Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLutter efficacement contre les Limaces!

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1139
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 138

Re: Lutter efficacement contre les Limaces!

Message non lupar phil53 » 30/05/19, 09:22

Eham,, désolé, je crains qu' il y ait des oeufs dans la partie protégée. Ce sera moins pire et en remettant ferramol après l éclosion, ça devrait devenir acceptable.
Concernant l oxydation du cuivre , tu le sais comment que ça fonctionne plus?
0 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7735
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 630

Re: Lutter efficacement contre les Limaces!

Message non lupar Ahmed » 30/05/19, 10:35

J'ai également des problèmes avec ces petites goulues, au point que j'ai renoncé aux choux et oignons pour le moment... Cependant, je ne constate aucune prédation sur les patates pourtant située au milieu d'une prairie de fauche... Je précise que je les cultive sous broyat de bois divers (pas du BRF au sens strict) que je compte regarnir en foin pour garantir l'étanchéité à la lumière et éviter ainsi le verdissement...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15609
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5967

Re: Lutter efficacement contre les Limaces!

Message non lupar Did67 » 30/05/19, 12:15

Je retiens que les limaces, d'abord, c'est "LES" limaces. Il y a différentes espèces, avec sans doute des "spécialités" en matière d'habitat, de nutrition, de comportement.

Pour ma part, j'ai une dominante de grosses oranges, que j'appelle "grosses vaches". Et elles semblent un peu territoriales : il y en a une ou deux dans les environs d'un plant.

On a eu un début d'attaque sévère il y a une quinzaine de jours, et très vite, les dégâts sont restés faibles.

Et pourtant, il y a deux jours, je coupe une de mes plus belles batavia bien pommées, sans aucun dégât apparent. Je laisse toujours les premières feuilles abimées sur site, je coupe au-dessus. Souvent, elles abritent des limaces, friandes de ces feuilles fanées, en débt de décomposition. Là, je ne trouve rien !

Je nettoie la belle pomme... Et voilà t'y pas que 3 grosses vaches tombent dans mon évier !!!

Et pourtant, aucun dégât visible ! Les apparences sont trompeuses. Ma femme et ma fille avaient mis du Ferramol dans la serre. Ceci explique-t-il cela ???

La même vache, vautrée sur un oeillet d'Inde te le ratiboise ; il n'en reste plus rien... Et pourtant, il y avait aussi du Ferramol.

Je pense qu'un considération manque. les limaces sont comme nos ados : pourvu qu'il y ait un McDo, ils affrontent pluie neige, clôtures en cuivre, lame de rasoirs... Qu'il y ait une cantine de Lycée, et ils boudent... Donc la "réaction" d'une même limace, ici avec ceci à 20 cm, ne sera pas la même que là-bas, avec cela à portée de main... Et je crois que nous pouvons nous disputer longtemps !!!! Ne connaissant pas bien ce qu'est "ceci" ou "cela", on sera souvent nombreux à avoir raison à partir de constats opposés !

C'est ainsi que j'arrive à m'expliquer que les limaces sortent de leur "enclos" de fil de cuivre, mais que par ailleurs, celui-ci semble protéger les plants. Il est difficile d'admettre qu'il y ait sens dans ce fil ! En tout cas, pas de choc électrique comme évoqué en tout début - car là, pour qui a touché une clôture électrique, on sait qu'il n'y a pas de sens.
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2864
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 476

Re: Lutter efficacement contre les Limaces!

Message non lupar Moindreffor » 30/05/19, 12:28

Ahmed a écrit :Moindreffor, je voudrais nuancer cette phrase:
...une limace peut se déplacer sur une lame de rasoir sans se couper, donc passer sur les coquilles d’œuf, aucun problème.

Il s'agit de deux choses différentes: si le mucus très lubrifiant de la limace lui permet de se déplacer sans dommages sur une lame de rasoir, ce n'est pas cet hypothétique effet tranchant qui est recherché avec les coquilles d’œufs (ou les aiguilles de pin), mais le fait que ces débris se collent au pied du gastéropode. Le souci étant que cela ne s'observe probablement que par temps sec... :(

donc ce n'est plus quelques coquilles qu'il faut mais un véritable lit et ce sur quelques cm,
je t'accorde la remarque, donc j'aurai du inclure ça avec les autres par temps pluvieux ça ne fonctionne pas non plus
bon encore une tactique à mettre au panier, on va conclure comme ça,

merci de ta rectification, il faut être précis
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2864
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 476

Re: Lutter efficacement contre les Limaces!

Message non lupar Moindreffor » 30/05/19, 12:32

Did67 a écrit :
Moindreffor a écrit :
et donc empoisonner ton sol comme le ferai de la bouillie bordelaise, en quelle quantité ça effectivement difficile à chiffrer mais y en aura





Pur hasard : je voulais mettre l'échelle pour filmer comment sur mon toit l'eau qui s'écoule sur des plaques de cuivre "oxydées" (ternes) maintient les tuiles parfaitement propres depuis 25 ans ! Et pourtant,il ne manque pas de cuivre en apparence (ce n'est pas "piqué" comme peut l'être une tôle qui rouille).

La tuile a gardé sur les passages de l'eau sa belle couleur "orange". Alors que partout ailleurs, elles sont grises à cause du développement des lichens (et même de mousses)...

Dès que j'ai un peu de temps.

On ne se rend pas compte, j'ai l'impression, à quel point les ions cuivre (ce sont bien les ions cuivre Cu++) sont toxiques pour les champignons et les algues. Pas le cuivre métal.

oui come je l'ai dit la couche d'oxyde de cuivre protège le cuivre et l'oxydation s'arrête ce qui n'est pas le cas pour le fer, la couche d'oxyde de fer (la rouille) laisse des "trous" et l'oxygène peut encore passer et aller oxyder en profondeur

mais l'oxyde de cuivre se dissout bien et agit comme l'observe Didier sur son toit, quand on trouve des objet de l'âge du bronze, ils sont encore en bon état mais le temps les a tout de même un peu usés :mrgreen: là on parle de plusieurs siècles et on peut le voir
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1108
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 83

Re: Lutter efficacement contre les Limaces!

Message non lupar être chafoin » 30/05/19, 12:36

Ahmed a écrit :Cependant, je ne constate aucune prédation sur les patates pourtant située au milieu d'une prairie de fauche... Je précise que je les cultive sous broyat de bois divers (pas du BRF au sens strict) que je compte regarnir en foin pour garantir l'étanchéité à la lumière et éviter ainsi le verdissement...
Est-ce que les feuilles la nuit sont humides, empreintes de "rosée" ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15609
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5967

Re: Lutter efficacement contre les Limaces!

Message non lupar Did67 » 30/05/19, 12:39

L'an dernier, j'ai fait un massacre avec mes laitues vireuses (sauvages) : visiblement, elles étaient irrésistibles, une fois fanées...

J'en ai mis hier, pour voir : aucune prise !!! Je sais qu'il y a des limaces dans les parages, vu qu'il y a quelques dégâts, mineurs... Mais cette année, jusque là, elles s'en fichent !

C'est pourtant les mêmes "grosses vaches" que l'an dernier !

J'en déduis qu'on n'a pas fini d'essayer de comprendre les limaces.

Je pense néanmoins que certaines plantes à latex, que fuient d'autres espèces car le latex est soit irritant, soit toxique, sont une des spécialités des limaces (comme certains champignons d'ailleurs), correspondant à leur niche écologique de "nettoyeurs" des biomasses laissées par les mangeurs de biomasses fraiches (rongeurs,brouteurs, et autres grignoteurs...). Moins rapides, moins mobiles, nocturnes, sans doute qu'en quelques dizaines de millions d'années, elles ont trouvé là leur "créneau". Sans cracher sur de la biomasse fraiche à défaut d'autre chose ! Que manger d'autre dans le potager du jardinier "propre" ??? Pas de caviar, alors on se contente d'oeufs de lump !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15609
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5967

Re: Lutter efficacement contre les Limaces!

Message non lupar Did67 » 30/05/19, 12:43

Moindreffor a écrit :
mais l'oxyde de cuivre se dissout bien et agit comme l'observe Didier sur son toit, quand on trouve des objet de l'âge du bronze, ils sont encore en bon état mais le temps les a tout de même un peu usés :mrgreen: là on parle de plusieurs siècles et on peut le voir


Oui. Et c'est cette toute petite quantité d'ions cuivre qui "bloque" les lichens, algues et mousses !

Cela a renforcé ma détermination à ne pas laisser entrer la bouillie bordelaise dans mon potager !

Si vous circulez, regardez un peu les maisons avec des "encadrements" de fenêtres de toit ou de cheminées en cuivre. Et vous le verrez tout de suite. En-dessous, c'est propre. A coté, c'est terne et gris !
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2864
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 476

Re: Lutter efficacement contre les Limaces!

Message non lupar Moindreffor » 30/05/19, 13:10

Eham a écrit :@Moindreffort Comme je te l'ai dis, ça n'a pas d'intérêt pour moi de venir ici pour reprendre chacune de tes phrases et me justifier. Ça prend du temps de venir écrire sur le forum et le plaisir c'est d'échanger des expériences et de s'entraider. J'ai l'impression que tu cherches parce que j'ai repris une de tes phrase qui m'avait dérangé plus haut, libre à toi mais j'ai pas forcément envie de rentrer dans ton jeu.
Quand je te dis que oui j'ai lu que quand le cuivre s'oxydait ça n'avait plus d'effet répulsif sur les limaces, tu arrives à lire "il paraît que le cuir ça s'oxyde", pas besoin d'être chimiste de formation pour savoir ça...
Je dis que les coquilles d'oeufs ça a fonctionné pour moi mais que je ne peux pas le généraliser car il en faut beaucoup et tu me réponds "oui ça ne marche pas"... Je dis également que les barrières de cuivre doivent les repousser car elles m'ont gardé de nombreux plants intacts malgré le fait que le potager soit toujours envahi et tu me réponds que je vous ai prouvé que ça ne marchait pas ??? Autant taper des lettres au hasard sur mon clavier, ça me gagnerait du temps et ça te ferait le même effet !

loin de moi l'envie de te dégoutter de venir ici, tu partages ton expérience, c'est très bien,

tu nous présentes une façon de lutter contre les limaces, ok, ça marche chez toi, tu nous dis que les limaces passent au dessus ou en dessous, excuse moi si j'en déduis que c'est inefficace, je dois être allé trop vite en besogne et excuse moi encore d'avoir mis en doute ton expérimentation et son efficacité, tous ceux qui ont des limaces en sont bien embêtés et sont à la recherche d'une solution

moi cette année, j'ai la chance d'être épargné, mais mon paquet de ferramol a été acheté, c'est mon arme à moi, chacun la sienne
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2864
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 476

Re: Lutter efficacement contre les Limaces!

Message non lupar Moindreffor » 30/05/19, 13:16

Did67 a écrit :L'an dernier, j'ai fait un massacre avec mes laitues vireuses (sauvages) : visiblement, elles étaient irrésistibles, une fois fanées...

J'en ai mis hier, pour voir : aucune prise !!! Je sais qu'il y a des limaces dans les parages, vu qu'il y a quelques dégâts, mineurs... Mais cette année, jusque là, elles s'en fichent !

C'est pourtant les mêmes "grosses vaches" que l'an dernier !

J'en déduis qu'on n'a pas fini d'essayer de comprendre les limaces.

Je pense néanmoins que certaines plantes à latex, que fuient d'autres espèces car le latex est soit irritant, soit toxique, sont une des spécialités des limaces (comme certains champignons d'ailleurs), correspondant à leur niche écologique de "nettoyeurs" des biomasses laissées par les mangeurs de biomasses fraiches (rongeurs,brouteurs, et autres grignoteurs...). Moins rapides, moins mobiles, nocturnes, sans doute qu'en quelques dizaines de millions d'années, elles ont trouvé là leur "créneau". Sans cracher sur de la biomasse fraiche à défaut d'autre chose ! Que manger d'autre dans le potager du jardinier "propre" ??? Pas de caviar, alors on se contente d'oeufs de lump !

voilà pourquoi dans les anciens anti-limaces était ajouté un produit attractif, il ne fallait pas compter sur le hasard pour que la limace tombe dessus

et le ferramol est un appât naturel, donc là aussi elles ne tombent pas dessus par hasard

https://limaces.com/ferramol-anti-limaces.htm

Comment cela fonctionne ? C’est très simple, Ferramol est un appât naturel !
Que cela soit par anticipation d’une future invasion ou pour répondre à celle-ci ; Il vous suffira de répandre les granulés de Ferramol dans votre jardin, si le temps est humide : vous n’avez plus rien à faire qu’à attendre la disparition du nuisible. Si le temps est sec : il vous faudra arroser afin que les granules gonflent et deviennent appétissants pour les gastéropodes affamés.
ferramol protege les auxilliaires du jardin
La durée d’action du produit est d’environ trois semaines, quelle que soit la météo ; c’est un produit tenace et redoutablement efficace !
Vous pouvez utiliser Ferramol tout au long de l’année, il n’y pas de préconisation saisonnière spécifique, si ce n’est notamment juste après avoir planté des semis par exemple.
Lorsque limaces et escargots auront savouré les granules, ils seront déshydratés, seront incapables de fabriquer leur mucus et iront se mettre à l’abri pour mourir, vous épargnant les résidus de cadavre dont la décomposition fertilisera vos plantes.

Le petit + : vos récoltes seront consommables sans traitement ou nettoyage spécifique.
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Moindreffor et 4 invités