Mes débuts en Saône et Loire

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Nikola
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 9
Inscription : 21/04/21, 07:10
Localisation : Au nord de la Bourgogne du Sud
x 3

Mes débuts en Saône et Loire




par Nikola » 07/05/21, 08:12

Bonjour.
Après être « tombé«  dans « Le Potager du paresseux » en toute fin d’hiver j’ai franchi le pas…
Un terrain prairie depuis plus de 20 ans où je passais consciencieusement la tondeuse tous les mois exception faite des trois dernières années, un métier qui m’a toujours poussé vers les produits locaux de saison etc (malgré les difficultés lié aux réticences de mes employeurs ; je suis cuisinier) et des soucis de santé qui m’obligent à être paresseux !

Je me trouve en Bourgogne, tout au nord de la Saône et Loire, à la limite avec la Côte d’Or.
Je me suis donc lancé dans des essais pour cette année : lancement fin mars avec des matériaux de récupération personnels et locaux pour le foin.
Au vu de mon démarrage tardif je me « contenterais » de plants bio locaux, de grosses graines, et de quelques essais « pour voir »

J’ai « travaillé«  comme un damné (promis je le ferrais plus ) et j’ai donc une lasagne (pomme de terre, oignons, haricots), une planche (concombres, courgettes, épinards) trois carrés (tomates, radis, carottes), une mini planche (salade, fraisiers) une butte (échalotes, haricots, blettes, choux de Bruxelles, céleri branche), une couche chaude (potiron, crosnes, pomme de terre) et un coin vert (roquette, betteraves) ainsi j’use spirale d’aromatiques.
Bien entendu peu de choses en place à cette date…

Le tout sur environ 60m2ˋavec compost à plat (j’ai également un poulailler depuis quelques années et un composteur en tas qui m’a bien aidé pour démarrer)

Je réfléchis et surtout ne fait rien sur un autre endroit juste à côté que je laisse vivre sa vie et pour lequel je récupère du foin pour cet automne.
J’ai passé du temps à lire vos publications, et il y a de quoi s’inspirer !
Le plus difficile est d’oublier ses réflexes de travail et de se poser (pour moi c’est plutôt un tabouret ou une souche qu’un transat) en regardant ce qui se passe afin de réfléchir pour accompagner ce sol si vivant. Mais mon corps sait me rappeler à l’ordre quand je tente d’en faire trop…
Au plaisir de vous lire !
Pièces jointes
BE246A47-9560-4BAF-939E-6901BF6D0BF2.jpeg
1B136BC1-40A1-4408-94F2-0C843DAD4388.jpeg
1B136BC1-40A1-4408-94F2-0C843DAD4388.jpeg (301.05 Kio) Consulté 501 fois
44027307-6FEF-4A7C-BD1C-8E05BEC07818.jpeg
731E358B-5D1B-44E1-A6A1-EBC04B925A5D.jpeg
F9970A92-AD67-43B9-B201-9A0423F3836D.jpeg
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5459
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 892

Re: Mes débuts en Saône et Loire




par Moindreffor » 07/05/21, 12:12

salut
soit le bienvenu, ici
design très perma :mrgreen: mais joli, j'aime bien, bonne suite, tu es sur le bon foin :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1343
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 196

Re: Mes débuts en Saône et Loire




par phil53 » 07/05/21, 12:41

Bienvenu, la première année peut être décevante en terme de production. Ensuite ça s améliore rapidement
0 x
Avatar de l’utilisateur
Nikola
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 9
Inscription : 21/04/21, 07:10
Localisation : Au nord de la Bourgogne du Sud
x 3

Re: Mes débuts en Saône et Loire




par Nikola » 07/05/21, 13:21

Moindreffor a écrit :salut
design très perma :mrgreen:

Exact… mais un travail en plusieurs étapes sur plusieurs semaines avec en tête une idée : comment circuler et tout atteindre De plus j’ai étendue en fonction de mes envies-capacités.
Et puis madame m’a ensuite posée LA condition : je veux que ce soit joli et fleuri.
Tant mieux il y a des fleurs semées partout (lin bleu, cosmos, capucines etc)
Cette année je ne fais que quelques petits trucs, « pour voir »
La partie qui sera étendue l’an prochain sera beaucoup plus « basique » : prairie + foin + sillons ou butte.
Je vais tenter un espace pour les asperges. Je pense être un peu obligé de travailler mon sol en revanche pour cette implantation.
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5459
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 892

Re: Mes débuts en Saône et Loire




par Moindreffor » 07/05/21, 20:37

Nikola a écrit :
Moindreffor a écrit :salut
design très perma :mrgreen:

Exact… mais un travail en plusieurs étapes sur plusieurs semaines avec en tête une idée : comment circuler et tout atteindre De plus j’ai étendue en fonction de mes envies-capacités.
Et puis madame m’a ensuite posée LA condition : je veux que ce soit joli et fleuri.
Tant mieux il y a des fleurs semées partout (lin bleu, cosmos, capucines etc)
Cette année je ne fais que quelques petits trucs, « pour voir »
La partie qui sera étendue l’an prochain sera beaucoup plus « basique » : prairie + foin + sillons ou butte.
Je vais tenter un espace pour les asperges. Je pense être un peu obligé de travailler mon sol en revanche pour cette implantation.

les buttes tu peux oublier sauf si t'as besoin de faire de l'exercice :mrgreen: et pour les asperges, demande à Didier où en sont les siennes, sans travail du sol :mrgreen:

va vraiment falloir te désintoxiquer du travail, toi :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1343
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 196

Re: Mes débuts en Saône et Loire




par phil53 » 08/05/21, 11:14

Pour les asperges, j en ai mis sans travailler le sol. Une couche énorme de foin et de faux brf.
Plus parfois la technique d un récipient qui laissent l asperge qui pointe à l abri de la lumière et ça roule
1 x
Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1136
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 294

Re: Mes débuts en Saône et Loire




par Doris » 08/05/21, 13:39

phil53 a écrit :Pour les asperges, j en ai mis sans travailler le sol. Une couche énorme de foin et de faux brf.
Plus parfois la technique d un récipient qui laissent l asperge qui pointe à l abri de la lumière et ça roule

Petite question pour le futur: j'en ai mis cette année ans travail du sol, alors là je n'ai pas butté. Mais j'ai bien compris, que tu buttes avec le foin et faux brf?
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1343
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 196

Re: Mes débuts en Saône et Loire




par phil53 » 08/05/21, 14:02

Doris a écrit :
phil53 a écrit :Pour les asperges, j en ai mis sans travailler le sol. Une couche énorme de foin et de faux brf.
Plus parfois la technique d un récipient qui laissent l asperge qui pointe à l abri de la lumière et ça roule

Petite question pour le futur: j'en ai mis cette année ans travail du sol, alors là je n'ai pas butté. Mais j'ai bien compris, que tu buttes avec le foin et faux brf?

Oui, j ai fait une petite cavité ds la couche en décomposition puis recouvert d une bonne couche de brf et de foin. 30 cm environ une fois tassé par l hiver.
1 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5459
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 892

Re: Mes débuts en Saône et Loire




par Moindreffor » 08/05/21, 15:14

Doris a écrit :
phil53 a écrit :Pour les asperges, j en ai mis sans travailler le sol. Une couche énorme de foin et de faux brf.
Plus parfois la technique d un récipient qui laissent l asperge qui pointe à l abri de la lumière et ça roule

Petite question pour le futur: j'en ai mis cette année ans travail du sol, alors là je n'ai pas butté. Mais j'ai bien compris, que tu buttes avec le foin et faux brf?

ben l'histoire de la butte c'est qu'une asperge, c'est assez long, et si tu veux qu'elle reste bien blanche, faut donc monter encore plus haut, sinon l'astuce du sol au dessus, mais pas très esthétique :mrgreen: d'où une très bonne épaisseur

tu peux gagner un peu avec un minimum de travail, tu creuses un peu pour mettre tes griffes, en plus je pense que chez toi elles y gagneront en humidité, parfois, un juste labeur peut s'avérer non inutile :mrgreen:
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1136
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 294

Re: Mes débuts en Saône et Loire




par Doris » 08/05/21, 15:37

Moindreffor a écrit :tu peux gagner un peu avec un minimum de travail, tu creuses un peu pour mettre tes griffes, en plus je pense que chez toi elles y gagneront en humidité, parfois, un juste labeur peut s'avérer non inutile :mrgreen:

En effet je les ai enterré un chouia, mais je n'ai pas fait non plus une tranché à la façon des vidéos rustica, j'ai juste fait des trous de plantation, donc je n'ai pas suffisamment de terre pour faire les buttes. Je commence à être bien sevrée du travail et suffisamment droguée de paresse, pour ne pas m'aventurer trop dans les labeurs :cheesy:
1 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 55 invités