Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : le livre

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
guibnd
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 234
Inscription : 24/07/17, 14:58
Localisation : normandie - eure
x 58

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar guibnd » 06/06/18, 10:31

Did67 a écrit : Tiens, l'autre jour, je croise Mick Jagger. On prend un verre. Et je ne sais pas pourquoi, il me parle de grosses blondes paresseuses... Bono, lui, m'a avoué son penchant pour les gros melons m'a-t-il dit en anglais.

[PS : je trouve quand même qu'il y a trop de vieilles ; faut que je revois mes chansons]

très bons choix végémusicaux ! et bien sûr, avec ces gars là, tu trinques avec un jus de légumes :D
0 x
Terre à blé argileuse et fertile, gorgée d'eau en hiver, froide au printemps, croutée et fissurée l'été,
mais ça, c'était avant la Didite ...

Avatar de l’utilisateur
guibnd
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 234
Inscription : 24/07/17, 14:58
Localisation : normandie - eure
x 58

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar guibnd » 06/06/18, 10:35

Did67 a écrit :C'est qui qui chantait "Quand on est con, c'est qu'on est con !" ? Ou quelque chose du genre...

je crois que c'est Georges Brassens.
il remet ça l'enragé ! il est pathétique :roll:
0 x
Terre à blé argileuse et fertile, gorgée d'eau en hiver, froide au printemps, croutée et fissurée l'été,
mais ça, c'était avant la Didite ...
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12257
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4017

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar Did67 » 06/06/18, 22:20

guibnd a écrit :... tu trinques avec un jus de légumes :D


Oui, à base d'anis !

Et on échange un peu d'herbe, pardon de foin !
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1296
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 153

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar nico239 » 07/06/18, 14:53

Et techniquement à quoi voudrait-il faire allusion?

La pluie sur du foin ou de la paille et de la chaleur par dessus ça pose un problème :?: :?: :?:
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 200
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 11

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar être chafoin » 07/06/18, 18:32

Je pense que oui si le foin a été mal séché. Apparemment il y avait des incendies dans les champs ou les granges à cause de cela : les meules de foin fermentaient et s'enflammaient (je ne sais pas trop comment d'ailleurs). Sur ma parcelle de pdt installée dans la prairie, c'est peut-être ce qui est arrivé : pour l'instant 3 pdt sont sorties et encore je les ai aidées. N'y tenant plus j'ai soulevé le foin, voilà ce que ça donne sur une patate.
2018-06-07 18.26.19.jpg
On voit le bout de certains germes noirs, comme brûlés. Mais peut-être il y a d'autres raisons à cela comme : mauvaise qualité de la semence qui n'était pas prégermée...
0 x

Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 200
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 11

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar être chafoin » 07/06/18, 20:12

Je précise pour mémoire que cette "expérience a été réalisée à partir de foin jeune qui a été tondu en avril, que j'ai séché moi-même et que j'ai étalé sur les pdt posées à même la prairie tondue raz en avril. Par ailleurs, je n'ai eu aucun problème de ce genre, avec le même foin dans d'autres circonstances (foin sur sol nu, pdts enterrées, autres légumes...).
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12257
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4017

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar Did67 » 07/06/18, 22:07

nico239 a écrit :
Et techniquement à quoi voudrait-il faire allusion?



Je pense qu'il s'emmêle les pinceaux, entre un tas de fumier ou de foin ou de n'importe quelle matière organique assez riche pour être "fermentescible" : il se produit alors un phénomène où cela fermente fort au cœur, cette activité débordante dégage de la chaleur (comme dans un compost ou un tas de fumier) ; autour, une couche se dessèche du fait de cette chaleur et devient isolante ; au coeur, la température peut aller jusqu'à l'auto-inflammation.

Mais ceci dans des granges. Ou des tas très importants.

Nos couches de foin ne risquent rien. Elles restent froides, même si elles se décomposent et sont donc le siège d'une certaine activité bactérienne. Si quelqu'un a un doute, il peut le vérifier. On a pris 88 mm hier soir. Cave inondée car un ruisseau devant la maison, le long de la forêt a débordé et le chemin le plus court consistait à passer par les caves pour ensuite descendre dans le jardin... Je vous garantis que cela ne chauffe pas !

J'évite de penser que notre énergumène ait une idée bien cohérente. Je pense que tout simplement il ne fait pas la différence entre des tontes de gazon (qui, en effet, chauffent et peuvent "cuire" des végétaux) et du foin fibreux, comme celui que je recommande.

Je pense que son niveau de connaissance et de réflexion frise le niveau zéro, mais du coté des fosses océaniques... du coté de la fosse des Mariannes - voire par exemple son insistance à raisonner comme si le foin était un "amendement"
0 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1296
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 153

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar nico239 » 07/06/18, 23:33

Did67 a écrit :
nico239 a écrit :
Et techniquement à quoi voudrait-il faire allusion?



Je pense qu'il s'emmêle les pinceaux, entre un tas de fumier ou de foin ou de n'importe quelle matière organique assez riche pour être "fermentescible" : il se produit alors un phénomène où cela fermente fort au cœur, cette activité débordante dégage de la chaleur (comme dans un compost ou un tas de fumier) ; autour, une couche se dessèche du fait de cette chaleur et devient isolante ; au coeur, la température peut aller jusqu'à l'auto-inflammation.

Mais ceci dans des granges. Ou des tas très importants.

Nos couches de foin ne risquent rien. Elles restent froides, même si elles se décomposent et sont donc le siège d'une certaine activité bactérienne. Si quelqu'un a un doute, il peut le vérifier. On a pris 88 mm hier soir. Cave inondée car un ruisseau devant la maison, le long de la forêt a débordé et le chemin le plus court consistait à passer par les caves pour ensuite descendre dans le jardin... Je vous garantis que cela ne chauffe pas !

J'évite de penser que notre énergumène ait une idée bien cohérente. Je pense que tout simplement il ne fait pas la différence entre des tontes de gazon (qui, en effet, chauffent et peuvent "cuire" des végétaux) et du foin fibreux, comme celui que je recommande.

Je pense que son niveau de connaissance et de réflexion frise le niveau zéro, mais du coté des fosses océaniques... du coté de la fosse des Mariannes - voire par exemple son insistance à raisonner comme si le foin était un "amendement"



Pour la tonte je l'ai expérimenté l'an dernier... pas pour les végétaux mais dans le tas lui-même... quasiment brûlant à l'intérieur, très surprenant.

Ah le coup du foin amendement j'avoue que celle là faut la faire effectivement :) :) :)
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
olivier75
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 599
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 107

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar olivier75 » 09/06/18, 20:14

être chafoin a écrit :Je pense que oui si le foin a été mal séché. Apparemment il y avait des incendies dans les champs ou les granges à cause de cela : les meules de foin fermentaient et s'enflammaient (je ne sais pas trop comment d'ailleurs). Sur ma parcelle de pdt installée dans la prairie, c'est peut-être ce qui est arrivé : pour l'instant 3 pdt sont sorties et encore je les ai aidées. N'y tenant plus j'ai soulevé le foin, voilà ce que ça donne sur une patate.


Dans la vidéo youtube de ver de terre production, "journée agronomique nationale pour une agriculture du vivant" Francois Mulet parle des pommes de terre sous couvert (de paille) en insistant sur le fait que la réussite serait variétale et que peu de variétés (10%) seraient bien adaptée, les autre seraient (trop) vite "digérées" par le sol.
Cette année j'ai eu 2 lignes disparues et la troisième planté 3 semaines plus tard qui a réussie, (au même endroit), 3 variétés, j'avait mis ça uniquement sur le dos des limaces, ce n'est peux être pas si simple....

Pour la différence entre la tonte et le foin, le séchage compte un peu mais c'est surtout la maturité, j'ai fait l'essai l'année dernière, c'est flagrant, sur 2 tas taille bac de ramassage, entre la tonte tardive 2e coupe après au moins 2 mois de pousse et une première coupe, je croit fin mai, le lendemain le 1er chauffe fort et le 2 à peine, une fois étalé le premier et colonisé par les filaments blanc et le 2e pas du tout.
Il faudrait un petit reportage photo, c'est un sujet qui revient souvent.
Cela dit la chauffe pourrai aussi avoir une utilité désherbante, qui doit demander une certaine maitrise.
Olivier
0 x
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 200
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 11

Re: Le Potager du Paresseux : le livre

Message non lupar être chafoin » 09/06/18, 20:37

olivier75 a écrit :Pour la différence entre la tonte et le foin, le séchage compte un peu mais c'est surtout la maturité, j'ai fait l'essai l'année dernière, c'est flagrant, sur 2 tas taille bac de ramassage, entre la tonte tardive 2e coupe après au moins 2 mois de pousse et une première coupe, je croit fin mai, le lendemain le 1er chauffe fort et le 2 à peine, une fois étalé le premier et colonisé par les filaments blanc et le 2e pas du tout.
Tu veux dire que tu n'as fait sécher que le 1er car il chauffait trop ?
Dans mon cas tu as peut-être raison, ça vient peut-être de la variété car j'avais mesuré la température et je n'ai pas remarqué à priori de chauffe. Merci pour ces infos.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

Recherches populaires