Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsPotager du hérisson

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14338
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4869

Re: Potager du hérisson

Message non lupar Did67 » 12/12/18, 12:50

Moindreffor a écrit :
Didier à toi de jouer après, le potager du hérisson, lance toi dans un pierrier, qui sait tu auras peut-être plus de chance :mrgreen:


J'en ai un, à coté de la cabane qui est tout en bas, à 50 m du potager... Il y a plein "d'habitats" à cet endroit : tas de bois, tas de branches, tas de cailloux, feuilles mortes, etc...

L'an dernier, il y avait un "trou" ; j'ai acheté une caméra infra-rouge pour filmer et "voir" ce qu'il y avait - trop tard, le trou n'était plus occupé !
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1969
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 327

Re: Potager du hérisson

Message non lupar Moindreffor » 12/12/18, 19:22

Did67 a écrit :
Moindreffor a écrit :
Didier à toi de jouer après, le potager du hérisson, lance toi dans un pierrier, qui sait tu auras peut-être plus de chance :mrgreen:


J'en ai un, à coté de la cabane qui est tout en bas, à 50 m du potager... Il y a plein "d'habitats" à cet endroit : tas de bois, tas de branches, tas de cailloux, feuilles mortes, etc...

L'an dernier, il y avait un "trou" ; j'ai acheté une caméra infra-rouge pour filmer et "voir" ce qu'il y avait - trop tard, le trou n'était plus occupé !

attention a avoir un habitat trop polyvalent tu risques d'avoir les animaux les plus polyvalents, comme des rongeurs, moi je verrai plus des habitats plus spécifiques et plus massifs, un vrai pierrier avec de vraie grosse pierre, un tas de bois avec des branchages pas trop denses, avec un trou sous le tas, idéal pour le hérisson

moi l'an prochain, je vais miser sur les oiseaux, je vais m'offrir l'abonnement et la déclaration de mon potager à la LPO
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3168
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 316

Re: Potager du hérisson

Message non lupar nico239 » 13/12/18, 01:24

Moindreffor a écrit :moi l'an prochain, je vais miser sur les oiseaux, je vais m'offrir l'abonnement et la déclaration de mon potager à la LPO


C'est quoi ça?
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1969
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 327

Re: Potager du hérisson

Message non lupar Moindreffor » 13/12/18, 08:41

nico239 a écrit :
Moindreffor a écrit :moi l'an prochain, je vais miser sur les oiseaux, je vais m'offrir l'abonnement et la déclaration de mon potager à la LPO


C'est quoi ça?


L’inscription Refuges est simple !
Il suffit de :

s’engager à respecter la charte Refuges LPO,
décrire votre terrain, futur refuge,
s'inscrire en ligne sur Mon espace LPO ou compléter le bulletin d’inscription et de nous l’adresser avec votre règlement de 35 €
Dès votre inscription vous recevrez votre coffret* contenant :

1 panneau permettant d’officialiser et de faire connaître votre Refuge LPO
1 nichoir à mésanges bleues
3 livrets mini-guides : Aménagements naturels au jardin / guide Oiseaux des jardins / guide Un refuge sans chasse.
+ 1 an d'abonnement offert au bulletin Refuges LPO INFO, soit 4 numéros / an.

Vous choisissez
Vous pouvez choisir d’adhérer seul par le biais d’une adhésion individuelle ou en famille par le biais d’une adhésion familiale.

32 € : Adhésion familiale

23 € : Adhésion individuelle

75 € et + : Adhésion bienfaiteur

soit un total de67 €

Vous bénéficiez
… d’une déduction d’impôt de 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu imposable, l’adhésion à la LPO étant reconnue comme un don.

pour tout renseignements
https://www.lpo.fr/
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
ibex
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 21
Inscription : 22/11/17, 09:18
x 6

Re: Potager du hérisson

Message non lupar ibex » 13/12/18, 09:03

Bonne idée les oiseaux, je suis en train de poser d'équiper mon terrain de nichoirs à mésanges et rouge queue. Leur consommation de chenilles au printemps est conséquente.
Hier j'ai bricolé une cage à poils pour aider à la construction des nids au printemps :


DSC01795.JPG


N'oublions pas les insectes pollinisateurs, il est si facile de leur faire des chambres d'hôtes dans nos potagers.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14338
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4869

Re: Potager du hérisson

Message non lupar Did67 » 13/12/18, 10:05

Pour les insectes, avant de se "fatiguer" à installer des "hôtels" forcément hexagonaux, je pense que trois mesures sont extrêmement efficaces et simples :

a) bannir les pesticides et tolérer quelques "nuisibles" (qui peuvent être la nourriture de ces insectes, notamment des guêpes parasitoïdes) ; voire avoir une "panoplie" de plantes qui fleurissent et nourrissent par ex des pucerons tout au long de l'année [depuis le sureau et ses pousses précoces et succulentes jusqu'au fenouil monté en graines, noir de pucerons en novembre)

b) avoir des ombellifères (aujourd'hui "apiacées") qui fleurissent : carottes, panais, céleris, persil, livèche... parmi les légumes et carottes sauvages, grande berce, cigüe etc aux alentours

c) après floraison, couper au sécateur et "entasser" les tiges de ces ombellifères près d'une haire : chaque insecte trouvera la tige creuse de son diamètre !
1 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1969
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 327

