Mon potager du Moindre effort

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5459
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 892

Re: Mon potager du Moindre effort




par Moindreffor » 23/04/21, 19:58

Did67 a écrit :Le "guide technique de l'ITAB", à destination des professionnels, qui est un peu ma bible (car les instituts techniques n'écrivent jamais des conneries sans les avoir vérifiées ! Les techniciens se feraient "allumer" par les professionnels, voire licenciés - cela change tout, comparé aux "Youtubeurs") dit :

"Il est très difficile d'obtenir une levée régulière en sol battant : quoiqu'il en soit, ne pas semer trop profond (1 à 1,5 cm de profondeur). Au-delà, on perd en faculté de levée".

excuse , mais peux-tu préciser ce que tu appelles sol "battant", car si c'est u point important, il faut en avoir une définition correcte
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19534
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8398

Re: Mon potager du Moindre effort




par Did67 » 24/04/21, 09:23

Doris a écrit :OK, alors ce n'est pas ça pour moi, mais je pense avoir compris dans ton post dans le fil de stephgouv, que les alliacées sont plus capricieuses dans la germination, mais alors les oignons se retrouvent un peu dans le même " niveau de difficultés " que la ciboulette ? Car d'expérience perso, pour moi, la ciboulette est assez aléatoire, mais je n'ai eu aucune difficulté de faire par exemple des semis de poireaux. Le poireaux est peut-être plus facile, je n'en sais rien, tout ça chez moi, c'est de l'expérimentation pure, dans ma vie de jardinière antérieure j'étais trop dégoûtée par les corvées de jardinage pour m'intéresser à ce genre de questions


Chez moi aussi, le poireau est le"plus facile" et le plus régulier. L'oignon c'est moyen. Cela dépend beaucoup de quand, quels oignons, semences... J'oscille entre 0 et très belle levée ! La ciboulette très capricieuse, même si elle lève spontanément "comme les poils sur un chien" au pied des plants qui ont fleuri ! Ce printemps, j'avais un "gazon" ! Avoir des graines de l'année précédente semble nécessaire.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19534
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8398

Re: Mon potager du Moindre effort




par Did67 » 24/04/21, 09:29

Moindreffor a écrit :excuse , mais peux-tu préciser ce que tu appelles sol "battant", car si c'est u point important, il faut en avoir une définition correcte


La battance, c'est quand sous l'impact du choc des gouttes de pluie (ou d'arrosage), les "agrégats" (les petites mottes) fondent comme neige au soleil. Dès que cela sèche ensuite, le dépôt de particules (l'espèce de "café au lait") qui s'était formé devient une "croute" qui se sépare, se fissure en plaques.

Cela dépend beaucoup de la texture du sol. Ce sont les limons qui sont très sensibles à ce mécanisme. En sol très sableux, cela ne s'observera pas. Les argiles "reconstruisent" une structure du fait qu'elles se rétractent - donc les plaques cassent d'elles-mêmes.

Et cette battance est accrue lorsque le sodium "désoude" le calcium, ce qui contribue à l'effondrement de la structure dans les sols argilo-limoneux qui, normalement, en présence de calcium, se "structurent" (forment "naturellement" des agrégats - ces sortes de grumeaux du sol ). Dans ce sens, le sodium est un élément défavorable dans le sol. Les plantes n'en ont pas besoin (mais les animaux !).
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19534
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8398

Re: Mon potager du Moindre effort




par Did67 » 24/04/21, 09:30

Moindreffor a écrit :
c'est effectivement pour que ça reste blanc de chez blanc et c'est spécifique à cette culture pour ce seul emploi, les oignons au vinaigre



Et cela n'est donc pas à généraliser aux semis d'oignons - lorsque cela n'est pas nécessaire.
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5459
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 892

Re: Mon potager du Moindre effort




par Moindreffor » 24/04/21, 15:14

Did67 a écrit :
Moindreffor a écrit :
c'est effectivement pour que ça reste blanc de chez blanc et c'est spécifique à cette culture pour ce seul emploi, les oignons au vinaigre



Et cela n'est donc pas à généraliser aux semis d'oignons - lorsque cela n'est pas nécessaire.

j'avais noté cette culture particulière à cause de la profondeur de semis, 6-7 cm que je trouve énorme, et comme tu le dis quand ça veut pousser ça pousse, mais effectivement 1.5 cm en temps ordinaire
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5459
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 892

Re: Mon potager du Moindre effort




par Moindreffor » 24/04/21, 19:38

les deux vraies premières feuilles de mes tomates commencent à apparaître, va falloir prévoir de remplir les godets,
niveau timing, repiquage en godet fin de semaine prochaine, et il restera 15j avant la mi-mai pour être après les saints de glace, et commencer à penser au repiquage en pleine terre

donc à voir à ce moment là, où en seront mes pieds de tomates, pour adapter le calendrier 2022
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5459
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 892

Re: Mon potager du Moindre effort




par Moindreffor » 04/05/21, 20:18

j'ai acheté un pied de piment chez l'horticulteur, de mémoire ça donne plutôt bien, petit avec plusieurs pieds on s'amusait avec mon père à faire comme à Espelette :mrgreen: , poivrons, j'ai semé en terrine pas top, j'ai fait un essais en graines germées sur papier absorbant, 18 petits plants repiqués mais ça ne pousse guerre, mais c'est repris, en terrine j'attends que ça se développe encore pour repiquer cette fois directement en godets, 18 pieds d'aubergines repiqués en godets, il en reste encore pas mal en terrine qui poussent eux un peu plus vite, pas le stress du repiquage, je les tenterai dans une seconde vague

par contre Didier parle de gingembre, tu as trouvé ça où? un morceau de frais que tu as acheté et bouturé ou planté?

et sinon des graines germées sur sable de céleri ont été elles aussi replantées en terrine, et j'ai semé une autre série en terrine de terreau pas encore levée, et une autre en graines germées sur papier absorbant, celle-ci est bonne aussi à repiquer en terrine, donc j'aurai peut-être des céleris :mrgreen:

une petite barquette d'endives lève, la graine ne doit plus être Top, ça ira pour cette année il m'en reste dans le paquet je vais le finir, dans une autre terrine

bilan super positif pour mes échalotes, quasi 100% de réussite, ne crions pas trop vite victoire, mes oignons jaunes perso pointent super bien eux aussi 4 à 5 cm, ceux du commerce commencent à pointer un par ci par là, salade feuille de chêne bien reprise aussi, faut attendre la chaleur pour que ça se développe, et donc faut que je sème d'autres salades, on a essayé la sucrine, je vais chercher des graines

voilà un petit bilan, mon plant de poireau de l'an dernier repiqué très, trop tard se développe finalement, pas énorme mais quand je vois d'où ils sont partis, ça donne de l'espoir si je repique dans de meilleures conditions cette année
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1136
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 294

Re: Mon potager du Moindre effort




par Doris » 04/05/21, 23:06

Moindreffor a écrit :j'ai acheté un pied de piment chez l'horticulteur, de mémoire ça donne plutôt bien, petit avec plusieurs pieds on s'amusait avec mon père à faire comme à Espelette :mrgreen:

Ça consiste à quoi, faire comme à Espelette?
Moindreffor a écrit :sinon des graines germées sur sable de céleri ont été elles aussi replantées en terrine, et j'ai semé une autre série en terrine de terreau pas encore levée, et une autre en graines germées sur papier absorbant, celle-ci est bonne aussi à repiquer en terrine, donc j'aurai peut-être des céleris :mrgreen:

Ça y est, j'ai enfin repiqué tout le monde, déjà je les trouve plus jolis que l'an dernier, après à suivre, mais comme dit sur le fil principal par rapport aux choux, je crois que l'an dernier j'ai demandé un peu trop à mon sol :cheesy:
Moindreffor a écrit :une petite barquette d'endives lève, la graine ne doit plus être Top, ça ira pour cette année il m'en reste dans le paquet je vais le finir, dans une autre terrine

Mon semis en direct à bien fonctionné, mais je le protège encore contre les oiseaux. Sinon les plantules sont au stade "premières feuilles avancées"
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19534
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8398

Re: Mon potager du Moindre effort




par Did67 » 05/05/21, 08:16

Moindreffor a écrit :
par contre Didier parle de gingembre, tu as trouvé ça où? un morceau de frais que tu as acheté et bouturé ou planté?



J'essaye plusieurs choses - dont gingembre et curcuma.

Pour le gingembre, oui, ce sont des rhizomes, les plus frais possibles, du rayon "bio" de mon supermarché.

J'ai d'abord essayé de les faire germer dans un barquette avec un fond d'eau, après les avoir découpé en morceaux (avec un "bourgeon" chacun) et laissé séché. Echec, cela a pourri !

J'ai fait une seconde vague en découpant / laissant sécher idem, mais sur un lit de sable humide (sans eau stagnante), recouvert d'une plaque transparente, le tout bien au chaud. Et là, cela ne s'est pas fait attendre. Le sable est très meuble, donc il est facile de repiquer ces "boutures" sans casser les racines (fragiles)...

Le curcuma, cela a marché en mettant directement en terre et en gardant humide et au chaud...

J'ai trouvé une espèce de gingembre qui fait des rhizomes et qui serait résistante à du - 20° C (voir "gingembre Mioga" chez graines Baumaux - sans pub)...

Gingembre et curcuma sont désespérément lents à démarrer, et étant frileux, il faut que la croissance soit bouclée pour octobre... Cette fenêtre est petite...

Se rappeler aussi que, comme beaucoup de "vraies tropicales", ce ne sont pas des plantes de pleine lumière violente directe (les "petites plantes" des tropiques poussent sous des arbres et sont "habituées" à ne recevoir qu'un peu de lumière - cf aussi les orchidées et pas mal de "plantes vertes" de nos apparts). Chez nous, c'est plutôt un "entre deux" qui leur convient mieux...
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5459
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 892

Re: Mon potager du Moindre effort




par Moindreffor » 05/05/21, 14:08

Did67 a écrit :J'ai fait une seconde vague en découpant / laissant sécher idem, mais sur un lit de sable humide (sans eau stagnante), recouvert d'une plaque transparente, le tout bien au chaud. Et là, cela ne s'est pas fait attendre. Le sable est très meuble, donc il est facile de repiquer ces "boutures" sans casser les racines (fragiles)...

Le curcuma, cela a marché en mettant directement en terre et en gardant humide et au chaud...

J'ai trouvé une espèce de gingembre qui fait des rhizomes et qui serait résistante à du - 20° C (voir "gingembre Mioga" chez graines Baumaux - sans pub)...

Gingembre et curcuma sont désespérément lents à démarrer, et étant frileux, il faut que la croissance soit bouclée pour octobre... Cette fenêtre est petite...

Se rappeler aussi que, comme beaucoup de "vraies tropicales", ce ne sont pas des plantes de pleine lumière violente directe (les "petites plantes" des tropiques poussent sous des arbres et sont "habituées" à ne recevoir qu'un peu de lumière - cf aussi les orchidées et pas mal de "plantes vertes" de nos apparts). Chez nous, c'est plutôt un "entre deux" qui leur convient mieux...

tu avais parlé je ne sais plus où de semis sur sable, j'étais resté sur le papier absorbant parce que ça "marche" bien sauf que les radicelles mêmes très petites se fixent déjà très vite dans les fibres de papier et elles peuvent casser, j'avais donc pensé au sable, vu que j'en tamisais pour mettre dans mon terreau, mais pas essayé, ton intervention m'a fait sauter le pas, et effectivement dans le sable, on récupère très facilement le plantule avec la radicelle et un peu de sable parfois ce qui n'est pas plus mal, et c'est 100% réutilisable, pas comme le papier absorbant...

Ok pour le gingembre, c'est un essai à faire, merci de tes premières observations, j'ai aussi plusieurs observations à confirmer sur les patates douces et surtout pour la remarque du plein Soleil, que j'ai moi même observé avec mes patates douces, en plein Soleil elles ont pris des coups de Soleil et des feuilles ont séché quelques boutures en sont mortes, et les petits plants aussi brûlés, j'étais dans l'idée de fabriquer un ombrage avec du P17

aujourd'hui j'ai récupéré plus de 60 plants de tomates, merci à mon cousin, ils devront attendre encore une quinzaine de jours avant d'être mis dehors, et de mon côté j'en ai autant, qui sont eux bien plus petits mais ils ont encore cette quinzaine de jours pour pousser, je sais maintenant vers quelle date je dois semer pour l'année prochaine
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 47 invités