs fois avec le même résultat.

Mais on peut effectivement supposer que le pied devient rampant pour échapper à l'ombre des arbres et s'en aller à la recherche du soleil... :wink:

Faudrait refaire des semis à cet endroit là l'an prochain et voir comment il se comporte...
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2136
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 224
Contact :

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 03/10/18, 16:07

Pour ma part au niveau des expériences je vais

- acheter des tomates du commerce et les laisser pourrir sous le foin.
- semes des graines maintenant

Marquer les différents endroits et voir ce que cela donne au printemps....

Seul regret de cet automne n'avoir pas eu le temps de construire à temps des châssis tests de protection des tomates pour voir à partir de quel niveau de protection on pouvait les conserver en pleine terre... malgré le gel

Car en journée au soleil on tape les 30°... dommage de priver les plantes de cette chaleur pour quelques degrés «en moins de trop» au petit matin qui foutent tout en l'air.

À mon sens bien protégé au moins pour quelques plants bien fournis on peut faire tirer encore un bout de temps.

Mais bon pour les tests ce sera pour l'an prochain.
0 x
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1208
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 256

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Moindreffor » 03/10/18, 16:09

nico239 a écrit :
Diabolorent a écrit :C'est fou de voir l'adaptabilité du truc !



Là encore je suis dubitatif sur les affirmations tant que la chose n'est pas reproduite plusieurs fois avec le même résultat.

Mais on peut effectivement supposer que le pied devient rampant pour échapper à l'ombre des arbres et s'en aller à la recherche du soleil... :wink:

Faudrait refaire des semis à cet endroit là l'an prochain et voir comment il se comporte...

il y a une expérience simple qui amuse les enfants, tu fait un "labyrinthe" dans une boîte et plus tu t'éloignes de la case centrale plus il a de lumière, tu place un tubercule de patate au milieu et tu vois le germe serpenter jusqu'à la sortie
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2136
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 224
Contact :

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 03/10/18, 16:12

Moindreffor a écrit :
nico239 a écrit :
Diabolorent a écrit :C'est fou de voir l'adaptabilité du truc !



Là encore je suis dubitatif sur les affirmations tant que la chose n'est pas reproduite plusieurs fois avec le même résultat.

Mais on peut effectivement supposer que le pied devient rampant pour échapper à l'ombre des arbres et s'en aller à la recherche du soleil... :wink:

Faudrait refaire des semis à cet endroit là l'an prochain et voir comment il se comporte...

il y a une expérience simple qui amuse les enfants, tu fait un "labyrinthe" dans une boîte et plus tu t'éloignes de la case centrale plus il a de lumière, tu place un tubercule de patate au milieu et tu vois le germe serpenter jusqu'à la sortie


Ah oui sympa :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2136
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 224
Contact :

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 07/10/18, 01:47

Késaco il pousse des bouteilles en plastique maintenant?

Pas particulièrement non mais là j'avais semé divers choux acheté directement dans les locaux d'un site «bio» bien sous tous rapports dont les locaux sont situés au pied de la Ste Victoire : autant acheter local non?

Bref 0 et triple 0 pas une graine n'a germé : ma foi....
Comme je j'ai évoqué un peu avant dans le sujet, à tort ou à raison j'ai soupçonné les sauterelles

ADR_5598.JPG




Du coup je me suis dit faut protéger tout cela.

Mais je n'avais plus de graines.

La Bonne Graine est venue à mon secours avec des Noirs de Florence.

Cette fois-ci tout s'est normalement déroulé que ce soit sous protection des bouteilles ou en dehors (pour le moment)

C'est sur qu'il y a un peu moins de sauterelles qu'il y a un mois.

Comme ce ne sont pas les mêmes variétés, comme ce n'est pas la même période ... etc je n'en conclus rien mais là au moins ça pousse en semis direct.

ADR_5599.JPG
ADR_5599.JPG (199.97 Kio) Consulté 384 fois


ADR_5600.JPG
ADR_5600.JPG (218.49 Kio) Consulté 384 fois


ADR_5601.JPG
ADR_5601.JPG (446.97 Kio) Consulté 384 fois



Pour info Mme a réalisé des semis en jardinières sous la serre et ça pousse aussi... mais après faudra repiquer.... ce que je veux éviter.

L'essai étant concluant je vais donc poursuivre le semis dans l'espace libre qui avait été consacré au précédent semis fiasco de la société X. (nom sur demande)

En tous les cas le principe de protection des semis sous cette forme me parait intéressante pour diverses raisons... à suivre.

Précision 1
Contrairement aux semis de tomates en bouteilles à fond fermé et partie supérieure ouverte j'ai modifié le truc.
Fond (goulot) ouvert comme on peut le voir.
Et haut euh.... ouvert et «fermé» mais le «ouvert» est juste une erreur de ma part
Les futurs seront tous «fermés» c'est à dire en réalité découpés de manière à pouvoir se fermer pour protéger à la fois des bestioles, du froid et des pluies torrentielles mais pouvant également s'ouvrir au moment de l'arrosage puis voire être virés le moment opportun.

Précision 2
Des radis ont été semés entre les bouteilles, d'où le sol nu.

Précision 3
Ce sont juste de vieux pavés autobloquants de récup' qui retiennent les bouteilles
Je pense que c'est insuffisant en cas de vent un peu fort, dans ce cas j'en «monterai» 4 autres autour de chaque bouteille.

Dans l'autre partie à droite ce sera différent... à suivre.
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2136
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 224
Contact :

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 08/10/18, 01:51

Petit tour et repas à la fête des cucurbitacées de Mézel aujourd'hui avec une conférence sur «l'Origine, domestication et diversité des fruits et légumes" par Michel Pitrat, directeur de recherche à l'INRA de Montfavet»

20181007_122900.jpg
20181007_122900.jpg (156.51 Kio) Consulté 353 fois


Des exposants, des maraîchers... et une librairie (La Ruelle à Digne les Bains) .. et sur son stand... devinez un peu Image

20181007_122915.jpg
20181007_122915.jpg (161.23 Kio) Consulté 353 fois


Bon sang mais c'est bien sur... le Potager du Paresseux.

La libraire m'a avoué n'en avoir vendu qu'un seul mais c'est déjà ça...

Bien sur j'ai vanté la qualité de l'ouvrage en espérant qu'elle retienne quelque chose de mes paroles bienveillantes...

Par ailleurs la conférence était très intéressante puisqu'elle portait sur l'origine des fruits et légumes : un monde totalement inconnu pour moi.

C'est ainsi que j'ai découvert entre autre que la banane était un parfait «OGM» naturel stérile que la nature avait créé on ne sait trop comment et qu'ensuite l'homme avait multiplié...

La banane d'origine étant «infestée» de graines...

Et bien d'autres choses...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 13255
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4536

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar Did67 » 08/10/18, 10:25

1) Dans la plupart des "fêtes", je vois des stands de livres - mais je n'ai encore jamais vu le mien ! Mon livre n'est soit pas connu, soit pas apprécié dans ce contexte plus "militant", plus "produire ses graines" et "autres poudres de perlimpinpin"...

2) J'espère que tu appris que la grande majorité de nos légumes sont exotiques ! Ce qui devrait amener toute personne "raisonnable" à s’interroger sur la mode des "légumes anciens". Si nos anciens avaient été aussi obtus que les fans des légumes anciens, la plupart des légumes anciens que ceux-ci chérissent ne seraient tout simplement pas là !!!

Les potagers d'avant les grands voyages du 16ème siècle étaient terriblement fades !

Mais une mode n'est pas raisonnable, par définition. Et les tenants d'une mode ne cherchent surtout pas à s'interroger !

3) La banane est parthénocarpique (un fruit qui se développe sans qu'il y ait eu fécondation). C'est donc en effet, une anomalie, un fruit étant normalement le développement de l'ovaire après fécondation de l'ovule par le pollen... Mais, déjà, la fraise est un faux-fruit, issu du développement du pédoncule floral (les "fruits" du fraisiers sont les petiotes graines noires qu'il y a sur la fraise rouge issue donc du bout du pédoncule renflé). La nature n'est donc, en effet, pas avare de farces !

Les pucerons font de même à travers ce qui s'appelle la parthénogenèse !

Je n'appellerais cependant pas ça des OGM. Il faut veiller à utiliser les "mots" dans le sens de ceux qui les ont créer : OGM veut dire "organismes génétiquement modifié" sous-entendu par manipulation humaine. Sinon, on ne se comprend plus et il est possible de dire tout et n'importe quoi ! Après, j'admets qu'en tant que conférencier, on a tous nos "travers" question soutenir l'attention du public, qui, sinon, décroche. Je ne lance aucune pierre, car sinon, je vais en prendre plein la gueule !

La multiplication sans intervention de la sexualité est très commune dans le vivant, surtout végétal : scissiparité des bactéries (qui se" coupent" en deux), greffage, stolonnage, boutures, etc...
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2136
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 224
Contact :

Re: Potager du (super) paresseux dans le 04 (800m)

Message non lupar nico239 » 08/10/18, 16:16

Did67 a écrit :1) Dans la plupart des "fêtes", je vois des stands de livres - mais je n'ai encore jamais vu le mien ! Mon livre n'est soit pas connu, soit pas apprécié dans ce contexte plus "militant", plus "produire ses graines" et "autres poudres de perlimpinpin"...


Là tu aurais été surpris ... point de poudre de perlimpinpin.... dans petite la salle des fêtes

Ambiance famille, des agris, des personnes agées, aucun dogmatique, un repas à la bonne franquette, que des bénévoles, bref rien de militant ni dans un sens ni dans l'autre... et à part .. nous pas de bobos Image

Quant à la libraire elle était là plus par opportunité que par connaissance du milieu.

Mais à sa décharge elle ne peut pas tout connaître, c'est une librairie généraliste...

Si cela avait été une manifestation d'amoureux de l'opéra elle aurait eu son petit stand de livres ... d'opéra
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité