Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsOGM c'est quoi ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1808
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 312

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar Moindreffor » 11/01/19, 15:42

janic a écrit :Il ne s’agit pas d’aimer ou non. Je suppose que tu ne suis un traitement par amour de celui-ci, mais parce que tu as peur de mourir, ce qui n’est pas la même chose et donc tu y crois, tu veux y croire désespérément.
.
c'est là où tu te trompes encore une fois, je ne crois pas en mon traitement, car contrairement à toi mon bagage scientifique me permet de le comprendre et d'analyser objectivement son action et son efficacité,
janic a écrit :donc tu es médecin ou biologiste?

j'ai une petite formation dans les deux effectivement, je te l'ai déjà dit je me suis longtemps cherché et puis plus de 30 ans avec la même maladie on finit par tout connaître sur elle si on est acteur, pas juste acteur en prenant ces médocs... :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6810
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 114

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar janic » 11/01/19, 17:42

je n'ai pas a supposé, c'est mon cas, j'ai eu ce choix à faire
a) je n'ai pas eu le choix, en France on sauve les gens, donc étant dans le comas on m'a sauvé la vie (au passage dans le comas m'a croyance en la thérapie était très forte ) donc oui j'aurai du mourir mais ce ne fut pas le cas
Tu réponds à coté du sujet, je ne parle pas de toi, mais de ton enfant dans ces mêmes circonstances. Tu me parles ego, je te parle amour inconditionnel
b) vaut mieux n'importe quoi, non là c'est le désespoir, très mauvais conseilleur, on se fait avoir par n'importe quel charlatan
Effectivement c’est le désespoir qui pousse à chercher ailleurs ce que l’on ne peut pas vous proposer. Donc dans les mêmes circonstances tu aurais laissé mourir ton enfant.
c) oui des gens guérissent et d'autres non, moi je souffre d'une maladie incurable donc pas grave si d'autres s'en sortent tant mieux pour eux
Je n’ai pas évoqué ton cas, mais celui, éventuel de ton enfant dans les mêmes circonstances, donc c’est pas grave s’il meure car des gens guérissent et d’autres pas.
d) chaque cas est unique, donc oui tout faire pour, mais j'ai aussi choisi de tester autre chose pour aider les autres malades, et ce fut payant
de nouveau je n'ai pas parlé de toi en tant qu’adulte malade, mais avec un enfant atteint de leucemie qui risque de mourir. Donc tu es bien d’accord , ce père a: « aussi choisi de tester autre chose pour aider sa fille, et ce fut payant" jusqu’à ce que les services sociaux QUI S’EN ETAIENT DEBARRASSES, s’en mêlent.
e) mon enfant est allé mieux hors du système conventionnel, les rémissions naturelles sont connues,
même des leucémies? Là tu m'intéresses fortement!
mais la suite de ton histoire est fausse, personne ne peut imposer un traitement à un malade, sans passer par un jugement et aucun juge n'imposera un traitement inutile, les services sociaux n'ont pas ce pouvoir heureusement
Oh que non, et c’est du vécu. Si un enfant est malade, les services sociaux ont tout pouvoir, accompagnés d’un fonctionnaire de police, souvent un commissaire, pour retirer un enfant à ses parents pour le confier aux services sanitaires car aucun médecin n’a lui-même ce droit. Lorsqu'un enfant est retiré de l'autorité parentale et en cas d'urgence, le juge se fie aux médecins pour agir selon l'intérêt du malade... en train de mourir.
Puis un juge n’a aucune compétences en terme de santé mais seulement de droit, or s’il peut imposer qu’un enfant soit soigné, il n’a aucun pouvoir pour en imposer le mode. Or la plupart du temps, ce sont les hôpitaux et cliniques allopathiques qui héritent de l’enfant malade (les cliniques homéopathiques sont rarissimes sauf dans les grandes métropoles. Pourquoi homéopathique ? Parce que TOUS les médecins homéopathes sont diplômés de médecine conventionnelle et ils ont le pouvoir d’exercer dans leur spécialité, quelle que soit la pathologie)
Mais tu ne réponds toujours pas à la question : ton enfant va mourir, selon les services sociaux et sanitaires, le médecin déclarant le malade incurable, les services sociaux sont chargés de rendre l’enfant à ses parents ou substituts. Donc tu le laisse bien mourir, c’est ton choix !
Les parents en question, moins fatalistes, défaitistes ou démissionnaires en ont décidé autrement et sans l'intervention de ces autorités, l'enfant avait de grandes chances de s'en sortir: c'est tout! Or, a part toi peut être, des parents abandonnés par la médecine officielle préfèreront des médecines sont conventionnelles, si elles peuvent sauver leur enfant.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1258
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 63

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar Exnihiloest » 11/01/19, 18:56

janic a écrit :...ton enfant va mourir, selon les services sociaux et sanitaires, le médecin déclarant le malade incurable, les services sociaux sont chargés de rendre l’enfant à ses parents ou substituts. Donc tu le laisse bien mourir, c’est ton choix !
Les parents en question, moins fatalistes, défaitistes ou démissionnaires en ont décidé autrement et sans l'intervention de ces autorités, l'enfant avait de grandes chances de s'en sortir: c'est tout! Or, a part toi peut être, des parents abandonnés par la médecine officielle préfèreront des médecines sont conventionnelles, si elles peuvent sauver leur enfant.

Sauf rarissimes rémissions inexpliquées, le résultat sera le même, et qu'il s'agisse d'enfants ou d'adultes : la mort.
Avec ta méthode, les parents pourront se dire, pour se donner bonne conscience plutôt que d'admettre que la science a des limites : "on a tout fait pour lui", c'est à dire en fait, n'importe quoi. Ces postures de l'illusion te tiennent lieu de raison.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6810
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 114

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar janic » 12/01/19, 09:41

Sauf rarissimes rémissions inexpliquées, le résultat sera le même, et qu'il s'agisse d'enfants ou d'adultes : la mort.
Toujours aussi nul en matière d’analyse. Aucune rémission n’est inexplicable, mais certains n’ont pas les capacités de les analyser puisque sortant de leur domaine de compétence.
de plus les personnes lassées de l'allopathie, ou simplement abandonnées par la médecine officielle à leur triste sort, et ayant trouvé leur solution en dehors du système, ne le crient pas sur les toits puisque non écouté par des sourds. Et elles sont par milliers, par millions de part le monde, ces guérisons inexpliquées par la médecine allopathique.
Pour ce qu’il en est de la mort, nous sommes tous mortels donc ce raisonnement est idiot.
Ainsi si un médecin pratique une thérapie qui améliore la santé d’un individu fortement malade, on attribue cela à la science du praticien et à l’efficacité des thérapies mises en œuvre, mais si cela est pratiqué hors du système, ça devient le contraire, ce n’est que par hasard, ça devait arriver grâce au thérapies précédemment donnée qui n’ont qu’un effet retard, tous les « ressuscités » d’une médecine en échec ont entendu ces réflexions bidons.
Avec ta méthode, les parents pourront se dire, pour se donner bonne conscience plutôt que d'admettre que la science a des limites : "on a tout fait pour lui", c'est à dire en fait, n'importe quoi. Ces postures de l'illusion te tiennent lieu de raison.
A)! Ce n’est pas MA méthode puisque ce n’est qu’un témoignage recueilli et ignorant de ce qui a été pratiqué
B) c’est prendre, dans cet exemple, les parents et les médecins pour des ignares ayant constatés les faits de part et d’autre, deux fois de suite, donc pas de hasard en question.
C) les parents n’ont pu que constater la différence entre deux applications médicales. L’officielle en échec, la non officielle apportant une amélioration nette.
D) le "on a tout fait pour lui", en l'occurrence pour elle, venait des services médicaux eux mêmes, puisque rendant l'enfant à ses parents pour y mourir, faute d'avoir pu la soigner, comme pour les 150.000 autres victimes des cancers[*]
E)N’ayant pas pu vérifier jusqu’au bout, si cette amélioration aurait pu aller jusqu’à la guérison définitive puisque la médecine officielle a eut raison de la vie de l’enfant. Donc entre deux "illusions" autant choisir la plus efficace et la plus humaine.

