Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe potager du paresSundgau (paresseux du Sundgau)

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 18266
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7985

Re: Le potager du paresSundgau (paresseux du Sundgau)

Message non lupar Did67 » 03/05/20, 16:07

Ahmed a écrit :Comme l'a noté fort justement Moindreffor, le nid artificiel est une anthropisation, donc suppose une continuité dans cette démarche qui est d'inspiration différente de ce que l'on trouve dans la nature, d'où cette contrainte de nettoyage: je me souviens avoir observé au début du printemps des puces dans un nichoir boîte-aux-lettres (probablement utilisé par un petit rongeur durant l'hiver).


100 % d'accord pour l'anthropisation - il me semble avoir mis le mot dans mon premier post.

Alors peut-être n'ai-je pas ce problème et ceci expliquerait cela ? Le mien ne m'a jamais semblé occupé hormis les mésanges... [même si je n'y dors pas pour être affirmatif]
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4540
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 773

Re: Le potager du paresSundgau (paresseux du Sundgau)

Message non lupar Moindreffor » 03/05/20, 16:28

Did67 a écrit :Je pense que le B A BA, c'est la nourriture. Et immédiatement après, l'habitat.

la LPO était là dessus aussi, d'où les campagnes de nourrissage hivernal, mais suite à des études récentes, la disparition de certaines espèces surtout en ville, comme le moineau a intrigué car en ville la nourriture ne manquait pas, et il s'est avéré que c'était la disparition des nichoirs la cause première

les maisons neuves ont des cache-moineaux, l'isolation des maisons fait que bon nombre de failles anfractuosités disparaissent, la hauteur des maisons joue aussi, l'hirondelle n'a plus assez de hauteur pour reprendre son vol en se laissant tomber de son nid...

et donc maintenant la LPO passe sur des campagnes de fabrication de nichoirs
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6531
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 941

Re: Le potager du paresSundgau (paresseux du Sundgau)

Message non lupar GuyGadebois » 03/05/20, 16:55

Did67 a écrit :PS / Ne s'applique pas à quelques espèces menacées (gypaètes, vautours, ...) de disparition.

Le problème des vautour et des gypaèdres, espèces qui avaient fait leur réapparition en grand nombre, fruit d'un énorme travail des ornithologues pendant des décennies, a été quasiment réduit à néant par l'utilisation massive sur les troupeaux ovins et caprins, d'un magnifique anti inflammatoire nommé Diclofenac qui devrait être interdit et remplacé par le Méloxicam, sans effet sur ces oiseaux indispensables.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 18266
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7985

Re: Le potager du paresSundgau (paresseux du Sundgau)

Message non lupar Did67 » 03/05/20, 17:48

Moindreffor a écrit :
Did67 a écrit :Je pense que le B A BA, c'est la nourriture. Et immédiatement après, l'habitat.

la LPO était là dessus aussi, d'où les campagnes de nourrissage hivernal, mais suite à des études récentes, la disparition de certaines espèces surtout en ville, comme le moineau a intrigué car en ville la nourriture ne manquait pas, et il s'est avéré que c'était la disparition des nichoirs la cause première

les maisons neuves ont des cache-moineaux, l'isolation des maisons fait que bon nombre de failles anfractuosités disparaissent, la hauteur des maisons joue aussi, l'hirondelle n'a plus assez de hauteur pour reprendre son vol en se laissant tomber de son nid...

et donc maintenant la LPO passe sur des campagnes de fabrication de nichoirs

"
C'est bien ce que je dis : les nichoirs, au sens "là où nichent les oiseaux", l'habitat naturel" (qu'il y avait dans les vieilles baraques, les fermes, les granges, etc etc...), faudrait peut-être dire "habituel", disparaissant, il faut des "substituts"... Les nichoirs (au sens construction, "maisonnette aux oiseaux")...

Bon, mais la ville comme "ecosystème", avec des espèces quasiment "commensale", cela pose une autre question "écologique", il me semble. Je comprends que les villes sont tellement "sales" (restes de nourriture, sandwich ou miettes tombées parterre), que pour une espèce commensale, la nourriture devient un problème second... Comme pour les rats - qui ont grâce aux canalisations un habitat où on ne les embête pas trop !

Entendons-nous : je n'ai rien les activités de protection des oiseaux, surtout ceux dont la population chute... Je trouve plus discutable le nourrissage des pigeons par les badauds, ou les singes dans les lieux touristiques... Je ne le fais jamais. Je ne nourris pas non plus les oiseaux ici (sauf s'il devait y avoir une très grande période de grand froid).
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4540
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 773

Re: Le potager du paresSundgau (paresseux du Sundgau)

Message non lupar Moindreffor » 03/05/20, 18:08

Did67 a écrit :Entendons-nous : je n'ai rien les activités de protection des oiseaux, surtout ceux dont la population chute... Je trouve plus discutable le nourrissage des pigeons par les badauds, ou les singes dans les lieux touristiques... Je ne le fais jamais. Je ne nourris pas non plus les oiseaux ici (sauf s'il devait y avoir une très grande période de grand froid).

nous sommes d'accord, le constat qui a été fait c'est qu'en ville comme tu le dis certains oiseaux très communs comme le moineau a vu ses populations baissées très très fortement en très peu de temps, et le manque de nourriture pour cet oiseau de ville ne pouvait être le problème majeur et donc une autre raison a été cherchée et le manque de lieu de reproduction pour mettre leur nid a été identifié, partant de ce constat urbain, d'autres disparitions (inexpliquées) d'oiseaux en campagne on été étudiées de ce point de vue là, et là aussi il a été constaté une disparition des lieux de nidification

pour le nourrissage, je suis un peu comme toi, je m'interroge, est-ce que dans mon coin il y a des arbres fruitiers, sauvages ou pas, des hotels à insects naturels, bref est-ce que la nature peut apporter assez de nourriture en hiver, avec mes voisins qui tondent tous les 3j y a-t-il encore de la place pour qu'un oiseau trouve de quoi se mettre dans le bec

mais surtout est-ce que tout ce petit monde trouve aussi un trou dans un arbre creux pour nicher? une vielle grange?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

Avatar de l’utilisateur
choucoune
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 62
Inscription : 04/06/07, 14:38
Localisation : sarthe
x 11

Re: Le potager du paresSundgau (paresseux du Sundgau)

Message non lupar choucoune » 03/05/20, 18:59

Bonjour, chez moi,j'ai chaque année dans des dépendances,une nichée d'hirondelles,une de rouge queue,et une de mésanges bleues,les 3 reprennent le même nid,par contre les roitelets refont tout à neuf jamais au même endroit,j'ai la chance d'avoir une grande diversité d'oiseaux.L'hiver je leur met uniquement du tournesol,c'est un balai permanent, mésanges, chardonnerets, verdiers,siteles,pinsons,ect,il est fréquent qu'ils tapent aux carreaux pour réclamer !!
Par contre ça fait 2ans que je ne vois plus mes bouvreuils et mes huppes fasciees ni mes bergeronnettes :cry: ,on incrimine souvent les chats, d'accord,mais la corneille noire,la pie,et le geai font des dégâts énormes sur les nichées.Ce sont des oiseaux très intelligents,observateurs,avec un langage élaboré.
A+
0 x
Y am so happy cause today y found my frends.....
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 18266
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7985

Re: Le potager du paresSundgau (paresseux du Sundgau)

Message non lupar Did67 » 03/05/20, 19:25

Le long d'un forêt, de feuillus, même "gérée", avec un ancien cours d'eau et des aulnes morts, creux, entouré de priaries dans lequelles je vois des oiseaux si je lève les yeux de mon écran, etc, en effet, la question se pose peu.

Hélas, je ne connais pas et en reconnais pas la plupart des oiseaux. Je sais qu'il y en a énormément. Je vis avec.

En revanche, en effet, les hirondelles, qui étaient très communes dans les étables dans ma jeunesse, deviennent rares. Là aussi, l’habitat doit jouer. Dans mon village, pas une étable dans laquelle il n'y avait pas plusieurs nids ! Aujourd'hui, ces bâtiments ont été arrachés, ou transformés en maisons... Et ce n'est pas la stabulation en acier du seul agriculteur qui reste qui va remplacer ça...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 18266
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7985

Re: Le potager du paresSundgau (paresseux du Sundgau)

Message non lupar Did67 » 03/05/20, 19:27

choucoune a écrit :...mais la corneille noire,la pie,et le geai font des dégâts énormes sur les nichées.Ce sont des oiseaux très intelligents,observateurs,avec un langage élaboré.
A+


J'ai assisté il y a quelques années, à une bataille entre "corbeau" (corneille noire ???) et une nichée de faucons crécerelles, dans la cime des sapins que vous voyez parfois en fond d'image dans mes vidéos. Cela gueulait. Je vois des plumes qui volent... Et ce sont, à ma surprise, les faucons qui se font la malle !
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6531
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 941

Re: Le potager du paresSundgau (paresseux du Sundgau)

Message non lupar GuyGadebois » 03/05/20, 19:38

Did67 a écrit :
choucoune a écrit :...mais la corneille noire,la pie,et le geai font des dégâts énormes sur les nichées.Ce sont des oiseaux très intelligents,observateurs,avec un langage élaboré.
A+


J'ai assisté il y a quelques années, à une bataille entre "corbeau" (corneille noire ???) et une nichée de faucons crécerelles, dans la cime des sapins que vous voyez parfois en fond d'image dans mes vidéos. Cela gueulait. Je vois des plumes qui volent... Et ce sont, à ma surprise, les faucons qui se font la malle !

Les faucons sont assez démunis question bec, et comme au sommet d'un arbre il faut se tenir avec ses serres, quand ils ont pour adversaire des oiseaux au bec très puissant, ils ne peuvent pas lutter. De plus les corvidés peuvent former des bandes et sont extrêmement intelligents.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9398
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 978

Re: Le potager du paresSundgau (paresseux du Sundgau)

Message non lupar Ahmed » 03/05/20, 19:39

Pour les hirondelles, l'habitat joue, mais moins que la diminution de l'élevage dans les zones qui autrefois s'adonnaient à la polyculture. La dernière fois que j'en ai vu en masse, c'était dans la cour d'une ferme d'élevage ovin...; depuis qu'il n'y a plus de moutons, les hirondelles ont déserté les lieux.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 23 invités