Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPotager du paresseux - AISNE (02)

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
denis17
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 138
Inscription : 13/10/16, 13:15
Localisation : 17
x 37

Re: Potager du paresseux - AISNE (02)

Message non lupar denis17 » 23/11/17, 15:44

Je confirme, brf aussi pour les framboisiers, et perso j'évite le sapin.
Denis
0 x

Avatar de l’utilisateur
Nico02
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 17
Inscription : 22/11/17, 17:24
Localisation : Aisne
x 7

Re: Potager du paresseux - AISNE (02)

Message non lupar Nico02 » 23/11/17, 17:21

Merci pour cette réponse Denis.

Nico.
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2734
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 414

Re: Potager du paresseux - AISNE (02)

Message non lupar sicetaitsimple » 23/11/17, 18:59

Nico02 a écrit :
A la réflexion au sujet de la superficie, j'y suis allé un peu fort je pense, je suis plus proche des 30 m2, sans doute un peu moins, désolé pour l'exagération ....



Si tu commences avec 30m2, à mon avis il ne faut pas trop te diversifier dans les apports ( notamment BRF) car ça risque de te géner plus qu'autre chose quand tu vas vouloir changer de culture après une première récolte, tu ne peux pas faire ce que tu veux ou pas facilement avec du BRF en surface.

En plus ce que tu nous décris serait plutôt du "faux BRF", donc un peu risquè. Réserve plutôt ça à d'autres usages que ton potager ( sur les framboisiers déjà en place par exemple). Sur les fraisiers à venir peut-être aussi, mais si c'est du "faux BRF" ça peut être plus nuisible qu'utile.
1 x
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1130
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 137

Re: Potager du paresseux - AISNE (02)

Message non lupar phil53 » 23/11/17, 19:17

Des brindilles sèches Nico, ce n'est pas du BRF, le brf est fait avec du bois qui vient d'être coupé. Cette année j'ai mis des résidus de bois broyé sur mes fraisiers, ils n'ont pas produit autant.
Didier l'a expliqué plusieurs fois cela cré un déséquilibre et il faut laisser à la nature le temps de reprendre la mais. Ou alors compenser en saupoudrant de tonte fraiche. Mais pas trop ni trop près, ça brule les plantes.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Nico02
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 17
Inscription : 22/11/17, 17:24
Localisation : Aisne
x 7

Re: Potager du paresseux - AISNE (02)

Message non lupar Nico02 » 23/11/17, 20:40

Merci pour ces précisions Sicetaitsimple et Phil.

Je pense que pour ce premier test je vais me contenter de la parcelle recouverte de foin.

Et pour compléter cette parcelle ne bougera pas si je venais à agrandir la saison prochaine j'ai choisi sa place en fonction d'un éventuel agrandissement, mais ça c'est pour plus tard :)

Merci encore.

Nico.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Lolounette
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 257
Inscription : 29/06/17, 12:17
Localisation : Puy-de-Dôme, 350m d’alt.
x 75

Re: Potager du paresseux - AISNE (02)

Message non lupar Lolounette » 23/11/17, 21:06

le BRF est à base de bois raméal, donc de brindilles...
après que les brindilles soient sèches ou fraiches (à condition bien sur qu’elles aient été stockées sous forme de brindilles sèches) ca ne change pas grand chose: c’est comme comparer du foin et de l’herbe haute lignifiée, c’est la même chose au niveau couverture du sol il y a juste le séchage qui les différencie...


le faux BRF c’est celui a base de bois non raméal, c’est a dire de bois non issus des brindilles (écorces, bois du tronc, grosses branches, etc)
1 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2734
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 414

Re: Potager du paresseux - AISNE (02)

Message non lupar sicetaitsimple » 23/11/17, 21:36

Lolounette a écrit :le BRF est à base de bois raméal, donc de brindilles...
après que les brindilles soient sèches ou fraiches (à condition bien sur qu’elles aient été stockées sous forme de brindilles sèches) ca ne change pas grand chose: c’est comme comparer du foin et de l’herbe haute lignifiée, c’est la même chose au niveau couverture du sol il y a juste le séchage qui les différencie...


le faux BRF c’est celui a base de bois non raméal, c’est a dire de bois non issus des brindilles (écorces, bois du tronc, grosses branches, etc)


Je n'utilise pas de BRF, je suis donc sur le mode perroquet...

Mais à ma connaissance le BRF (le "vrai", celui qui a été inventé et même breveté je crois au Quebec), c'est effectivement du bois raméal ( donc issu de branches relativement jeunes et fines), mais plutôt récolté à l'automne après la chute des feuilles, puis broyé rapidement et épandu rapidement. Et en plus à 80%+ de feuillus.

Pas exactement la ressource dont nous parle Nico.
1 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7711
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 627

Re: Potager du paresseux - AISNE (02)

Message non lupar Ahmed » 23/11/17, 21:50

Le BRF n'est pas constitué véritablement à base de "brindilles", ce qui suggère de menues branches, mais de rameaux verts jusqu'à 7 cm de diamètre (cette limite résulte d'une convention, c'est donc approximatif, mais reste cohérent en pratique).
Quant à assimiler du bois sec à du foin... :roll: : là, franchement, j'ai un peu de mal à te suivre! :D Les sucres et tous les nutriments contenus dans les branches fraiches disparaissent lorsqu'elles se dessèchent en bois mort: ne reste plus que du carbone. Je qualifierais plutôt cette opposition comme celle existant entre une feuille verte et une feuille morte.
On doit appeler "faux BRF" tous les emplois de bois broyé qui ne respecte pas la définition du BRF. Par exemple, je broie volontiers des rameaux feuillus: le produit obtenu n'est donc pas du vrai BRF (mais ça me permet de disposer de plus de biomasse puisque je suis moins limité par la saison).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Lolounette
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 257
Inscription : 29/06/17, 12:17
Localisation : Puy-de-Dôme, 350m d’alt.
x 75

Re: Potager du paresseux - AISNE (02)

Message non lupar Lolounette » 23/11/17, 22:03

Pendant mes études au Quebec (il y a de nombreuses années maintenant ça ne nous rajeunit pas :lol:) j’ai assisté à l’une des 1ere conférences qui a mis à jour les effets du BRF sur les sols cultivés. Ils avaient bien parlé de brindilles broyées et non pas de branches de 7cm... bois rameal fragmenté pour rameal: à 7 cm on est plus dans le rameau :wink: l’intérêt est bien de n’avoir que du bois vivant et quasiment pas de bois de structure...

La définition a peut être déviée depuis mais il ne faut pas s'étonner alors de constater des faims d’azote avec des branches aussi grosses trop riches en bois non vivant. Et ne pas s’étonner non plus de résultats variables d’un BRF à l’autre car si on ne le fait pas soi même on ne sait pas avec quel bois il a été fait...

Ahmed a écrit :Quant à assimiler du bois sec à du foin... :roll: : là, franchement, j'ai un peu de mal à te suivre! :D Les sucres et tous les nutriments contenus dans les branches fraiches disparaissent lorsqu'elles se dessèchent en bois mort: ne reste plus que du carbone. Je qualifierais plutôt cette opposition comme celle existant entre une feuille verte et une feuille morte.


et ils vont ou alors les sucres et les nutriments ? ils s'évaporent pendant le séchage ? dans ce cas ils doivent s'évaporer du foin aussi... :wink:
Les feuilles mortes diffèrent des feuilles vertes parceque les arbres récupèrent les nutriments qu’elles contiennent, ce n’est pas le cas de brindilles qu’on coupe et laisse sécher: du moment qu’on les a récoltées au bon moment (après la chute des feuilles desquelles elles ont recuperé ce qu’il y avait à récupérer) et séchées correctement elles gardent ce qui les rend intéressantes pour les micro-organismes du sol...

bien entendu c’est plus facile de broyer du bois vert que du sec, donc pour qui a un broyeur il fera son BRF sur bois vert.
mais pour faire une petite quantité de bois rameal foulé des brindilles sèches peuvent très bien convenir, elles sont plus cassantes donc ça va plus vite de les fragmenter en les piétinant ...
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2843
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 472

Re: Potager du paresseux - AISNE (02)

Message non lupar Moindreffor » 24/11/17, 08:09

Salut
nous devons être voisins, mais je suis de l'autre côté de la frontière, côté Nord limite Aisne :mrgreen:

si tu es novice, ne te complique pas trop la vie,
tu as toi même choisi les bonnes bases, un jardin de petite taille, recouvert de foin, et tu as la bonne démarche, acheter des plants en godets
juste une remarque à propos des godets, dire que lorsque c'est vendu en magasin c'est la bonne période, c'était vrai, mais maintenant avec la course à la vente, ben ça ne l'ai plus, c'est comme les jouets de Noël mis en place fin octobre, trop tôt

dans notre coin, on a la même météo
tu pourras trouver de la salade à repiquer au printemps, tenter des petits pois c'est ludique pour les enfants, la plantation et l'écossage)
après pour vraiment te lancer j'attendrai mi mai, début juin, courgette, haricots, tomates (pas trop le mildiou frappe fort, ou alors de la tomate cerise, plus résistante et plus précoce et aussi très productive, toujours rapport aux enfants)
et n'oublie surtout pas les potirons, tu vas faire des heureux à Halloween

tu peux faire du concombre, tenter quelques pieds de poivrons et d'aubergines, et effectivement un peu de pomme de terre

donc voilà, pour ta première année, je m'orienterai vraiment dans le facile et le ludique, pour assurer
avec en parallèle quelques petits essais pour apprendre

pour le brf, vrai ou faux ne te casse pas la tête, si tu peux en faire, fais en, place le autour de tes petits fruitiers ou autour des fraisiers, ajoute un peu de tonte de pelouse, tu dois avoir ça en quantité

si tu en as beaucoup, tu étales ça sur une futur parcelle, en couche mince (broyé ou en marchant simplement dessus, ça peut être un jeu pur les enfants) et tu étales dessus tes tontes de pelouse ça te préparera tranquillement ton extension de l'année prochaine
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Ahmed et 5 invités