Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsMon potager du Moindre effort

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4201
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 718

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 29/06/20, 20:20

Did67 a écrit :
Moindreffor a écrit :C'est un défaut de pollinisation, la fleur n'a pas été pollinisée et donc elle meurt, j'ai souvent ça en début de saison quand il fait encore trop froid, du coup, depuis l'an dernier je surveille un peu les pollinisateurs et si c'est peu actif je coupe une fleur mâle et je fais de la pollinisation artificielle, ça marche plutôt bien


Ah ben, c'était écrit !

[Au moins on est 100 % raccord !]

petite question avec les curcubi
pour les hybridations
courgette c'est avec quoi? avec melon? ou autre?
potimarron avec quoi? je dirais potiron? ou autre?
et concombre avec quoi? je dirais cornichon? ou autre?

car pour faire une pollinisation artificielle faut choisir soit sur la plante soit sur une plante qui peu s'hybrider, on n'a malheureusement pas toujours une fleur mâle de la même variété sous la main
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
Doris
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 499
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 101

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Doris » 30/06/20, 08:55

Un petit article là dessus assez clair:

www.lagraineindocile.fr/2012/08/lhybrid ... acees.html
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4201
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 718

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 30/06/20, 10:04

Doris a écrit :Un petit article là dessus assez clair:

http://www.lagraineindocile.fr/2012/08/ ... acees.html

merci Doris, c'est en effet très complet, et plutôt rassurant, après faut savoir ce que cultive tes voisins :mrgreen: on ne sait jamais...
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17698
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7662

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 30/06/20, 10:36

Oui. Le "problème" vient souvent du voisinage. Car il est rare qu'on fasse 36 variétés de melon, ou de concombre...

Un seul cas est "inquiétant" : le croisement courge / coloquinte. La coloquinte (européenne) est juste une "sorte" de courges, mais toxique. Ce sont des courges sélectionnées pour leurs décorations bizarres ou leur formes curieuses. On ne s'est pas préoccupé de les débarrasser des substances toxiques (amères - si on vous refile des graines et que la courge est amère, ne la mangez pas). Donc le croisement avec des courges peut donner un hybride toxique...

En cas de doute, pour savoir qui se croise avec qui, rechercher sur le site d'un semencier fiable le nom latin :

- si le premier est différent, c'est carrément deux genres différents
- si le premier est identique, mais le second différent, on a deux espèces différentes : en principe pas d'hybridation
- si les deux sont identiques, en principe, hybridation (donc plus ou moins facile selon les distances - ou autres protections ; filets, etc...)
- on trouve des fois la mention "sp" après les deux noms ; cela distingue une "groupe", une sous-espèce, tel les coloquintes ; deux "sp" ayant les deux mêmes noms sont toujours hybridables [ la carotte cultivée est ainsi une "sp" de la carotte sauvage, et les deux se croisent facilement, donnant des carottes blanchâtres, minces, sans goût et fibreuses]
- l'hybridation sera la règle chez les allogames, sauf distanciation/protection ; des fois, c'est pas grave du tout : telle variété de melon charentais se croisant avec telle autre donnera un melon charentais... Peut-être moins précoce. Peut-être avec un goût moins "mentholé"... Des fois, c'est assez catastrophique quand un caractère important (précocité par exemple, si c'est ce que vous cherchiez ; résistance au froid chez des chicorées, etc) qui se perd. Vous allez être surpris, quand vos plants dont vous pensiez que c'était les dignes descendants de telle variété résistante se font dégommer... [Pour les mauvais jardiniers, reste la lune comme explication passe partout !!!]
1 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17698
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7662

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 30/06/20, 10:46

La "phénoculture" à l'essai au Lycée Agricole de Wintzenheim (près de Colmar).

Je suis ravi de constater que petit à petit, l'idée de cultiver sous foin fait son chemin !!!

Et tout aussi ravi de constater que l'enseignement agricole ne mérite pas toujours la mauvaise réputation de "fermeture d'esprit" que ceux qui ne connaissent pas grand chose mais jugent vite colportent parfois ! [Cela a été vrai]

2020-06-30_10h42_04 Sefersol.png
0 x

Uncle Buzz
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 56
Inscription : 30/10/19, 20:06
x 19

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Uncle Buzz » 30/06/20, 10:56

Did67 a écrit :Oui. Le "problème" vient souvent du voisinage. Car il est rare qu'on fasse 36 variétés de melon, ou de concombre...

Un seul cas est "inquiétant" : le croisement courge / coloquinte. La coloquinte (européenne) est juste une "sorte" de courges, mais toxique.


Si j'ai bien compris, Moindreffor parlait de faire lui-même le pollinisateur en début de saison pour palier l'absence des butineurs, le but étant de fertiliser les fleurs pour produire ses légumes. Si je ne me trompe pas, son but est uniquement la production de légumes et non la production de semences, d'où l'idée d'hybrider si les fleurs disponibles ne sont pas de la même espèce.

Dans ce cas là, on est d'accord que peu importe l'hybridation, même avec des coloquintes, le fruit n'en sera pas impacté, en revanche il faut oublier l'idée d'exploiter les graines de ces fruits ?
1 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4201
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 718

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 30/06/20, 11:03

Did67 a écrit :La "phénoculture" à l'essai au Lycée Agricole de Wintzenheim (près de Colmar).

Je suis ravi de constater que petit à petit, l'idée de cultiver sous foin fait son chemin !!!

Et tout aussi ravi de constater que l'enseignement agricole ne mérite pas toujours la mauvaise réputation de "fermeture d'esprit" que ceux qui ne connaissent pas grand chose mais jugent vite colportent parfois ! [Cela a été vrai]

2020-06-30_10h42_04 Sefersol.png

excellente nouvelle, il faut attendre la suite de ce teste 2020 et voir s'il sera reconduit pour 2021 voire plus pour avec des comparatifs plus importants
as-tu des infos sur les quantités plantées?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17698
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7662

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 30/06/20, 11:51

Non. Je n'ai pas eu de contact récemment...

Je vais aller à la chasse aux infos, et faire un tour un jour...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17698
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7662

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 30/06/20, 11:55

Uncle Buzz a écrit :
Si j'ai bien compris, Moindreffor parlait de faire lui-même le pollinisateur en début de saison pour palier l'absence des butineurs, le but étant de fertiliser les fleurs pour produire ses légumes. Si je ne me trompe pas, son but est uniquement la production de légumes et non la production de semences, d'où l'idée d'hybrider si les fleurs disponibles ne sont pas de la même espèce.

Dans ce cas là, on est d'accord que peu importe l'hybridation, même avec des coloquintes, le fruit n'en sera pas impacté, en revanche il faut oublier l'idée d'exploiter les graines de ces fruits ?


Merci d'être plus attentif que moi. Qui répond vite fait entre deux cueillettes - c'est la bourre côté cassis et framboises. Juste après les cerises !!! Quelle galère mais putain qu'est-ce que c'est bon !!!

Oui, tout à fait, l'hybridation affecte les graines. Et seules les graines. L'allégorie est dans mon livre : une suédoise qui a un enfant avec un wolof (sénégalais) restera blonde suédoise. C'est l'enfant qui sera métis.

Le fruit a la génétique de la mère, dans ce cas. Seules les graines sont hybrides. Et donneront l'année d'après, un plant hybride dont les fruits pourraient, dans le cas de la coloquinte, être toxique !

Retenez : vous connaissez le fruit ; vous ne connaissez pas les graines qu'il renferme ; ce sont deux choses, d'un point de vue génétique.

NB : Ce même "principe" fait que cela ne sert pas à grand chose de "choisir" un beau melon pour prélever ses graines - on ne sait pas quelle est la génétique de ces graines ! On sait juste qu'un des deux parents avaient de bons gènes. Cela augmente la chance !
1 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4201
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 718

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 30/06/20, 12:21

Uncle Buzz a écrit :
Did67 a écrit :Oui. Le "problème" vient souvent du voisinage. Car il est rare qu'on fasse 36 variétés de melon, ou de concombre...

Un seul cas est "inquiétant" : le croisement courge / coloquinte. La coloquinte (européenne) est juste une "sorte" de courges, mais toxique.


Si j'ai bien compris, Moindreffor parlait de faire lui-même le pollinisateur en début de saison pour palier l'absence des butineurs, le but étant de fertiliser les fleurs pour produire ses légumes. Si je ne me trompe pas, son but est uniquement la production de légumes et non la production de semences, d'où l'idée d'hybrider si les fleurs disponibles ne sont pas de la même espèce.

Dans ce cas là, on est d'accord que peu importe l'hybridation, même avec des coloquintes, le fruit n'en sera pas impacté, en revanche il faut oublier l'idée d'exploiter les graines de ces fruits ?

c'est tout à fait cela, parfois en début de saison on manque un peu de butineurs, voire de fleur mâle,

pour la récupération de graines, utiliser la dernière courgette est largement suffisant en fin de saison et là on peut prendre le temps de bien faire les chose avec de petites sachets pour y enfermer les fleurs
Dernière édition par Moindreffor le 30/06/20, 12:28, édité 1 fois.
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 17 invités