Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsMon potager du Moindre effort

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17745
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7700

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 13/06/20, 15:04

sicetaitsimple a écrit :
Bon, tout d'abord n'oublie pas qu'il est paresseux! Vu la distance entre sa maison et sa serre, ça m'étonnerait fort qu'il fasse le trajet juste pour ça, notamment la nuit, le matin en se levant, ou en hiver!
Ensuite, à la belle saison, il n'y pas de raison quand il est dans son potager de s'acharner particulièrement sur sa serre!

Bon, il faut qu'on en sache plus! Je suggère une enquête, un drone serait particulièrement utile. :lol:


Je veux bien le drone pour avoir des images aériennes !

Non, je ne descends pas exprès.

Et non, je n'ai pas de toilettes sèches.

Donc l’essentiel va dans ma phytoépuration...

Et même en dehors des quelques coups de "boost" (préparation des plants en châssis - quelques arrosoirs avec de l'urine diluée - et soutient aux plants qui font la gueule tels cucurbitacées, aubergines...), j'évite de doper mon potager à l'urine. Entre l'urée de mon urine, très vite transformée en ions ammoniums et nitrates (c'est de l'ordre de quelques jours, quelques étant petit) et les ammonitrates des agriculteurs, il faut être croyant pour imaginer que les effets ne sont pas les mêmes ! Déséquilibres des plantes, fragilités, etc... Donc là encore, le potager du paresseux est "observé" et "raisonné"... Il faut tout de mettre être conscient que c'est une source minérale d'azote (et très peu d'autres éléments), très rapidement assimilable (d'où l'effet "boost" que n'a pas le foin, dont la décomposition "traine" - s'interroger pourquoi !).

Alors après, on fixer comme "dogme" que c'est naturel - donc cela ne peut pas nuire !
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4222
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 720

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 13/06/20, 15:10

Did67 a écrit :
Moindreffor a écrit :
sinon sans rire, on pourrait croire que ce n'est rien, mais tout de même, dans la dernière vidéo présentée sur le fil principal, la personne avait des toilettes sèches et donc recyclait ses urines au potager, donc là oui même paresseux, tu peux tout mettre dans la serre et avec des toilettes sèches se sont les urines de toute la famille...


Ce sera dans ma vidéo qui mouline depuis hier soir ! Hasard...

a) En extérieur, aucun problème : le sel est très facilement lessivé et finira à la mer ! Chaque hiver, cela est "rincé" (sous nos climats). Les ânes, mais aussi les chevaux ou les vaches, pissent là où ils sont, et on n'a jamais vu de désastre ! Ce qu'un âne fait, je peux le faire, non ?

b) J'évoque le problème pour les serres. Et uniquement si elles ne sont pas mobiles, bien entendu. Ni débâchées (comme mon tunnel à tomates en hiver). Ni "inondées" en hiver (comme je le fais dans ma serre de forçage : goutte-à-goutte qui coule pour arroser mes vers de terre et lessiver le sol...

Donc dire "attention", ce n'est pas être contre. C'est juste être prudent. Je suis d'autant moins contre que j’explique (rapidement) comment je l'utilise pour un coup de boost après plantations...

Hélas, ce n'est pas toujours dit. On se contente du titre d'un ouvrage, que je n'ai pas lu - je ne sais pas si la question est abordée : l'urine, "de l'or liquide au jardin..."

c'est une nouvelle fois, la lutte contre les recettes,
achète un bon livre de pâtisserie, et tu te lances et ça marche super, 2 mois plus tard tu te plains de ne plus rentrer dans ton pantalon, aucun livre de pâtisserie ne met en garde contre la prise de poids en cas d'excès :mrgreen:

faire un livre complet sur l'urine au potager, je pense que là il a du abuser de la bière, ça doit diluer pas mal :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4535
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 640

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar sicetaitsimple » 13/06/20, 15:23

Did67 a écrit :C'est très simple : c'est tout le sel que tu manges... Jour après jour, celui-ci ne s'accumule pas dans ton corps - sinon, tu serais, à un certain âge, un sac de sel ! Tu le pisses.......


M'enfin, Didier! Tu n'as pas vu tous les :lol: dont j'ai truffé mes messages sur ce sujet de l'urine au potager!
Tu n'as pas encore décompressé complètement depuis la sortie de ton livre, visiblement.
Mais je suis complètement d'accord avec toi, je pense que nous en avions déjà parlé antérieurement, mais sur pas loin de 2000 pages du fil principal, sans compter les fils connexes comme celui-ci, pas facile de retrouver....
Donc pisser dans la serre, c'est comme boire une boisson alcoolisée, c'est avec modération! :lol:
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4222
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 720

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 13/06/20, 15:34

par contre, pour celui qui a des toilettes sèches ou qui aime pisser dehors quelque soit le temps
on parle souvent des effets dépressifs de certains matériaux, j'ai déjà vu des youtuber arroser des ballots de pailles avec de l'urine pour compenser, on avait même présenté des ballots avec un urinoir planté dedans pour pour des manifestations extérieures

donc est-ce que par exemple (dans mon cas) si on récupère des palettes forestières (arbres abattus par la commune et hachés) et qu'on veuille utiliser cela pour améliorer la structure de son sol (humification), est-ce qu'arroser cela à l'urine ne serait pas un "bon" moyen de "booster" la décomposition, ou du moins de lutter contre la "faim d'azote"
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4535
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 640

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar sicetaitsimple » 13/06/20, 15:51

Moindreffor a écrit :par contre, pour celui qui a des toilettes sèches ou qui aime pisser dehors quelque soit le temps


Allez, je vais faire mon "coming-out"!
J'ai jusque vers 10 ans , et je ne dois pas être le seul, pratiqué le pot de chambre ou " la cabane au fond du jardin".
Donc j'ai donné, depuis, des chiottes conventionnelles, chauffées, éclairées,sans entretien, disponibles 24/24 qu'il y ait de la neige, du gel,...ça me va très bien! Un vrai baby-boomer assumé concernant ses besoins d’excrétion !
Ce qui ne m’empêche pas forcément de faire une pissette à l'extérieur si c'est l'heure et l'endroit! :lol:

Maintenant je ne reproche rien aux gens qui ont des toilettes sèches. C'est leur choix.
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4222
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 720

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 13/06/20, 15:59

sicetaitsimple a écrit :
Moindreffor a écrit :par contre, pour celui qui a des toilettes sèches ou qui aime pisser dehors quelque soit le temps


Allez, je vais faire mon "coming-out"!
J'ai jusque vers 10 ans , et je ne dois pas être le seul, pratiqué le pot de chambre ou " la cabane au fond du jardin".
Donc j'ai donné, depuis, des chiottes conventionnelles, chauffées, éclairées,sans entretien, disponibles 24/24 qu'il y ait de la neige, du gel,...ça me va très bien! Un vrai baby-boomer assumé concernant ses besoins d’excrétion !
Ce qui ne m’empêche pas forcément de faire une pissette à l'extérieur si c'est l'heure et l'endroit! :lol:

Maintenant je ne reproche rien aux gens qui ont des toilettes sèches. C'est leur choix.

disons que de mon côté, si je ne pisse pas du glyphosate, mais c'est tout comme :mrgreen: c'est le prix à payer pour être encore au dessus du sol, et comme toi, même si je ne suis pas un partisan d'en faire un salon de lecture, je préfère largement le confort de mes toilettes traditionnels
je n'ai pas eu "la chance" de connaître au quotidien le "avant", mais j'ai le souvenir d'un grand oncle, où effectivement c'était dehors, une planche avec un trou et le journal en guise de feuille, tu regrettais vraiment de ne pas y être allé avant quand une envie de prenait chez lui :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17745
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7700

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 13/06/20, 17:16

Moindreffor a écrit :par contre, pour celui qui a des toilettes sèches ou qui aime pisser dehors quelque soit le temps
on parle souvent des effets dépressifs de certains matériaux, j'ai déjà vu des youtuber arroser des ballots de pailles avec de l'urine pour compenser, on avait même présenté des ballots avec un urinoir planté dedans pour pour des manifestations extérieures

donc est-ce que par exemple (dans mon cas) si on récupère des palettes forestières (arbres abattus par la commune et hachés) et qu'on veuille utiliser cela pour améliorer la structure de son sol (humification), est-ce qu'arroser cela à l'urine ne serait pas un "bon" moyen de "booster" la décomposition, ou du moins de lutter contre la "faim d'azote"


Bien sûr que si !!! Question rapport C/N, éviter la faim d'azote, aucun problème. Je le recommande souvent...

Mais "rien n'est jamais tout bon, jamais tout mauvais" [ou rien n'est jamais tout blanc, ou jamais tout noir !] : en extérieur (ce qui est en général le cas des "buttes paillées", encore problème, le sel s'évacuera durant les saisons hivernales...

Dans une serre, on retombe sur le même bémol : la case "possible accumulation de sodium", avec des effets négatifs après quelques années (dizaines d'années - il faudrait que je calcule un peu, un peu beaucoup, ne fait)
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4222
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 720

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 13/06/20, 18:00

Did67 a écrit :
Moindreffor a écrit :par contre, pour celui qui a des toilettes sèches ou qui aime pisser dehors quelque soit le temps
on parle souvent des effets dépressifs de certains matériaux, j'ai déjà vu des youtuber arroser des ballots de pailles avec de l'urine pour compenser, on avait même présenté des ballots avec un urinoir planté dedans pour pour des manifestations extérieures

donc est-ce que par exemple (dans mon cas) si on récupère des palettes forestières (arbres abattus par la commune et hachés) et qu'on veuille utiliser cela pour améliorer la structure de son sol (humification), est-ce qu'arroser cela à l'urine ne serait pas un "bon" moyen de "booster" la décomposition, ou du moins de lutter contre la "faim d'azote"


Bien sûr que si !!! Question rapport C/N, éviter la faim d'azote, aucun problème. Je le recommande souvent...

Mais "rien n'est jamais tout bon, jamais tout mauvais" [ou rien n'est jamais tout blanc, ou jamais tout noir !] : en extérieur (ce qui est en général le cas des "buttes paillées", encore problème, le sel s'évacuera durant les saisons hivernales...

Dans une serre, on retombe sur le même bémol : la case "possible accumulation de sodium", avec des effets négatifs après quelques années (dizaines d'années - il faudrait que je calcule un peu, un peu beaucoup, ne fait)


j'ai calculé à la louche si tu pisses sans être malade ça te fait 9g de sel par jour, pour ta serre de 36 m2, ça fait 91g de sel par m2, d'où ma question est-ce que c'est beaucoup?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17745
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7700

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Did67 » 13/06/20, 18:34

Si je trouve du temps, j'esquisserais quelques calculs pour donner un élément de réponse.

Mais NB : par an !!! Si cela n'est pas "rincé", cela s'accumule...

A priori, en extérieur, avec le rinçage, on n'observe pas d'effets négatifs, même dans des prés pâturés pendant des années et des années - cela devrait répondre à la louche...

Mais ensuite la question est aussi : combien on sale ? sur quelle surface on répartit (toilettes sèches et un petit potager tel un carré - ceux qui sot "autonomes avec 50 m²) ?
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4222
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 720

Re: Mon potager du Moindre effort

Message non lupar Moindreffor » 13/06/20, 21:37

Did67 a écrit :Si je trouve du temps, j'esquisserais quelques calculs pour donner un élément de réponse.

Mais NB : par an !!! Si cela n'est pas "rincé", cela s'accumule...

A priori, en extérieur, avec le rinçage, on n'observe pas d'effets négatifs, même dans des prés pâturés pendant des années et des années - cela devrait répondre à la louche...

Mais ensuite la question est aussi : combien on sale ? sur quelle surface on répartit (toilettes sèches et un petit potager tel un carré - ceux qui sot "autonomes avec 50 m²) ?

mon calcul est pour la surface de ta serre soit 36m2, on compte 1 ha de pâture pour une vache son veau et une génisse, bon après une vache pisse plus qu'un Didier, même amateur de bière fraîche
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités