Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe potager sans se fatiguer

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3947
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 661

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Moindreffor » 08/03/20, 19:38

Doris a écrit :
stephgouv a écrit :Oufff tant que ça!?
Chez moi je pense que c'est trop tard mi-août pour produire car on sent que le temps décline et du coup les légumes font du "sur place".


tout dépend de la situation particulière, j'essaie comme ça parce que deux années de suite j'ai fait la même observation: suite à des fortes chaleurs plus sécheresse prolongée (plus marqué en 2019 qu'en 2018) j'avais des plantes qui pendant l'été ont peu, voir très peu donné, et qui à la mi-août, quand les conditions été meilleures, étaient epuisées. Du même légume j'avais des plants en levée spontanée ou plantés très tardivement, qui ont commencé à produire en début aout, et qui ont donné une récolte satisfaisante, en 2018 jusqu'au premier octobre (date de la première gelé) et en 2019 jusqu'en début novembre. Mon pari est donc justement qu'à partir de la deuxième dizaine d'aout, même s'il peut encore faire très chaud, dans mon secteur le temps commence à changer: les nuits sont plus fraiches, l'air devient plus respirable, et beaucoup d'autre choses. Si j'ai des plantes qui arrive à ce moment là à leur maturité, et qui sont en forme, je prolonge en fait ma saison. Mais chez toi c'est certainement pas pareil du tout, et tu dois espacer moins.

dans le nord et je suis à la frontière belge, on a un temps plus "régulier" ça monte moins en haut en température et ça descend aussi moins bas, avec des pics dans un sens comme dans l'autre
donc août peut commencer à déjà être plus humide qu'ailleurs et parfois pas de gelées avant novembre, donc c'est ce que je vais mettre en place cette année, un voile d'hivernage doublé d'une bâche de serre, et ainsi finie la crainte des gelées en dessous de -2 voire -3°C ce qui va rallonger vraiment la saison
chez toi Doris c'est la sécheresse plus un sol très drainant qui vont te foutre l'été à plat
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

stephgouv
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 90
Inscription : 18/10/19, 08:54
Localisation : Gouvy (B)
x 9

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar stephgouv » 08/03/20, 21:07

Ce n'est pas évident car ce sont température et humidité qui ont toujours le dernier mot. Donc je pense que je me limiterai à max 3 semaines de décalage. Imaginez que je veuilles décaler plus mais que le temps ne s'y prête plus... mais ça ce sera pour plus tard.

Hier j'ai planté 117 bulbilles d'oignons :D
Mais aussi, trop curieux, j'ai déchaussé un cailleux d'ail plantée 13 jours plutôt dans le foin. Et à ma grande surprise, de belles petites racines :oops:
20200307_184551.jpg
Racines de gousse d'ail
0 x
Avatar de l’utilisateur
Doris
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 396
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 77

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Doris » 08/03/20, 23:25

Moindreffor a écrit :chez toi Doris c'est la sécheresse plus un sol très drainant qui vont te foutre l'été à plat


C'est ça, si je veux bien faire, je dois essayer de contourner un peu l'été avec les excès de secheresse. En Belgique, ou vers la frontière, il faut calculer plus sur un temps dit modéré, les températures peuvent être les mêmes, mais avec moins de variations et de piques, et moins de stress pour les plantes aussi
1 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3947
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 661

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Moindreffor » 09/03/20, 08:05

Doris a écrit :
Moindreffor a écrit :chez toi Doris c'est la sécheresse plus un sol très drainant qui vont te foutre l'été à plat


C'est ça, si je veux bien faire, je dois essayer de contourner un peu l'été avec les excès de secheresse. En Belgique, ou vers la frontière, il faut calculer plus sur un temps dit modéré, les températures peuvent être les mêmes, mais avec moins de variations et de piques, et moins de stress pour les plantes aussi

voilà, on a juste un peu de problème avec les frileuses tomates ça passe encore, mais surtout aubergines et poivrons
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
stephgouv
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 90
Inscription : 18/10/19, 08:54
Localisation : Gouvy (B)
x 9

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar stephgouv » 14/03/20, 21:44

Ça y est, j'ai lancé la première vague de semis.
J'espère que j'ai fait ça bien...
20200314_181754.jpg
2 variétés de salade et du cerfeuil

20200314_181829.jpg
Des brocolis, des choux-fleur, des choux de Bruxelles et des oignons

20200314_181835.jpg
Semis de carottes


Ensuite, en allant jeter les déchets ménagers sur le foin dans le potager, j'ai voulu voir le stade d'avancement de mes bulbilles d'oignons J+7 et des caïeux J+20.
20200314_163243.jpg
Oignon J+7

20200314_163413.jpg
Ail J+20

Quand je pense à toute la pluie qui est tombée j'avais la crainte de les voir pourrir.
À suivre donc.
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3947
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 661

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Moindreffor » 14/03/20, 22:35

oui, les semis c'est bien, et ça pousse au potager, donc SUPER!!!!
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
stephgouv
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 90
Inscription : 18/10/19, 08:54
Localisation : Gouvy (B)
x 9

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar stephgouv » 17/03/20, 22:57

Le Covid-19 a-t'il atteint le pote âgé?
Heureusement non!
Mais méfiance à ne pas planter/semer trop tôt, car sous couvert (comme pour le foin chez moi) on constate une différence de 5°C par rapport à la terre nue.
Je suis conscient qu'il faudra 15-20 jours de plus à la terre pour se réchauffer, mais en automne, il faudra 15-20 jours de plus pour se refroidir.
20200317_162259.jpg
T°C au niveau du sol

20200317_161943.jpg
T°C 5cm sous terre nue

20200317_162121.jpg
T°C 5cm sous terre couverte par 20cm de foin
0 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5887
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 866

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 17/03/20, 23:21

Il y a encore quelques temps cela me posait question.

Mais finalement à quoi bon.

Dans l'humus naturel de la prairie c'est pareil et la prairie s'en sort bien non?

Donc maintenant je m'en moque.
0 x
stephgouv
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 90
Inscription : 18/10/19, 08:54
Localisation : Gouvy (B)
x 9

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar stephgouv » 27/03/20, 10:28

Voici quelques nouvelles de mes premiers semis.
20200326_142655.jpg
Semis de carottes

20200327_094650.jpg
Semis de salades

20200327_094723.jpg
Semis de Brocolis, choux-fleurs, choux de Bxl et oignons (pas encore sortis)

J'ai été impressionné de la vitesse à laquelle les carottes ont levé.
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3947
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 661

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Moindreffor » 27/03/20, 14:04

excellent :wink:
juste une remarque dans ta terrine de carottes tu aurais pu mieux égaliser la surface, car ça permet de mettre une couche régulière de terreau au dessus des graines
attention je te conseille de repiquer très tôt tes carottes dans des godets plus profonds, car dès que la racine pousse très vite en profondeur, donc si le but est de limiter les pertes à cause des limaces, il faut repiquer au jardin des plants déjà bien développés, moi j'ai conserver des pots de miel de 500g, mais faudrait que j'ai du courage

en plus je me suis cassé la gueule et je boitte, mais quel con je fais
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : jft78 et 11 invités