[*] il s'agit ici d'une petite astuce, hypocrite, afin de ne pas comptabiliser un décès dans l'hôpital dont les raisons doivent être précisée sur l'avis de décès, mais à la maison (sauf si le médecin est honnête) la mention sur la cause sera" a cessé de respirer", par échec de la médecine à soigner une leucémie, donc non comptabilisé. Et ne vient pas me dire le contraire puisque cela s'est passé dans MA famille. et c'est courant afin de fausser les statistiques.
Cette personne entre à l'hôpital parisien spécialiste des cancers et leucémies, un jeune médecin pose un cathéter et se loupe et le liquide de chimio se répand dans le poumon. Le pneumologue affirme à la famille qu'il maitrise la situation et l'oncologue en dit autant quoi que ce malade ait été mis en chambre d'isolement stérile. évidemment il en meurt et le certificat de décès mentionne, en des termes médicaux que les familles ne comprennent jamais: mort d'avoir cessé de respirer! 8) Aucune mention sur le dérapage, sur la non maitrise des médecins de la situation, juste A cessé de respirer puisqu'il n'avait pas eut le temps de mourir finalement de cette leucémie, lors même qu'il s'y trouvait pour ça.
Peut être que s'il était allé voir un "charlatan" qui, lui, guérit vraiment, il serait encore vivant!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1808
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 312

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar Moindreffor » 13/01/19, 11:47

janic a écrit :
je n'ai pas a supposé, c'est mon cas, j'ai eu ce choix à faire
a) je n'ai pas eu le choix, en France on sauve les gens, donc étant dans le comas on m'a sauvé la vie (au passage dans le comas m'a croyance en la thérapie était très forte ) donc oui j'aurai du mourir mais ce ne fut pas le cas
Tu réponds à coté du sujet, je ne parle pas de toi, mais de ton enfant dans ces mêmes circonstances.

ça serait pareil, je ne vois pas la différence... tu es bizarre toi, tu réagirais différemment toi? tu n'accorderais pas à ton enfant ma la même attention qu'à toi?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1808
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 312

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar Moindreffor » 13/01/19, 11:54

janic a écrit : Si un enfant est malade, les services sociaux ont tout pouvoir, accompagnés d’un fonctionnaire de police, souvent un commissaire, pour retirer un enfant à ses parents pour le confier aux services sanitaires car aucun médecin n’a lui-même ce droit. Lorsqu'un enfant est retiré de l'autorité parentale et en cas d'urgence, le juge se fie aux médecins pour agir selon l'intérêt du malade... en train de mourir.
Puis un juge n’a aucune compétences en terme de santé mais seulement de droit, or s’il peut imposer qu’un enfant soit soigné, il n’a aucun pouvoir pour en imposer le mode. Or la plupart du temps, ce sont les hôpitaux et cliniques allopathiques qui héritent de l’enfant malade (les cliniques homéopathiques sont rarissimes sauf dans les grandes métropoles. Pourquoi homéopathique ? Parce que TOUS les médecins homéopathes sont diplômés de médecine conventionnelle et ils ont le pouvoir d’exercer dans leur spécialité, quelle que soit la pathologie)
Mais tu ne réponds toujours pas à la question : ton enfant va mourir, selon les services sociaux et sanitaires, le médecin déclarant le malade incurable, les services sociaux sont chargés de rendre l’enfant à ses parents ou substituts. Donc tu le laisse bien mourir, c’est ton choix !
Les parents en question, moins fatalistes, défaitistes ou démissionnaires en ont décidé autrement et sans l'intervention de ces autorités, l'enfant avait de grandes chances de s'en sortir: c'est tout! Or, a part toi peut être, des parents abandonnés par la médecine officielle préfèreront des médecines sont conventionnelles, si elles peuvent sauver leur enfant.

en cas d'urgence là tu nous dis l'enfant va mieux avec une médecine parallèle, donc plus aucune urgence, donc aucune intervention de qui que ce soit, si pas d'urgence pas d'intervention
mon enfant à une maladie incurable, oui je ferai les cas 1 2 3 ou 4 qu tu as cité, mais la fin de ton histoire est une belle fable, je ne vois pas son intérêt
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1808
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 312

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar Moindreffor » 13/01/19, 12:21

vous trouverez des exemples pour ou des exemples contre, ce qui prouve bien que vouloir faire la preuve par l'exemple ou l'observation est idiot et stérile

des rémissions inexpliquées que l'on peut donc attribuer à n'importe quelle pseudo-science, religion, ou remède de grand-mère....
des morts malgré le traitement...

entre les deux des millions de malades soignés sur le même protocole et qui guérissent

si comme le dit Janic des millions de malades guérissent hors du conventionnel, on ne peux plus parler de confidentialité, ça se saurait... et rien dans la presse à de telles échelles
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3882
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 254
Contact :

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar izentrop » 13/02/19, 10:53

Enfin un documentaire basé sur les faits scientifiques, qui ne va pas dans le sens des peurs alimentaires.

Food Evolution : le documentaire qui dédiabolise les OGM https://www.futura-sciences.com/planete ... -ogm-74958

La bande annonce qui annonce déjà bien la couleur. :wink:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6810
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 114

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar janic » 13/02/19, 12:48

encore du bourrage de crane comme d’habitude ! Rien que le passage ci dessous indique de quel coté se penche ce documentaire (au même titre que ceux qui sont d’avis contraire)
Toutefois, Scott Hamilton Kennedy et son équipe ont fait un travail remarquable pour aller à la rencontre non seulement des experts scientifiques mais aussi des militants anti-OGM et bien sûr, ceux qu'il ne faut pas perdre de vue, les agriculteurs qui les utilisent, ou pas, et ce dans le monde entier.
Food Evolution est très sérieux et ce fait a été reconnu aussi bien par l'Académie d’agriculture de France que par l'Association française pour l'information scientifique, l'Afis, qui est parrainée par un aréopage de scientifiques de renom. Pour preuve, elles ont aidé, avec l'Institut Sapiens, à la tenue d'une projection-débat de Food Evolution en avant-première à AgroParisTech, fin novembre 2018. Scott Hamilton Kennedy avait fait le voyage pour venir en France à cette occasion et il était prêt à répondre aux questions de ceux qui étaient présents dans l'amphithéâtre.

Par exemple cette phrase :
non seulement des experts scientifiques mais aussi des militants anti-OGM
En clair chez les militants anti OGM, il ne saurait y avoir des experts scientifiques.

et bien sûr, ceux qu'il ne faut pas perdre de vue, les agriculteurs qui les utilisent, OU PAS, et ce dans le monde entier.
Les agriculteurs sont-ils des experts scientifiques ? Ou de simples utilisateurs ?

Food Evolution est très sérieux et ce fait a été reconnu aussi bien par l'Académie d’agriculture de France que par l'Association française pour l'information scientifique, l'Afis, qui est parrainée par un aréopage de scientifiques de renom
L’AFIS comme référence scientifique, il ne faut pas rigoler ! Ces deux organisations se réunissant pour donner un avis éclairé sur le sujet, c’est comme si la filière vinicole se réunissait pour décider de la nocivité des alcools ou que la filière de la bidoche se réunissait pour décider si le végétarisme est justifié. :cheesy: :cheesy:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6810
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 114

Re: OGM c'est quoi ?

Message non lupar janic » 14/02/19, 10:31

vous trouverez des exemples pour ou des exemples contre, ce qui prouve bien que vouloir faire la preuve par l'exemple ou l'observation est idiot et stérile
Bien sûr qu’il y a des exemples pour ou contre. Sauf que seuls les exemples en faveur de la médecine conventionnelle font l’objet de statistiques, pas ceux de la médecine non conventionnelle qui reste confidentielle.
des rémissions inexpliquées que l'on peut donc attribuer à n'importe quelle pseudo-science, religion, ou remède de grand-mère....

Reste à savoir si la pseudio science ce n’est justement pas l’officielle.
des morts malgré le traitement...

Ou des morts à cause des traitements.

iatrogène
Résultat issu du dictionnaire pour "iatrogène"
adjectif
1. DIDACTIQUE
Se dit d'une manifestation pathologique due à un acte médical, spécialement à un médicament.
En France
La iatrogénèse totale est plus générale que la iatrogénèse médicamenteuse.
Le CCECQA Bordeaux a étudié la iatrogénèse en milieu hospitalier en France. Cette évaluation du risque iatrogénique grave dans les établissements de santé fait apparaître un risque de 15 %, dont 6,2 % seraient évitables.
La iatrogénèse totale (en ajoutant causes immédiates et associées) a été estimée par l’INSERM (1997) à 10 000 décès/an, hors infections nosocomiales (qui elles sont estimées causer 4 200 décès par an en France). Mais « cette approche sous-estime très probablement la réalité » selon le document DGS/GTNDO La seule « mortalité par cancers liée à l’irradiation médicale à visée diagnostique est estimée à 3 000-5 000 /an, dont une partie évitable ». Et les 13 000 décès avérés (et peut-être jusqu'à 32 000) à la suite d'un accident médicamenteux ne sont qu'une (autre) partie des décès hors infections nosocomiales.
Au total, évènements iatrogènes et infections nosocomiales représenteraient plus de 20 000 décès/an. Des estimations complémentaires font apparaître des chiffres beaucoup plus élevés : 34 200 décès annuels, voire plus.

entre les deux des millions de malades soignés sur le même protocole et qui guérissent

Le toubib de primum non nocère sur youtube et grand défenseur de l’allopathie reconnait qu’en tant que toubib il ne peut que soigner, la guérison n’est pas liée systématiquement aux soins.
si comme le dit Janic des millions de malades guérissent hors du conventionnel, on ne peux plus parler de confidentialité, ça se saurait... et rien dans la presse à de telles échelles

Au contraire, c’est plus que confidentiel par nécessité. L’ordre de médecins veille au grain que tous les illégaux, ce qu’ils appellent des charlatans, soient poursuivis pour exercice illégal de la médecine et donc aucune information (hormis le bouche à oreille) ne filtre et surtout pas dans les médias aux ordres.[*]
Quant à l’ordre d’échelle, elle ne peut que faire l’objet d’une estimation par comparaison »statistique ». Si la médecine conventionnelle soigne et « guérit » 90% de ses clients (personne n’en connait réellement la proportion), ce qui fait un nombre très élevé d’individus, et que la médecine non conventionnelle en fait autant, mais sur un nombre beaucoup plus faible, cela ne fait pas de différence. Mais si la médecine non conventionnelle, ramasse des laissés pour compte de la médecine officielle et qu’elle les soigne et les guérit, même à pourcentage statistique équivalent, ç’est cette médecine non conventionnelle qui devient la plus efficace et la plus sure.
Mais même à 90%, cela fait tout de même 10% d’échecs qui vont faire la une des journaux aux ordres ceux là même qui ne mentionneront jamais les réussites….qu’ils ignorent évidemment ou veulent ignorer pour ne pas se faire taper sur les doigts. Il suffit d’en discuter avec ces mêmes journalistes (qui sont aussi des citoyens lambda) contraints, par leur direction, de se taire pour ne pas se mettre à dos tout l’appareil médical conventionnel. Donc ça ne se dit (le savoir c’est autre chose) justement pas.

[*] cela a d'ailleurs un effet pernicieux dont j'ai déjà fait mention, lorsqu'une amélioration, par des systèmes non conventionnels et qui ne sont donc pas révélés, laissent l'impression au toubib que c'est grâce à son intervention que cette amélioration a lieu, ce qui le conforte dans cette croyance que son traitement est suffisamment efficace et qu'il essaiera sur d'autres clients sans constater cette amélioration précédente.
Pour exemple, ce témoignage noté dans cet ouvrage à diffusion confidentielle, un parmi d'autres évidemment!.

"Sa fille était née avec le cordon ombilical autour du cou entraînant une asphyxie qui dura plusieurs minutes pouvant entraîner des séquelles. Les médecins lui affirmèrent que non, mais l’enfant, grandissant, manifestait un retard important. Lorsque nous nous sommes rencontrés, l’enfant avait 7 ans, je crois ; elle ne parlait pas, ne marchait pas et faisait régulièrement des convulsions depuis sa petite enfance. Elle était, évidemment, sous traitement médical et ses parents désespéraient qu’elle aille mieux un jour. Ils avaient vu à peu près tout ce qui peut se voir comme systèmes officiels ou parallèles. Une musico thérapeute, devant le peu de réactions de l’enfant, avait dit aux parents qu’ils ne pouvaient compter sur une amélioration tant qu’elle serait sous drogues. Cruel dilemme pour ceux-ci : ou bien drogues et pas de progrès ou alors pas de drogues et convulsions ; en quelque sorte la potence ou la guillotine !
Donc le souci primordial des parents (Du père surtout car je n’avais de contact qu’avec lui) était ces convulsions. Je conseillai donc une modification du mode alimentaire (Primordial dans tous les cas de figures) avec utilisation de moyens hydrothérapiques et quelques autres bricoles.
Tout effet a une cause, c’est ce que j’expliquai au père et je lui conseillai d’observer attentivement toutes les circonstances entourant les convulsions et de recenser les répétitions pour cerner le problème. Mon sentiment était qu’il s’agissait d’une accumulation d’électricité statique permanente à laquelle l’enfant pouvait être particulièrement sensible (Selon les travaux sur la sclérose en plaque du Dr. Maschi de Nice, rayé de l’ordre des médecins pour non-conformité à la norme et que j’ai déjà mentionné). Plusieurs mois passèrent, l’enfant progressait rapidement selon son kiné, le médecin s’étonnait lui-même des progrès qu’elle faisait. En ces quelques mois, elle commençait à parler et à marcher entre des barres ; mais les convulsions étaient toujours présentes. Etait-ce dû au hasard si elle allait mieux ? Aux bons soins du médecin et du kiné ? Cela devait-il arriver à ce moment là ? Eh, Eh !
Un matin le père arrive au bureau tout excité : « Ca y est, j’ai trouvé. J’avais remarqué qu’elle faisait surtout ses convulsions lorsque nous allions en voiture chez nos parents et j’attribuais cela à l’émotion. Puis, je me suis souvenu de ce que tu m’avais dit sur l’électrocution statique et cette fois ci nous avons coupé le voyage en deux : arrêt pipi, retirer les chaussures, marcher pieds nus sur l’herbe une dizaine de minutes, remonter en voiture, arrivée chez nos parents et, ô surprise ! Pas de crise. Au retour, même chose et toujours pas de crise. Depuis plus de convulsions. C’est trop beau ! » Le temps a passé, l’enfant a cessé de faire des convulsions, que je sache, même si les parents gardent les médicaments au cas où.
A ce sujet, les parents, devant l’amélioration de l’enfant avaient diminué progressivement les doses de médicaments. Le père s’en ouvrit au médecin, qui fut d’abord scandalisé et ensuite reconnut, devant la femme ébahie de mon collègue, qu’effectivement personne ne connaissait les effets cumulatifs des médicaments. En clair on joue avec le feu sans savoir si cela peut provoquer un incendie ou une explosion.
L’enfant, donc, progressait à la vitesse grand V. Quand j’ai quitté cette entreprise, au bout d’un an, elle commençait à aller à l’école ; mais malheureusement le calvaire de l’enfant et de ses parents n’est pas à son terme. Le temps de « la remise à niveau » a duré 9 mois. Une des paroles que j’ai retenue de ce père en détresse fut : « Je me demandais ce que je venais faire dans cette entreprise, maintenant je sais ». Moi aussi."

Exercice illégal de la médecine? Non, car l'hygiène de vie, la nutrition, ne sont pas reconnus comme de type médical.
On dira, bien évidemment qu'il ne s'agit que d'UN seul témoignage, mais dans ce monde parallèle, c'est monnaie courante car c'est avec les petits ruisseaux que se font les fleuves.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités