Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe potager sans se fatiguer

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
stephgouv
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 178
Inscription : 18/10/19, 08:54
Localisation : Gouvy (B)
x 22

Le potager sans se fatiguer

Message non lupar stephgouv » 23/02/20, 23:03

Ça y est enfin! J'ai franchi le pas. Et quel pas!
Afin de m'assurer que j'allais faire juste, j'ai revisionné la vidéo de Didier.
J'ai ensuite planté une 30taine de cailleux d'ail et quelques gros germes de pommes de terre du commerce (juste pour tester).
Des vrais plants attendent la bonne saison pour être plantés.
J'ai encore du mal à savoir quand semer quoi et quand repiquer.
Autre truc que j'ai du mal à gérer, c'est l'arrosage des semis. Surtout pour les salades, pas beaucoup de réussites...
Mais bon, je pense que grâce à vous pour cette année ce sera une réussite. :D
20200222_165538.jpg
La boule est arrivée
20200222_173247.jpg
20 minutes plus tard
20200223_122915.jpg
Germes de pdt
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4346
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 735

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Moindreffor » 24/02/20, 09:17

la phéno, ça se pratique comme n'importe quel potager
il faut juste savoir que la terre se réchauffe moins vite, donc 15j de décalage au début qu'on rattrape à la fin
que le foin empêche toute levée adventice comme semis, donc faut ouvrir des sillons pour semer

pour es germes de patates c'est en godet avec un tout petit peu de terre dessus, y a pas la réserve du tubercule
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
stephgouv
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 178
Inscription : 18/10/19, 08:54
Localisation : Gouvy (B)
x 22

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar stephgouv » 24/02/20, 09:47

Moindreffor a écrit :pour es germes de patates c'est en godet avec un tout petit peu de terre dessus, y a pas la réserve du tubercule

Donc j'ai déjà "merdé"... J'ai mis tout en terre avec le plantoir...
De plus quand je l'ai expliqué à ma maman (fille d'agriculteur), elle m'a dit que je n'aurai rien car il fallait laisser un morceau de pdt avec... Info ou intox?
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4346
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 735

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Moindreffor » 24/02/20, 09:57

stephgouv a écrit :
Moindreffor a écrit :pour es germes de patates c'est en godet avec un tout petit peu de terre dessus, y a pas la réserve du tubercule

Donc j'ai déjà "merdé"... J'ai mis tout en terre avec le plantoir...
De plus quand je l'ai expliqué à ma maman (fille d'agriculteur), elle m'a dit que je n'aurai rien car il fallait laisser un morceau de pdt avec... Info ou intox?

un petit bout de patate, c'est un peu de réserve, donc pourquoi pas
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
stephgouv
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 178
Inscription : 18/10/19, 08:54
Localisation : Gouvy (B)
x 22

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar stephgouv » 24/02/20, 10:22

C'est ce que je lui ai dit.
De plus, vue que j'ai récupéré ces germes, c'est du gratuit, donc rien perdu. On verra...
Par contre où j'ai besoin d'info (visuelle), c'est la façon d'irriguer mes semis.
J'ai constaté que je ne dois plus mettre mes semis de courges/potirons avec tomates et autres salades dans le même bac.
J'ai tendance à laisser 1cm d'eau dans le fond du bac et du coup, seuls les semis de courges/potirons apprécient. Les tomates un peu moins et salades pas du tout.
Du coup, je dois être plus organisé.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Doris
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 559
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 116

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Doris » 24/02/20, 11:03

J'ai fait comme toi des essais de pommes de terre germées ou simplement avec le germe, avant de me lancer vraiment, donc 12 pdt d'essais sous environ 40 cm de foin. Le climat doux de cet hiver aidant, tout pousse, je protège juste contre les gelés blanches.
Concernant les semis en godet, je ne fait que pulvériser de l'eau, je ne laisse aucun plant stagner dans de l'eau.
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
stephgouv
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 178
Inscription : 18/10/19, 08:54
Localisation : Gouvy (B)
x 22

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar stephgouv » 24/02/20, 11:30

Vois-tu une différence de taille/quantité de récolte entre germe seul et pdt germée en terre?
Merci pour le conseil de pulvérisation, mais j'ai toujours lu et entendu qu'il faut éviter de mouiller le feuillage (à moins que la pulvérisation soit ciblée sous les 1ères feuilles?).

Pour les semis de petites graines, je procède de la sorte:
1) Je remplis mes pots à 2cm de terreau spécial semis à 2cm du bord
2) je les laisse patauger 5-10min dans 4-5cm d'eau tiède
3) je sème et remets environ 0.5cm de terreau dessus et les place dans mon plateau/bac de culture.
C'est tout.
Pour les graines quantifiables, idem, sauf que je fais un trou au pic à brochette, pousse la graine dedans et ferme le trou.
Jusque là je suis dans le bon je pense. Où je fais mal sans doute aussi, c'est que je ne mets pas de couvercle sur mon bac de culture et donc l'eau s'évapore trop vite et du coup, je dois "noyer" le terreau tous les jours pour qu'il soit toujours humide fin de journée, sinon il est sec et se craque.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Doris
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 559
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 116

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Doris » 24/02/20, 12:40

Un tubercule de pommes de terre planté donne trois ou quatre tiges, un germe planté donne une seule tige, du coût on plante moins espacé. Je ne l'ai pas fait au départ, mais j'en ai rajouté depuis, mon test a commence avant Noël, parce que j'avais trouvé des épluchures germées dehors. Bien sûr c'était très précoce, mais comme ce n'était que pour un test....Et bien-sûr que ça déjà levé, mais ce n'ai qu'une petite surface et je protège avec du foin et voile d'hivernage contre les gelés.
Pour la pulvérisation, ne te prends pas la tête pour les feuilles, je fais ça depuis 2 mois sans soucis. Et je couvre mes bacs fin d'après-midi, c'est des bacs transparents avec couvercles de magasins de bricolage, comme ça je couvre s'il pleut ou s'il est trop froid, j'ouvre pour laisser circuler l'air quand je veux, et je ne pulverise très rarement
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4346
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 735

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Moindreffor » 24/02/20, 13:12

stephgouv a écrit :Vois-tu une différence de taille/quantité de récolte entre germe seul et pdt germée en terre?
Merci pour le conseil de pulvérisation, mais j'ai toujours lu et entendu qu'il faut éviter de mouiller le feuillage (à moins que la pulvérisation soit ciblée sous les 1ères feuilles?).

Pour les semis de petites graines, je procède de la sorte:
1) Je remplis mes pots à 2cm de terreau spécial semis à 2cm du bord
2) je les laisse patauger 5-10min dans 4-5cm d'eau tiède
3) je sème et remets environ 0.5cm de terreau dessus et les place dans mon plateau/bac de culture.
C'est tout.
Pour les graines quantifiables, idem, sauf que je fais un trou au pic à brochette, pousse la graine dedans et ferme le trou.
Jusque là je suis dans le bon je pense. Où je fais mal sans doute aussi, c'est que je ne mets pas de couvercle sur mon bac de culture et donc l'eau s'évapore trop vite et du coup, je dois "noyer" le terreau tous les jours pour qu'il soit toujours humide fin de journée, sinon il est sec et se craque.

il faut mettre du terreau jusqu'en haut du bac et surtout ne pas laisser sécher le terreau, si ton bac fait une bonne dizaine de cm de haut il ne doit pas sécher trop vite après tu peux pulvériser en laissant bien l'eau prendre la température de la pièce en remplissant le pulvérisateur toujours de la veille
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
stephgouv
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 178
Inscription : 18/10/19, 08:54
Localisation : Gouvy (B)
x 22

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar stephgouv » 24/02/20, 13:14

Merci pour les infos.
Mes semis sont dans une véranda qui a une t°c d'environ 10-15°c en hiver et monte jusque 30°c en dès qu'il y a un rayon de soleil. Donc pas évident à gérer quand je ne suis pas à la maison la journée...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 15 invités