Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe potager du paresseux un we de temps en temps.

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Thouvenel
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 44
Inscription : 02/09/16, 22:50
Localisation : Lot-et-Garonne
x 9

Re: Le potager du paresseux un we de temps en temps.

Message non lupar Thouvenel » 30/05/18, 22:21

Les limaces adorent les jeunes plants de moutarde.

Pour le sarrasin, la maturation des graines est étalée, faut ramasser et faire sécher même si toutes les graines ne sont pas sèches.
0 x

Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 200
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 11

Re: Le potager du paresseux un we de temps en temps.

Message non lupar être chafoin » 30/05/18, 22:34

Thouvenel a écrit :Les limaces adorent les jeunes plants de moutarde.
Oui, elles adorent même la moutarde (blanche, celle que j'ai) tout court, je m'en sers pour les appâter !
0 x
olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 600
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 107

Re: Le potager du paresseux un we de temps en temps.

Message non lupar olivier75 » 31/05/18, 19:03

Bonsoir,
Evidement, semer de la moutarde blanche la parcelle comme je l'ai fait n'est pas une solution, seulement dans des cas particuliers comme celui là, (reprise d'un jardin conventionnel en attendant le foin), et même lorsque l'on est sur place pas vraiment utile, les plantes attirantes sauvages, le ramassage et le feramol sont sensés suffire. Dans un cas comme le miens, où il n'y a pas de surveillance, je retient l'idée de semer la moutarde en avance pour les repiquages et en même temps pour les semis difficiles.
Olivier.
Dernière édition par olivier75 le 31/05/18, 19:22, édité 2 fois.
0 x
olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 600
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 107

Re: Le potager du paresseux un we de temps en temps.

Message non lupar olivier75 » 31/05/18, 19:21

Tomates,
Les tomates bien démarrées sous led ont cramées devant la fenêtre plein sud lors d'un jours chaud de fin avril, presque toute les feuilles sont tombées sur celles devant le garde corp, et moins sur celles à l'intérieur, entre le garde corp et la fenêtre, déjà que le repiquage dans du mauvais terreau récupéré n'étais pas top, (il y a même quelques petits champignons). Bref, par dépis sûrement je n'ai pas pris de photo, il n'y a pas de vrai pertes mais les plus petites repiquées ont 2 feuilles de quelques millimètres.... Env 70 de repiquées tout de même, j'en ai donné une 20aine. Transplanté en 2 fois, le 19 mai et le 26 mai, les premières avait survécues et grandies, mais les 1ères tomates maison ne sont loin d'être mangées. j'en ai acheté 3 pieds pour hâter la récolte, mais ils sont tendre et filés.
Olivier
0 x
olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 600
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 107

Re: Le potager du paresseux un we de temps en temps.

Message non lupar olivier75 » 31/05/18, 19:51

Les potagers.

Afin d'essayer d'être un peu compréhensible je refais un petit historique des 4 potagers dont je m'occupe maintenant. Je précise aussi que n'étant pas sur place et n'étant pas capable de garantir mes visites, j'ai acté que tout ne peux être récolté et que un ou une partie de potager peut être abandonné, ce qui serai le cas si je ne m'en occupais pas. En fait il seraient même passés au désherbant ou à la charrue régulièrement pour être maintenu propre.....
Convaincu par la couverture de foin et ses avantages, je reste persuadé que la matière va manquer, au moins certaines années et certaines régions, et qu'il faut apprendre à utiliser au mieux les ressources. Je suis aussi partisans de couvrir au moment adéquat selon la culture et l'approvisionnent, afin de maintenir faune et flore.
Curieux, cette surface supplémentaire me permet sans risque d'essayer techniques et variétés, et d'améliorer mes connaissances culturales.
Je le redit, le temps passé dans le potager du verger, le "mieux" paresseux, est ridicule, très proche de planter/récolter, et commencer un potager en traditionnel à coté permet de s'en rendre compte, vraiment.
0 x

olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 600
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 107

Re: Le potager du paresseux un we de temps en temps.

Message non lupar olivier75 » 31/05/18, 20:13

Le potager historique.

C'est le potager de la maison, depuis au moins 50 ans, deux parcelles de 50m2 d'exposition très diverses, avec tuyas à l'est mur au sud, à l'ouest, bordures béton, petits fruits sur les bords plantés au moins dans les années 60. Je m'en occupe sans être sur place depuis 2010, avec une présence très variable, et surtout des absences de plusieurs mois même en période de culture.
IMG_3675.JPG
Jai pu vérifier qu'il est possible de jardiner et même récolter sans être sur place, même si il faut rester modeste sur le résultat et qu'un arrosage automatique est utile. J'y ai essayé toutes les couvertures possible, le purin, les arrosages, etc. Il n'y a pas de maladies, juste les ravageurs; mouches et vers du poireaux, altises, pucerons et limaces surtout. Pas de doryphores.
Aujourd'hui il me sert pour les vivaces, de pépinière, je m'en occupe vite avant de repartir....
0 x
olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 600
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 107

Re: Le potager du paresseux un we de temps en temps.

Message non lupar olivier75 » 31/05/18, 20:50

Le potager du verger.

C'est lui qui m'a mis vraiment au jardinage, augmenter sensiblement la surface, (environ 250m2 l'année dernière, un peu moins de 300 cette année) permet de multiplier les plantations et donc un peu de "noyer" les échecs dans les récoltes, quasi suffisantes pour 4 de septembre à janvier. Commencé sur une prairie, en partie avec passage de rotavator, sur une pente idéale sud est, il n'y a qu'environ 8cm de terre argilo calcaire avant un mélange moitié moitié terre/ cailloux. Pas d'accès à l'eau courante, une cuve de 1000l sur un toit de 8m2, (2 aujourd'hui), il a été commencé sans vraiment croire à sa survie l'été. (j'ai vue 2 fois l'herbe entièrement sèche, repartir des racines en août...) Curieux et prudent, la première année à vu de multiples essais, travail du sols, travail du sol partiel, sans travail du sol, mulch, paille foin, rien (au début), un peu, beaucoup etc, allées enherbées, semées de trèfle etc...
Evidemment la couverture épaisse de foin à été bien plus efficace et le travail du sol au mieux inutile.
Il est bien partit pour continuer sous foin, avec ajout de paille pour les cultures longues, et deux cultures par an sur des planches permanentes dont la largeur se cherche encore.
IMG_4606.JPG
Photo du 11 novembre 2018, la partie agrandie à droite sans culture.
0 x
olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 600
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 107

Re: Le potager du paresseux un we de temps en temps.

Message non lupar olivier75 » 31/05/18, 21:23

Le potager de la vallée.

Un petit bout d'une 20aine de m2 prêté en mai 2017 par un ami au bout de son jardin, auquel viens s'ajouter environ 200m2 de la parcelle de son voisin depuis mars 2018. En très mauvais état, c'est probablement le pire pour commencer un potager sans travail du sol, les vers de terre sont quasi inexistant. Je me suis permis de commencer par un passage de rotavator pour me simplifier la tâche, ne disposant pas même d'un début de matière pour le couvrir.
En bord de rivière sur une terre argile limoneuse profonde, avec de l'ombre à l'est et à l'ouest, c'est censé être une situation quasi parfaite, mais à 1km de la maison.
Il est bien partit pour être plus proche des méthodes MSV, avec engrais vert et production de biomasse sur place, il y a à coté environ le double de la surface, moitié en foin, moitié en tonte.
IMG_5325.JPG
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12274
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4036

Re: Le potager du paresseux un we de temps en temps.

Message non lupar Did67 » 31/05/18, 22:02

olivier75 a écrit :
je refais un petit historique des 4 potagers dont je m'occupe maintenant.



Alors là !!!

[Est-ce que la paresse, c'est comme le zéro en mathématiques : 4 fois zéro, c'est toujours zéro ?
0 x
olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 600
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 107

Re: Le potager du paresseux un we de temps en temps.

Message non lupar olivier75 » 31/05/18, 22:32

Le potager du vivier.
Prêté au mois d'avril déjà motoculté car réclamé à l'automne, avant de savoir pour le potager de la vallée, il n'étais du coup pas prévu.. Environ 50m2 en bord de rivière, une terre argilo limoneuse noire profonde avec un léger ombrage le matin et le soir. En théorie le potager parfait. Mais cultivé en traditionnel et avec des voisins carrés.... Juste à coté la même surface d'un potager abandonnée avec jeune ronces, orties et autres, il a été tondu, sursemé avec un mélange de sainfoin, moutarde, trèfle et sarrasin avant un passage de scarificateur. Commencé avec 3 lignes et un semi de moutarde blanche pour l'occuper, il s'est finalement vite rempli.
IMG_5371.JPG

Olivier
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités

Recherches populaires