Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsNotre Jardin participatif en Moselle

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
emilio57
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 29
Inscription : 18/07/19, 17:45

Notre Jardin participatif en Moselle

Message non lupar emilio57 » 18/07/19, 18:18

Bonjour à tous

je voudrais vos avis sur un projet d'une association en moselle-est que vous pouvez suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/Les.Potes.a.Ge/

sur un terrain de 30 are terrassé en mars dernier, terre extrêmement (voir intégralement ) sableuse:
Image

Nous avons dans la foulé paillé des bandes, ajouté des feuilles et compostage de surface. Image
Ailleurs, semé de la moutarde des fleurs, des bandes de pomme de terre sous paille.

Le terre laissé nu est tellement dur qu'on ne peut même plus planter une fourche sans péter le manche.

Les endroits couvert ca passe , d'ailleurs de nombreuse chose sont sortie spontanément, mais ce n'est pas encore ca, et surtout très pauvre ( faim d'azote fréquente), la secherresse dans l'est n'arrange rien.

J'ai deja quelques questions :

- comment enrichir notre terre, quand commencer à amender en fumier ( des maintenant ou hiver ) ?
- du foin serait-il suffisant?
- nous avons planté beaucoup de tomates également, faut-il les arroser fréquemment, elles sont paillés mais vu la terre sableuse??
merci pour vos conseils
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2636
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 398

Re: Notre Jardin participatif en Moselle

Message non lupar sicetaitsimple » 18/07/19, 19:10

emilio57 a écrit :sur un terrain de 30 are terrassé en mars dernier, terre extrêmement (voir intégralement ) sableuse:


Bonjour,

la photo fait un peu peur, avec la pelle mécanique au fond et des mouvements de terre qui paraissent conséquents quand on regarde sur les cotés .

Dans la pratique, ça correspond à quoi, terrassé, par rapport à l'état initial du terrain? Il y a eu des apports externes, on au contraire des exports? Ca a été remué, mais sur combien de cm? etc etc... Toute indication sera certainement utile.
0 x
emilio57
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 29
Inscription : 18/07/19, 17:45

Re: Notre Jardin participatif en Moselle

Message non lupar emilio57 » 18/07/19, 19:26

Je rajoute des photos.

Les travaux ont été mené par un paysagiste.
tout à été remué, mais de toute façon il n'y avait pas vraiment de surface de terre végétal.
Nous sommes dans un ex bassin houiller, partout la terre est extrêmement sableuse.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2636
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 398

Re: Notre Jardin participatif en Moselle

Message non lupar sicetaitsimple » 18/07/19, 20:44

emilio57 a écrit :Les travaux ont été mené par un paysagiste.
tout à été remué, mais de toute façon il n'y avait pas vraiment de surface de terre végétal.
Nous sommes dans un ex bassin houiller, partout la terre est extrêmement sableuse.


Il serait bien présompteux de ma part de donner un conseil, les conseilleurs ne sont pas les payeurs!
Mais au vu de la première photo et du commentaire ci-dessus ( tout remué, peu de terre "vegétale" au départ), dans la même situation si je l'ai bien comprise, personnellement je tenterais un apport massif de compost de plateforme avant de passer à un système type phénocultute à base d'apports réguliers de biomasse type foin, feuilles, tontes....
Quand tout a été dégradé par des travaux importants, et qu'en plus la situation de base n'était pas terrible, vouloir tout remonter juste par des apports de biomasse fraiche ça va demander à mon avis des années, et le pire c'est de se décourager.

D'autres auront certainement des avis complémentaires ou différents, je me suis lancé le premier!

Bon courage!
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2668
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 433

Re: Notre Jardin participatif en Moselle

Message non lupar Moindreffor » 18/07/19, 20:58

sicetaitsimple a écrit :
emilio57 a écrit :Les travaux ont été mené par un paysagiste.
tout à été remué, mais de toute façon il n'y avait pas vraiment de surface de terre végétal.
Nous sommes dans un ex bassin houiller, partout la terre est extrêmement sableuse.


Il serait bien présompteux de ma part de donner un conseil, les conseilleurs ne sont pas les payeurs!
Mais au vu de la première photo et du commentaire ci-dessus ( tout remué, peu de terre "vegétale" au départ), dans la même situation si je l'ai bien comprise, personnellement je tenterais un apport massif de compost de plateforme avant de passer à un système type phénocultute à base d'apports réguliers de biomasse type foin, feuilles, tontes....
Quand tout a été dégradé par des travaux importants, et qu'en plus la situation de base n'était pas terrible, vouloir tout remonter juste par des apports de biomasse fraiche ça va demander à mon avis des années, et le pire c'est de se décourager.

D'autres auront certainement des avis complémentaires ou différents, je me suis lancé le premier!