Re: Potager du hérisson

Message non lupar Moindreffor » 13/12/18, 10:12

Did67 a écrit :Pour les insectes, avant de se "fatiguer" à installer des "hôtels" forcément hexagonaux, je pense que trois mesures sont extrêmement efficaces et simples :

a) bannir les pesticides et tolérer quelques "nuisibles" (qui peuvent être la nourriture de ces insectes, notamment des guêpes parasitoïdes) ; voire avoir une "panoplie" de plantes qui fleurissent et nourrissent par ex des pucerons tout au long de l'année [depuis le sureau et ses pousses précoces et succulentes jusqu'au fenouil monté en graines, noir de pucerons en novembre)

b) avoir des ombellifères (aujourd'hui "apiacées") qui fleurissent : carottes, panais, céleris, persil, livèche... parmi les légumes et carottes sauvages, grande berce, cigüe etc aux alentours

c) après floraison, couper au sécateur et "entasser" les tiges de ces ombellifères près d'une haire : chaque insecte trouvera la tige creuse de son diamètre !

les hôtels à insectes sont un des grands classiques actuel de l'éducation nationale en SVT, après c'est très commercial et sur tout c'est esthétique et identifiable
un vieux tas de branchages au fond du jardin te fera passer pour une féniasse qui ne nettoie pas son potager, un hôtel à insecte bien visible (donc mal placé) te fera passer pour un écolo responsable et investi, Ah que ne ferions nous pas pour notre "image"
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14338
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4869

Re: Potager du hérisson

Message non lupar Did67 » 13/12/18, 11:12

C'est tout à fait ça :

a) d'abord un business ; on a supprimé énormément de pesticides dans les jardinieries ; alors pour traire le portefeuille, 3 types de "produits" sont "promus" parfois en dépit du bon sens : les "carrés" [allez, 50 euros un carré de 0,8 X 0,8 ; soit 780 000 euros - si si ! - l'ha utile ; mais qui calcule ???], les "abris" (nichoirs - quelques euros à quelques dizaines d'euros, abris à hérisson - une cinquantaine d'euros, hôtel à insectes - même ordre de grandeur...), les pesticides "bio"...

b) ensuite le "quand dira-t-on"...

Et je ne parle pas de la contradiction consistant à continuer de tondre tous les samedis, pour avoir un gazon bien propre [je ne parle pas des espaces utiles - coin barbecue, étendage à linge, etc...], donc à maintenir un désert biologique, sans intérêt en dehors de ces zones. Si ce n'est le regard des autres...

Étant, dans ma tête, déjà mort, le b) ne me touche absolument plus. C'est une chance.
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1969
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 327

Re: Potager du hérisson

Message non lupar Moindreffor » 13/12/18, 11:20

Did67 a écrit :C'est tout à fait ça :

a) d'abord un business ; on a supprimé énormément de pesticides dans les jardinieries ; alors pour traire le portefeuille, 3 types de "produits" sont "promus" parfois en dépit du bon sens : les "carrés" [allez, 50 euros un carré de 0,8 X 0,8 ; soit 780 000 euros - si si ! - l'ha utile ; mais qui calcule ???], les "abris" (nichoirs - quelques euros à quelques dizaines d'euros, abris à hérisson - une cinquantaine d'euros, hôtel à insectes - même ordre de grandeur...), les pesticides "bio"...

b) ensuite le "quand dira-t-on"...

Et je ne parle pas de la contradiction consistant à continuer de tondre tous les samedis, pour avoir un gazon bien propre [je ne parle pas des espaces utiles - coin barbecue, étendage à linge, etc...], donc à maintenir un désert biologique, sans intérêt en dehors de ces zones. Si ce n'est le regard des autres...

Étant, dans ma tête, déjà mort, le b) ne me touche absolument plus. C'est une chance.

quand je suis tombé malade, j'ai eu par contradiction une volonté de maîtriser tout ce qui pouvait l'être pour contrebalancer mon incapacité à maîtriser ma santé, puis j'ai finalement par incapacité tout cours de moins en moins maîtrisé, mais depuis que je visite ce fil je suis passé dans le lâcher prise, ma réflexion sur comment jardinier sans travail a dépassé le cadre du potager pour me permettre de me libérer l'esprit et tu en es plus que responsable :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
ibex
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 21
Inscription : 22/11/17, 09:18
x 6

Re: Potager du hérisson

Message non lupar ibex » 13/12/18, 11:28

Je suis assez d'accord avec vous sur l'analyse du marché des hôtels à insectes, certaines constructions me rappellent ces hôtels de chaine situés en zone industrielle où les clients doivent reprendre la voiture pour aller manger. C'est une mode et les besoins réels des insectes ne sont que peu respectés.

C'est pourquoi je n'installe que des "chambres d'hôtes" dispersées dans le jardin, près des sources de nourriture. Il est facile d'en fabriquer avec des matériaux de récupération tels que buches, tiges creuses de différentes espèces, roseaux, paille de graminées, etc
Une tuile romaine, du fil de fer de récup (issu de démontage de clôtures obsolètes qui sont des dangers pour la faune), des tiges de sureau :
DSC01802.JPG


On peut voir que certaines tiges ont été creusées
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités