Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLes vers de terre... ça vient comment ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1454
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 61
Contact :

Les vers de terre... ça vient comment ?

Message non lupar grelinette » 13/09/16, 14:58

Bonjour,

j'ouvre ce nouveau sujet séparément pour ne pas en rajouter sur les sujets liés au "Potager du paresseux" de Did, déjà très actifs et riches en commentaires.

Voilà les faits :

Cet été j'ai installé des arrosages automatiques sur 2 grandes propriétés des Bouches du Rhône (commune d'Aix en Pce). Les maisons venaient d'être construites et la terre du jardin étaient non seulement très argileuse (apports de terre par gros camions), mais aussi compactées comme du béton à cause de la sécheresse et des engins de chantiers qui ont fait le terrassement et lourdement tassé le sol : les rares plantes sauvages qui étaient arrivés à pousser étaient rachitiques et quasi-grillées, et la terre si dure que même en tapant violemment avec une pioche, la pointe ne rentrait pas dans le sol.
Sur certaines zones nous avons du nous y reprendre à plusieurs fois avec une grosse trancheuse auto-tractée pour arriver à faire les tranchées d'à peine 20 cm pour les tuyaux d'arrosage (les dents de la lame de la trancheuse n'arrivaient pas rentrer dans le sol !).
terre1.jpg
terre1.jpg (82.9 Kio) Consulté 1613 fois


J'étais très sceptique sur la suite (la pousse de végétaux, du gazon, dans cette terre argileuse), alors que le jardinier qui s'occupait des plantations des lieux était confiant. Pendant que j'installais le système d'arrosage, le jardinier labourait sur environ 15 à 20 cm de profondeur avec un micro-tracteur. Il a du d'ailleurs repasser plusieurs fois le tracteur sur des zones très dures.

Un fois l'arrosage opérationnel, le jardinier à semer un gazon standard avec de l'engrais, et j'ai programmé, suivant les recommandations du jardinier, 4 arrosages de 10 mn par jour : un gazon bien vert a poussé en moins d'une semaine !
terre2.jpg
terre2.jpg (96.53 Kio) Consulté 1613 fois


Certes, avec de l'eau tout pousse, mais je me suis rendu compte en faisant quelques modifications sur des arroseurs qu'en l'espace de quelques jours de nombreux vers de terre étaient déjà là !... malgré la qualité de cette terre qui me paraissait peu arable, argileuse et si dure.

Il est probable que tous ces vers de terre avaient trouvé refuge à plus de 50 cm de profondeur sous cette croute argileuse et la forte chaleur d'été, et sont remontés quand la terre a été labourée puis arrosée, mais j'ai quand même été très surpris de voir la vitesse à laquelle la vie reviens dans le sol, et avec des méthodes assez agressives (apport de terre, labour, engrais,...), si loin des méthodes douces du "Jardin du Paresseux".
1 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6884
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 208
Contact :

Re: Les vers de terre... ça vient comment ?

Message non lupar chatelot16 » 13/09/16, 16:01

que deviennent les vers de terre quand la terre est trop seche ? rien ne peut vivre sans eau ... mais peut etre qu'il pondent des oeuf , et que ces oeuf feront des nouveau verre de terre dès qu'il y aura de l'eau ... donc de la terre argileuse qui parait juste bonne a faire des brique contient peut etre deja ce qu'il faut pour faire des vers dès qu'on y met de l'eau
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11944
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3875

Re: Les vers de terre... ça vient comment ?

Message non lupar Did67 » 14/09/16, 17:02

Très intéressant !

Bon, on peut faire pousser du gazon sur une moquette, en irrigant et en perfusant (engrais)...

Les plantes, et surtout les graminées, n'ont pas besoin d'un sol meuble, comme le montrent les photos que j'ai mises ici

message du 13/9/2016 à 14 h 10 : agriculture/jardiner-plus-que-bio-en-semis-direct-sans-fatigue-t13846-2100.html

De deux choses l'une :

- soit les vers étaient en diapause sous la couche de sol apportée (cela dépend de ce qu'il y avait avant !)

- soit ils ont été amenés avec la terre apportée si l'aménageur a eu la délicatesse de ramener de la "terre végétale" !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11944
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3875

Re: Les vers de terre... ça vient comment ?

Message non lupar Did67 » 14/09/16, 17:05

chatelot16 a écrit :que deviennent les vers de terre quand la terre est trop seche ? rien ne peut vivre sans eau ... mais peut etre qu'il pondent des oeuf , et que ces oeuf feront des nouveau verre de terre dès qu'il y aura de l'eau ... donc de la terre argileuse qui parait juste bonne a faire des brique contient peut etre deja ce qu'il faut pour faire des vers dès qu'on y met de l'eau



Ils descendent, où il reste en général de l'humidité. Et se roulent en boule et se mettent en vie ralentie ("diapause")...

http://www.universalis.fr/encyclopedie/ ... -zoologie/
0 x
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1454
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 61
Contact :

Re: Les vers de terre... ça vient comment ?

Message non lupar grelinette » 14/09/16, 18:03

Did67 a écrit :De deux choses l'une :

- soit les vers étaient en diapause sous la couche de sol apportée (cela dépend de ce qu'il y avait avant !)

- soit ils ont été amenés avec la terre apportée si l'aménageur a eu la délicatesse de ramener de la "terre végétale" !

Je pense qu'ils sont descendus en profondeur car la terre apportée n'était pas très bonne : très argileuse avec des blocs durs comme de la roche et beaucoup de cailloux, bouts de plastics, morceux de gravats et autres déchets, probablement provenant d'un chantier de creusage d'une piscine. Comme quoi, même sur de mauvaises bases, la vie reprends !

C'est un autre sujet, mais dans un caniveau que j'ai chez moi et qui récupère les alluvions après chaque pluie, lorsque je le nettoie et le vide de la terre qui a ruisselé, je trouve des vers de terre de taille impressionnante : plus d'1 cm de diamètre pour facilement 70 cm de long, de vrais monstres, on dirait des serpents tellement ils sont énormes et même mes poules qui me suivent dès que je travaille la terre, ne s'y attaquent pas car elles n'arrivent pas à les ingurgiter !
Nous avons enfin de la pluie aujourd'hui et j'irais nettoyer le caniveau dans quelques jours, je vous posterai des photos.


Edit : je pensais que mes vers de terres étaient déjà énormes, mais visiblement on en trouve d'encore plus gros sur le net !
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11944
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3875

Re: Les vers de terre... ça vient comment ?

Message non lupar Did67 » 14/09/16, 19:32

grelinette a écrit :
Edit : je pensais que mes vers de terres étaient déjà énormes, mais visiblement on en trouve d'encore plus gros sur le net !


C'est une espèce d'anéciques "géant" dont parle Marcel Bouché.

Ils ont été décimés dans le nord (enfin, je ne sais plus, à partir de Valence ou Lyon) lors des dernières glaciations et n'ont jusqu'à ce jour jamais reconquit l'espace perdu ! Ceci prouve, au passage, que les anéciques se déplacent très lentement horizontalement...

Tu pourra en envoyer à kna qui se désole de ne pas en avoir...
0 x
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1454
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 61
Contact :

Re: Les vers de terre... ça vient comment ?

Message non lupar grelinette » 14/09/16, 20:38

Voici une courte page intéressante sur la classification des vers de terre : http://www.lombritek.com/?page=classement_zoologique_des_vers_de_terre
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11944
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3875

Re: Les vers de terre... ça vient comment ?

Message non lupar Did67 » 15/09/16, 09:33

Oui.

A ma connaissance, les "anéciques" ne sont pas toujours de "couleur brune"... Faudrait peut-être nuancé un peu.

J'aime bien détacher les épigés des anéciques, car cela n'a rien à voir. Ni du point "organisation biologique" du ver (les anéciques seuls sont des "post-gésiers", donc une force de travail supérieure aux autres), ni du point rôle dans un jardin...

Enfin, je n'aime pas non plus le terme de "laboureur", dès lors que je trouve le labour négatif ! Je préfère "tunnelier". Et il faudrait surtout parler "d'ingénieurs du sol" !
0 x
dede2002
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 747
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 66

Re: Les vers de terre... ça vient comment ?

Message non lupar dede2002 » 15/09/16, 13:55

Tu veux dire les endogés?

Les épigés sont apparemment commercialisables, c'est peut-être pour ça qu'ils sont classés à part?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11944
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3875

Re: Les vers de terre... ça vient comment ?

Message non lupar Did67 » 15/09/16, 19:11

Oui, je voulais dire "endogés", que l'article cité regroupe avec les anéciques, mais, pour le jardinier, ce n'est pas du tout pareil...

Là, en effet, le site est un site de commercialisation de vers "épigés", utilisés en lombricompostage. Ils sont sans intérêt dans le jardin (sauf à s'entêter à lombricomposter, donc dissiper l'énergie qui serait utile aux anéciques !). Du coup, en effet, ils metten les épigés en exergue, et mélangent le reste même si cela n'a rien à voir. Ce n'est pas un site qui s'intéresse "à la vie du sol" !
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], gek, Google Adsense [Bot], nico239 et 2 invités

Recherches populaires