Bon courage!

je connais la situation, mouvement de terre après construction
je serai du même avis, vu que c'est un projet municipal, vous devez pouvoir récupérer du broya de branches de toutes sortes, pour un apport carboné important, je serai aussi d'avis de ne pas trop compter les premières années de cultiver la totalité
couvrir avec de la paille, plutôt que du foin, semer des engrais verts, surtout couvrir le maximum de végétation, même du type céréales, blé, maïs, des trucs pour ne pas laisser le sol nu
il vaut mieux une petite réussite sur une petite surface qu'un grand échec
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2636
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 398

Re: Notre Jardin participatif en Moselle

Message non lupar sicetaitsimple » 18/07/19, 21:45

Moindreffor a écrit : vous devez pouvoir récupérer du broya de branches de toutes sortes


C'est bien, comme je l'attendais d'autres s'expriment! Mais je ne suis a priori pas pour le "broyat de branches", au moins dans un premier temps. J'ai bien parlé de "compost", même si je sais que ce mot peut être un peu tabou sur ce forum!

L'important c'est que ce jardin partagé démarre dès l'année prochaine, sinon ça va être découragement, abandon,....Un "broyat de branche", ça ne va qu'aller dans le sens d'une faim d'azote, ce n'est pas toi qui va dire le contraire si j'ai bien suivi tes aventures potagères!

Alors bien sûr dans quelques année, à dose raisonnable, ça pourra rentrer dans la "ration" du sol.

Mais pour l'instant, je pense (encore une fois en fonction de ce que j'en ai compris, pas conseilleur car pas payeur) que l'important c'est de booster très rapidement cette surface par des apports rapidement disponibles. Éventuellement même par des apports d'engrais de synthèse (ou bios) au début (pas la tête!)

L'important, c'est que ça produise l'année prochaine!
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7668
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 617

Re: Notre Jardin participatif en Moselle

Message non lupar Ahmed » 18/07/19, 21:55

L'important, c'est que ça produise l'année prochaine!

Certes! Mais l'aspect pédagogique n'est pas à négliger pour autant et, comme le terrain, demande à être boosté! C'est pourquoi je pense qu'une partie du jardin peut être traité avec des broyats de branches, quitte à ne pas être cultivé immédiatement, mais c'est le meilleur moyen à la fois d'inculquer des pratiques réfléchies et une restauration efficace du sol.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2636
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 398

Re: Notre Jardin participatif en Moselle

Message non lupar sicetaitsimple » 18/07/19, 22:22

Ahmed a écrit :
L'important, c'est que ça produise l'année prochaine!

Certes! Mais l'aspect pédagogique n'est pas à négliger pour autant et, comme le terrain, demande à être boosté! C'est pourquoi je pense qu'une partie du jardin peut être traité avec des broyats de branches, quitte à ne pas être cultivé immédiatement, mais c'est le meilleur moyen à la fois d'inculquer des pratiques réfléchies et une restauration efficace du sol.


Pourquoi pas, mais nous n'avons aucune idée de la façon dont est ou sera géré ce jardin. Parcelles individuelles ou surface réellement collective?

Je ne doute pas que les gens impliqués dans ce projet soient désireux d'utiliser des pratiques réfléchies, je dis juste qu'ils doivent être très enthousiastes et très impatients de voir des résultats, le plus important est là. Si l'apport de broyats de branches doit attendre deux ou trois ans ce ne sera pas un drame, si ça leur plombe la récolte 2020 ce sera de mon point de vue plus embêtant pour la dynamique du projet.

Ca n'a rien à voir avec les choix, les essais,... que tu fais dans ton propre potager en les assumant totalement car tu es seul décideur et seul "bénéficiaire" des bons ou mauvais résultats, à court, moyen ou long terme.
0 x
emilio57
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 29
Inscription : 18/07/19, 17:45

Re: Notre Jardin participatif en Moselle

Message non lupar emilio57 » 18/07/19, 22:41

merci pour vos conseils,
je suis de votre avis sur vos remarques, et nous avons le temps, c'est un projet sur long terme.

pour répondre aux questions :

ce n'est pas un jardin partagé ou collectif traditionnel, plutôt une structure d'accueil pour personnes en difficultés. Nous travaillons avec toutes sortes d'associations.

pour l'apport de biomasse, c'est ce que je cherche en permanance , nous traquons les fermes, fermes équestres, nous allons même travailler avec notre système de tri local pour récupérer les déchets ménager du secteur.
nous semons deja des engrais verts, moutarde et phacelie, je pense aussi à mettre du cereale.
Je ne devrais pas le dire, mais pour bien comprendre, nous sommes dans une région où politiquement les structures sociales sont méprisés, on ne compte pas sur les mairies et politiques

merci encore pour vos avis
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7668
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 617

Re: Notre Jardin participatif en Moselle

Message non lupar Ahmed » 18/07/19, 22:57

Pour l'apport de biomasse, c'est ce que je cherche en permanence, nous traquons les fermes, fermes équestres, nous allons même travailler avec notre système de tri local pour récupérer les déchets ménagers du secteur.

Ne pas négliger la possibilité de récupérer les déchets de taille et tous les branchages qui partent en déchetteries et qui coûtent une fortune aux collectivités*: ce sont des apports intéressants** et peu recherchés parce qu'ils demandent un transformation préalable à leur usage.

* Ce coût est un argument objectif susceptible de peser plus auprès des autorités que l'aspect social...

** Voir BRF pour approfondir cet aspect.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : phil53 et 2 invités