Mystérieuses taches dans des champs agricoles en culture intensive ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12491
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 956

Re: Mystérieuses tâches dans des champs d'agriculture intensive ?




par janic » 05/05/21, 14:54

ce sont les tràces des soucoupes des petits hommes verts qui n'ont pas voulu atterrir sur l'herbe verte parce que sinon ils ne se verraient plus, ce qui est bien embétant pour des envahisseurs! 8)
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9979
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1221

Re: Mystérieuses tâches dans des champs d'agriculture intensive ?




par Ahmed » 05/05/21, 15:04

C'est une hypothèse absurde: pour des envahisseurs, se confondre avec le paysage est une règle prioritaire, discrétion oblige! :wink:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4024
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 320

Re: Mystérieuses tâches dans des champs d'agriculture intensive ?




par Macro » 05/05/21, 15:19

Il serait interessant de savoir ou cette photo a été prise....L'endroit peut tres bien avoir été le theatre de bombardements durant l'une des deux dernieres guerres....Ca laisse des traces longtemps....Surtout en plein champs
1 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5470
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 893

Re: Mystérieuses tâches dans des champs d'agriculture intensive ?




par Moindreffor » 05/05/21, 15:35

et pourquoi pas justement un épandage de fumier, ici il y en a toujours, l'agriculteur a peut-être stoppé son tracteur pour bien vider la benne en la secouant vers la fin et à ces endroits il y a eu surplus

après juste à côté de chez moi, un agriculteur fauche une prairie protégée au dessus d'une zone de capotage d'eau de distribution, il laisse souvent le foin en rouleau trop longtemps et les balles pourrissent à moitié sur place, et après plus rien, les balles disparaissent, et la prairie est de nouveau fauchée, donc je pense que s'il ne prend pas la peine de récupérer des balles de foin fraîches il ne va pas récupérer des balles pourries, donc il doit les broyer sur place, est-ce le cas ici avec des balles de pailles?

autre hypothèse, un incendie de champ, et les balles non ramassées ont brûlées sur place...
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3416
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 259

Re: Mystérieuses tâches dans des champs d'agriculture intensive ?




par Exnihiloest » 05/05/21, 16:41

Je ne vois aucune tâche mais des taches.
Positions d'arbres ayant vécu à ces endroits et dont des traces de décomposition remontent à la surface au fil des ans et des labourages ?
0 x

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16560
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1306

Re: Mystérieuses tâches dans des champs d'agriculture intensive ?




par Obamot » 05/05/21, 16:43

Sans vouloir être catégorique, ça ressemble ã des ombres de petits nuages d’un ciel moucheté (mais non homogène, c’est ce qui en révèlerait la trame)

Pour preuves (éventuelles):

— il y a des différences de température de couleur des ombres, alors que si ce n’était pas des ombres (mais du relief ou que sais-je?), la température de couleur des taches devrait être absolument identique selon un ensoleillement donné et ã un endroit précis, ce n’est pas le cas dans le cercle ROUGE (ni nulle part) où les ombres portées d’éléments de relief (immeubles sur une colline?) ont une température de couleurs distincte plus “froide/verdâtres” de ce que je suppose être des “ombres portées” (froide/bleuâtres, vu que les nuages sont plus haut en altitude que les ombres portées au relief plus proche au sol) les autres zones à l’entour (hors ombres portées) sont d’une température de couleurs “chaudes” (rouges/jaunes) alors que dans ce coin, s’il y a l’ombre d’un nuage elle vire dans le violacé (ã cause de la dominante bleue du ciel)

— on le voit bien que ce sont des ombres portées de nuages par le Soleil, puisqu’on en voit la direction (flèche JAUNE et au bout de l’ombre, à l’endroit précis où on distingue un changement de relief, l’ombre grossi (flèche NOIRE)

— on le voit bien que ce sont des ombres portées de nuages par le Soleil, puisqu’il y a des zones où les nuages étant plus compacts mais moins épais, les ombres s’élargissent et se confondent avec les taches: visible dans les zones VERTE et BLEUE, et dans la zone BLEUE où la couverture nuageuse est plus étendue, la température de couleurs devient tout de suite plus froide, alors que la température de couleurs des taches qui jouxtent immédiatement cette zone est tout de suite plus chaude dans les taches elles-mêmes (mesures de températures de couleur faites avec “Créative Suite” d’Adobe, mais pour un œil de photographe expérimenté, ça se voit sans la pipette). Phénomène de couverture nuageuse non-homogène, observable également en haut à droite, dans le reste du champs.

Alors que si c’était de pures questions de relief, il n’y aurait pas de raison que la température de couleurs de ces taches, deviennent plus froide ou plus chaude. C’est particulièrement vrai dans le cercle NOIR, ou la température de couleurs et la densité est la même dans les taches et hors les taches, de façon écrasante, et semblable nulle part ailleurs.

A04C0D08-DCBC-4C42-B73D-72997330F265.jpeg
A04C0D08-DCBC-4C42-B73D-72997330F265.jpeg (394.51 Kio) Consulté 180 fois


Ces histoires de températures de couleurs sont d’ailleurs un casse-tête pour les photographes pros qui cherchent ã homogénéiser leurs sets de photos avec le même rendu, c’est pourquoi dans ce type de situation, les plus avisés se calent leur “Balance des blancs sur “blanc froid” autour de 6’000 K (gris neutre = 5’500 K) tout simplement parce qu’on peut plus facilement changer ensuite avec une photo “propre” alors que l’inverse n’est pas possible (on a alors une bouille de pixels infâme, impossible à distinguer) https://www.comment-apprendre-la-photo. ... e-couleur/
Dernière édition par Obamot le 05/05/21, 16:48, édité 1 fois.
0 x
Club des “marrants” du forum: ABC2019, Izentrop, Pedrodelavega, Sicetaitsimple (rien ne change)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5470
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 893

Re: Mystérieuses tâches dans des champs d'agriculture intensive ?




par Moindreffor » 05/05/21, 16:48

Exnihiloest a écrit :Je ne vois aucune tâche mais des taches.
Positions d'arbres ayant vécu à ces endroits et dont des traces de décomposition remontent à la surface au fil des ans et des labourages ?

effectivement, j'ai de plus en plus cela dans mon coin, on commence par abattre les arbres, puis la prairie est labourée, réduction des exploitations laitières au profit d'exploitations céréalières, ou pdt, ou pois ou haricots un peu de lin et pas mal de colza pour le bio-carburant
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3903
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 929

Re: Mystérieuses tâches dans des champs d'agriculture intensive ?




par GuyGadeboisLeRetour » 05/05/21, 16:54

Ce qui est quand même interpelant, c'est que ces taches sont pratiquement toutes de la même grosseur. L'abandon de ballots de paille (qui sont calibrés) paraît être la solution la plus pertinente.
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Truyphion)
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16560
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1306

Re: Mystérieuses tâches dans des champs d'agriculture intensive ?




par Obamot » 05/05/21, 17:00

Bein justement pas, les taches sont plus grandes à la verticale de la caméra et plus petite au loin, et plus on s’éloigne, ce qui atteste l’idée d’un ciel moucheté avec des petits nuages de tailles homogènes, constitués par des conditions météo particulières.

Moindreffor a écrit :
Exnihiloest a écrit :Je ne vois aucune tâche mais des taches.
Positions d'arbres ayant vécu à ces endroits et dont des traces de décomposition remontent à la surface au fil des ans et des labourages ?

effectivement, j'ai de plus en plus cela dans mon coin, on commence par abattre les arbres, puis la prairie est labourée, réduction des exploitations laitières au profit d'exploitations céréalières, ou pdt, ou pois ou haricots un peu de lin et pas mal de colza pour le bio-carburant
Dans ce cas, la température de couleur des taches, devrait être la même (au moins que dans les zones environnantes).
Or ça ne se vérifie pas, Et il n’y aurait pas ce phénomène “d’ombre portée” (avec un changement de relief du sous-sol)
0 x
Club des “marrants” du forum: ABC2019, Izentrop, Pedrodelavega, Sicetaitsimple (rien ne change)
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3903
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 929

Re: Mystérieuses tâches dans des champs d'agriculture intensive ?




par GuyGadeboisLeRetour » 05/05/21, 17:04

Et alors pourquoi il n'y en a que sur ces champs et pas autour des "ombres portées" ? D'ailleurs, on constate qu'aux "jointures" des deux champs, les taches sont déformées alors qu'ailleurs non. Les nuages, j'y crois pas une seconde.
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Truyphion)


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 41 invités