Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe potager sans se fatiguer

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17967
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7869

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Did67 » 26/06/20, 09:54

Toute la "belle agronomie" (bio conventionnelle)... Et les mots qui ronflent...

Les tourbières devraient être protégées et on ne discuterait pas de ça ici !

Maintenant, soyons clair, je ne critique pas. J'explique pourquoi ni cela ne "m’impressionne", ni cela m'attire... Et si j'écris des livres, c'est pour qu'un maximum de gens ne se fassent pas "éblouir" par ce genre de fausse écologie...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17967
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7869

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Did67 » 26/06/20, 09:57

stephgouv a écrit :
Did67 a écrit :On peut cultiver des tomates sur un cube de laine de verre de 15 cm de côté. A condition de perfuser bien comme il faut !

C'est sans doute pour ça que mes plants "végètent" dans la serre, pas assez d'eau?
Pourtant il ne flétrissent pas sous 20cm de foin!


Il faut que je m'attelle aux vidéos sur l'eau et le sol...

a) le foin ne crée pas d'eau
b) une serre est un "séchoir", qui exacerbe les besoins en eau ("l'ETP")
c) bien avant le flétrissement, les plantes luttent contre le dessèchement en fermant leurs stomates
d) ce faisant, elles freinent fortement la photosynthèse, les échanges gazeux passant surtout par là...
e) donc le rendement s'effondre bien avant le flétrissement - CQFD
1 x
stephgouv
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 179
Inscription : 18/10/19, 08:54
Localisation : Gouvy (B)
x 22

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar stephgouv » 26/06/20, 10:18

Donc en résumé, il faut arroser, mais de façon intelligente!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Doris
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 571
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 120

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Doris » 26/06/20, 11:08

stephgouv a écrit :Pendant le confinement, avec mon épouse on a pris du recul et on a amélioré notre façon de manger.
Donc, maintenant, on préfère manger moins mais mieux.
On mange des salades du potager presque tous les jours, alors qu'avant c'était de temps en temps une (sans goût) du magasin.
Toutes les personnes à qui j'ai donné une salade l'ont trouvées succulentes! avec parfois un petit goût de noisettes.
Je veux donc continuer dans cette optique car je suis déjà sur le bon chemin!


C'est pareil pour nous ici, on commence à bien profiter du potager, premiers concombres avec un goût très doux, des salades depuis longtemps déjà, et aujourd'hui premières tomates, même les pommes de terre d'un sol vivant non rien à voir avec ce qu'on achète en grande surface, mais rien du tout. J'ai donné une salade à une collègue, qui n'aiment pas ça, parce que ça n'a pas de goût, je verrai toute à l'heure ce qu'elle va me dire.
1 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17967
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7869

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Did67 » 26/06/20, 12:17

stephgouv a écrit :Donc en résumé, il faut arroser, mais de façon intelligente!


Dans une serre où il ne pleut pas, oui, bien sûr ! L'eau est le premier facteur de production en agriculture.

Il n'y a aucun "miracle" (mais beaucoup de conneries !). En gros, pour une plante, le rendement (la biomasse produite) est proportionnelle à la quantité d'eau qui la traverse. C'est de l'ordre de 600 l pour produire 1 kg de grain (et autant de biomasse autre - tiges, racines ; donc 2 kg de biomasse sèchée), chez une des plantes les plus efficaces : le maïs ! C'est plusieurs milliers de litres pour 1 kg de riz. Bon, les bobos un peu idiots critiquent le maïs (et mangent du basmati !)...

Sous nos climats, le sol joue (plus ou moins bien) le rôle de tampon. Donc cela passe inaperçu. Le blé "pique" les 700 à 750 l dont il a besoin dans le sol, avant l'été - ni vu ni connu !
1 x

stephgouv
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 179
Inscription : 18/10/19, 08:54
Localisation : Gouvy (B)
x 22

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar stephgouv » 26/06/20, 13:15

Et moi qui pensais que tant qu'un plant ne flétrissait pas, c'était que la RUE était suffisante.
ça veut donc dire que la mycorhization "aide" le plant à ne pas flétrir et non comme abreuvoir permanent?
Je pense que je vais mettre en place mon système d'irrigation sinon je n'en sortirai pas.
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4376
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 737

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Moindreffor » 26/06/20, 14:08

stephgouv a écrit :Et moi qui pensais que tant qu'un plant ne flétrissait pas, c'était que la RUE était suffisante.
ça veut donc dire que la mycorhization "aide" le plant à ne pas flétrir et non comme abreuvoir permanent?
Je pense que je vais mettre en place mon système d'irrigation sinon je n'en sortirai pas.

non, ça veut dire que le plant a toujours assez d'eau pour ne pas mourir, ce qui est différent avec capable de produire
si ton pied de tomate a assez pour faire une tomate, il a réussi sa mission perpétuer l'espèce, il n'a pas le même niveau d'exigence de production que toi :mrgreen:
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17967
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7869

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Did67 » 26/06/20, 15:38

stephgouv a écrit :Et moi qui pensais que tant qu'un plant ne flétrissait pas, c'était que la RUE était suffisante.
ça veut donc dire que la mycorhization "aide" le plant à ne pas flétrir et non comme abreuvoir permanent?
Je pense que je vais mettre en place mon système d'irrigation sinon je n'en sortirai pas.


Peut-être ou peut-être pas... Le "non-flétrissement" n'est pas suffisant. La plante réagit avant... Car au flétrissement, c'est trop tard... Après, des flétrissements temporaires, en fin de journée chaude, sont des alertes... Si elle récupère durant la nuit, on est encore proche du supportable...

Il y a un instrument très simple, que j'évoque dans mon livre, à environ 50 € : un tensiomètre. Son cadran indique avec quelle force le sol retient l'eau... Donc on sait, de façon très objective, en fonction de la nature de son sol (texture), à partir de quand la plante commence à avoir des difficultés pour satisfaire ses besoins en eau...

Après, la plupart de nos légumes souffrent ! Nous sommes souvent loin de l'optimum. Moi le premier. Puisque je ne veux pas "tirer" sur le réseau ! Il s'agit alors de choix. D'autres parce qu'ils ont des "systèmes géniaux", bouteilles à l'envers, etc... Un repère pour arrêter d'être bête : l'ETP par une journée sèche et chaude (air sec, petit vent) est facilement de 5 mm. Cela veut dire qu'au-dessus d'1 m² (grosso modo la taille d'un pied de courgette ou de tomate), ce sont 5 l d'eau qui partent en 24 h. S'il n'y a plus de réserve, c'est ce qu'il faut apporter. Alors la bouteille en plastique à l'envers avec son petit goulot, elle "assoiffe" les plantes ! Ce qui est une façon efficace d'économiser l'eau !!!
1 x
stephgouv
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 179
Inscription : 18/10/19, 08:54
Localisation : Gouvy (B)
x 22

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar stephgouv » 06/07/20, 13:04

Voici les dernières nouvelles du potager:
On peut dire que l'achilée attire les pucerons
20200702_194808.jpg
Pucerons sur achilée

Les auxiliaires sont présents
20200630_201028.jpg
Coccinelle

20200703_210027.jpg
Carabe je pense

La 2ème récolte d'epinards approche
20200703_203326.jpg
Épinards

Repiquage d'environ 30 plants de tomates entre 2 rangs de pois. Je ne vous raconte pas le joyeux bor*el que ça va être (c'est la seule place de libre qui restait)
20200703_203833.jpg
30 Plants de tomates sur 3m

Et un truc surprenant: le liseron a été grignoté par des limaces alors que les laitues sont à 2m
20200703_204345.jpg
Liseron grignoté
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4376
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 737

Re: Le potager sans se fatiguer

Message non lupar Moindreffor » 06/07/20, 15:29

je suis très intéressé par la suite de tes plants de tomates repiqués seulement maintenant,
pourras-tu nous en donner des nouvelles plus tard vers mi-août et après vis à vis du mildiou
car Didier dit que les plants jeunes sont moins attaqués donc est-ce que des plants encore jeunes au moment où le mildiou pourrait faire son apparition seront moins attaqués si c'est après la mi-août voire après
as-tu d'autres pieds repiqués plus tôt pour comparer?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : deltalpha, Photnat 61 et 16 invités