Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsNouveau paresseux du potager du 04

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1803
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 182

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar nico239 » 16/09/18, 01:44

Je pense surtout que les plants ayant germé sur place mycorhizent très tôt et gardent cet avantage, là où des plants "élevés" en pots souffrent des conditions de cet "élevage" (arrosages + fertilisation, même si elle est naturelle via le compost / terreau, n'incitent pas les plants à appeler les champignons mycorhiziens à leur secours. Et à les nourrir ! Pour engager une "symbiose", donc un "deal donnant-donnant", il faut avoir des besoins non satisfaits - un "manque" ! Et je ne parle pas des plants du commerce dopés aux engrais et traités contre toutes sortes de maladies potentielles - pourritures -, élevés dans des terreaux "stérilisés" par traitement thermique ou "compostage dans les normes" !!!]

Ces histoires de mycorhization ont du mal à pénétrer notre vision des choses. La preuve : je continue de faire mes plants sous châssis. Mais je vais encore évoluer : utilisation de la terre du potager comme "support de culture", réduction des apports d'eau... Mais il faut reconnaître que cela est assez ardu, la façon dont plantes et mycorhizes se "reconnaissent", échangent des molécules à cet effet (des polypeptides - chaines d'acides aminés bien plus courtes que les protéines / enzymes ; on ne gaspille pas !!!).

Entre précocité et favoriser la mycorhization, il n'y a pas de solution définitive, parfaite. Que des "moins mauvais compromis" ![/quote]

Évidemment je partage.

Après concernant effectivement la notion de précocité il faut peut-être tenter des paris et être prêt à ressemer ou étaler des semis de variétés identiques avec une avant garde (dont le sacrifice sera probable mais pas certain) et ainsi de suite.

Cette année on aurait pu semer très tôt car les gelées ont disparu très tôt.
À l'inverse tout le monde connaît ce qu'a été le printemps 2017

Bref je pense également qu'il faut faire beaucoup d'essais avec des variétés différentes et voir ce qui réussit le mieux, cela demande un peu d'organisation et de prises de notes ou de signalétique mais cela permet également d'éviter les approximations qui sont le plus souvent le terreau des légendes agricoles véhiculées à tort et à travers.

Il me semble que si plusieurs graines germent et poussent dans un jardin c'est que les conditions pour cette pousse et cette croissance sont réunies.

À partir de là on tient déjà un bon indice.
Y a plus qu'à rééditer l'année d'après pour poursuivre la vérification.
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)

Avatar de l’utilisateur
Diabolorent
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 107
Inscription : 13/02/18, 16:37
Localisation : Digne les Bains
x 22

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar Diabolorent » 17/09/18, 09:53

Ce WE encore, bonne récolte :D

IMG_2190.JPG


On voit les marques de limaces et autres mais elles m'ont laissé quand même de quoi manger.
Par contre elles ont fait un petit carnage sur les andines cornues et les tomates cerises qui étaient près du sol :shock:
L'année prochaine je ferais plus attention aux branches basses, j'en ai vraiment beaucoup qui trainent parterre. Peut-être les couper avant la floraison je sais pas.
Qu'est-ce que vous en pensez ?

IMG_2187.JPG


IMG_2183.JPG


mais bon vais pas me plaindre, j'ai encore de quoi faire !

IMG_2185.JPG


Surprise du WE : un petit poivron qui sort timidement !!! :shock:

IMG_2181.JPG


Par contre, pour l'année prochaine, je me demande si je vais avoir besoin de semer des tomates : j'ai tellement de graines par terre que ça m'étonnerai pas que j'aie des plants qui sortent naturellement.

Sinon, le semis direct me tente vraiment. Pour rappel, cette année j'ai planté certains pieds de tomate et mes pieds de courgette très tôt dans la saison. S'en est suivi une période de forte dépression (feuilles jaunies et même blanches à certains endroits) suite à quoi ils ont reprit d'une manière magnifique !

Je réitère ma question du post précédant : qu'est-ce qu'on plante en cette période et qu'est-ce qu'on prépare pour cet hiver ? Choux, poireaux, salades ? J'ai encore une surface couverte inexploitée, c'est dommage ! :o

Bonne semaine à tous :mrgreen:
0 x
« Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade » Jiddu Krishnamurti.
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1099
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 242

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar Moindreffor » 17/09/18, 13:10

pour ma part, j'ai des choux en attente d'être suffisamment grands pour être repiqués, je vais dégager un peu de foin pour repiquer les oignons blancs que j'ai semé en barquette, j'ai de la laitue d'hiver qui lève et que je repiquerai bientôt

ici dans le nord, je crois que je vais devoir préparer tous mes semis d'hivers à partir de mi-juillet sinon, c'est trop tard, mes scaroles commencent à se développées, les limaces m'en on bouffées quelques unes les frisées c'est pire ça ne se développe vraiment pas terrible
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12950
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4394

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar Did67 » 17/09/18, 16:03

Je pense qu'il faut distinguer les "salades d'automne", du type chicorées scaroles, frisées ou non, qu'il faut faire assez tôt. Je me fais aussi avoir régulièrement... Elles devraient commencer à faire une petite touffe. Ensuite on peut les couvrir, tunnel, serre, voiles etc pour les faire "durer". Ce ne sont pas de vraies salades d'hiver. Ce sont plutôt des salades d'automne ayant une "certaine résistance au froid" et qu'on peut, notamment sous abris, faire durer jusque dans l'hiver : leur développement se fait avant les froids...

Les vraies salades d'hiver (certaines laitues, certaines mâches), sont un peu comme les blés d'hiver : elles passent l'hiver à l'état de petites plantes, résistent aux grands froids, et se développent très vite au printemps. Il faudrait les appeler les "salades précoces de printemps qui ont passé l'hiver" ! Il ne faut surtout pas qu'elles soient trop développées, sinon elles résistent moins !

Autre chose sont encore les chicorées de type witloof, qui poussent en année n, forment des racines, qu'on force durant l'hiver. Un peu comparable, les pissenlits, qui poussent durant toute la saison et dont les rejets, à partir des réserves, forment les premières salades au printemps.

L’étiquetage est assez pauvre et "confusionnant"... IL se veut satisfaire les gens du midi jusqu'au Maroc, et du nord jusqu'en Lettonie... Forcément, cela cloche quelque part !
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 423
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 18

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar être chafoin » 17/09/18, 16:22

Il y a aussi les épinards, l'aïl je crois (en plus du choux). Bientôt les fèves (je les sème en octobre /gironde) voire les petits pois qui comme les salades d'hiver évoquées ci-dessus donneront en début de printemps.
0 x

Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1803
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 182

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar nico239 » 18/09/18, 01:21

Diabolorent a écrit :Je réitère ma question du post précédant : qu'est-ce qu'on plante en cette période et qu'est-ce qu'on prépare pour cet hiver ? Choux, poireaux, salades ? J'ai encore une surface couverte inexploitée, c'est dommage ! :o


D'expérience (hiver 2017-2018) on a tout le temps eu des salades ou presque mais... dans la serre donc à écarter.

À l'extérieur les mâches ne sont pas mortes mais n'ont pas bougé d'un iota donc tintin zibus.

Les épinards se sont bien developpés même si j'en avait fait ridiculement peu.

Ça fait pas grand chose pour l'hiver.

Mais comme on est pas encore en hiver cette année je retente

- épinards géants d'hiver semés

- radis non stop jusqu'à ce que ce soit impossible semés

- carottes semées (celles de ce printemps grossissent et on les mange au fur et à mesure de nos besoins mais je les avais trop serré), à ce propos je ne sais pas trop comment la carotte peut résister au froid, même s'il faut la protéger why not puisque je DOIS faire des châssis, :mrgreen: )

- màche (semée) en espérant qu'elle sera mangeable avant les grands froids

- fève, elles devraient être protégées. (Mme en a mis dans la serre et elles font déjà une 15aine de cm.

- navets (on consomme ceux en terre au fur et à mesure), je suis pas sur que si on en ressème ils passeront l'hiver mais qui ne tente rien...

- choux hum... j'ai fait un semis direct qui, je pense, se fait rabioter par les sauterelles... donc je crois que je vais devoir travailler :evil: et recommencer en godets. pffff
Il PARAIT (méfiance) que certaines variétés «s'éclatent» sous la neige donc à voir si c'est vrai.

- Mme fait des poireaux (non seulement je raffole pas mais c'est trop méticuleux pour moi :mrgreen: )

- ail bien sur (en commande)

- oignon c'est Mme qui s'en occupe, échalote idem

Donc pour résumer en extérieur je dirais choux ail oignon échalote mâche navets fèves, épinards... ça fait déjà pas mal non?

De toutes façons si tu tentes pas tu ne sauras jamais si ça tient dans ton coin ou pas. Image
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
Diabolorent
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 107
Inscription : 13/02/18, 16:37
Localisation : Digne les Bains
x 22

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar Diabolorent » 18/09/18, 11:45

OK, je vais voir ça !
Bientôt la récolte de raisin, alors je vais essayer de me presser mais pas trop quand même :mrgreen:
Faudrait pas que j'en arrive à être débordé, ce serait un comble pour un paresseux :shock: :lol:
0 x
« Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade » Jiddu Krishnamurti.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12950
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4394

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar Did67 » 18/09/18, 13:07

Diabolorent a écrit :Faudrait pas que j'en arrive à être débordé, ce serait un comble pour un paresseux :shock: :lol:


C'est si vite arrivé, crois-moi !!!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1803
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 182

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar nico239 » 20/09/18, 00:19

Écoute le «vieux» sage Laurent... :!:

C'est comme en moto une discipline que tu connais bien il faut an-ti-ci-per... ce qui n'est pas toujours chose aisée.

Planifier 5 ou 8 mois on en a pas trop l'habitude ...
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1099
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 242

Re: Nouveau paresseux du potager du 04

Message non lupar Moindreffor » 20/09/18, 07:54

nico239 a écrit :Écoute le «vieux» sage Laurent... :!:
C'est comme en moto une discipline que tu connais bien il faut an-ti-ci-per... ce qui n'est pas toujours chose aisée.
Planifier 5 ou 8 mois on en a pas trop l'habitude ...

on a perdu cette faculté dans notre monde où tout doit aller vite et tout est dispo immédiatement, habitant un trou desservi par les corbeaux, il m'arrive de râler car le prime d'amazon met 24h de plus qu'il y a 1 an soit 48h un comble non!!!
et là au potager il faut planifier des semaines, voire de mois, voire même des années à l'avance, rien qu'à y penser je me sens vieillir :oops:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités