Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsMon potager du paresseux au nord de Toulouse

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
lily 31
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 30
Inscription : 25/04/17, 21:58
Localisation : Sud Ouest
x 15

Re: Mon potager du paresseux au nord de Toulouse

Message non lupar lily 31 » 07/02/18, 15:44

Did67 a écrit :
lily 31 a écrit :Préparation de la saison prochaine:
Tubercules de pommes de terre étalés pour une bonne germination


A la lumière ??? Sinon, cela part en spaghettis ! [un peu, c'est pas grave, car les tiges, si tu arrives à les planter sans les casser, forment des racines - c'est une solanée, avec la même "manie" que les tomates - former des racines dès que la tige touche la terre]

Mes cageots sont devant la fenêtre de mon sous sol pour éviter le formation de spaghettis.
J'ai déposé mes tubercules simplement sans terre ni terreau
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14060
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4744

Re: Mon potager du paresseux au nord de Toulouse

Message non lupar Did67 » 07/02/18, 16:14

J'ai peur cela ne doit trop juste.

Pour imaginer la quantité de lumière que reçoit une plante à l'intérieur, songer que dehors, elle reçoit les rayons de 360° à la ronde. Devant les fenêtres du sol au plafond d'un gratte-ciel, ce n'est plus que 50 %. Devant une fenêtre, à un demi-mètre, on doit être à 30 %... Il faut "imaginer", depuis la position de la plante, la tranche de la sphère de 360 qui reste... Souvent, pas grand chose !
0 x
lily 31
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 30
Inscription : 25/04/17, 21:58
Localisation : Sud Ouest
x 15

Re: Mon potager du paresseux au nord de Toulouse

Message non lupar lily 31 » 07/02/18, 19:24

Did67 a écrit :J'ai peur cela ne doit trop juste.

Pour imaginer la quantité de lumière que reçoit une plante à l'intérieur, songer que dehors, elle reçoit les rayons de 360° à la ronde. Devant les fenêtres du sol au plafond d'un gratte-ciel, ce n'est plus que 50 %. Devant une fenêtre, à un demi-mètre, on doit être à 30 %... Il faut "imaginer", depuis la position de la plante, la tranche de la sphère de 360 qui reste... Souvent, pas grand chose !
Mince alors :(
comment faites vous?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14060
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4744

Re: Mon potager du paresseux au nord de Toulouse

Message non lupar Did67 » 07/02/18, 19:30

Je me suis construit des "châssis"

Voir :

https://www.youtube.com/edit?o=U&video_id=pZpGX0qlJQ8

https://www.youtube.com/edit?o=U&video_id=gii4vERgLwA

Les PdT, je n'en fais pas trop. C'est moins grave, comme dit. Tant qu'on ne casse pas les germes...
0 x
lily 31
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 30
Inscription : 25/04/17, 21:58
Localisation : Sud Ouest
x 15

Re: Mon potager du paresseux au nord de Toulouse

Message non lupar lily 31 » 07/02/18, 20:48

Did67 a écrit :Je me suis construit des "châssis"

Voir :

https://www.youtube.com/edit?o=U&video_id=pZpGX0qlJQ8

https://www.youtube.com/edit?o=U&video_id=gii4vERgLwA

Les PdT, je n'en fais pas trop. C'est moins grave, comme dit. Tant qu'on ne casse pas les germes...
je n'arrive pas à voir les liens => aucune vidéo trouvée
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14060
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4744

Re: Mon potager du paresseux au nord de Toulouse

Message non lupar Did67 » 07/02/18, 22:06

Ah ? Peut-être que mon ordi a gardé des raccourcis...

Dans Youtube, dans le moteur de recherche, tu tapes "Potager du Paresseux". Parmi les plus de 50 vidéos : "préparer les plants" ou "élever les plants"... Tu verras les châssis...
0 x
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 359
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 32

Re: Mon potager du paresseux au nord de Toulouse

Message non lupar eclectron » 09/03/19, 18:50

Ahmed a écrit :Tu as cette gamme de broyeurs de végétaux qui semble assez robuste et qui fonctionnent avec marteaux et lames (sauf un, qui ne fait donc que les branches); cependant, dans la même gamme de prix tu peux avoir un broyeur à tambour thermique sur le même site. Les électriques sont de fabrication italienne, les thermiques, chinoise (ça tombe bien, toi qui aime débrider... :wink: ).
Je vais prochainement tester un de ces derniers modèles, car j'ai revendu mon précédent broyeur pour cause d'incompatibilité d'humeur :) ... J'ai toujours pensé que le tambour est mieux adapté que le disque, mais je n'en avais jamais trouvé jusqu'ici.

Slt Ahmed,
Déterrage de post et suite dans les idées... je suis toujours à cogiter pour l'achat d'un broyeur. Presque 2 ans déjà :cheesy:

Je m'orienterais plutôt vers cette gamme , modèle à 14 ou 15 cv.
https://www.agrieuro.fr/broyeurs-de-bra ... 2_992.html
As tu essayé ce genre de modèle, peut-on tout passer dedans (taille de haie notamment) sachant qu'un broyat très grossier ne me dérange pas. La nature faisant le reste du boulot.

et qu'est-ce que ça donne sur de la branche de 6 à 7 cm.

je me demande si cette chaîne optimiste n'est pas "publicitaire" ?
https://www.youtube.com/channel/UCSnKbg ... h3hskBmx_Q


A+
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7347
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 549

Re: Mon potager du paresseux au nord de Toulouse

Message non lupar Ahmed » 11/03/19, 21:01

Salut Eclectron! Je réponds en public, suite à ton MP (tu as bien fait je n'avais pas suivi ce fil).
Je n'ai pas essayé ce modèle pour lequel j'ai eu quelques hésitations. Comme je l'ai mentionné dans le fil ad hoc, c'est le poids qui m'a fait opter pour le modèle moins puissant (7 cv), mais moins lourd (100 kg au lieu de 180). Cependant, en extrapolant mon expérience, voici ce que je pense pouvoir affirmer: si le poids n'est pas un problème pour toi et si tu as régulièrement des "gros calibres" à passer, choisis celui dont tu parles: tu y gagnera en confort et en rapidité pour les grosses perches => les calibres moyens passeront librement sans nécessité d'être retenus et les vraiment gros seront convenablement avalés moyennant quelques précautions. Par ailleurs, je suis convaincu que les performances pour les déchets de petites tailles ne sont pas différentes entre les deux modèles et qu'on peut attendre un résultat approchant dans les deux cas.
J'ignore si la chaîne en question est publicitaire, mais ce qui est montré me semble réaliste.

Trois remarques:
- La puissance absorbée augmente très vite avec le diamètre et le double de puissance est appréciable: avec le mien, on joue surtout sur l'inertie du rotor; ceci permet d'absorber une grosse difformité ponctuelle en début de perche (ce qui est bien pratique!), mais limite autrement à 6-7 en usage normal, sauf à devenir très laborieux. Dans ton cas, tu pourras décaler ces valeurs d'un cran vers le haut (Cf vidéo).
- Il serait plus confortable, contrairement à ce qui est présenté de moins "éplucher" les perches et de leur garder une longueur maximale (compatible avec le maniement), ceci évite les vibrations désagréables qui sont transmises par les partie massives (en plus ça réduit les manipulations).
- Comme l'entrée du broyeur et les lames sont plus larges, ce broyeur accepte des bouquets moins profilés et l’élagage se fait dans la trémie: chaque fois q'une branche se détache, on relève le reste le temps qu'elle soit avalée et on repousse ensuite la cime: cette méthode est très valable pour les branches très fournies.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 359
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 32

Re: Mon potager du paresseux au nord de Toulouse

Message non lupar eclectron » 12/03/19, 09:21

Merci de ton retour Ahmed !

Bon ça va tu me rassures et confirmes ce que je pensais.
J’hésitais à me lancer vu l'investissement car si c'est pour un broyeur qui n'est pas terrible....
beaucoup de déception avec les broyeurs... :cry:
J’hésitais avec le modèle inférieur, effectivement plus léger pour le déplacement, et moitié moins cher, tout de même !

Je suis maintenant habitué au confort d'un modèle pro de location , en exagérant a peine, tu mets un arbre dedans et il se débrouille,il gère l'avance mais la location n'est pas donnée, il faut rentabiliser la journée et donc turbiner non stop.
Avoir un broyeur a domicile permet d'étaler dans le temps la charge de travail. Il serait amorti, en 7 journées de 8h de broyage.
sachant que là j'ai dejà du stock pour 2 journées de broyage et de la coupe en prévision.
Pour le déplacement dans le jardin, je compte utiliser la voiture (attache remorque), comme avec le broyeur pro.
L'idée est de contenir les arbres, donc de les tailler tous les 3 ans, les branches restent assez fines (5 a 6 cm), mais un gros broyeur peinera moins.
hormis le tas qui m'attend où il peut y avoir du 8 cm, je pense que je tournerai avec du 6 cm max.
D'ailleurs il est intéressant de faire du bois de chauffage avec les bouts de bonne section.

Le plus petit modèle de broyeur pourrais convenir mais dans les vidéos, il semble peiner un peu.

Et sinon il est dit que ce genre de broyeur à rouleau uniquement, broie très mal la taille de haie,genre troène ? ça ressort tel quel ?
As tu testé ?

A++
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7347
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 549

Re: Mon potager du paresseux au nord de Toulouse

Message non lupar Ahmed » 12/03/19, 12:26

Il est exact que la documentation sur le site du vendeur n'est pas trop enthousiaste concernant les déchets fins, mais en réalité ça se passe plutôt bien, avec des variations selon les végétaux, mais même dans les cas les plus défavorables, ça n'a rien de dramatique: tu te reporteras avec profit sur le fil dédié au broyeur en question pour obtenir tous les détails souhaitables.
Quels sont les végétaux que tu souhaites traiter?
Je pense que le plus gros modèle est susceptible d'avaler plus de volume par unité de temps, mais qu'en pratique, comme tu pourras le constater,le facteur limitant c'est l'opérateur et le broyeur tourne à vide assez souvent par rapport aux phases en charge, aussi deux opérateurs améliorent le taux d'occupation de l'engin.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : undo et 1 invité