Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsNouveau paresseux du potager du 04

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Diabolorent
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 128
Inscription : 13/02/18, 16:37
Localisation : Digne les Bains
x 25

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar Diabolorent » 12/06/19, 13:38

J'ai pas essayé le semis direct mais j'ai acheté des plants et même j'en ai récupéré avec la motte dans le terrain voisin à l'orée du bois : rien de rien !!!
Aucune n'a poussé :shock:
Poutant même endroit, même exposition ... je comprends pas :shock:

La dernière, la sarriette, se porte plutôt pas mal vu les résultats précédant, mais je suis pas sûr qu'elle tienne et elle se trouve à l'intérieur du potager (sur la droite de la photo).
IMG_1088.JPG


J'aimerai en planter hors potager pour en avoir de dispo même quand il n'y a pas de potager :roll:

Même le Basilic a du mal ! L'année dernière, j'ai dû en acheter pour faire une sauce et cette année le premier plant que j'ai planté fait un peu la gueule !!!!
IMG_1101.JPG


Les deux de devant et celui du fond ça va, je les ai planté le WE dernier, mais après ça se gâte comme celui du milieu qui est très pâle.
0 x
« Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade » Jiddu Krishnamurti.

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2290
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 374

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar Moindreffor » 12/06/19, 20:12

je pense que tes plants souffrent d'un manque d'azote
je m'explique pour que les plants soient super beaux à la vente, ils sont poussés à l'engrais, ils se développent super bien, et au moment de la vente ils sont TOP, mais ils sont en fin de stock, et dès que tu les installes chez toi, ils crient famine

donc moi j'ai acheté (une fois l'explication fournie par mon horticulteur) un fertilisant "or brun", et j'en ajoute au trou de plantation pour les gourmandes come les potirons, que je n'ai pas repiqué en grand pot, les plants étaient déjà en grand pot

sinon comme je l'ai mentionné je mets 80% terreau repiquage et 20% de ce fertilisant, dans des grands pots et je repique et laisse pousser un peu les mini-mottes ou les plants qui doivent attendre un peu

donc là je fertiliserai mes plants soit avec de l'urine diluée, je dilue à 10% j'en mets à chaque arrosage, au début, ou avec un engrais quelconque, le fertilisant que j'ai acheté peut aussi se diluer dans l'eau, donc j'utilise aussi sous cette forme

j'avoue que c'est la première année que je l'utilise de cette façon, mais je suis agréablement surpris du résultat, donc je vais me pencher vraiment sur la question, pour l'an prochain
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 935
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 55

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar être chafoin » 13/06/19, 00:01

Tu as effectivement un jaunissement presque systématique de tes cultures et des chloroses (sur les tomates notamment). Je ne sais pas encore pourquoi j'observe aussi un jaunissement sur certaines parcelles de tomates. Ailleurs des plants misérables jaunes, filants et qu'on m'avait donnés ont vite pris une belle allure avec des teintes de vert foncé... Cela dépend peut-être du moment de la plantation aussi.
Tes fraisiers me paraissent rachitiques aussi, peut-être comme dit Moindreffor une faim d'azote, ce qui est quand même bizarre à cette période.

Pour les haricots, c'est peut-être une question de manque de chaleur (semés trop tôt ?). Je ne me souviens plus tu es en altitude ? Quelle est ton actualité météo ? Je dis ça car par chez moi il y a un sacré refroidissement et j'ai vu sur MétéoFrance que ce début juin était extraordinairement froid en particulier pour le sud-est. Ceci pourrait expliquer cela.
Dernière édition par être chafoin le 13/06/19, 00:07, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3416
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 341

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar nico239 » 13/06/19, 00:23

Diabolorent a écrit :Bonjour à tous.

Tout d'abord, je suis fier car, grâce à mon fils, j'ai grimpé un échelon dans le domaine de la paresse :

IMG_1078.JPG

Pour mon anniv une chaise longue grand confort Image Merci mon fils !!! Image

Ensuite, gros nettoyage de printemps ce WE, y en avait besoin !

IMG_1106.JPG

Bon y en a encore mais j'en garde un peu pour le WE prochain :cheesy:


Félicitations pour la chaise longue dont j'ai assisté au déballage.... un beau moment...

Pour le pourpier comme l'a dit Didier c'est du décoratif style ficoide...

On a eu du pourpier comestible en 2017 dans le tunnel mais on n'a pas trouvé cela terrible.

Les aromatiques?
Du romarin il y en a plein dans les cailloux de la gare TGV à Aix : des plants énormes...

Et du thym de partout .... à condition que ce soit pourri et sauvage et sec.

Tout ce que ne sont pas en général nos jardins.... :mrgreen:

Pour le basilic si j'étais toi je le mettrai à l'ombre ou seulement au soleil du matin.
Au moins un plant sur 2 pour que tu puisses comparer mais à mon avis au soleil il va griller.
Il aime être assez humide en plus donc dans certains coins chez toi je pense qu'il va se régaler.
C'est un peu ch.... le basilic. :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 935
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 55

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar être chafoin » 13/06/19, 13:25

C'est vrai que le basilic ce n'est pas simple. J'ai toujours eu du mal à en faire de beaux plants.

Peut-être que pour ton pb des aromatiques, cela vient de la bonne ou mauvaise période de plantation..?
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2290
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 374

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar Moindreffor » 13/06/19, 15:34

être chafoin a écrit :C'est vrai que le basilic ce n'est pas simple. J'ai toujours eu du mal à en faire de beaux plants.

Peut-être que pour ton pb des aromatiques, cela vient de la bonne ou mauvaise période de plantation..?

je pense aussi qu'il doit y avoir autant d'aromatiques que de façon de les cultiver et que vouloir tout regrouper au même endroit doit demander certaines connaissances, les moines qui cultivaient des aromatiques et médicinales n'étaient pas radins niveau travail, donc est-ce que les aromatiques sont paresseux compatibles? :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3416
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 341

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar nico239 » 13/06/19, 15:42

S'il a fait aussi froid que chez nous ce matin : il a gelé .... j'attends de rentrer ce soir pour constater les dégâts car malheureusement je n'avais pas tout couvert (hors tunnel bien entendu).

L'eau de la pluie de l'avant veille était gelée dans la brouette.... pffff :oops: :evil: :shock:

C'est le métier qui rentre...
Vivement que les autres travaux soient achevés et que je puisse me consacrer SÉRIEUSEMENT au potager au lieu de faire de l'à peu près

Mais pour le basilic en pleine terre je crains le pire même si chez toi c'est plus abrité...
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2290
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 374

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar Moindreffor » 13/06/19, 15:57

nico239 a écrit :S'il a fait aussi froid que chez nous ce matin : il a gelé .... j'attends de rentrer ce soir pour constater les dégâts car malheureusement je n'avais pas tout couvert (hors tunnel bien entendu).

L'eau de la pluie de l'avant veille était gelée dans la brouette.... pffff :oops: :evil: :shock:

C'est le métier qui rentre...
Vivement que les autres travaux soient achevés et que je puisse me consacrer SÉRIEUSEMENT au potager au lieu de faire de l'à peu près

Mais pour le basilic en pleine terre je crains le pire même si chez toi c'est plus abrité...

Nico je suis désolé pour toi

effectivement le basilic n'est pas vraiment une plante de montagne, et encore plus pour les aromatiques que pour d'autres légumes, vouloir les cultiver dans des conditions trop éloignées de leurs conditions optimales ne doit pas être facile
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14763
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5172

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar Did67 » 13/06/19, 17:48

Je ne sais pas si c'est le métier qui va rentrer...

La météo me semble de plus en plus erratique, de sorte que lesz "moyennes" ne disent pas grand chose.

Il est certain qu'en montagne, la fenêtre de tir, pour n'importe quel légume, se resserre. Et bien entendu, ce d'autant plus qu'il s'agit d'une "exotique" douillette. Le basilic en fait partie. Comme le haricot vert. Les solanées (tomates, aubergines, pdt) sont un cran derrière, mais pas loin...

Il te faut donc "artificialiser" (ou "anthropiser") ton système, là où pour d'autres une médiation profonde dans un transat suffit ! Nous ne sommes décidément pas égaux ! [Bon, mais tu as d'autres avantages qui font rêver ceux qui cultivent leur persil sur pastilles et sous LED !]

Les prévisions météo ont, en revanche, gagné en précision, comparé au baromètre des nos parents ! Ce qui permet d'agir. Quand on est disponible et sur place !
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2290
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 374

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar Moindreffor » 13/06/19, 17:52

Did67 a écrit :Je ne sais pas si c'est le métier qui va rentrer...

La météo me semble de plus en plus erratique, de sorte que lesz "moyennes" ne disent pas grand chose.

Il est certain qu'en montagne, la fenêtre de tir, pour n'importe quel légume, se resserre. Et bien entendu, ce d'autant plus qu'il s'agit d'une "exotique" douillette. Le basilic en fait partie. Comme le haricot vert. Les solanées (tomates, aubergines, pdt) sont un cran derrière, mais pas loin...

Il te faut donc "artificialiser" (ou "anthropiser") ton système, là où pour d'autres une médiation profonde dans un transat suffit ! Nous ne sommes décidément pas égaux ! [Bon, mais tu as d'autres avantages qui font rêver ceux qui cultivent leur persil sur pastilles et sous LED !]

Les prévisions météo ont, en revanche, gagné en précision, comparé au baromètre des nos parents ! Ce qui permet d'agir. Quand on est disponible et sur place !

effectivement tomates, poivrons et aubergines attendent une élévation des températures, par contre les choux, salades et pommes de terre eux ça pousse pas mal
je viens de me rendre compte que j'ai moi aussi de gros problèmes d'oiseaux qui recouvrent les jeunes plants, ce foutu chat qui préfère roupiller dans le canapé quand il pleut, vraiment :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités