Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsMon potager du Moindre effort

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17967
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7869

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 29/07/20, 12:44

Je ne l'ai pas redit, mais cette RU est une des choses les plus variables, en fonction de la granulométrie du sol, de sa profondeur, de sa teneur en cailloux... Entre le plus misérable d'entre nous et le plus chanceux, cela peut varier de 1 à 10 !
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4376
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 737

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 30/07/20, 09:50

sicetaitsimple a écrit :
Moindreffor a écrit :j'arrive encore à jongler avec les quelques gouttes et le fond de es cuves, et je compte investir dans des goutteurs sans pression, et surtout modifier l'alimentation de mes cuves pour remplir plus vite
après avec un ombrage, essayer que mes légumes souffrent moins de la chaleur, en combinant tout cela je vais peut-être arriver à ne pas réutiliser l'eau du réseau, ou du moins autrement qu'en utilisant le jet


Pfff... Tu es fatiguant à force! :lol:

Tu ne vas pas sauver la planète en consommant quelques m3 d'eau en moins sur l'année sur un potager de 40 m2 dans le Nord de la France. En revanche tu auras de bien plus beaux légumes qu'en les rationnant à l’extrême.

Je ne comprends juste pas.....Des goutteurs, des ombrages,....Sur 40m2?

Un bon coup d'arrosage par semaine quelques semaines par an et c'est réglé.

non justement avec quelques m2 et mes réserves je ne rationne pas, j'arrose ce qu'il faut, ça pousse, ce qui manque c'est la fertilité, j'arrose avec le réseau quand c'est nécessaire, t'inquiètes pas et je le ferai si besoin

le problème avec si peu de surface, c'est que si je mets un arroseur je couvre tout le jardin, donc aussi les tomates et dans notre coin, dès qu'il y a humidité, il y a mildiou, quand je partais en vacances 15j, tomates superbes qui commencent à mûrir avant de partir, et au retour infection de mildiou, je consommais celles qui étaient mûres et c'était fini, maintenant comme c'est plus sec moins de mildiou, donc pas question d'arroser les feuilles

les goutteurs c'est pour la tranquillité et la paresse, un petit robinet à ouvrir et basta, moins de boulot que de remplir les arrosoirs car parfois, c'est trop, suivant les jours et ce que j'ai fait, le problème avec ma maladie c'est que je ne peux rien prévoir, Didier sait qu'il ne peut pas faire beaucoup mais il connaît sa capacité de travail quotidienne, moi c'est au jour le jour, un jour bien je peux bosser une heure ou deux, un jour sans c'est rien, et comme tu ne choisis pas, si le jour avec il pleut et que le jour sans tu dois arroser...

l'ombrage, c'est parce que pour l'instant je n'arrive pas à avoir de salade tournée, ça monte très vite à graines en quelques jours, donc là il faut que je la joue plus fine, les choux sont flagada en pleine chaleur, donc ombrer ou asperger avec de l'eau je cherche, je réfléchis, dans un petit potager si tu as de petits légumes, c'est insuffisant,

cette année est très particulière, on a vraiment pas eu de pluie, je suis donc presque à sec mais pas encore, j'arrose quotidiennement les mûriers, les concombres, les potimarrons, un ou deux arrosoirs par pied, je commence à récolter, je n'arrose pas trop, car je souffre plus d'un manque de fertilité, j'ai fait la connerie de mettre de la paille, et on n'a pas eu de tontes de gazon à cause de la sécheresse qui a débuter en mars donc très très tôt même quand le potager était encore vide, aucune minéralisation, donc même si j'arroserais beaucoup plus je n'aurai pas de plus beaux légumes, les légumes dans les parties les plus fertiles sont très bien, ailleurs ils sont petits, je dois régler cela le voisin à des chevaux donc peut-être pas besoin d'aller très loin, juste le grillage à passer

dès que j'arrose les piafs grattent tellement qu'ils déracines certains légumes ou en recouvrent d'autres, donc tu arroses un pied et au final il flétrit car il a les racines à l'air

après j'ai besoin de m'occuper l'esprit, de faire des projets, de réaliser des choses qui sont à ma portée, donc peut-être faire des choses que tu vas trouver inutiles ou qu'en faisant autrement tu y passerais moins de temps, mais voilà, il faut occuper la tête quand y a plus de jus dans les bras

sauver la planète à moi tout seul, je n'y songe même pas, même l'écologie à la française je trouve ça stupide, donc t'inquiète, brancher le tuyau d'arrosage sur le réseau ne me pose aucun Pb de conscience, la rivière qui coule au bas de ma rue n'est pas encore à sec :mrgreen: le manque d'eau au robinet est un problème se structure de pompage pas un vrai manque d'eau

gérer mon eau de pluie, c'est un petit challenge perso, pour faire travailler les neurones, mes légumes ne souffrent pas

et après, j'ai pas mal de légumes qui vont profiter de l'automne pour se refaire ou se développer, les "vrais" exotiques d'été, j'ai d'autres problème que l'eau à gérer, je suis en expérimentation, j'ai bien progresser cette année dans mes observations et ma réflexion
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17967
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7869

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 30/07/20, 17:49

Je te rassure, j'ai aussi des jours où je suis "très mou" - il suffit que la veille, j'ai un peu trop bossé, reçu un groupe et que cela a duré 6 heures (ce fut le cas aujourd'hui), où que j'ai mal respiré durant le sommeil malgré l'appareil...

Donc j'enrage de ne pas faire ceci ou cela. Ce soir, dès que le soleil décline (car je suis déjà un peu cuit), je filme les tomates greffées. Cela fait deux jours que j'arrête ma femme : "Non, ne les coupe pas, je veux d'abord filmer !"... J'ai peur que cela ne tienne plus très longtemps !!!

J'ai pas fini une vidéo sur l'oïdium. Et quelques autres...

Et j'ai de nouvelles demandes pour des visites...

Et les graines pour mes semis de légumes d'hiver sont "quelque part mais où ?". Les terrines - non semées - sèchent au soleil devant la maison...

Etc

Etc

Etc...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6925
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1253

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 30/07/20, 17:51

Did67 a écrit :Cela fait deux jours que j'arrête ma femme : "Non, ne les coupe pas, je veux d'abord filmer !"... J'ai peur que cela ne tienne plus très longtemps !!!


Tiens cela me rappelle quelqu'un Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
Doris
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 571
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 120

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Doris » 30/07/20, 18:03

Did67 a écrit :
J'ai pas fini une vidéo sur l'oïdium. Et quelques autres...

Et j'ai de nouvelles demandes pour des visites...

Et les graines pour mes semis de légumes d'hiver sont "quelque part mais où ?". Les terrines - non semées - sèchent au soleil devant la maison...

Etc

Etc

Etc...


Plus ça va, plus c'est complexe chez moi aussi. Hier je n'ai pas pu faire grand chose, aujourd'hui rien du tout (40 à l'ombre), demain je n'aurait pas le temps, le week-end je travaille, en début de semaine ça va être compliqué..... Je sens que je vais prendre du retard pour les légumes d'hiver. Pffff!!!
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4692
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 674

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar sicetaitsimple » 30/07/20, 21:39

Moindreffor a écrit :.....
le problème avec si peu de surface, c'est que si je mets un arroseur je couvre tout le jardin, donc aussi les tomates et dans notre coin, dès qu'il y a humidité, il y a mildiou, quand je partais en vacances 15j, tomates superbes qui commencent à mûrir avant de partir, et au retour infection de mildiou, je consommais celles qui étaient mûres et c'était fini, maintenant comme c'est plus sec moins de mildiou, donc pas question d'arroser les feuilles......


Merci pour ta longue réponse, le débat "j'arrose pas, ou plus, ou moins" n'est pas près d'être clos! :lol:

Mais j'en ai extrait cette phrase parce que ça ne me parait pas aussi évident.

Loin de moi l'idée d'arroser sur le feuillage des tomates quand on peut faire autrement. Mais est-ce pour autant "dramatique"sur des tomates en plein air, sans protection?

Alors oui, un tunnel "ouvert" comme celui de Didier va éviter les précipitations directes et surtout va créer un micro-climat favorable à une moindre et plus tardive condensation nocturne et un séchage plus rapide en matinée sous l'effet de mouvements d'air induits par le réchauffement naturel dès que le soleil va se lever.

Mais en "plein champ"? Tu penses vraiment que les choses ont évolué du point de vue condensation nocturne? Le mildiou n'a pas besoin de soleil pour se développer, du moins je ne pense pas, juste des conditions de température et d'humidité favorables.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9311
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 955

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Ahmed » 30/07/20, 21:50

Le développement du mildiou demande une certaine durée d'exposition à l'humidité (je ne me souviens plus si c'est une ou deux heures :oops: ), si on arrose en aspersion lorsque les conditions d'évaporation rapide sont remplies, il n'y a rien à craindre, que ce soit en plein champ ou en tunnel (souvent, dans ce dernier cas, les professionnels ne disposent que de ce système pour toutes les cultures successives et donc les tomates y ont droit...).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4376
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 737

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 31/07/20, 12:01

sicetaitsimple a écrit :Mais en "plein champ"? Tu penses vraiment que les choses ont évolué du point de vue condensation nocturne? Le mildiou n'a pas besoin de soleil pour se développer, du moins je ne pense pas, juste des conditions de température et d'humidité favorables.

plein champ c'est vite dit, la seule partie presque plate où j'ai mis mon potager est le long du voisin donc haie de 2 m de thuyas, et au fond c'est la fin de mon jardin, donc haie de 3m de lauriers, derrière c'est le pré avec chevaux
la maison est entourée de haie, donc le jardin est protégé du vent
souvent en terrasse on est en hauteur, il fait trop frais à cause du vent et donc je descends devant l'abri de jardin à l'abri du vent et là c'est Top pour le transat, donc si j'arrose les feuilles il faut que ça sèche à cause de la chaleur et du très léger courant d'air et trop de mauvais souvenirs avec le mildiou donc, si je peux éviter de mouiller les feuilles j'évite

je viens de commander les goutteurs, mais au surprise, toutes commandes passées après minuit hier ne sera traitée qu'après le 24 août :mrgreen: ils sont en vacances, j'ai vraiment du bol :mrgreen:

bon je vais pouvoir changer de récupérateur d'eau pour l'abri de jardin, et au moins doubler son volume
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Doris
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 571
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 120

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Doris » 31/07/20, 14:06

Moindreffor a écrit :je viens de commander les goutteurs, mais au surprise, toutes commandes passées après minuit hier ne sera traitée qu'après le 24 août :mrgreen: ils sont en vacances, j'ai vraiment du bol :mrgreen:


Tu peux tout de même profiter pour être en avance pour la saison prochaine :)
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17967
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7869

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 31/07/20, 14:26

Ahmed a écrit :Le développement du mildiou demande une certaine durée d'exposition à l'humidité (je ne me souviens plus si c'est une ou deux heures :oops: ), si on arrose en aspersion lorsque les conditions d'évaporation rapide sont remplies, il n'y a rien à craindre, que ce soit en plein champ ou en tunnel (souvent, dans ce dernier cas, les professionnels ne disposent que de ce système pour toutes les cultures successives et donc les tomates y ont droit...).


Plus que ça : le mildiou s'est révélé un cousin des... algues brunes (dites algues bleues parfois).

Il a besoin de gouttelettes d'eau (et non pas seulement d'humidité dans l'air) pendant 6 à 8 heures, sur les feuilles (il s'installe par le dessus plutôt). La condensation, à son échelle, c'est des gouttelettes. Mais par l'air "humide" ou "lourd", au sens d'une hygrométrie élevée.

Et les températures basses (de l'ordre de 25 ° C) sont plus favorables que les températures élevées.

Au-delà de 32 ° C (je crois me souvenir, je n'ai pas refait de recherches), il meurt ! On peut "traiter" le mildiou en "surchauffant" dans une serre - dans les limites de cramer les plantes...

Donc oui, si l'aspersion est, en général, dangereuse du point de vue des maladies de type mildiou, cela peut ne pas être le cas lors de périodes caniculaires. A condition de l'utiliser en début d'après-midi, pour rafraichir quand il fait chaud, et d'arrêter suffisamment tôt pour que cela se dessèche avant la nuit y compris au "coeur" de la végétation (car sinon, les 7 ou 8 heures y sont à l'aise !!!).

Je ne sais pas ce qui en est d'autres maladies, qu'on confond parfois avec le mildiou : cercosporiose, alternariose (ce sont d'autres agents)...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : ndeloof et 13 invités