Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsMon potager du Moindre effort

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3144
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 314

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar nico239 » 07/02/19, 19:54

Moindreffor a écrit :
Did67 a écrit :C'est une des choses qu'il ne faut pas trop laisser traîner :

a) l'ail (les bulbes d'une façon générale) résiste au froid et sort quand ça lui convient...

b) mais les alliacées restent sensibles à la longueur du jour (photopériode) ; quand celle-ci décline (à partir de fin juin !!!), elles ont tendance à décliner aussi ; donc si tu plantes trop tard, elles ne rattrapent pas ; elles déclinent et resteront petites (un lointain héritage de leur fonctionnement en tant que plantes des prairies devant faire le cycle entier avant la fauche - ou le broutage ; regarder les narcisses et jacinthes, elles poussent alors que l’herbe ne bouge pas beaucoup, fleurissent, re-remplissent les bulbes et disparaissent une fois que l'herbe monte ; leur cycle est fait). Avec la sélection, c'est un peu moins marquée pour ail, oignon et échalotes mais il leur en reste quand même des traces !

Ne pas se faire avoir en attendant e beau-temps trop longtemps !

je te remercie aussi d'expliquer pourquoi il faut planter tôt, et à quoi il faut faire attention, pas comme tant d'autres qui te disent de planter à telle ou telle période parce que c'est comme ça, j'aime comprendre les choses, et donc cette façon de nous expliquer me convient très bien, continue comme ça, c'est génial


Les nôtres sont plantés depuis novembre...

Va falloir que j'aille voir si personne ne pointe le bout de son nez...

Cependant comme on a eu un hiver régulièrement froid (et ce n'est pas terminé) je doute que cela se précipite.
0 x

Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3144
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 314

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar nico239 » 07/02/19, 19:56

Did67 a écrit :Et attention à la LUNE !!!! (je parle des autres !). Les calendriers lunaires restent des best-sellers absolus !

2019-02-07_19h33_35 lune.png


Damien c'est par la lune :mrgreen: enfin je crois pas...

Il doit reprendre sa série de vidéo cadencées sur le mois par mois.

C'est rigolo car c'est aussi une nomenclature utilisée en partie par ... le manuel pratique de 1845...
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1947
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 324

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 07/02/19, 20:42

Did67 a écrit :Et attention à la LUNE !!!! (je parle des autres !). Les calendriers lunaires restent des best-sellers absolus !

2019-02-07_19h33_35 lune.png

oui mais passés janvier février, ça replonge en attendant l'année suivante, c'est comme le calendrier des postes, ou celui des pompiers :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1947
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 324

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 07/02/19, 20:49

nico239 a écrit :
Did67 a écrit :Et attention à la LUNE !!!! (je parle des autres !). Les calendriers lunaires restent des best-sellers absolus !

2019-02-07_19h33_35 lune.png


Damien c'est par la lune :mrgreen: enfin je crois pas...

Il doit reprendre sa série de vidéo cadencées sur le mois par mois.

C'est rigolo car c'est aussi une nomenclature utilisée en partie par ... le manuel pratique de 1845...

c'est aussi très marrant ces mois par mois, quand je vois qu'avec simplement 70 km de distance entre mon père et moi, lui plus au sud, on avait 2 à 3 semaines de décalage, et surtout aussi quand on part en vacances du nord vers le sud, on part début juillet chez nous rien et plus on file vers le sud plus on voit la moisson s'accélérée, les champs jaunissent, puis on commence à couper, là on fait les balles, là elles sont rentrées, plus loin on déchaume... tout ça sur la même journée de voyage et eux te disent tel moi faut faire ça... :mrgreen: mais ils ont l'honnêteté de te dire parfois ça peut varier en fonction de la région :mrgreen: donc au final ils t'expliquent de faire des choses à telle date mais que la date n'est pas fixe, bref faites ce que je dis mais ne faites ce que je fais et j'encaisse :evil:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14308
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4865

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 07/02/19, 21:15

Je trouve que c'est encore plus rigolo - enfin, façon de parler - quand on parle de méthodes naturelles. Comme si les forêts étaient les mêmes derrière chez moi, dans le Haut-Jura, dans le midi ou en Corse ! Comme si la floraison de telle plante était à la même date...

C'est rigolo quand on voit les variations de la météo d'une année sur l'autre - qui ne cessent d'augmenter...

Mais la demande est telle que je dois résister à la pression de mon éditeur.

Et je peine à écrire un livre sans ce rituel... Entre autre, parce que je n'ai pas assez repéré les stades "phénologiques" (les différents stades de développement d'une espèce donnée).

Alors j'essaye de rédiger des "lignes-guides" permettant à chacun de concevoir son calendrier...

Mais je pense que je vais perdre beaucoup de lecteurs. "Tant pis pour eux !".
0 x

Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3144
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 314

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar nico239 » 07/02/19, 21:44

Did67 a écrit :Je trouve que c'est encore plus rigolo - enfin, façon de parler - quand on parle de méthodes naturelles. Comme si les forêts étaient les mêmes derrière chez moi, dans le Haut-Jura, dans le midi ou en Corse ! Comme si la floraison de telle plante était à la même date...

C'est rigolo quand on voit les variations de la météo d'une année sur l'autre - qui ne cessent d'augmenter...

Mais la demande est telle que je dois résister à la pression de mon éditeur.

Et je peine à écrire un livre sans ce rituel... Entre autre, parce que je n'ai pas assez repéré les stades "phénologiques" (les différents stades de développement d'une espèce donnée).

Alors j'essaye de rédiger des "lignes-guides" permettant à chacun de concevoir son calendrier...

Mais je pense que je vais perdre beaucoup de lecteurs. "Tant pis pour eux !".


Image je ne comprends pas.

Ton éditeur «t'oblige» à écrire un éhpéméride?

Bon d'un autre côté il suffit de dire retardez ou avancez (dans le temps) ce que je vous dis selon votre climat et altitude....

Il faudrait un livre par type de climat.

Remarque au début j'ai acheté le petit bouquin sur les potagers de montagne... rien de transcendant.
J'ai encore de la marge d'invention :mrgreen:
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1947
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 324

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 07/02/19, 21:54

Did67 a écrit :Je trouve que c'est encore plus rigolo - enfin, façon de parler - quand on parle de méthodes naturelles. Comme si les forêts étaient les mêmes derrière chez moi, dans le Haut-Jura, dans le midi ou en Corse ! Comme si la floraison de telle plante était à la même date...

C'est rigolo quand on voit les variations de la météo d'une année sur l'autre - qui ne cessent d'augmenter...

Mais la demande est telle que je dois résister à la pression de mon éditeur.

Et je peine à écrire un livre sans ce rituel... Entre autre, parce que je n'ai pas assez repéré les stades "phénologiques" (les différents stades de développement d'une espèce donnée).

Alors j'essaye de rédiger des "lignes-guides" permettant à chacun de concevoir son calendrier...

Mais je pense que je vais perdre beaucoup de lecteurs. "Tant pis pour eux !".

soit tu cèdes à la mode et tu fais un feu de paille, soit tu campes sur tes convictions et tu accumules, tu capitalises petit à petit, tu n'espérais pas faire si bien, je pense que tu es attendu pour le second et donc soit tu cèdes à la mode ou tu persistes et signes, je pense que si tu cèdes à la mode beaucoup verrons ça comme "une trahison" , mais on te connait assez pour savoir que tu vas rester fidèle à toi même et donc du coup tu fidéliseras par la même une partie de tes lecteurs et effectivement ceux qui n'aurons toujours pas compris seront définitivement perdus, mais ceux qui débuteront par le second et qui accrocheront seront très tentés d'acheter le premier

ça te laissera du temps pour prendre plus de notes sur les "méthodes" de cultures pour faire un vrai guide de la phénoculture pour le 3ème volet :mrgreen: à nous aussi d'expérimenter pour aller plus loin que de l'épandage de foin, car après avoir redonner vie au sol, il faut bien y faire pousser des légumes :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1947
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 324

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 07/02/19, 22:00

nico239 a écrit :
Did67 a écrit :Je trouve que c'est encore plus rigolo - enfin, façon de parler - quand on parle de méthodes naturelles. Comme si les forêts étaient les mêmes derrière chez moi, dans le Haut-Jura, dans le midi ou en Corse ! Comme si la floraison de telle plante était à la même date...

C'est rigolo quand on voit les variations de la météo d'une année sur l'autre - qui ne cessent d'augmenter...

Mais la demande est telle que je dois résister à la pression de mon éditeur.

Et je peine à écrire un livre sans ce rituel... Entre autre, parce que je n'ai pas assez repéré les stades "phénologiques" (les différents stades de développement d'une espèce donnée).

Alors j'essaye de rédiger des "lignes-guides" permettant à chacun de concevoir son calendrier...

Mais je pense que je vais perdre beaucoup de lecteurs. "Tant pis pour eux !".


Image je ne comprends pas.

Ton éditeur «t'oblige» à écrire un éhpéméride?

Bon d'un autre côté il suffit de dire retardez ou avancez (dans le temps) ce que je vous dis selon votre climat et altitude....

Il faudrait un livre par type de climat.

Remarque au début j'ai acheté le petit bouquin sur les potagers de montagne... rien de transcendant.
J'ai encore de la marge d'invention :mrgreen:

il faut surtout connaitre son climat et faire avec, ne pas lutter contre, quand ta saison est courte planter du tardif est une aberration par exemple, si trop humide faire des buttes ou des carrés surélevés comme au moyen-âge où les zones humides n'étaient pas en voies d'extinction et ne pas s'acharner à vouloir cultiver telle ou telle chose parce qu'on aime (sauf à s'en donner les moyens) mais plutôt ce qui poussera
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14308
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4865

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 07/02/19, 22:02

nico239 a écrit :

Ton éditeur «t'oblige» à écrire un éhpéméride?




Celui qui m'oblige à penser n'est pas encore né. Et celui qui me fait écrire ce que je ne pense pas encore moins...

Non, mon éditeur aurait aimé que le deuxième livre soit très pratique, "mois après mois ce qu'il faut faire...", etc...

Cela a été niet !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14308
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4865

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 07/02/19, 22:04

Moindreffor a écrit :il faut surtout connaitre son climat et faire avec, ne pas lutter contre, quand ta saison est courte planter du tardif est une aberration par exemple, si trop humide faire des buttes ou des carrés surélevés comme au moyen-âge où les zones humides n'étaient pas en voies d'extinction et ne pas s'acharner à vouloir cultiver telle ou telle chose parce qu'on aime (sauf à s'en donner les moyens) mais plutôt ce qui poussera


Comme pour toute chose, pour penser librement mais efficacement, il faut avoir des connaissances : connaître son climat (en géréal c'est le cas, encore que des histoires mimimum de température ou de "sommes de température", ce n'est pas évident) et surtout connaitre les exigences des plantes : rusticité, etc... Ce que je viens d'écrire plus haut (ou ailleurs) sur les alliacées et le photopériodisme, etc...

On en revient toujours au même : le savoir ou les croyances / recettes !

Le compost est "magique". Ou c'est con !
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], dede2002 et 2 invités