Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsMon potager du Moindre effort

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15603
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5945

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 16/07/19, 13:39

VetusLignum a écrit :
Et que pensez-vous de l'utilisation de la mousse de toiture dans le mulch ?


En lien avec la récupération d'eau ??? Négligeable.

Ou dans une idée de collecter cette mousse pour en recouvrir le potager ??? Auquel cas, c'est un bon rétenteur d'eau, mais une MO longue à se décomposer. Donc peu d'effets nutritifs / fertilisants sans doute. Du coup, le rapport C/N surement élevé (je n'ai pas de données sous la main) ne devrait guère se sentir ! Un rapport C/N défavorable ne crée une faim d'azote que si le matériau se décompose assez vite. Sinon, cela passe inaperçu.
0 x

Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4001
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 403

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar nico239 » 16/07/19, 14:26

nico239 a écrit :Après faut ajuster avec le tuyau d'arrosage et/ou les couverts et une bonne connaissance de son milieu (terre, sol, cultures...)

Que faire d'autre?

Et là on ne parle même pas des températures...
Tiens à 23h on en est à 13.6 avec un rythme à la baisse...
Je sens bien un petit 8° de mini cette nuit.


Je ne pensais pas si bien dire...
Ce matin au capteur nord sur la fenêtre le mini était de 7°
Donc ce soir en rentrant du boulot si j'ai le temps j'irai voir le capteur dans le potager : en général on perd 2°, cela donnerait au moins un 6 si ce n'est un 5° cette nuit (ou plutôt ce matin) de mini pour un 16 juillet.

À suivre pour le verdict final
0 x
jardama
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 69
Inscription : 07/06/19, 13:47
x 3

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar jardama » 16/07/19, 15:00

Merci à chacun pour vos réponses.
0 x
VetusLignum
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 313
Inscription : 27/11/18, 23:38
x 21

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar VetusLignum » 16/07/19, 15:14

Did67 a écrit :
VetusLignum a écrit :
Et que pensez-vous de l'utilisation de la mousse de toiture dans le mulch ?


Ou dans une idée de collecter cette mousse pour en recouvrir le potager ??? Auquel cas, c'est un bon rétenteur d'eau, mais une MO longue à se décomposer. Donc peu d'effets nutritifs / fertilisants sans doute. Du coup, le rapport C/N surement élevé (je n'ai pas de données sous la main) ne devrait guère se sentir ! Un rapport C/N défavorable ne crée une faim d'azote que si le matériau se décompose assez vite. Sinon, cela passe inaperçu.


Je me disais que cela pouvait être riche en minéraux, puisés par la mousse dans la matière de la toiture.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15603
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5945

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 16/07/19, 19:45

Je sais que les sphaignes sont juste des supports de culture - quasiment inertes.

Les mousses n'ont pas de racines.

Je pense qu'elles gèrent la misère !!! Le prix à payer pour avoir eu le privilège d'être les premières plantes ayant conquis la terre ferme... Enfin leurs lointaines cousines, les bryophytes. Groupe dont elles font toujours partie.

Je dis bien "je pense"... Pas pris le temps de faire des recherches pour voir si on trouve des analyses sur internet.
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2850
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 472

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 16/07/19, 20:36

Did67 a écrit :
VetusLignum a écrit :
Et que pensez-vous de l'utilisation de la mousse de toiture dans le mulch ?


En lien avec la récupération d'eau ??? Négligeable.

Ou dans une idée de collecter cette mousse pour en recouvrir le potager ??? Auquel cas, c'est un bon rétenteur d'eau, mais une MO longue à se décomposer. Donc peu d'effets nutritifs / fertilisants sans doute. Du coup, le rapport C/N surement élevé (je n'ai pas de données sous la main) ne devrait guère se sentir ! Un rapport C/N défavorable ne crée une faim d'azote que si le matériau se décompose assez vite. Sinon, cela passe inaperçu.

la mousse se désagrège vraiment lentement, et elle forme un peu un feutre qui bloque le passage des plantes, donc ne pas couvrir, ça a bloqué mes patates et mes échalotes, en plus elle freine le passage de l'eau de pluie, j'utilise, mais ça sera maintenant sous le foin et pas au dessus
j'utilise car j'ai une source, les mousses de scarification
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2850
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 472

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 23/07/19, 14:24

je viens de récolter ma première tentative d'ail d'été, j'ai au moins récupéré, ce que j'avais planté et comme je parts sur une volonté d'autonomie sur certains légumes, c'est un premier point ensuite il me restera un peu pour consommer, je ne suis pas un très gros consommateur
je suis relativement satisfait de ce premier essais
bon suites aux discutions sur l'ail,
1) je remarque que ça manque d'azote donc va falloir apporter de la MO comme dis dans le fil général
2) je n'ai pas assez décompacté le foin, du coup difficulté à percer la couche, d'où un épuisement du bulbe qui tarde trop à faire sortir ses feuilles, bien que l'ail perce mieux que les échalotes et les oignons
3) le manque de MO, a donc donné un sol plus vite sec et la proximité des buis n'a pas amélioré les choses, gros concurrents
4) plus le caïeux est gros plus la tête d'ail est grosse
5) j'ai récolté de petites têtes d'ail avec plusieurs caïeux, et des caïeux parfois plus gros mais seul, je vais conserver ces gros caïeux pour les replanter l'an prochain, on verra ce qu'il donneront

donc pour la suite
1) enlever une partie des buis
2) apporter de la MO en masse et ce dès maintenant sous forme de tontes sèches que j'ai stockées
3) ne planter que les plus gros caïeux, et consommer les petits
4) planter les caïeux uniques pour observer et voir si en plantant de petits caïeux en année n, cela vaut le coup de planter en année n+1 les gros caïeux unique que l'on peut récolter
5) tester de planter de petits caïeux en juin pour les faire grossir un peu mais ne pas former de véritables têtes d'ail pour tester la plantation sous cette forme

les échalotes plantées sous foin insuffisamment décompacté semble être un semi échec, j'aurai de quoi consommer mais pas de quoi replanter l'an prochain, les bulbilles s'épuisent trop pour percer le foin, il semble que cela soit la même chose pour les oignons
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4001
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 403

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar nico239 » 23/07/19, 15:36

Moindreffor a écrit :je viens de récolter ma première tentative d'ail d'été, j'ai au moins récupéré, ce que j'avais planté et comme je parts sur une volonté d'autonomie sur certains légumes, c'est un premier point ensuite il me restera un peu pour consommer, je ne suis pas un très gros consommateur
je suis relativement satisfait de ce premier essais
bon suites aux discutions sur l'ail,
1) je remarque que ça manque d'azote donc va falloir apporter de la MO comme dis dans le fil général
2) je n'ai pas assez décompacté le foin, du coup difficulté à percer la couche, d'où un épuisement du bulbe qui tarde trop à faire sortir ses feuilles, bien que l'ail perce mieux que les échalotes et les oignons
3) le manque de MO, a donc donné un sol plus vite sec et la proximité des buis n'a pas amélioré les choses, gros concurrents
4) plus le caïeux est gros plus la tête d'ail est grosse
5) j'ai récolté de petites têtes d'ail avec plusieurs caïeux, et des caïeux parfois plus gros mais seul, je vais conserver ces gros caïeux pour les replanter l'an prochain, on verra ce qu'il donneront

donc pour la suite
1) enlever une partie des buis
2) apporter de la MO en masse et ce dès maintenant sous forme de tontes sèches que j'ai stockées
3) ne planter que les plus gros caïeux, et consommer les petits
4) planter les caïeux uniques pour observer et voir si en plantant de petits caïeux en année n, cela vaut le coup de planter en année n+1 les gros caïeux unique que l'on peut récolter
5) tester de planter de petits caïeux en juin pour les faire grossir un peu mais ne pas former de véritables têtes d'ail pour tester la plantation sous cette forme

les échalotes plantées sous foin insuffisamment décompacté semble être un semi échec, j'aurai de quoi consommer mais pas de quoi replanter l'an prochain, les bulbilles s'épuisent trop pour percer le foin, il semble que cela soit la même chose pour les oignons


Tiens ça tombe bien.

Hier j'ai récolté la première moitié sur la butte (paysagère) du «haut» du jardin.

Bof c'est de la «terre» d'extraction, très (très) pauvre qui a donné de petites gousses.

Donc ce coin est à proscrire pour la prochaine plantation automnale.

Ce soir ou demain je récolterai la seconde partie plantée elle sur une autre butte paysagère mais avec de la terre extraite de meilleure qualité

Donc à suivre...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15603
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5945

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 23/07/19, 16:50

Moindreffor a écrit :
4) plus le caïeux est gros plus la tête d'ail est grosse



A ce propos, j'ai récolté des "bulbilles" qui s'étaient formés comme des fleurs en haut de hampes florales. Mais au lieu de graines, il y a deux ans, j'avais eu des tout petits bulbilles (des mini-ails).

Tombés au sol, ils se sont développés en sortie d'hiver.

Ils ont formé un ail rond, un peu comme un oignon mais sans les différentes couches, diamètre d'un pouce !!!

Comme un con, j'ai pas pris de photo. Mais il va sans dire que je vais essayer de généraliser ça, car alors là, pour éplucher, c'est un régal. Et tu as un beau morceau d'ail !!!!!

Lisez ça, les gars :

https://www.terrepromise.ca/culture-bulbilles-dail/

Et voilà ce qu'en dit mon collègue paresseux comme moi, mais jardinier : https://jardinierparesseux.com/tag/bulbilles-dail/

J'ai fait involontairement, sans savoir.

Et si vous avez de l'ail qui est monté en "graines", n'arrachez pas trop vite !!!!!!!!!!!!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4001
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 403

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar nico239 » 23/07/19, 17:06

J'ai pas mal de tiges garnies de bulbilles et je vais en faire autant.

Mais il me semble qu'on en avait déjà parlé non?

Le producteur canadien qui faisait son ail sous paille sous la neige

Bon faudra peut-être patienter 2 ans .... Image
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité